Interviews/Pia/Yoshida Reiko

From SaintSeiyaPedia
Share/Save/Bookmark
Jump to: navigation, search
  • Interview de Reiko Yoshida, compositrice de série pour la première saison de Saint Seiya Ω. Publié dans le Saint Seiya Pia.
  • Traduction du japonais vers le français par Archange.
  • Mettez un lien vers cette page plutôt que de copier ailleurs.


Nocopy.jpg
  • Les articles de ce site ont nécessité de nombreuses heures de rédaction. Merci de ne pas en recopier des parties sans autorisation.                                                       
  • Many hours were spent on these articles. Please don't copy part or make translations of them without permission.


Traduction

Reiko Yoshida (années 2010)

Bélier, née à Hiroshima.

A décidé de devenir scénariste après avoir été sélectionné dans le concours du radio drama "Akuyaku shigan ("volontaires pour un rôle de méchant")" de NHK. Ses travaux les plus représentatifs en anime sont: "K-On !", "K-On !!", "Digimon Xros Wars","Tezuka Osamu no Buddha - Akai Sabaku yo! Utsukushiku" et "Casshern Sins".


« Le thème de cette œuvre est "Créer son propre chemin". »


1) Pour commencer, expliquez nous en qui consiste le rôle de "compositrice de série".

Yoshida : Dans une série TV, chaque équipe travaille sur un épisode différent et se charge du script correspondant. Le compositeur a pour tâche d'unifier tout ceci et veiller à la cohésion générale. Le compositeur, le réalisateur et le producteur réfléchissent à la direction générale de la série, et de l'histoire qui se déroulera dans chaque épisode. Je définis approximativement quels seront les moments clés de l'histoire qui nous amèneront vers la fin ainsi que leur chronologie. Évidemment, de nombreuses idées et modifications sont ensuite apportées au plan d'origine.


2) Expliquez-nous de quelle manière vous avez été impliquée dans ce projet.

Yoshida : C'est le producteur, Wakabayashi-san (Gô) qui m'a contacté. Cette œuvre est la première sur laquelle nous travaillons ensemble. Au moment où je suis arrivée sur ce projet, la seule chose décidée était de faire un nouveau Saint Seiya. Garder Seiya et ses compagnons en tant que personnages principaux, ou utiliser de nouveaux personnages n'était pas encore décidé. J'ai ensuite pris part à de nombreuses réunions avec le producteur, le réalisateur, les gens de TV Asahi et Kurumada Pro. Tout le monde avait des points de vues et des attentes différents, et j'ai donc compilé tous ces avis en un seul tout qui est devenu la série actuelle, qui se résume à « des jeunes gens courant après l'ombre de Seiya, le prenant pour modèle ».


3) Avez-vous vu Saint Seiya ?

Yoshida : Je n'ai pas regardé la série à l'époque de sa diffusion. Mais ce fut un tel hit que j'en ai effectivement entendu parler lorsque c'était au pic de sa popularité, en je connaissais donc les grandes lignes de l'histoire. Mais maintenant j'ai regardé la série TV pour mon travail, et ai pris conscience de l'incroyable chef d'œuvre que c'est. Les personnages sont beaux et ont une très forte personnalité. Chacun est comme un concentré d'idées fermement compressées ensemble, qui le rend fascinant. Pouvoir utiliser l'histoire de ces jeunes gens comme matière brute afin de ressusciter cet esprit dans l'œuvre contemporaine qu'est Omega est particulièrement intéressant.


4) Saint Seiya était rempli de répliques marquantes et d'éléments caractéristiques à cette œuvre. Est-ce difficile de redonner vie au même esprit ?

Yoshida : Je pense que les noms choisis par M. Kurumada relèvent du génie. Un auteur seul peut transmettre ses sentiments de façon très précise dans son œuvre. Selon moi, recréer ceci est assez difficile. Mais comme Omega relate l'histoire d'un nouveau protagoniste, nous devons explorer les possibilités qu'il nous offre. Plutôt que de raconter l'histoire de Saints prestigieux, nous allons nous intéresser à de jeunes gens évoluant dans les conflits d'une nouvelle ère. Évidemment, nous nous référons beaucoup à l'œuvre originale concernant Saint Seiya et les autres anciens personnages, mais définir de quelle manière utiliser les nouveaux personnages nous donne beaucoup de mal à chaque épisode.


5) Vous devez certainement ressentir une grande pression ?

Yoshida : Une pression incroyable. Parfois je relis le manga et ai ensuite l'impression de m'être faite pulvériser par un dieu (rires). Atteindre un tel niveau est d'une immense difficulté. Nos errements et les épreuves que nous devons surmonter en cherchant à rattraper le maître Kurumada sont quelque chose que nous avons aussi appliqué à Kōga. Mais nos épreuves sont encore loin d'être terminées.


6) Dans Omega, une femme Saint a été ajoutée, amenant le nombre de personnages principaux à 6. Par ailleurs, 7 attributs élémentaires font également leur apparition. Parlez-nous de ces nouvelles idées.

Yoshida : On m'a dit qu'avoir une femme Saint parmi les personnages principaux était une idée de Masami Kurumada. Il nous a aussi offert toutes sortes d'idées intéressantes concernant d'autres personnages. Le concept d'attributs élémentaires a été ajouté parce que c'est un système facile à comprendre pour les enfants d'aujourd'hui. Avant de choisir "Kōga" comme nom pour le protagoniste, nous avons considéré de nombreux noms, mais lorsque le concept d'éléments a été établi, nous avons décidé d'utiliser un nom évoquant la lumière (光), soit "Kōga" (光牙, griffes de lumière).


7) De quelle manière avez-vous réparti les éléments entre les personnages ?

Yoshida : Lors des premières réunions, nous avons défini les points caractéristiques des personnages. Umakoshi-san, chargé du character design, a demandé à ce que chaque personnage ait quelque chose de dramatique, puis nous leur avons ensuite attribué des éléments, et avons compilé le tout pour poser chaque background. Yuna, le "Vent" est vive, maline, mais aussi douce comme peut l'être le vent. Sōma est gai, mais nous rappelle lorsqu'il s'agit de ses proches assassinés que le "Feu" en dépit de son agréable chaleur peut aussi être très cruel. Ryūhō, est tranquille et gentil tel l'"Eau". Il se laisse facilement influencer par les autres, mais peut aussi faire preuve d'une étonnante vigueur quand il se laisse aller à lui-même. Haruto, la "Terre" se montre tenace. C'est aussi un personnage fantasmagorique. Eden, la "Foudre", est violent et très fier. Je ne peux pas encore vous parler du dernier élément, les "Ténèbres", mais pour résumer nous avons Kōga, le personnage principal, Sōma, son fidèle ami, Yuna, qui est en quelque sorte la partenaire de Kōga, puis le paisible et gentil Ryūhō, et enfin Haruto, qui utilise diverses armes de jet.


8) Vous avez donc d'abord défini les backgrounds de chaque personnage, puis Umakoshi-san s'est basé là dessus pour le chara-design ?

Yoshida : En effet. J'ai déjà travaillé sur plusieurs œuvres avec Yoshihiko Umakoshi. La première série sur laquelle j'ai été chargée de la composition fut "Kasumin", dont Y. Umakoshi réalisait le character design.


9) L'endroit dans lequel s'entraînent les Saints est aussi une de vos idées, n'est-ce pas ?

Yoshida : Au début, le nom temporaire était "l'école des Saints" (Saint gakuen), mais Wakabayashi-san a ensuite trouvée le nom de "Palaestra". Ce mot désignait un lieu d'apprentissage dans la Grèce antique. Dans l'ancien Saint Seiya, Athéna, Saori Kido, avait réuni ses Saints autour d'elle, mais je me demandais comment réunir les divers personnages dans Omega, et c'est ainsi que l'idée d'avoir un endroit réunissant les jeunes Saints m'est venue. D'anciens personnages tels que Geki de l'Ours et Ichi de l'Hydre y sont également présent, dans des rôles assez intéressant. Chaque auteur s'est beaucoup amusé (rires).


10) Que souhaitez-vous montrer dans Saint Seiya Omega ?

Yoshida : Le thème de cette œuvre est "Créer son propre chemin". Le protagoniste, à l'image de la lumière qu'il a pour élément, n'abandonnera jamais, et ce quelles que puissent être les épreuves, difficultés et destin qu'il porte sur ses épaules. Je veux montrer que même un simple rai de lumière peut se frayer un chemin par la force de ses convictions.


11) Et pour terminer, que souhaitez-vous dire aux lecteurs ?

Yoshida : Tout comme Kōga poursuit la silhouette de Seiya, le staff actuel s'élance vers celle du Saint Seiya d'origine, en dépit de toutes les difficultés que nous rencontrons. J'espère que les anciens fans et les nouveaux spectateurs regarderons les efforts de Kōga et les nôtres, cherchant à rattraper nos modèles. Et j'espère que vous soutiendrez Saint Seiya Omega.


Fin de traduction