Voyage dans le temps (Episode.G)

From SaintSeiyaPedia
Share/Save/Bookmark
Jump to: navigation, search
Rédigé par Cedde.


Présentation

Le voyage dans le temps est un concept introduit par Masami Kurumada dans Saint Seiya Next Dimension puis repris par Megumu Okada dans Saint Seiya Episode.G Assassin. Bien que les deux œuvres partagent ce thème - entre autres similitudes - elles l'exploitent de manière totalement différente.

Si Masami Kurumada présente simplement la chose, Megumu Okada développe quant à lui une véritable explication pseudo-scientifique pour la justifier. C'est pourquoi cet article traite uniquement du voyage dans le temps dans Episode.G.

Avant de détailler le fonctionnement du voyage dans le temps dans Assassin, il est nécessaire de définir le concept central d'Assassin : le multivers.^


Multivers

Schéma possible du multivers selon Dōko.

Le multivers[1] désigne l'ensemble des univers et mondes parallèles qui coexistent indépendamment sans se voir mutuellement.

  • Megumu Okada emploie différents termes pour désigner les éléments du multivers :

宇宙 - uchū signifie univers, espace, cosmos. Il désigne l'ensemble de tout ce qui existe.

世界 - sekai signifie monde mais également univers. Il désigne généralement la Terre (peu importe laquelle).

次元 - jigen signifie dimension. Il désigne les univers et les mondes parallèles, c'est-à-dire ceux qui ne sont accessibles qu'en traversant l'espace-temps. Ce faisant, l'auteur emploie ce terme pour le sens qui est généralement le sien en science-fiction et non en physique. Ainsi, lorsqu'un personnage franchit les dimensions, cela signifie qu'il se déplace d'un univers/monde à un autre.

  • Du fait de l'existence du multivers, un voyageur temporel peut donc atterrir dans le passé ou le futur d'un univers/monde qui n'est pas le sien[2]. Par conséquent, il est pratiquement impossible de déterminer l'univers/le monde d'origine des personnages concernés.
  • Au début du manga[3], Shura parle de mondes parallèles qui partagent un même univers. Cela semble en contradiction avec les explications de Dōko qui évoque quant à lui plusieurs univers. C'est probablement la preuve que le concept de multivers n'était pas clairement défini dans la tête de Megumu Okada au début du manga.


Voyageurs temporels

De nombreux personnages reviennent du passé dans Assassin, mais cela ne signifie pas que tous ont voyagé dans le temps. Ne sont listés ici que les voyageurs temporels confirmés.


Fonctionnement

Puisque seuls Shura et Aiolia sont des voyageurs temporels confirmés, cette partie présente uniquement leur méthode de voyage. Cette dernière est décrite par bribes tout au long du manga, permettant à l'auteur d'ajuster ou de préciser certains points selon ses dernières idées. La plupart des informations se complètent mais certaines n'ont qu'un lien ténu voire inexistant.


Chronos

Qui dit voyage dans le temps dit dieu du temps[4]. Cependant, Chronos n'apparaît pas directement dans Assassin. En revanche, il est évoqué par Shura et Hyōga au détour d'une conversation[5]. Interrogé par ce dernier, le Saint du Capricorne déclare qu'il a voyagé dans le temps grâce au pouvoir du dieu en personne.

  • À la mention de Chronos, Hyōga suppose que Shura a utilisé le pouvoir du sablier stellaire, mais il se trompe. Cet objet, présent dans Next Dimension, n'est qu'un instrument de mesure du temps. Pourtant, Megumu Okada semble le considérer comme un artefact divin permettant de voyager dans le temps.
  • Bien que Shura parle du "pouvoir du dieu en personne", rien n'indique qu'il a rencontré Chronos.
  • Puisque Chronos n'est évoqué que dans cette conversation, aucun lien n'est fait entre son pouvoir et ce qui suit.


Trou noir

Modélisation d'un trou noir par la NASA (25 septembre 2019).
Photographie du trou noir M87* par le réseau EHT (10 avril 2019).

Plus tard[6], Aiolia détaille le processus du voyage dans le temps à Kiki. On découvre ainsi que Shura et lui ont traversé un trou noir pour atterrir dans le monde d'Assassin. Voici le détail :

Une fois aspiré dans un trou noir, l'individu est réduit en cendres et cesse d'exister dans le monde extérieur. Pourtant, il ne meurt pas. À l'intérieur du trou noir, il dépasse la singularité gravitationnelle[7] et entre dans une autre dimension. Ce faisant, il revêt au même moment dans l'univers deux états distincts : disparu dans un monde, existant dans un autre. C'est le paradoxe de l'information des trous noirs[8].

Par ailleurs, le Saint du Lion précise que leur voyage n'a pu se faire que parce qu'ils sont déjà morts dans le monde d'arrivée.

  • Il semble donc impossible de voyager dans une époque où une autre version de soi est présente, probablement à cause du risque d'Annihilation.

Enfin, Aiolia conclut sur le fait que, maintenant qu'ils ont disparu du passé, ils sont tous deux dans l'impossibilité de retourner à leur époque.

  • Cette situation crée un paradoxe. Si Aiolia et Shura proviennent bien du passé du monde d'Assassin, alors ils ne peuvent pas en disparaître définitivement car cela remettrait en cause la chronologie du monde. Heureusement, Megumu Okada résout ce problème très facilement en expliquant que quels que soient les changements que le passé pourrait subir, l'Histoire suivrait sa course et parviendrait toujours au même futur.
  • Notez que si Aiolia et Shura proviennent du passé d'un monde parallèle, il n'y a plus de problème.


Cœur noir

Le Cœur noir (chapitre 86).

Le Cœur noir est un portail dimensionnel[9] appelé par Aiolos pour invoquer des guerriers de toutes les dimensions[10], dont les Enfers[11]. Par conséquent, il est strictement impossible de déterminer l'origine de tous ces personnages. Certains sont des combattants décédés revenus d'entre les morts quand d'autres semblent issus d'un monde parallèle voire d'une époque différente.

Malgré toutes ces incertitudes, nous savons une chose. Shura a traversé le Cœur noir pour atteindre le monde d'Assassin[12]. Cet endroit, décrit comme le Tartare, est une étape obligatoire à traverser pour qui veut revenir parmi les vivants. Cependant, le jeune Shura que nous suivons dans Assassin n'a pas encore été tué par Shiryū.

  • Dans ce cas, que faut-il en conclure ? Le Cœur noir est présenté comme un "trou ténébreux" résultant d'un effondrement gravitationnel[13] et capable d'émettre des ondes gravitationnelles[14]. Il partage donc des points communs avec un trou noir, dont il est visuellement très proche. Autrement dit, il est possible que le fameux trou noir traversé par Shura et Aiolia soit le Cœur noir. Après avoir été réduits en cendres, ces derniers seraient arrivés dans le Tartare avant de rejoindre le monde d'Assassin.


Effets secondaires

Golden Surplice : la Gold Cloth de Shura se transforme en Surplice pour le faire chuter dans les Enfers (chapitre 58).
  • Ne sont traités ici que les effets secondaires infligés par le monde. Pour les effets secondaires liés au Cœur noir, voir Sort d'invocation.

Voyager dans le temps n'est pas sans danger. Shura et Aiolia en font l'amère expérience. Ces derniers vivent dans une époque où ils sont censés être morts, ce qui est paradoxal. Puisque leur existence menace le passé et le futur, le monde cherche à les assassiner[15].

Seul le cas de Shura est exploré en détail. Le monde exerce sur lui une pression continue qui lui cause une douleur intense chaque fois qu'il effectue un mouvement[16]. Par ailleurs, le monde exploite son passé de renégat aux ordres d'Hadès pour tenter de le précipiter dans les Enfers dès qu'il fait preuve de faiblesse[17].

Nous ignorons si Aiolia souffre autant que Shura. En revanche, tous deux sont victimes de la "mise à jour" forcée de leurs souvenirs. Concrètement, les jeunes Saints se remémorent en un instant tous les événements de leur vie - qu'ils n'ont pas (encore) vécu - jusqu'à leur mort devant le Mur des Lamentations. Si le processus n'est pas violent en soi, il accélère la chute de Shura dans les ténèbres lors de son combat contre Lancelot[18].

  • Le monde disposerait-il donc d'une sorte de conscience qui lui permettrait de s'autocorriger lorsque l'Histoire est en danger ? Il semble même capable de choisir son propre assassin puisque Ikki se présente comme tel[19].
  • Selon sa logique, le monde devrait rejeter tous les personnages revenus sur Terre - qu'ils aient été ressuscités ou non - car aucun n'est censé appartenir à l'époque d'Assassin. Pourtant, seuls Shura et (dans une moindre mesure) Aiolia semblent être ses victimes. Faut-il en conclure que tous les autres personnages proviennent du monde des morts et qu'ils ne remettent pas en cause le passé en ressuscitant ?


Notes

  1. Concept nommé et défini pour la première fois dans le chapitre 80 d'Assassin.
  2. Ce que suppose Shura dans le chapitre 16 d'Assassin.
  3. Chapitre 16 d'Assassin.
  4. N'oublions pas que c'est lui qui permet à Saori de voyager dans le temps dans Next Dimension.
  5. Chapitre 23 d'Assassin.
  6. Chapitre 31 d'Assassin.
  7. Le centre d'un trou noir.
  8. Ce paradoxe existe bel et bien mais sa définition réelle est très différente de celle donnée ici.
  9. Chapitre 111 d'Assassin.
  10. Chapitre 98 d'Assassin.
  11. Chapitre 118 d'Assassin.
  12. Confirmé par Milo dans le chapitre 86 d'Assassin.
  13. Chapitre 111 d'Assassin.
  14. Chapitre 86 d'Assassin.
  15. Chapitre 31 d'Assassin.
  16. Chapitre 38 d'Assassin.
  17. Chapitre 40 d'Assassin.
  18. Chapitre 34 d'Assassin.
  19. Chapitre 99 d'Assassin.