Saint Seiya Episode G

De SaintSeiyaPedia
Share/Save/Bookmark(Redirigé depuis Saint Seiya G)
Aller à : navigation, rechercher
G general-00.jpg
聖闘士星矢 EPISODE G
Saint Seiya Episode G
Auteurs Masami Kurumada, Megumu Okada
Dessins Megumu Okada
Editeur Akita Shōten
Magazine Champion RED
Publication 19 Décembre 2002 - 19 Juin 2013
Rythme Mensuel
Chapitres 87 + 20 gaiden
Volumes 20 (Liste des volumes)
Saint Seiya G - Aiolos Gaiden
Editeur Akita Shōten
Magazine Champion RED
Publication 19 Octobre 2007 - 19 Janvier 2008
Rythme Mensuel
Chapitres 4 + prologue + épilogue
Volumes 1 (Liste des volumes)
Saint Seiya G - Assassin
Editeur Akita Shōten
Magazine Champion RED
Publication 19 Décembre 2013
Chapitres prologue
Magazine Champion RED Ichigo
Publication 5 Avril 2014 - 5 Août 2014
Rythme Bimestriel
Chapitres 3
Magazine Champion RED
Publication 18 Octobre 2014
Chapitres prologue 2
Magazine Champion Cross
Publication 21 Octobre 2014 - en cours
Rythme Hebdomadaire
Chapitres 79 + 1 spécial
Magazine Champion RED
Publication 19 Décembre 2015, 19 Décembre 2016
Chapitres 2 spéciaux
Volumes 10 (Liste des volumes)
Stsg pres 01.jpg

Le manga Saint Seiya Episode G (聖闘士星矢 EPISODE G (エピソードG) - Seinto Seiya Episōdo Jī) par Megumu Okada est une préquelle basée sur Saint Seiya (Masami Kurumada). La série compte vingt-et-un volumes (numérotés de 0 à 20) et a été publiée dans le magazine Champion RED de décembre 2002 à juin 2013. Dans ce manga, les Gold Saints menés par Aiolia du Lion sont opposés aux Titans du roi Cronos.

Avec Saint Seiya G, c'est la première fois que Masami Kurumada délègue à un autre auteur la possibilité de publier un manga basé sur un de ses univers. Cette série n'est cependant pas la première œuvre dérivée de Saint Seiya, car elle est précédée par les romans Saint Seiya Gigantomachia sortis durant l'été 2002.

Depuis avril 2014, un spin-off de Saint Seiya Episode G est en cours de parution : Saint Seiya Episode G - Assassin (聖闘士星矢 EPISODE G (エピソードG) ~アサシン~ - Seinto Seiya Episōdo Jī ~ Asashin ~). Dans ce manga, Shura du Capricorne doit participer à la Guerre des Épées Sacrées.

Nocopy.jpg
  • Les articles de ce site ont nécessité de nombreuses heures de rédaction. Merci de ne pas en recopier des parties sans autorisation.
  • Many hours were spent on these articles. Please don't copy part or make translations of them without permission. Also, an english version is planned (and maybe a spanish one in a far future), so for the time being, why don't you join us on the English speaking boards?

Idée de base

Stsg pres 08.jpg

L'histoire principale de Saint Seiya G prend place environ 7 ans avant les événements du manga Saint Seiya, et utilise comme protagonistes les populaires Gold Saints du manga original, placés dans une guerre opposant le Sanctuaire aux Titans. Le personnage principal autour duquel tourne l'histoire est Aiolia du Lion, hostile aux autres Gold Saints et au Sanctuaire qu'il considère comme responsables de la mort de son frère. Le manga montre l'évolution d'Aiolia sur le plan martial et sur celui de sa maturité, et de quelle manière il finit par nouer des liens de confiance avec ses compagnons d'armes. Plusieurs pans de l'histoire du Sanctuaire sont également traités, occasions au cours desquelles on peut apercevoir d'autres personnages de la série classique tels que Marin de l'Aigle ou Misty du Lézard.

Tout comme le manga original, cette histoire présente des personnages maniant des pouvoirs surhumains, soldats au service des dieux mythologiques revenant périodiquement en ce monde mener leurs conflits. Le focus est comme toujours placé du côté du camp d'Athéna, protectrice de la Terre.

Les adversaires principaux mis en face du Sanctuaire sont de multiples divinités: Titans et dieux primordiaux. Cronos, roi des Titans scellé et désincarné, entre en contact avec l'imposteur Saga, puis fomente avec lui et le dieu primordial Pontos un plan visant à libérer les titans emprisonnés au Tartare afin qu'ils puissent prendre leur revanche sur Zeus et sur l'Olympe. Un thème moteur de l'histoire est le contraste entre les mortels et les dieux, et de quelle façon interagissent ces deux groupes.

Production

Saint Seiya version Okada

Megumu Okada réalise Saint Seiya G, aussi bien en tant qu'auteur qu'en tant que dessinateur. Son style de dessin, considérablement éloigné de celui de Masami Kurumada, consiste en des personnages très effilés, ce qui lui permet de mettre en scène des scènes d'actions particulièrement dynamiques. Les visages ont tendance à comporter de gros yeux. Un soin tout particulier est apporté aux décors, effets graphiques et armures qui bénéficient tous d'une grande complexité dans le détail. Le style d'Okada a cependant été reçu avec controverse parmi les fans de l'ancienne série, les détracteurs étant souvent rebutés par le style trop différent qui ne permet plus de reconnaître les anciens personnages ainsi que par l'abondance de détails et de postures dynamiques qui rendent la compréhension des images difficile.


Dans Saint Seiya G, Okada appuie beaucoup plus le scénario sur la mythologie grecque que ne le faisait le manga original, qui utilisait surtout celle-ci comme toile de fond ou référence pour les nom de personnages de l'époque moderne. Les dieux affrontés par les Saints racontent les événements majeurs de la mythologie grecque qu'ils ont vécu, et il n'est pas rare que les héros rencontrent des créatures ou héros ayant réellement pris part à cette mythologie, tels qu'Hector, le Minotaure ou bien encore la Gorgone Euryale. L'auteur emploie un cast de personnages plus réduit que dans les autres séries dérivées de Saint Seiya, et prend le temps d’explorer la personnalité et les motivations de chaque personnage important, les antagonistes prenant une place aussi significative que les héros. Les combats sont également plus longs que dans l’œuvre originale et il n'est ainsi pas rare qu'un affrontement s'étende sur un manga entier. Le ton de Saint Seiya G se veut extrêmement nekketsu, mettant une grande emphase sur l'amitié, la force de volonté et offrant des combats très détaillés. On retrouve également quelques brefs passages d'humour avec des personnages en SD (Super Deformed), alors que les autres séries de l'univers Saint Seiya n'emploient que très peu de comédie.




Parution

Magazine Champion RED

Tout comme pour le cas de Saint Seiya ~ The Lost Canvas, Masami Kurumada est mentionné en tant qu'"auteur original" (原作 gensaku) sur la couverture, parfois retranscrit comme "auteur" ou "scénariste" dans les versions internationales. Il faut cependant savoir que cette mention en tant que gensaku est quasi-incontournable sur tout spin-off d'une autre série, et que pour éviter une accumulation de noms celui en charge du spin-off n'est alors crédité que dans le champ "dessin" même s'il écrit aussi le scénario. Avoir "Masami Kurumada" dans le champ gensaku ne permet donc pas de dire s'il participe ou non au scénario de l'oeuvre.

Saint Seiya ~ Episode G est prépublié mensuellement dans le magazine Champion RED d'Akita Shōten depuis le 19 décembre 2002. Chaque chapitre fait en principe une quarantaine de pages (les manga hebdomadaires en font une vingtaine à titre de comparaison), bien qu'au cours de la parution il soit arrivé que des chapitres de 20 pages aient été publiés. La série bénéficie parfois de pages en couleurs et de la couverture du magazine, bien que ces pages soient en général des illustrations annexes et non pas des colorisations du chapitre en lui-même. Le premier volume relié est sorti le 19 juin 2003.

Lors des débuts de la prépublication, des fiches de personnage étaient parfois incluses dans le magazine. Ces fiches ont finalement été compilées sous le nom de "Galaxian Encyclopedia", puis réunies dans le volume 0 de Saint Seiya G.

En octobre 2007, une histoire annexe à Saint Seiya G en quatre chapitres intitulée "Aiolos gaiden" est prépubliée en même temps que les chapitres réguliers.

Dans le numéro de Juillet 2009 (vente: 19 mai 2009), "Hitotsuki", une nouvelle série du studio RESPONSE co-écrite par Okada faisait ses débuts dans le Champion RED aux côtés du chapitre 76 de Saint Seiya G. Mais le mois suivant, les deux séries ont inexplicablement disparu du magazine, et la publication de Saint Seiya G n'a repris que le 19 février 2011 dans le Champion RED 4, après 20 mois de coupure. La raison réelle de ce hiatus n'a jamais été expliquée. Diverses théories ont circulé à ce sujet (lassitude de l'auteur et arrêt définitif de la série[1], dispute entre le studio d'Okada et Akita Shōten, départ volontaire d'Okada afin de se consacrer à d'autres projets...), mais aucune n'a été officiellement confirmée.

La reprise a duré 6 mois, et la publication est de nouveau retournée en pause après la parution du chapitre 83 le 19 août 2011.

La série fait son grand retour le 19 mars 2013 après 18 mois d'absence. Néanmoins, c'est uniquement pour conclure l'histoire - sur une fin ouverte - au bout d'à peine quatre chapitres pré-publiés. L'ultime volume paraît finalement le 8 août 2013.

Saint Seiya G - Aiolos-hen

Aiolos

Ce gaiden ("histoire annexe") a été prépublié d'octobre 2007 à janvier 2008 parallèlement aux chapitres normaux de Saint Seiya G à l'occasion de l'anniversaire des 5 ans de prépublication. Il sert de prologue à la série en offrant des éléments importants sur le scénario de celle-ci. En particulier, la publication du dernier chapitre du gaiden, offrant des révélations sur le lien entre Hypérion et Pontos, coïncidait avec d'autres éclaircissements y faisant directement référence dans la publication de l'histoire principale. L'intégralité du gaiden est publiée dans un volume relié numéroté 0, sorti le même jour que le Volume 14.

L'Aiolos-hen, qui prend place plusieurs années avant l'épisode G, à l'époque où Aiolos est encore en vie, met en scène le Saint du Sagittaire et son frère Aiolia lors d'une mission en Egypte au cours de laquelle ils accompagnent la jeune archéologue Miko Hasegawa, qui vient de découvrir une étrange tombe.










Medias

Volumes reliés (Tankōbon)

Stsg pres 04.jpg
Article de référence: Liste des volumes de Saint Seiya G

Le manga compte 87 chapitres, compilés en 20 volumes reliés (tankōbon) couvrant l'intégralité des chapitres. Un volume spécial, le volume "0", contient l'Aiolos-hen ainsi que la Galaxian Encyclopedia.

Les volumes reliés de Saint Seiya G comportent environ 170 pages de récit, ce qui fait une moyenne de 4 chapitres de 40 pages par volume. Chaque volume contient également des chapitres annexes ("gaiden") réalisés spécialement pour cette édition. Ces chapitres supplémentaires donnent des précisions sur certains points occultés lors du récit classique, ou bien reprennent quelques pages d'un chapitre antérieur mises en couleur.

Chaque volume de Saint Seiya Episode G, jusqu'au 17, est édité en 2 versions qui sortent simultanément : la version normale et la version collector, non rééditée. Les versions collector comportent toutes une couverture différente ainsi qu'un bonus hors volume de nature diverse (porte-clefs, CD audio, classeur, cartes...). À partir du volume 18, seule l'édition normale est disponible.

Dramas

Drama CD

Deux dramas audios ont été enregistrés pour Saint Seiya G. L'un était distribué avec le magazine Champion RED (numéro d'avril 2007), tandis que l'autre était le bonus de la version collector du tome 11. Le premier drama joue certaines scènes du volume 1 en réduisant le cast de protagonistes, tandis que le second adapte le combat de Camus et d'Aiolia face au Titan Océan.








Personnages

La liste qui suit est non exhaustive.

Sanctuaire

Gold Saints

Article de référence: Gold Saints
  • Aiolia du Lion, le protagoniste principal au travers duquel est contée l'histoire de Saint Seiya G. Aiolia est initialement un jeune Gold Saint plein de rancoeur envers le Sanctuaire et les autres Gold Saints qu'il tient pour responsables de la mort de son frère Aiolos, mais plusieurs personnes rencontrées lors de ses missions, telles que le négociateur John Black, la jeune Lithos ou ses adversaires Hypérion et Coeos, l'aident à mûrir. Aiolia, détenteur de pouvoirs liés à la foudre, représente dans ce manga un élément essentiel du plan des Titans et de Pontos, qui souhaitent utiliser à leurs fin cette rare capacité de nature voisine du Keraunos, la foudre de Zeus.
  • Mū du Bélier
  • Aldébaran du Taureau
  • Saga des Gémeaux. Saint Seiya G montre de quel manière il usurpe la position de Pope après avoir fait tuer Aiolos, ainsi que le complot qu'il joue avec Pontos afin de manipuler la bataille entre le Sanctuaire et les Titans.
  • Deathmask du Cancer
  • Shaka de la Vierge
  • Dōko de la Balance
  • Milo du Scorpion
  • Shura du Capricorne, qui a été chargé de tuer Aiolos six ans auparavant mais continue cependant à croire en lui. Il devient un précieux compagnons d'armes pour Aiolia au cours de Saint Seiya G.
  • Camus du Verseau
  • Aphrodite des Poissons


Silver Saints

Article de référence: Silver Saints
  • Marin de l'Aigle, futur mentor de Seiya. Elle affronte les soldats des Titans et un Géant qui tentent d'envahir le Sanctuaire.
  • Noesis du Triangle, Silver Saint exclusif à Saint Seiya G. Ce Saint, présenté alors qu'il perd la vie face à la Gorgone Euryale, est le mentor de Retsu du Lynx.


Bronze Saints

Article de référence: Bronze Saints
  • Retsu du Lynx, personnage exclusif à Saint Seiya G. Il combat la Gorgone Euryale.


Titans

Titans
Article de référence: Titans

Les Titans sont les principaux adversaires des Gold Saints dans ce récit. Ces divinités emprisonnées avec leur peuple dans le Tartare lors des âges mythologiques cherchent désormais à se venger des Olympiens, bien qu'il y ait des divergences d'opinion dans leurs rangs, certains agissant par motivations personnelles ou bien trahissent leur camp.

  • Cronos, roi des Titans. Il a tué son père, le tyran Ouranos, lors de la mythologie afin de libérer ses frères et soeurs. Il fut à son tour défait par son fils Zeus et emprisonné dans le Tartare.
  • Rhéa, épouse de Cronos.
  • Hypérion de l’ébène, premier Titan revenu en ce monde. Ce Titan qui est un des plus dévoués sujets de Cronos, son frère cadet, constitue le principal rival d'Aiolia pendant une grande partie du manga.


Géants

Ce clan de neuf Géants au service de Cronos est ramené en ce monde par les Titans au début de l'histoire, afin d'attaquer le Sanctuaire et faire gagner du temps à Hypérion et Japet en attendant le retour de leurs frères et sœurs. Ces Géants sont différents de ceux traités dans les romans de Gigantomachia.

Article de référence: Géants


Divinités liées aux Titans

  • Pontos, dieu des flots. Ce dieu primordial est initialement présenté comme un allié des Titans qui aide au retour de Cronos, mais le scénario finit par dévoiler que lui et Saga ont manipulé la guerre opposant les Gold Saints aux Titans afin de pouvoir ramener en ce monde la déesse Gaia.
  • Prométhée, file des Titans Japet et Thémis, qui fut autrefois puni par Zeus pour avoir donné le feu aux hommes.


Autres personnages

  • Lithos Chrysalis. Cette jeune fille devient la servante d'Aiolia après que celui-ci l'ait sauvée au début du manga.
  • Galarian Steiner. Cet homme est le serviteur d'Aiolia et un ami d'Aiolos. Il était supposé devenir Saint du Lion, mais a été jugé en criminel pour avoir dérobé de l'ichor au Sanctuaire afin de tenter de guérir sa mère malade. Aiolos a aidé à le faire grâcier.
  • Miko Hasegawa, archéologue rencontrée par Aiolos lors d'une mission en Egypte. Elle est celle qui a découvert la tombe dans laquelle étaient emprisonnés Pontos et Hypérion.

Résumé de l'histoire

En 1973, Saga des Gémeaux, qui vient tout juste d'assassiner le Pope pour prendre sa place, est contacté par l'âme de Cronos, roi des Titans scellé par Zeus, qui offre à Saga une dague en or capable de tuer Athéna. L'imposteur tente d'assassiner la déesse qui n'est encore qu'un nourrisson, mais échoue grâce à l'intervention d'Aiolos du Sagittaire, qui prend alors la fuite avec Athéna. Saga, qui se fait désormais passer pour le Pope, déclare qu'Aiolos est un traître et ordonne son exécution. C'est finalement Shura du Capricorne qui abat Aiolos malgré tout le respect qu'il a pour lui.

6 ans plus tard, en 1979.

Aiolia du Lion, frère cadet d'Aiolos, vit mal sa position de Gold Saint car ils considère que tous sont responsables de la mort de son frère, et il garde une attitude rebelle et désinvolte vis à vis des ordres du Sanctuaire, bien qu'il se conforme aux ordres. Sa seule compagnie est alors son serviteur Galan, ami d'Aiolos. Deux événements lors de ses missions amorcent cependant un changement chez le jeune Saint: sa rencontre avec un simple négociateur nommé John Black, qui se sacrifie pour lui servir de bouclier lors d'une mission dans une centrale nucléaire, et sa rencontre avec Lithos Chrysalis, une jeune fille dont le père s'était réincarné dans une des immenses statues qu'il avait construite.

A l'instar de Galan, Lithos devient une servante d'Aiolia et partage sa vie quotidienne. Cependant le dessein des dieux se met en marche. Pontos, dieu primordial des flots, s'en prend de façon indirecte à Aiolia, intéressé par le pouvoir de foudre que celui-ci possède, une particularité capable de rompre les sceaux de Zeus qui emprisonnent le Megas Drepanon, l'arme mythologique de Cronos cachée sous la Statue d'Athéna.

Saga, de mèche avec Pontos et Cronos, convoque les Gold Saints en tant que Pope afin de leur apprendre que les Titans sont de retour et que le Sanctuaire va devoir entrer en guerre contre eux afin de protéger la paix sur Terre. De nombreuses escarmouches sans conclusions ont alors lieu entre les Gold Saints et les Titans qui reviennent les uns après les autres en ce monde. La Terre, loin d'être épargnée, voit resurgir des créatures et héros du passé ressuscités par l'influence du Cosmos des Titans. Cronos finit par attaquer le Sanctuaire et les sceaux du Megas Drepanon sont alors accidentellement brisés par Aiolia. Cependant un coup de théâtre se produit: Cronos a certes retrouvé son corps, mais il a rajeuni et st complètement amnésique. Sa présence active cependant un sablier.

Pontos et Saga, complotant de concert contre Cronos, cessent leur relations avec les Titans tout en les manipulant afin de provoquer un affrontement final avec les Gold Saints, tandis que Pontos fait en sorte de donner le Cosmos des Dieux, le Dunamis à Aiola afin qu'il abatte les Titans. L'enlèvement de Lithos par le Titan Japet provoque l'irruption d'Aiolia dans leur repaire, le Chronos Labyrinthos, où plusieurs autres Gold Saints le suivent. Cette fois-ci quelques Titans perdent la vie bien qu'un respect naisse entre les parties adverses, les dieux laissant même divers cadeaux aux Gold Saints.

Pontos, de son côté, est on ne peut plus réjoui de ces morts qui lui permettent de vampiriser le Dunamis des Titans afin de le transmettre à Gaia, qu'il compte bien ressusciter. Coeos, le seul Titan disposant de toute sa mémoire, offre le Keraunos, la foudre de Zeus, à Aiolia et révèle la vérité sur ces affrontements avant de mourir. Il apprend aux Saint que la Titanide Mnémosyne, qui contrôle la mémoire, les a autrefois trahis pour donner le Keraunos à Zeus, et que leurs souvenirs actuels ont été manipulés. Le Titan Hypérion part se confronter à Mnémosyne qui avoue être de mèche avec Pontos. Elle a rendu Cronos amnésique et a fait en sorte de brider la puissance des Titans en modifiant leur mémoire afin que ceux-ci pensent qu'ils utilisaient leurs véritables pouvoirs.

Hypérion décide cependant de continuer à suivre ses principes sans se préoccuper de cette traîtresse, et part alors se battre contre les Saints qui envahissent le domaine de son roi. Il finit par être défait mais confie malgré tout le sort de son peuple et de son roi aux Gold Saints. Cronos, qui s'est lié d'amitié avec la captive Lithos, quitte avec elle le Chronos Labyrinthos afin de voir le monde extérieur, et ils tombent tous deux sur les Gold Saints qui promettent d’emmener tout le monde en paix sur Terre. Pontos choisit ce moment là pour ordonner à Mnémosyne de rendre sa mémoire au souverain. Cronos, tombant de l'espoir au désespoir, revêt le Megas Drepanon et redevient le tyran qu'il était. Le combat s'engage entre lui et les Saints.

Au cours de l'affrontement, le dieu convoque ses trois astres protecteurs, alias les trois derniers Géants. Une fois vaincus par les autres Gold Saints, Aiolia a le champ libre pour mener le combat final face au roi des Titans. La Sôma de ce dernier fusionne alors avec l'Adamas Psammos, ce qui entraîne la destruction du Chronos Labyrinthos. En réaction, Aiolia demande à Shaka de téléporter sur Terre tous les êtres vivants présents dans cette dimension, à l'exception du Lion et du Titan. Une fois cela fait, Aiolia repousse plus que jamais ses limites et parvient à porter un coup fatal à son adversaire. Les deux belligérants tombent alors dans le Tartare où seule la mort les attend. Pourtant, réellement impressionné par le Gold Saint, Cronos choisir d'offrir son Dunamis à Hadès en échange de la survie du Lion et de son retour sur Terre.

Suite à la défaite du roi des Titans, le monde est sauvé du chaos temporel qui le menaçait. Le peuple des Titans, libéré du Labyrinthe, découvre alors la beauté d'un monde éclairé par le Soleil. Seule ombre au tableau, le Sanctuaire a décidé de les envoyer sur l'île de Death Queen où ils pourront devenir des Black Saints. Pendant ce temps, Aiolia rouvre les yeux non loin de la tombe de son frère. Et c'est sous un ciel bleu baigné de lumière que le jeune homme retrouve Lithos et Galan, sa famille. Il est désormais devenu un véritable lion d'or.

De son côté, Pontos est loin d'avoir abandonné la partie. S'il n'a pu récupérer le Dunamis de Cronos, il semble avoir acquis le pouvoir nécessaire à la poursuite de ses plans. Les mortels n'ont pas fini d'entendre parler de lui...

Fin.

Notes

  • En Septembre 2006, Okada s'est blessé à la main et il n'y a donc pas eu de chapitre publié ce mois-là.
  • Lorsque le manga Saint Seiya prit fin en 1990, un gaiden spécial sur la jeunesse des Gold Saints avait été annoncé dans le magazine V-Jump, mais le projet fut finalement abandonné.
  • Selon Masami Kurumada, Saint Seiya G a été confié à un autre mangaka car il n'avait pas le temps de s'occuper lui-même de Saint Seiya étant donné qu'il était déjà pris avec Ring ni Kakero 2 (Interview).


Ventes

Japanflag.gif Japon

Les données de vente proviennent des relevés de l'Oricon publiés sur le sujet idoine de 2ch.


Volume Ventes en 1ère semaine (nb de volumes) Rang de la semaine (TOP50 mangas)
Episode G Volume 14 20388 44
Episode G Volume 15 17585 60
Episode G Volume 16 20706 41
Episode G Volume 17 9785 86

International

Saint Seiya G est édité dans de nombreux pays où Saint Seiya fut un succès, tels que la France, l'Italie ou l'Espagne. Il n'y a cependant pas de version anglaise, Saint Seiya n'ayant jamais réussi à décoller en Angleterre ou aux USA.

Pays Editeur Début de publication Nombre de volumes sortis
Allemagne Panini Comics
Argentine Ivrea
Brésil Conrad Editoria
Espagne Glénat
France et Belgique Panini Comics Septembre 2004 20/20 + volume 0 (Aiolos-Hen)
Italie Panini Comics
Singapour Chuang Yi

Flag icon france-small.gif France

La version française se résume à l'édition normale. Il n'y a pas de version collector. Les traductions des titres de chapitres n'ont pas conservé la particularité des noms originaux, qui étaient tous de la forme "OO 者", soit "La personne qui ...".

  • Tirages de Saint Seiya G par années (source ACBD). Ne pas confondre ventes et tirages !
Volume Année Nombre de tirages
Episode G Volume 07 2006 31000
Episode G Volume 08 2006 31000
Episode G Volume 09 2006 31000
Episode G Volume 10 2007 35000
Episode G Volume 11 2007 35000
Episode G Volume 12 2008 30000
Episode G Volume 13 2008 30000
Episode G Volume 14 2009 35000
Episode G Volume 00 2009 35000
Episode G Volume 15 2009 35000
Episode G Volume 16 2009 35000

Saint Seiya G - Assassin

Shura, le nouveau protagoniste.

Au cours d'une fête privée célébrant les 10 ans d'Episode G, Masami Kurumada propose à Megumu Okada de continuer Episode G, et celui-ci accepte aussitôt[2].

Le 14 novembre 2013, Okada publie sur son compte twitter une image dissimulée accompagnée des mentions "Removal on the ban of information" , "Coming soon" et "December 2013".

Le 16 décembre 2013, il dévoile l'image réelle et annonce par la même occasion publiquement le début d'une nouvelle série en Avril 2014.

Le titre provisoire de cette série est Saint Seiya Episode G.A.[3] et la parution régulière se fera à partir d'avril 2014 dans le numéro 43 du bimestriel Champion RED Ichigo[4].

À l'occasion des 40 ans de carrière de Masami Kurumada, Megumu Okada dessine un prologue de quatre pages, publié dans le Champion RED du 19 décembre 2013, qui célèbre l'événement.

Le 18 janvier 2014 à minuit, Okada révèle le véritable nom de la future série sur son compte Twitter. À cette occasion, il confirme également que le chapitre spécial de quatre pages publié dans le Champion RED du mois précédent constitue le prologue de cette nouvelle publication.

La série débute donc le 5 avril 2014 dans l'Ichigo. À cette occasion, elle obtient la couverture du magazine[5].

Le 5 août 2014, le Champion RED Ichigo cesse sa publication et toutes les séries en cours - dont Episode G Assassin - sont transférées sur un nouveau site de manga online baptisé Champion Cross et dont l'ouverture est prévue le 21 octobre 2014. Le manga sera publié en couleurs au rythme hebdomadaire.

A la même période, on apprend que le premier volume relié sortira le 20 octobre 2014 et sera intégralement en couleurs, ce qui est une première pour l'univers d'Episode G en particulier, mais pas pour l'univers Saint Seiya en général, puisque Next Dimension constituait déjà un précédent.

Le 18 octobre 2014, le Champion RED qui sort est à nouveau un numéro spécial Saint Seiya ; il contient notamment un second prologue de G Assassin.

Medias

Volumes reliés (Tankōbon)

Liste des volumes de Saint Seiya G - Assassin

Les volumes reliés de Saint Seiya G - Assassin comportent environ 157 pages de récit, ce qui fait une moyenne de 7 chapitres de 20 pages et 1 de 17 par volume. Chaque volume contient également un mini-BD humoristique imprimée sur les deuxième et troisième de couverture; celle-ci fait interagir Shura avec un ou plusieurs personnages-clés du tome.


Produis dérivés

T-shirts

A l'occasion des trente ans de Saint Seiya, un T-shirt "Shura du Capricorne" est commercialisé en Janvier 2017. En Juillet 2017 suit un T-Shirt "Saga des Gémeaux".




Personnages & Factions

La liste qui suit est non exhaustive.

Sanctuaire

Saori Kido :

La déesse Athéna de notre époque.

Kanon des Gémeaux :

Le Grand Pope de notre époque, seul Gold Saint survivant de la Guerre Sainte contre Hadès.

Les Gold Saints (époque Episode G)

Shura du Capricorne :

Gold Saint du Capricorne, porteur d'Excalibur. Il a traversé le temps et les mondes à la demande de Kokutō pour éliminer les Sans-Visages et les Gladiateurs.

Aiolia du Lion :

Gold Saint du Lion. Il est parti sur les traces de Shura à la demande du Sanctuaire pour l'assassiner.

Les Gold Saints (époque contemporaine)

Kiki du Bélier :

Gold Saint du Bélier, héritier de .

Shun de la Vierge :

Gold Saint de la Vierge, héritier de Shaka. Médecin de Yoshino.

Shiryū de la Balance :

Gold Saint de la Balance, héritier de Dōko. Porteur actuel d'Excalibur et restaurateur.

Hyōga du Verseau :

Gold Saint du Verseau, héritier de Camus et barman.

Les Gold Saints (époque inconnue)

Aldébaran du Taureau :

Gold Saint du Taureau. Père adoptif de Yoshino.

Saga des Gémeaux :

Gold Saint des Gémeaux. Véritable identité de Kokutō.

Deathmask du Cancer :

Gold Saint du Cancer.

Milo du Scorpion :

Gold Saint du Scorpion.

Aphrodite des Poissons :

Gold Saint des Poissons.

Autres personnages

Kokutō :

Un hibou qui s'est présenté comme l'oracle d'Athéna. Il a fait de Shura son assassin.

Seiya de Pégase :

Un Bronze Saint légendaire, convalescent depuis plusieurs années suite à une blessure au cœur par l'épée d'Hadès.

Ikki :

Un Saint légendaire. Garde du corps de Seiya depuis son retour.

Shaina d'Ophiuchus :

Une Silver Saint légendaire. Mère adoptive de Yoshino.

Yoshino Hino :

Une jeune fille impliquée bien malgré elle dans les aventures de Shura et d'Aiolia. Elle renferme un secret connu de quelques Gladiateurs uniquement.

Natassia :

Un assemblage de cadavres d'enfants créé par Wadatsumi. Après la défaite du Sans-Visage, ce corps gagne une conscience et devient la fille adoptive de Hyōga.

Chaos Athéna

Tomoe :

La déesse Athéna d'un autre monde.

Les Gold Saints

Aiolos du Sagittaire :

Gold Saint du Sagittaire et Grand Pope au service de Tomoe. Il vient d'un monde parallèle.

Mū du Bélier :

Gold Saint du Bélier.

Lancelot du Cancer :

Ancien Gladiateur devenu Gold Saint du Cancer après la destruction de son épée sacrée.

Shaka de la Vierge :

Gold Saint de la Vierge.

Dōko de la Balance :

Gold Saint de la Balance.

Les Gladiateurs

Article de référence: Gladiateurs

Lancelot :

Gladiateur porteur d'Arondight.

Roland :

Gladiateur porteur de Durandal.

Alice :

Gladiatrice porteuse de l'épée Vorpale.

Sigurd :

Gladiateur porteur de Gram.

Paracelse :

Gladiateur porteur d'Azoth.

Chakravartin :

Gladiateur porteur d'Aparājitā.

La guilde des Sans-Visages

Article de référence: Sans-Visages

Wadatsumi :

Chef des Sans-Visages, souhaitant devenir une Gladiateur. Il utilise des cadavres d'enfants pour se camoufler et affronte Hyōga à Tokyo.


Help form status2.png
Améliorable
  • Des suggestions ou corrections à proposer ? Votre contribution sur cette page du forum pourrait nous aider à améliorer cet article !

Liens externes

Références

  1. Magazine Animeland
  2. faits rapportés par ce dernier sur son compte twitter.
  3. twitter d'Okada
  4. Information donnée dans le Champion RED paru le 19 décembre 2013
  5. Pour l'anecdote, c'est la première fois qu'un homme (Shura) parvient à ravir cette place à des jeunes filles.
Article rédigé par Archange.