Kushinagar

From SaintSeiyaPedia
Share/Save/Bookmark
Jump to: navigation, search
Kushinagar 00.jpg

クシナガラ - kushinagara

Kushinagar est une ville de l'état d'Uttar Pradesh, en Inde. C'est à cet endroit, près de la rivière Hiranyavati que Gautama Bouddha a atteint le Nirvana. Dans Saint Seiya G, Shaka considère Kushinagar comme son second Sanctuaire et s'y rend afin de méditer pour élever son Cosmos, dans l'espoir de faire rayonner celui-ci d'un éclat tel qu'il repoussera en partie l'obscurité créée par celui des Titans qui est en train de réveiller toutes sortes de créatures mythologiques. Aiolia y affronte Coeos pour protéger Shaka pendant sa méditation, et c'est là qu'il utilise pour la première fois le Photon Burst. Après le départ de Coeos les géants Leukotes Anemos et Melas Brontes essaient ensuite de s'en prendre à Aiolia, affaibli, mais Shaka qui a terminé sa méditationarrive et les tue de son Tenma Kōfuku.

Kushinagar 01.jpg
Kushinagar 02.jpg


Géographie et histoire du lieu

Kuśhînâgara (sanscrit), Kusinara ou encore Kusinagar, est l’actuelle Kasia dans l’État indien de l’Uttar Pradesh. L’ancienne ville se trouve au sud du Népal dans une plaine alluviale marécageuse et insalubre, qui a une altitude inférieur à 200 mètres. Dans l’antiquité hindou, a ville fut appelé Kushavati (ville de Kusha). Selon le Râmayâna, le roi Ram aurait installé son fils Kusha en tant que régent de cette endroit ou il fit construire une ville.

A l’époque du Bouddha Shâkyamuni, elle fut la capitale du royaûme des Malla. Des tribus de l’Asie centrale, les Shvetahûna ou « Huns Blancs », détruisirent la ville vers le la fin du Cinquième siècle durant une de leurs multiples incursions. On y a mis à jour et dégagé les ruines de nombreux bâtiments bouddhistes qui datent d’entre le Deuxième et le Cinquième siècle. On y trouve encore un vaste Stûpa et un temple dédié à la mort du Bouddha Shâkyamuni. Le temple est actuellement encore en service et employé par les bouddhistes pour des offrandes et pour la méditation.

Kuśhînâgara à une grande importance pour les bouddhistes et c'est l'un des quatre grandes villes sacrées du bouddhisme (les trois autres étant : Lumbini au Népal où il naquit, Bodh Gaya où il atteignit l’éveil et la ville de Sarnath où il prêcha pour la première fois l’enseignement du Dharma). C’est là que le Bouddha Shâkyamuni atteignit le Parinirvâna. Après sa mort, son corps fut incinéré et une partie de ces reliques fut conservée dans un Stûpa à Kuśhînâgara. Ainsi, la ville devint-elle l’un des principaux lieux de pèlerinages bouddhistes. Toutefois, au Septième siècle, le pèlerin chinois Hsüan-tsang visita le lieu et disait que la ville était déjà très délaissée.

Actuellement, on y trouve le Mahâparinarvâna Stupa, qui se trouve à 1,6 kilomètres en dehors de la ville et qui fut l’endroit où le Bouddha Shâkyamuni mourut, à côté duquel se trouve le Temple du Parinirvâna. Pas loin du Stûpa et du Temple se trouve également une statue vieille de 1500 ans, de l’Éveillé au moment où il atteint le Parinirvâna. Le Stûpa et le Temple sont tout en blanc, tandis que les quatre piliers qui forment l'entrée du Temple sont de couleur rouge. Ces couleurs ont une signification particulière dans le bouddhisme; le blanc représente L'Éveil, le rouge la pratique qui mène à L'Éveil.

Vue d'ensemble du complexe de Kuśhînâgara
Temple et Stûpa


L’image que nous présente Saint Seiya G du lieu en est une reproduction quasi parfaite. Situé à presque deux kilomètres de la ville, le lieu est solitaire et un endroit où les bouddhistes méditent fréquemment. Il est donc normal que Shaka (bouddhiste lui-même) se tarde dans le Temple afin d’augmenter son Cosmos, vu que l’endroit y est propice.


Le Parinirvâna est l’extinction totale, synonyme du Nirvâna et état dans lequel l’on devient indissociable avec la Vacuité (le 'Vide' ou 'l'Absolu', concept exprimant que les choses n'existent pas et ne sont que des apparences.) . Le Parinirvâna s’obtient après la mort d’un « libéré-vivant », c’est-à-dire un être vivant qui à atteint l’éveil parfait (Bodhi). Seul un Arhat (Saint) ou un Bodhisattva peuvent obtenir cet état après leur mort corporelle. Le Parinirvâna d'un bouddha est appelé Mahâparinirvâna (Grande Extinction). Parfois, le terme désigne simplement la mort d’un moine ou d’une nonne bouddhiste.


Mahâparinirvâna du Bouddha Shakyamuni à sa mort




Help form status4.png
Très incomplet
  • Des suggestions ou corrections à proposer ? Votre contribution sur cette page du forum pourrait nous aider à améliorer cet article !

Données à corriger ou ajouter

2012-10-01 : Mettre à jour les descriptions des images. Parler de la véritable kushinagar

Nocopy.jpg
  • Les articles de ce site ont nécessité de nombreuses heures de rédaction. Merci de ne pas en recopier des parties sans autorisation.
  • Many hours were spent on these articles. Please don't copy part or make translations of them without permission.