TLC Chapitre 179

From SaintSeiyaPedia
Share/Save/Bookmark
Jump to: navigation, search
TLC Chapitre 179
Saint Seiya - The Lost Canvas
Numéro 179
Titre japonais 不死鳥
Titre romaji Fushichō
Titre français L'oiseau immortel
Nombre de pages 15
Date 2010/05/06
Magazine Shûkan Shônen Champion 23 (5月20日)
Shuukan champion 23 2010.jpg
Liste
Ordre wiki 179
Précédent    Suivant
Résumé par Alain.
Chapitre


Récit

Au Lost Canvas :

Kagaho du Bénou empoigne Dōko. Celui-ci croit que son adversaire veut encore se battre mais le Spectre désire sauver le Saint avant qu'il ne soit trop tard. Avec son Corona Blast, il parvient à ce que Dōko relâche son étreinte. Le Saint voit que le Bénou continue à foncer dans l'atmosphère. Le Spectre dit qu'il a sûrement changé d'attitude en raison des paroles de Sasha.

Aux Enfers :

Kagaho se remémore son passé. Il se trouve aux Enfers avec Alone. Celui-ci se plaint de ces lieux désolés où il n'y aucune rédemption possible. Il souhaite sauver à la fois les vivants et les morts y compris le frère du Bénou, Sui. Mais pour y arriver, le jeune garçon doit tout effacer grâce à ses peintures. Il se demande s'il risque le châtiment pour ses actes. Kagaho répond qu'il est prêt à recevoir ce châtiment à sa place si Alone est capable d'apporter le salut.

Au Lost Canvas :

Kagaho, sur le point de mourir, se demande si Alone parviendra à accomplir sa mission. Si celui-ci n'y arrive pas, il souhaite renaître et continuer à le protéger. Dans son Atelier, le garçon dit adieu à son plus fidèle allié. Pendant ce temps, Pandore observe la scène au loin dans son carrosse. Elle est heureuse de voir le Bénou disparaître et elle déclare qu'il sera bientôt rejoint par Alone.



Help form status2.png
Améliorable
  • Des suggestions ou corrections à proposer ? Votre contribution sur cette page du forum pourrait nous aider à améliorer cet article !

Données à corriger ou ajouter

2012-09-29 : Notes (comparaison prépubli/relié, divers)


Personnages présents

Attaques utilisées


Combats débutant dans ce chapitre / épisode

Aucun.



Références