Episode 013

From SaintSeiyaPedia
Share/Save/Bookmark
Jump to: navigation, search
Episode 013
Episode013.jpg
Shiryū prêt à porter le coup final
Saint Seiya Série TV
Numéro 013
Titre japonais 燃えあがれ! 炎の一撃
Titre romaji Moeagare ! Honoo no ichigeki
Titre français Brûlez ! Une attaque de flammes
Durée 21 minutes
Date 1987/01/17
Format TV
Notes TV Asahi
Liste
Ordre wiki 013
Précédent    Suivant
Résumé, note et staff japonais par Archange. Paragraphe sur la version française par Chernabog.
Episode

Shiryū termine son combat contre Ankoku Dragon.

Récit

Le combat se poursuit entre Shiryū et Ankoku Dragon, qui connaît la réputation du Saint du Dragon, mais celui-ci est inquiet car l'a prévenu que la moindre blessure pourrait lui être fatale à cause de tout le sang qu'il a perdu. Ankoku Dragon prend l'avantage et parvient à blesser Shiryū, lequel contre-attaque alors par un assaut aérien qui se retourne lui aussi au bénéfice d'Ankoku Dragon. Shiryū perd de plus en plus de sang et son adversaire comprend qu'il cherche à éviter les coups à cause de son piteux état de santé. Shiryū lui répond qu'à la moindre erreur il le tuera, ce qui fait dire à Ankoku Dragon que l'inverse est également vrai. L'Ankoku Saint ajoute même que son seul doigt suffira à tuer Shiryū. Le Saint du Dragon pense que celui-ci a perdu la raison à cause de la mort de son partenaire, ce qui amuse beaucoup Ankoku Dragon qui n'a que faire de la mort d'Ankoku Andromeda. Ankoku Dragon envoie un puissant tourbillon d'air d'un seul doigt, écrasant ainsi Shiryū contre une falaise. Le Saint du Dragon est épaté par la force de celui qui lui fait face, lui-même surpris de voir le Bronze Saint a survécu. Ankoku Dragon voit bien que c'est la Cloth qui a protégé Shiryū et en déduit que le fameux Mū a dû la réparer. Ceci lui rappelle aussi qu'une grande quantité de sang est nécessaire pour faire revivre des Cloths mortes. Ankoku Dragon sait enfin pourquoi Shiryū peine autant, et trouve stupide d'être venu se battre dans cet état au nom de l'amitié. Il porte un coup violent qui met le Bronze Saint au tapis, puis va s'occuper de la chaîne de Shun, qui l'a fixée au bord du précipice afin de descendre lui-même chercher Seiya. Shiryū ne voit aucune autre possibilité que le Rozan Shō Ryū Ha pour vaincre Ankoku Dragon, en dépit des mises en garde de Rōshi qui l'avait prévenu qu'utiliser cette technique en étant blessé présente des risques certains. Shiryū interpelle alors Ankoku Dragon pour lui demander d'attendre, et enlève sa Cloth qui lui paraissait de toute manière trop lourde. Ankoku Dragon demande à Shiryū s'il est prêt à mourir au nom de l'amitié, ce à quoi le Dragon répond qu'il y a peu de choses en lesquelles croire en ce monde, mais que lui croit sincèrement en ce sentiment. Shiryū concentre son Cosmos et lance le Rozan Shō Ryū Ha, tandis qu'Ankoku Dragon attaque au même moment. Les deux dragons s'affrontent, fendant les airs et la terre, jusqu'à la défaite du dragon noir, propulsé contre la montagne. Shiryū est vainqueur, mais ses hémorragies sont très graves, et il s'écroule à bout de forces.


La rédemption d'Ankoku Dragon
À la grande stupéfaction de Shiryū, Ankoku Dragon s'extirpe de la roche en la détruisant de son poing, puis s'approche de lui. Shiryū sent sa fin venir lorsque l'Ankoku Saint pointe un doigt menaçant vers lui, mais au lieu d'utiliser sa technique de souffle, celui-ci presse de son doigt un point vital qui permet de stopper l'hémorragie du Bronze Saint. Ankoku Dragon explique qu'il a voulu croire juste un instant en l'amitié, bien que ce soit un peu tard. Il meurt, souriant, en dépit des appels de Shiryū qui lui demande de s'accrocher. Shiryū aide Shun à remonter, puis ils constatent le terrible état de Seiya dont la peau est devenue entièrement brune. Comprenant que son sang est empoisonné, le Dragon presse alors de ses doigts treize points vitaux de son ami correspondant aux étoiles de la constellation de Pégase afin de faire s'écouler le sang noir, puis, estimant que sa survie ne dépend plus que de de sa volonté et de son Cosmos, il part avec Shun à la recherche d'Ikki. Après avoir fait un bout de chemin dans la neige, les deux compagnons parviennent à un canyon où ils se font interpeller par Ikki, qui leur annonce avoir tué Hyōga. Tout à coup, Shun emprisonne Shiryū dans sa chaîne sous le prétexte que ce combat fratricide ne devrait pas impliquer les autres. Il propose à Ikki de s'offrir en sacrifice si cela peut permettre de mettre un terme à cette bataille et ramener son grand frère à la raison. Ikki, qui n'a que faire de ce genre de marché, attaque Shun, qui se laisse malmener sans riposter. Mais alors qu'Ikki s'apprêtait à lui porter le coup de grâce, il est interrompu par une pluie de coups lancé par un nouvel adversaire : Seiya vient de les rejoindre, rétabli et avec sa Cloth endossée.



Help form status2.png
Améliorable
  • Des suggestions ou corrections à proposer ? Votre contribution sur cette page du forum pourrait nous aider à améliorer cet article !

Données à corriger ou ajouter

2012-09-30 : vérifier orthographe récit, comparaison manga-anime,

Notes

  • Ankoku Dragon semble connaître Mū, au moins de réputation, ce qui peut sembler surprenant sachant que parmi les Bronze Saints seul Shiryū en avait vaguement entendu parler par son maître.
  • Seiya semble avoir raccommodé son vêtement rouge déchiré...
  • Quand ils marchent pour aller trouver Ikki, comment Shun et Shiryū peuvent-ils savoir que Hyōga détient deux parties de la Gold Cloth ?
  • Cet épisode contient l'insert song "Can't Say Goodbye", joué lors de l'échange de coups final entre les deux dragons.



Personnages présents

Attaques utilisées


Combats débutant dans ce chapitre / épisode

Episode 013
# Début Fin Issue
027 Episode 013 Episode 014 Défaite d'Ikki Hyōga, Seiya, Shiryū, Shun Versus Ikki


Production

Réalisation, scénario, chara design

Réalisateur(s) : Shigeyasu Yamauchi
Directeur(s) de l'animation : Gorō Nakashima
Scénario : Tadaaki Yamazaki
Directeur(s) artistique : Tadao Kubota

Réalisation, scénario, chara design

Plans clé
遵史Uesugi
Kunihiko Natsume
Intervalliste(s)
Masato Fukami
Atsuhiko Hara
Sumiyuki Inoue
Tetsuo Kagawa
Décors
Minoru Ookōuchi
Satsuki Hashimoto
Effets spéciaux
Matsuko Isono
Prise d'image
Toshio Shirai
Finitions
Kōichi Takō
Miyuki Nakama
Kumi Shimada
Édition
Yasuhiro Yoshikawa
Enregistrement audio
Isao Hatano
Sélection musicale
Kyōno Watanabe
Effets sonores
Yasuyuki Konno
Assistant du réalisateur
Akihiko Tomita
Assistant de production
Toshiyuki Suzuki
Assistant finitions
Shin'ichi Toyonaga
Assistant artistique
Reiko Kitayama
Enregistrement
Miyuki Ikeno
Développement photo
Toei Kagaku

Seiyuu / Comédiens de doublages

Studio de doublage : AONI Production



International

France Flag icon france-small.gif

Casting


Studio : SOFI

  • Direction artistique : Marc François
  • Adaptation : Marie-Cécile Riverain


Notes

  • Le titre utilisé dans la première version diffusée sur TF1 est "Exploits explosifs".
  • Le titre utilisé dans la version intégrale est "Le Dragon flamboyant".
  • Alors que Black Dragon disposait dans l'épisode précédent de la même voix que son double, il est ici doublé par Serge Bourrier (qui l'avait déjà interprété lors de sa première apparition).
  • Lorsque Shiryū et Ankoku Dragon s'affrontent sous une forme imagée de dragons, les comédiens français ont rajouté des grognements qui n'existent pas en VO.
  • L'insert song "Can't Say Goodbye", joué lors de cette confrontation finale, a en revanche été retiré (mais a été réintégré à l'occasion de la réédition de la série en DVD collector).
  • Dans cet épisode, le Rozan Shō Ryū Ha, normalement nommé "Colère du dragon" en VF, est appelé "Dragon flamboyant".



Liens externes

Références