StS Chapitre 085

From SaintSeiyaPedia
Share/Save/Bookmark
Jump to: navigation, search
StS Chapitre 085
Saint Seiya Manga
Numéro 085
Titre japonais 静かなる法廷
Titre romaji Shizuka naru hōtei
Titre français Le tribunal silencieux
Nombre de pages 46
Liste
Ordre wiki 085
Précédent    Suivant
Récit par Hypnos
Chapitre


Chapitre prépublié en plusieurs parties.
# 196 Le tribunal silencieux.
静かなる法廷
Shizukanaru kōtei.
1989/11/07 Weekly Shônen Jump 49 (11月20日)
# 197 Péchés et châtiments.
罪と罰
Tsumi to batsu.
1989/11/14 Weekly Shônen Jump 50 (11月27日)

Récit

Dans le Meikai, Seiya et Shun atteignent, après une longue course, la Première Prison, un gigantesque palais où les morts sont jugés. Les deux Saints sont surpris par le silence incroyable qui y règne lorsqu'un garde squelette, Markino, vient leur ordonner de se taire car toute conversation est interdite. Il leur recommande également de se déplacer en faisant le moins de bruits possibles. En effet, le suppléant du seigneur Minos, Lune du Balron déteste le bruit et a déjà découpé un mort à cause d'un éternuement. C'est le moment que choisi Seiya pour éternuer, justement, justifiant qu'il s'est enrhumé en tombant dans l'Achéron. Markino s'énerve et le Saint se moque de lui, faisant remarquer qu'il est celui qui fait le plus de bruit ici. Le garde se met dans un colère noire et hurle qu'il n'a jamais élevé la voix en plusieurs années de loyaux services, et que des morts comme eux ne devraient pas être si détendus avant d'être jugés. Devant les nouvelles moqueries de Seiya, Markino comprend qu'il en a trop fait et décide, résigné, de les mener dans le tribunal, leur indiquant les consignes à suivre pendant leur jugement. Moqueur, Seiya lâche un pet et éclate de rire face au garde désespéré, mais est interrompu par l'apparition de Lune.

Le Spectre de la Première Prison réprimande Markino pour sa nuisance sonore, ne laissant même pas ce dernier essayer de se justifier. Le renvoyant, il se présente devant Shun et Seiya, leur disant qu'il va examiner leurs péchés et ainsi les envoyer dans l'Enfer qui leur convient le plus. Les deux Saints obtempèrent en lui donnant leurs noms, et Seiya ajoute qu'ils n'ont commis aucun acte répréhensible. Lune ne comprend pas pourquoi ils ne figurent pas dans son registre. Seiya lui hurle leurs noms de nouveau à plein poumons, insistant sur le fait qu'ils sont venus sauver Athéna et vaincre Hadès. Markino arrive alors en criant que Saints d'Athéna se sont infiltrés dans le Meikai. Excédé, Lune lance son fouet qui s'enroule autour du garde avant de le rappeler à lui. Mais les traces de l'arme découpent le sous-fifre en morceaux. Le Spectre explique au Saints que, malgré qu'ils soient encore vivants, il va tout de même examiner leurs péchés et les envoyer dans l'Enfer approprié. Seiya proteste encore mais subit l'attaque Reincarnation qui dévoile toutes ses mauvaises actions.

Enfant, Seiya tuant des insectes, des animaux, était bagarreur, a fait pleurer une fille, puis surtout, a livré d'innombrables combats, blessant ou tuant ses adversaires. Le Saint de Pégase le reconnaît mais se défend avoir œuvré pour le bien et la justice. Lune lui dit qu'il n'a aucun droit de se substituer à dieu et de juger. Il décide de l'envoyer dans la Première Vallée de la Sixième Prison, un étang de sang infernal où sont jetés ceux qui ont été violents et ont fait couler le sang dans leur vie. Seiya est sauvé in extremis du bouillon de sang par la chaîne de Shun, à l'étonnement de Lune. Ce dernier agit soudainement de manière étrange, confondant le Saint d'Andromède avec son Seigneur. Le Spectre se convainc qu'il ne s'agit que d'un sosie, et voulant punir Shun à son tour, lui envoie son fouet, paré par la chaîne nébulaire. Le Saint tente de prouver que personne ne peut avoir commis aucune mauvaise action de sa vie, que l'homme est parfois obligé de faire du mal, et qu'ainsi se serait selon Lune le simple fait de vivre qui constituerait un péché. Celui-ci déclare que seul dieu peut répondre à sa question et envoie son Fire Whip qu'Andromède ne parvient pas à parer avec son Rolling Defense. Enserré, le Saint regrette de devoir toujours se résoudre à la violence et se résigne, fatigué par tous ces combats. Son corps explose en morceaux sous l'effet du fouet.

Lune reconnaît que ses adversaires possédaient un cœur pur, mais leur allégeance à Athéna leur fut fatale. Il reste très surpris de la ressemblance entre Andromède et cette autre personne et décide d'enterrer sa tête. Celle-ci s'anime soudainement et vocifère contre le Spectre en lui ordonnant de la replacer sur son corps. Apeuré, Lune s'aperçoit que les autres morceaux ont disparu et sort précipitamment du palais, arrachant sa toge et dévoilant son Surplis. Complètement désorienté, il espère que les morceaux n'ont pas été emportés par les ouragans de la vallée quand il est stoppé par Rhadamanthe qui lui demande la raison de son tourment. Lune s'apprête à lui montrer la tête, mais se rend compte que ce n'est absolument pas ce qu'il tient entre ses mains...

Dans le tribunal, Shun réveille Seiya et tous deux s'étonnent d'être sain et sauf, ainsi que de la disparition de leur ennemi. Traversant le palais, ils s'engagent sur la vallée aux vents déchaînés menant à la Deuxième Prison.



Help form status2.png
Améliorable
  • Des suggestions ou corrections à proposer ? Votre contribution sur cette page du forum pourrait nous aider à améliorer cet article !

Données à corriger ou ajouter

2014-07-21 : notes (comparaison prépubli/relié, divers), Couverture Shônen Jump


Personnages présents

Attaques utilisées


Combats débutant dans ce chapitre / épisode

StS Chapitre 085
# Début Fin Issue
119 StS Chapitre 085 StS Chapitre 085 Défaite des Bronze Saints Seiya, Shun Versus Lune




Références