TLC Gaiden 054

From SaintSeiyaPedia
Share/Save/Bookmark
Jump to: navigation, search
TLC Gaiden 054
Saint Seiya - The Lost Canvas
Numéro 054
Titre japonais 神を求めし者
Titre romaji kami wo motome shi mono
Titre français Celui qui recherche Dieu
Nombre de pages 46
Date 2013/02/12
Magazine Bessatsu Shōnen Champion 3
Liste
Ordre wiki 1054
Précédent    Suivant
Page créée par hugo, récit par Alain
Chapitre


Récit

Un homme se réveille près de la cascade de sang, au royaume des morts, sans savoir où il est exactement. Des gardes squelettes débouchent et se moquent de lui. Ils disent qu'ils sont aux Enfers et que ce garçon est insensible aux lois qui régissent celui-ci. Ils décident de le torturer et lui arrachent un bras. Le jeune homme comprend qu'il est mort et implore l'aide de quelqu'un. Soudain, la grande cascade de sang s'immobile et apparaît Asmita de la Vierge. Les gardes squelettes sont stupéfaits de voir un Gold Saint en ces lieux. Malgré ses avertissements, ils décident de l'attaquer. Asmita les vainc en un instant. Le Saint de la Vierge reconnaît ce jeune garçon échoué aux Enfers. Il s'agit d'Ahimsa, anciennement surnommé le "pilleur de bouddhas" et se sont vus en Inde onze ans auparavant.

Il y a onze ans, en Inde, dans la forêt des ascètes, Ahimsa est châtié pour avoir volé des biens posés sur les sépultures et retirer la pellicule d'or recouvrant les statuettes des temples. Le jeune garçon se moque de tout cela. Ce qu'il souhaite est de se nourrir et se vêtir alors que les morts n'en ont plus besoin. En guise de châtiment, Ahimsa subit le supplice des ronces. Il est ligoté dans un temple avec des ronces à ses pieds. Dans ce monde de souffrances, le jeune garçon se demande où est le salut. Un homme s’écroule à côté de lui, tenant dans ses mains, un épi de blé. Ahimsa souhaite le manger mais un jeune ascète, Asmita, non loin de là, lui demande de ne pas le faire. L'homme était malade et le blé est contaminé. Ahimsa est furieux contre les gens de cet endroit qui ne pensent qu'à s'expier et vivre dans la souffrance. Asmita comprend les causes du malaise du jeune homme. Il lit dans son cœur que la mère de celui-ci est décédée. Asmita déclare qu'il cherche simplement à atteindre l'éveil et décide de réciter un sutra pour le repos de la mère d'Ahimsa.

Onze ans plus tard, aux Enfers, Ahimsa se demande si Asmita, qui a fini par atteindre l'éveil au Tibet et acquérir une Gold Cloth, est bien venu ici pour le sauver. Le Gold Saint déclare qu'il lui est impossible de ramener quelqu'un à la vie. Le Spectre Kagebōshi apparaît alors et dit ne pas vouloir affronter Asmita, il est là pour Ahimsa : il lui reconstitue le bras et déclare qu'il est destiné au grand Atavaka. Asmita connait ce nom : Atavaka est la seule des 108 étoiles à ne pas être aux ordres de Pandore et on dit de lui qu'il est, aux Enfers, l'homme le plus proche des Dieux. Voyant que le Gold Saint sait tout cela, Kagebōshi décide finalement d’engager le combat et lance son Kage Gōpuku. Asmita riposte avec le Gōma In et plaque son adversaire au sol, lui demandant de l’amener devant Atavaka. Devant son refus, le Saint de la Vierge le tue avec son mantra Ōm. Asmita constate ensuite que les cendres de Kagebōshi s'en vont vers les tréfonds des Enfers, jusqu'à la demeure d'Atavaka.

Asmita faisant tomber les Vajras du Kage Gōpuku.
Dans celle-ci, Atavaka parle d'Asmita et dit qu'il est comme lui, sans émotion. Il demande à Kagaho d'affronter le Gold Saint afin de trouver une raison à son existence. Le Spectre du Bénou demande à Atavaka de ne pas lui donner d'ordres. Il compte bien affronter Asmita mais dans le simple but de se divertir.



Help form status5.png
Brouillon
  • Des suggestions ou corrections à proposer ? Votre contribution sur cette [ page du forum] pourrait nous aider à améliorer cet article !


Personnages présents

Attaques utilisées


Combats débutant dans ce chapitre / épisode

TLC Gaiden 054
# Début Fin Issue
000G031 TLC Gaiden 054 TLC Gaiden 054 Victoire d'Asmita Asmita Versus Gardes Squelettes
000G032 TLC Gaiden 054 TLC Gaiden 054 Victoire d'Asmita Asmita Versus Kagebōshi




Références