Autel du dieu déchu

From SaintSeiyaPedia
Share/Save/Bookmark
Jump to: navigation, search
Article initié par Archange, puis refonte totale par Saint Alphazero.

落ちた神の神殿 - ochita kami no shinden, litt. 落ちた = tombé, chuté, coulé ; 神 = dieu ; 神殿 = autel

Une terre désolée et bâtie sur des édifices en ruine (volume 2, chapitre 9).

Le monde des Titans trouve originellement sa place à l'autel du dieu déchu. Il se présente en ruine et deux lieux distincts du domaine sont mis en avant avec la salle d'audience où se tient Cronos et la place du rituel occupée par Pontos.
Situé dans les hauteurs du Tartare, l'autel laissera sa place au Chronos Laburinthos.

  • "神殿 (shinden)" peut également se traduire par "temple", "lieu sacré" ou encore "sanctuaire". Il s'agit du repaire des Titans.
Autel du dieu déchu, salle d'audience (vol.3, chap.13).
Cronos scellé par les éclairs de Zeus.
Autel du dieu déchu
Autel que le clan des Titan a scellé. Pontos se retira en ce lieu et entreprit la résurrection du clan des Titans. Le corps de Cronos était également scellé dans ce lieu, mais à cause de la punition dûe aux éclairs de Zeus, il était dans un état qui ne permettait pas de s'en approcher (volume 0, Galaxian Encyclopedia, page 182).
Autel du dieu déchu, place du rituel (vol.4, chap.17).
Pontos en cérémonie afin de libérer les objets rituels scellés par les éclairs de Zeus.

Salle d'audience

謁見の間 - ekken no ma, litt. 謁見 = audience; 間 = salle

Cronos y siège et apparait par le biais d'un corps apparent reflet de son âme prisonnière des éclairs de Zeus, son véritable corps ainsi que son objet rituel étant scellés au Sanctuaire. Hypérion s'y rend pour la première fois afin de présenter un rapport de son combat face à Aiolia.

Hypérion en direction de la salle.
Hypéron face à Cronos souffrant du sceau de Zeus dans sa salle à ciel ouvert (volume 2, chapitre 9).
Il lui a dérobé son corps (肉体, nikutai) et son arme (武器, buki), seule son âme (魂, tamashii) existe... Celui qui porte la grande responsabilité de lui avoir infligé une douleur éternelle à cause des chaînes d'éclairs.


Japet est le troisième du clan à prendre place. Coupable d'avoir lancé une offensive de sa propre initiative contre la bande d'Aiolia à Jamir, le Titan est convoqué par son roi et lui présente ses excuses.
Sous les yeux d'Hypérion, Cronos invoque également à cet endroit le clan de Géants afin de gagner du temps dans la bataille.

Hypérion venu défendre Japet auprès de leur roi (vol.3, chap.13).
Hypérion surpris par le retour du clan des Géants.

Pontos participe également aux échanges au sein du lieu mais le dieu primordial est majoritairement présent dans une grande place, berceau de la résurrection des Titans.

Place du rituel

Hypérion s'apprête à rejoindre Pontos au cœur de la place (volume 4, chapitre 17).

Entourée d'escaliers et de plateformes, la place en forme de cercle contient les objets rituels (神具, shingu) de chacun des Titans. Posés sur un socle, ils représentent une arme (武器, buki) et chacune d'elles est scellée par les éclairs de Zeus. Ce sceau enferme également leurs âmes et leurs Cosmos empêchant ainsi leur renaissance.
Pontos trône en ce lieu pour briser peu à peu les sceaux par le biais d'un rituel (儀式, gishiki) réalisé avec un chaudron (コルドロン) et l'apport de Cosmos permet de faire avancer la cérémonie. Son outil lui permet aussi d'observer le cours des événements.
Cet espace devient le point de réunion du dieu des Flots et des Titans avant que ne se dresse le Chronos Laburinthos.

  • Japet est le premier à revenir dans le monde actuel. Il est suivi par Coeos alors que Crios, Océan, ainsi que les 5 Titanides renaissent simultanément plus tard lors du retour du Chronos Laburinthos.
  • Contrairement à ses pairs, le corps et le Cosmos d'Hypérion sont scellés à l'intérieur du dieu égyptien Apophis. Malgré la présence d'un piédestal à son effigie, son objet rituel n'y est pas observé.
  • L'objet rituel de Cronos n'est pas non plus présent. Son arme ainsi que son véritable corps sont scellés au Sanctuaire.


Pontos et le rituel libérateur des sceaux.
Pontos entouré des objets rituels scellés par les éclairs de Zeus.
Coeos revient dans le monde actuel.

De la place du rituel au Chronos Laburinthos

Devenue le centre de commandement et de repos des Titans, la place marque un tournant majeur dans la bataille.
Face au scepticisme des Titans, le rituel mené par Pontos arrive finalement à son terme. L'accomplissement du dieu engendre non seulement la résurrection des autres Titans mais aussi le renaissance de leur palais autour de la place. Des murs, piliers et sols issus des ruines de l'autel jaillit le Chronos Laburinthos.

Le rituel se parachève et amène une terre en reconstruction (volume 7, chapitre 26)
« Pontos : Ce lieu tombé en ruine va réveler sa véritable apparence. Quand tous les Titans reviendront dans ce monde afin d’accueillir le roi Cronos... Le pouvoir qui soutient ce lieu qui n'est autre qu'un tas de débris est le Cosmos des onze Titans. »
Les trois Titans assistent à la renaissance de leur palais autour de la place du rituel.
« Pontos : Regardez bien, le sanctuaire qui ressuscite dans ce monde !! Les murs... le sol... les piliers reviennent à la vie à partir de ce monde de ténèbre profond !!! »

L'autel du dieu déchu laisse place au Chronos Laburinthos.