Chronos Laburinthos

From SaintSeiyaPedia
Share/Save/Bookmark(Redirected from Chronos Labyrinthos)
Jump to: navigation, search
Initiée par Archange puis développée par Saint Alphazero. Travaux suivis par Cedde.

刻ノ迷宮 (クロノスラビュリントス) - kuronosu rabyurintosu, litt. 刻 = temps, 迷宮 = labyrinthe

Le Chronos Laburinthos émerge à nouveau dans les ténèbres du Tartare (volume 7, chapitre 26).

Le Chronos Laburinthos est le sanctuaire[1] originel des Titans.
Au vingtième siècle, il renait des ruines de l'Autel du dieu déchu et flotte dans les hauteurs du Tartare. La renaissance du domaine est précédée par la libération des derniers Titans à l'exception de Cronos qui s'apprête à faire son retour. Ce château[2][3] à l'aspect de cathédrale est composé de onze palais flottants qui protège celui de Cronos situé au cœur de l'édifice. Le Theos Sema surplombe le ciel au-dessus du Chronos Laburinthos dont la base comprend entre autres un clocher et une salle de rassemblement. Afin de protéger la paix sur Terre, les Gold Saints partent à l'assaut de la forteresse et affrontent les Titans ainsi que leur armée.

  • En japonais, "Chronos" et "Cronos" s'écrivent à l'identique (クロノス) et la distinction entre les deux dieux est difficile. Le repaire de Cronos aurait pu s'appeler "Cronos Laburinthos", mais le kanji associé est relatif aux temps (刻, toki). L'orthographe "Chronos Laburinthos" est ainsi imposée.
  • Le peuple des Titans résident dans des habitations situées aux alentours du château.


Nocopy.jpg
  • Les articles de ce site ont nécessité de nombreuses heures de rédaction. Merci de ne pas en recopier des parties sans autorisation.                                                       
  • Many hours were spent on these articles. Please don't copy part or make translations of them without permission.

Theos Sema

神ノ紋章(テオスセーマ) - teosu sēma, litt. 神 = dieu, 紋章 = emblème, écusson

Le Theos Sema partiellement régénéré au dessus du Chronos Laburinthos.

Situé au-dessus du sommet du Chronos Laburinthos, le Theos Sema est un emblème de lumière formé par le Cosmos des Titans[4]. Il apparait lors de la renaissance du château et ses traits sont dessinés par les flammes bleues et blanches des palais qui embrasent le ciel sombre du Tartare[5].
Il est également composé de douze parties distinctes à l’effigie d'une arme et chacune est associée à un Titan. En l'absence de Cronos, il n'est que partiellement reconstitué mais son retour amène la régénération totale de l'emblème par la suite[6]. Les Titans retrouvent alors toute leur puissance des anciens temps et auront également la possibilité utiliser totalement leur pouvoir sur Terre quand l'emblème apparaitra dans son ciel[7]. Lorsqu'un Titan est en difficulté, le Theos Sema tremble[8] et sa défaite entraine la dégradation[9] ou la disparition de la partie lui correspondant[10].
Son éclat influence les êtres vivants et exacerbe leur combativité provoquant ainsi de nombreuses conflits [11][12]qui, selon le Sanctuaire, peuvent aboutir à une troisième guerre mondiale[11].

Les flammes s'élèvent et brulent le ciel pour dessiner le Theos Sema (volume 7, chapitre 27).
Représentation complète : le Theos Sema et ses douze parties (volume 7, chapitre 27).
Le Theos Sema se matérialise également au-dessus de Cronos (volume 9, chapitre 35).

Sommet

Haute altitude (volume 13, chapitre 54).

Point culminant du château où Lithos et Cronos se perdent.
Lithos, prisonnière du Chronos Laburinthos, rencontre Cronos, amnésique, et lui propose de s'enfuir afin de vivre sous la lumière du soleil. Après avoir quitté le palais du roi et traversé la zone du clocher, il rejoignent involontairement le sommet.
Ils rencontrent Rhéa mais aussi l'homme que l'on appelle "Kibō". Ce dernier bâtît un escalier afin de les aider à descendre.

Rencontre avec Rhéa.
Perdus au sommet (vol.16, chap.66).
Kibō vient à leur aide (vol.16, chap.67).
Escalier et descente périlleuse.

Clocher

Au-dessus du palais de Cronos (vol.7, chap. 26).
Le château et le son de sa cloche.
Aux abords du clocher (vol. 16, chap.66).
Cloche massive.

Situé au-dessus du palais de Cronos, le bâtiment est orné par une cloche qui retentit à nouveau lors de la renaissance du Chronos Laburynthos.
Avant de rejoindre le sommet, Lithos et Cronos passent manifestement autour du lieu lors de leur escapade.

  • Une représentation montre une cloche de taille très imposante. Suspendue par une barre horizontale, elle présente bien des dimensions plus modestes et trône au cœur de la bâtisse.
La cloche au sein de son bâtiment — sa taille réelle telle que dans le volume 7 (ici, volume 9, chapitre 36).

Palais de Cronos

Cronos no Naos — 王ノ宮 (クロノスノネオス) - ō no kyū (kuronosu no neosu), litt. 王 (ō) = roi, 宮 (kyū) = palais

Au cœur du Chronos Laburinthos (schéma issu du volume 12).

Place centrale du Chronos Laburinthos, Cronos y siège et accomplit sa tâche de roi malgré son amnésie. Il rencontre Lithos et s'évade avec elle afin de découvrir la lumière.
Le dieu n'est jamais observé dans son palais après avoir retrouvé la mémoire mais il est le lieu où Mnémosyne et "Kibō" complotent pour ensuite libérer les souvenirs du Titan lorsque celui-ci se présente face aux Gold Saints[13].

Le palais se distingue notamment par son trône, un sablier et l'espace de repos de Lithos.

  • Megumu Okada force l'appellation de "kyū (宮, palais)" en "Neos" qui signifie "nouveau" ou encore "jeune" en grec. Il s'agit manifestement d'une erreur de la part de l'auteur où le mot est davantage "Naos" qui signifie "palais". Cronos réside dans son domaine, le Palais du Roi (王ノ宮, ō no kyū). C'est le Naos de Cronos.

Trône

Un trône au cœur du Naos de Cronos.
Cronos près de son trône (volume 9, chapitre 36).

En quête de vérité à propos de son rôle dans le monde actuel, Cronos prend place sur son trône peu après son retour et, guidé par le son de la cloche, est amené à contrôler un sablier non loin de son siège, l'Adamas Psammos.





Adamas Psammos

金剛石乃砂 (アダマスプサンモス) - adamasu pusanmosu, litt. 金剛石 = diamant, 乃 = de, 砂 = sable

Cronos et l'Adamas Psammos (volume 12, gaiden 12).

L'Adamas Psammos est un immense sablier rempli d'or et de diamants[14] et Cronos le manipule afin de contrôler le temps. En effet, l'artefact provoque progressivement un retour en arrière du monde vers des temps originels dépourvus d'humains[15]. Shaina et Retsu observe les premiers phénomènes avec l'apparition de forêts des temps anciens ou encore le retour de bêtes datant de la préhistoire[16]. L’archéologue Miko Hasegawa craint que cet effet ne permette à d'anciens dieux scellés de se libérer de leurs prisons[17].
Lors du combat final face à Aiolia, Cronos détruit l'Adamas Psammos afin que celui-ci fusionne avec sa Soma qui atteint alors sa forme complète[18].

  • À l'instar du Megas Drepanon, l'Adamas Psammos est qualifié en tant que Trésor Sacré (神器, jingi)[15].
  • L'influence sur le temps est illustrée par une double page qui présente le Theos Sema orné par différentes périodes de l'Histoire de la Terre et de l'Homme. On y trouve :
- la préhistoire et ses dinosaures ;
- l'Egypte antique ;
- la mort du Christ ;
- la découverte de nouvelles terres par la civilisation occidentale (Christophe Coulomb et son navire) ;
- les guerres indiennes (indiens pris en otage par des soldats armés et à cheval) ;
- la révolution industrielle (train à vapeur) ;
- l'Histoire des États-Unis d'Amérique (capitole);
- la conquête de l'espace.


Le roi Cronos aux manœuvres de l'Adamas Psammos (volume 9, chapitre 36).
L'influence de l'Adamas Psammos sur le temps. Illustrée par le Theos Sema et des périodes de l'Histoire.

Lit de pierre

Lithos assoupie (vol.15, chap.63).
Découverte du palais.
Plus loin, Lithos se retrouve face à l'Adamas Psammos.

Kidnappée par Japet[19], Lithos se retrouve prisonnière dans le palais de Cronos. À son réveil, elle découvre l'Adamas Psammos et rencontre Cronos, roi des Titans et amnésique.


Salle de rassemblement

■ Cet espace était autrefois la place du rituel de l'Autel du dieu déchuPontos pratiquait la cérémonie permettant le résurrection des titans à l'aide de son chaudron. Le Chronos Laburinthos renait et se dresse à partir de cette salle, et toute l'architecture du château s'organise autour d'elle.

De gauche vers la droite, de la place du rituel à la renaissance du Chronos Laburinthos. La place devient alors la salle de rassemblement (volume 7, chapitre 26).
La salle au cœur du Chronos Laburinthos.

Lors de la renaissance du château, les derniers Titans font leur retour en cet endroit qui devient un espace majeur et un lieu d'échanges tactiques dans lequel les Titans complotent et préparent la bataille avec Pontos.
Malgré une superficie, une géométrie et des motifs variables présentés tout au long du récit, il est possible de reconnaitre la salle par son toit arboré de rosaces, ses fenêtres spécifiques ainsi que la présence des socles sur lesquels était entreposés les objets rituels.

Retour des Titans et arcades en arrière-plan (chapitre 27).
Pontos et fenêtres en arcades, Titans et arcades.
Crios.
Océan et fenêtres en arcade (volume 7, chapitre 27).
Plafond et rosace (volume 7, chapitre 26).


■ La salle s'illustre de nouveau peu de temps après le retour de Cronos sur Terre.
Rhéa et sa bande se téléportent au Sanctuaire afin de protéger et récupérer leur roi[20]. Face à la menace des Gold Saints, Thémis délenche le Brabeus Talanton et Rhéa invoque le Ge Puthon[21]. Le groupe retourne au Chronos Laburinthos avec Cronos et le Megas Drepanon par la suite. Elles laissent alors leurs opposants en difficulté face à leurs attaques.
Le Titan fait alors ses premiers pas dans le château par le biais de cette salle.

À gauche, plafond et rosace. À droite, au premier plan, socles sur lesquels était entreposés les objets rituels (volume 9, chapitre 35).
Rosace et objet rituel sur son socle.
Rassemblement et fenêtres en arcades.
Rassemblement et socles (volume 9, chapitre 35).

Très rapidement, Rhéa constate que son serpent est vaincu. Elle invoque alors une nouvelle bête.

Rhéa (chapitre 35).
Fenêtres en arcade.

Cronos quitte la salle par la suite et rejoint son palais.

■ Plus tard, à l'aide des Portes du Temps, Océan part rejoindre la Terre afin de récupérer le reste de l'épée brisée de Crios perdu lors du combat face à Shura[22]. Au sortir de son affrontement contre Camus[23], le Titan récupère l'arme et se téléporte au Chronos Laburinthos. Les Titans sont de nouveaux rassemblés dans la salle.

Retour d'Océan.
Nouvelle réunion dans la salle (volume 10, chapitre 39).

Il s'agit du dernier rassemblement. Par la suite, chacun des Titans rejoint son palais afin de préparer la bataille face aux Gold Saints.
Ils vont interagir avec leur palais flottants.

Palais flottants

Le Chronos Laburinthos est constitué de onze palais en suspension dans les airs et chacun est la propriété d'un Titan. D'apparence similaire, ils tous sont reliés entre eux par une escalier et mènent au palais de Chronos qu'ils protègent. En période de guerre, les palais ont la possibilité de se séparer du château pour ensuite se diriger vers l'adversaire, et lorsque deux Titans s'associent, leur palais s'unissent et forment alors une planète.

Palais de Japet et Thémis

Deux palais affiliés à proximité.
En direction de l'opposant (volume 12, chapitre 48).

Ils sont les deux premiers à entrer dans la bataille suite à l'arrivée d'Aiolia au sein du Tartare. Au contrôle de leurs planètes respectives, Japet demande à Thémis de libérer la sienne afin d'aller au combat. Les deux palais se détachent et s'unissent par la suite. Des deux palais naissent alors une planète appelée "Melas Planetes".

  • Crée par Japet, une zone de combat se dessine sous les deux palais et répond au nom de "Contrée des Ténèbres". La totalité du combat se déroule dans cet espace
  • Lorsqu'il s'adresse à sa femme, Japet utilise le mot grec "planetes", écrit en rōmaji, pour désigner la planète de sa partenaire. La planète créé à l'issue de l'union des palais applique la même règle.
  • Le palais de Thémis met en avant un trône sur lequel elle se pose. Malgré l'union de son palais avec celui de son mari, son siège l'accompagnera jusqu'à sa première intervention dans le combat.
Thémis et son trône.
Union des palais.
Naissance d'une planète, "Melas Planetes".
Fin du combat, Theos Sema endommagé et absence des deux palais.
Du haut vers le bas, cinquième et sixième palais (volume 13, chapitre 52).

Palais de Crios

Duel imminent.
Au cœur du palais, Crios et son miroir (volume 13, chapitre 53).

Alors que Japet et Thémis plongent dans les profondeurs du Tartare, le palais de Crios entre très rapidement en scène. À l'image du trône de Thémis, il expose un artefact qui permet au Titan de communiquer avec sa femme Eurybie.
Malgré les conseils de sa bien-aimée et le Theos Sema affaibli, le Titan fait ses adieux, brise le miroir et part au combat afin d'affronter son rival, Shura du Capricorne. Le palais se détache du Chronos Laburinthos et file vers ses adversaires. Arrivé sur les lieux, le palais atterrit violemment et se transforme en zone de combat constitué d'orichalque.

  • Contrairement à ses prédécesseurs, Crios n'a pas la possibilité de s'associer à un Titan pour ensuite former une planète. En contrepartie, la sienne se transforme en bouclier, l'Aster Shield.
Échanges avec Eurybie.
Duel et orichalque.
Crios paré de son Aster Shield.
  • Peu avant son départ pour le combat, Crios est observé dans son palais lors de la défaite de Japet et Thémis.
« Iapetos ?! »
Crios, étonné par la chute de Japet (vol.13, chap.52).

Palais de Rhéa

En route vers le palais (vol.13, chap.54).
Rhéa dans son domaine.
Invocation.

Son apparition est brève et est notamment marquée par l'invocation de Salamander.

Gelées par le Freezing Coffin de Camus, les Portes du Temps ne permettent plus au peuple des Titans de rejoindre la Terre et retrouver la lumière. Rhéa invoque alors Salamander afin de libérer l'accès et envahir la Terre.

  • Auparavant, la déesse est brièvement observée dans son palais lors de la défaite de Japet et Thémis mais aussi lorsque Crios part affronter Shura.
Rhéa constate la chute des deux Titans (volume 13, chapitre 52).
La déesse assiste au départ de Crios au combat (chapitre 53).

Palais de Coeos et Phoebé

Palais affiliés.
Séparation des palais du Chronos Laburinthos, les deux domaines s'apprêtent à s'unir (volume 14, chapitre 57).

Peu d'éléments ou de faits distinctifs si ce n'est l'émergence d'une planète et la mise en retrait de Phoebé dans le combat.

Crios est vaincu.
Coeos a quitté son palais pour rejoindre celui d'Hypérion et engage une discussion tactique avec le propriétaire par la suite. Le Titan choisit finalement d'intervenir et prend le relais de la bataille. Il demande alors à sa femme de lui confier sa planète afin d'affronter seul Aiolia. À l'image des palais de Japet et Thémis, ils s'unissent et donnent naissance une planète : la Planète d'Éclairs Noirs (黒雷惑星, kurorai wakusei).

Dans son palais, Phoebe reçoit les consignes de Coeos. Elle ne doit pas intervenir (volume 14, chapitre 57).
Union des palais.
Émergence de la Planète d'Éclairs Noirs.
  • Avant l'entrée en scène des deux palais dans la bataille, chacun est observé dans leurs domaines respectifs lors de la chute de Japet et Thémis mais aussi lors du départ de Crios au combat.
Coeos et Phoebe assistent à la défaite de leurs homologues, Japet et Thémis (volume 13, chapitre 52).
Le couple observe le départ de Crios (chapitre 54).

Palais de Mnémosyne

Entre deux palais et situé au niveau du sommet.
Architecture.
Palais des révélations (volume 15, chapitre 61)

Introduit lors de l'affrontement mortel entre Coeos et Aiolia, la palais marque une position déterminante pour la suite des évènements. Le rôle primordial de son propriétaire place en effet le lieu au cœur des révélations.

Reconnaissant sa défaite face à Aiolia, Coeos se confie sur sa perception de la mort et annonce que sa compréhension du sens de la vie des humains lui permet de récupérer sa mémoire. Il révèle alors que les Titans ont été privés de leur souvenirs lors de leur résurrection et qu'un traitre siège parmi les Titans. Répondant au nom de Mnémosyne et capable de manipuler la mémoire, elle est celle qui vola le Foudre de Coeos pendant la Titanomachie et qui le confia à Zeus pour vaincre les Titans.

Au vingtième siècle, avec la complicité de Pontos, la mémoire des Titans revenus à la vie est effacée par Mnémosyne afin de les manipuler et leur défaite face aux Gold Saints permet d'accaparer leur Dunamis nécessaire à la renaissance de la déesse mère de la Terre, Gaia.

Mnémosyne et ses secrets.
Nouvelle entrée en scène.
Décor et sculpture.

Plus tard, Hypérion, proche compagnon de Coeos, perçoit le message de son partenaire et le palais fait son retour. Hypérion rejoint le lieu, menace Mnémosyne et lui demande de lui rendre sa mémoire. Il récupère finalement peu à peu ses souvenirs et rencontre par la suite Pontos qui lui apprend les origines de sa renaissance. Fier de lui avoir transmis son Ichor, le dieu primordial lui propose de rejoindre ses plans. Mais le Titan, fidèle à Cronos, refuse et part au combat face aux Gold Saints.

La menace d'Hypérion.
Souvenirs et serpents noirs intenses (volume 15, chapitre 62).
L'arrivée de Pontos.
Départ du palais.
  • Avant les révélations, Mnémosyne est observée dans son palais lors de la défaite de Japet et Thémis. Sa présence est également remarquée lorsque Crios part combattre Aiolia.
Mnémosyne dans son palais (volume 13, chapitre 52).
Mnémosyne assiste au départ de Crios (chapitre 54).
  • Lorsque Pontos part à la rencontre de Aiolia dans le Tartare, Mnémosyne perçoit un phénomène inhabituel caractérisé par le bruit d'une vague. La déesse discute avec Thémis à ce propos et peu d'éléments permettent d'identifier exactement le lieu. À l'image de la réunion entre Japet et Hypérion qui interviendra par la suite, la scène peut prendre place dans son palais. L'absence de mise en scène précise peut également laisser supposer que les échanges se déroulent dans les allées du Chronos Laburinthos.
Un signe étrange.
Arcades et discussions (chapitre 43, volume 11).

Palais d'Hypérion et Théia

Palais affiliés pour lesquels Hypérion occupe une place prépondérante dans l'histoire.
Bien qu'ils soient les deux derniers à s'unir pour former une planète, le domaine d'Hypérion est le deuxième à se dévoiler par le biais de ses espaces intérieur après celui de Cronos.
À la différence du palais d'Hypérion, celui de Théia reste en retrait tout le long du récit.

  • La déesse est observée dans son palais lors de la chute de Japet et Thémis mais aussi lors du départ de Crios au combat.
La déesse constate la chute du couple (volume 13, chapitre 52).
Théia assiste au départ de Crios au combat (chapitre 53).


■ Peu après les retrouvailles avec Cronos dans la salle de rassemblement[24], Hypérion quitte le lieu pour rejoindre son palais. Coeos est à ses côtés et tous les deux constatent la souffrance et les pleurs et de leur peuple[25].

Présentation, bougie et atmosphère.
Colonnes et arcades (volume 10, chapitre 38).
Échanges avec son partenaire.

■ Hypérion se réunit de nouveau avec les siens dans la salle de rassemblement[26] et Aiolia a rejoint le Tartare par les Portes du Temps[26].
Suite à quelques échanges tactiques, Hypérion, revêtu de son masque, quitte finalement la salle afin de l’accueillir. Après un affrontement violent, le Titan se retire du combat afin que le Saint poursuive son destin.
Alors que les Gold Saints ont rejoint le Tartare grâce aux pouvoirs de Mū[27], Hypérion regagne son palais et prépare la contre-attaque en compagnie de Japet[28]. La scène est illustrée par un balcon et une large fenêtre. Au loin se dressent les pinacles du Chronos Laburinthos.

Balcon. Hypérion et Japet (volume 12, chapitre 48).
Vue du balcon. Hypérion et pinacles du château.

■ Dans la foulée, Japet se charge d’affronter le Lion en compagnie de Thémis. Les deux Titans sont en difficulté et Hypérion constate du balcon que le Theos Sema tremble.[29]

En route vers le palais.
Hypérion et balcon (volume 13, chapitre 52).
Un emblème qui vacille.

■ Les deux Titans sont finalement vaincus. Près du balcon, Hypérion s’aperçoit de leur chute dans les profondeurs du Tartare[30] pour ensuite être surpris par la réaction de Crios qui part au combat[31].

À gauche, Hypérion assiste à la défaite de Japet de son balcon (chapitre 52).
Surpris (chapitre 53).

■ Plus tard, Coeos rejoint Hypérion dans son palais. Les deux Titans écoutent les prières de leur peuple[32] pendant que Crios mène un combat mortel face à Shura. Un pinacle du château est de nouveau visible.

Palais et altitude (volume 13, chapitre 54).
Balcon et pinacles. Hypérion à l'écoute.
Arrivée de Coeos.
Et combattre pour son peuple.

Crios est finalement vaincu.
Coeos, en discussion avec Hypérion, fait le choix d'intervenir et s'apprête à partir défier Aiolia.

Vers les cieux (volume 14, chapitre 57).
Préparation du combat.
Coeos, plafond et décor.
Fidèles compagnons.

■ Coeos est vaincu et Hypérion s'apprête à affronter le Lion.
Le palais d'Hypérion mais aussi celui de Théia entrent à présent dans la bataille. La mise en scène est brève et reprend les modèles des deux précédents duo, Japet/Thémis et Coeos/Phoebé.
Après avoir refusé l'offre de Pontos de rejoindre son camp, Hypérion, fidèle à son roi, quitte la palais de Mnémosyne afin d'affronter les Gold Saints. Son palais et celui de sa femme s'unisse et forme alors une planète dénommée Soleil des Ténèbres (暗黒太陽, ankoku taiyō).
Malgré l'importance d'un couple pour l’émergence d'une planète, Théia n'intervient pas. Elle n'est ni annoncée, ni montrée lors du combat décisif final.

Palais du couple.
Agrégation (volume 15, chapitre 62).
Hypérion et sa planète.

Palais d'Océan et Téthys

Malgré leur présence, leur palais ne sont pas mis en avant et n'interviennent pas dans la bataille. Le couple est également écarté des combats.

  • Au sortir de leur dernier rassemblement[25], les Titans réintègrent leurs palais respectifs. Lors de la chute de Japet et Thémis mais aussi lors du départ de Crios au combat, Océan et Téthys sont observés dans leur domaine.
De leur palais, le couple constate la chute de Japet et Thémis (volume 13, chapitre 52).
Océan et Téthys, spectateurs du départ de Crios au combat (volume 13, chapitre 53).


Références

  1. Volume 7, chapitre 26, Pontos, 神域 (shiniki) = sanctuaire, enceinte sacrée.
  2. Volume 7, chapitre 27, Pope, 城 (shiro) = château.
  3. Volume 9, chapitre 35, Cronos, 城 (shiro) = château.
  4. Volume 7, chapitre 27, Pontos.
  5. Volume 7, chapitre 27, Pope.
  6. Volume 9, chapitre 35, Hypérion.
  7. Volume 12, chapitre 48, Japet.
  8. Volume 13, chapitre 52, Hypérion.
  9. Volume 13, chapitre 52, Théos Sema avec deux trous.
  10. Volume 15, chapitre 61, Shaka.
  11. 11,0 et 11,1 Volume 7, chapitre 27, Pope.
  12. Volume 9, chapitre 36, Océan.
  13. Volume 17, chapitres 72 & 73.
  14. Volume 15, chapitre 63, Lithos.
  15. 15,0 et 15,1 Volume 9, chapitre 36, Océan.
  16. Volume 9, chapitre 36, Shaina.
  17. Volume 18, chapitre 77, Miko Hasegawa.
  18. Volume 19, chapitre 83.
  19. Volume 10, chapitre 39
  20. Volume 8, chapitre 33
  21. Volume 9, chapitre 34
  22. Volume 7, chapitre 29
  23. Volume 10, chapitre 38
  24. Volume 9, chapitre 35
  25. 25,0 et 25,1 Volume 10, chapitre 38
  26. 26,0 et 26,1 Volume 10, chapitre 39
  27. Volume 11, chapitre 47
  28. Volume 12, chapitre 48
  29. Volume 13, chapitre 52
  30. Volume 13, chapitre 52
  31. Volume 13, chapitre 53
  32. Volume 13, chapitre 54