StS Omega - Episode 08

From SaintSeiyaPedia
Share/Save/Bookmark
Jump to: navigation, search
StS Omega - Episode 08
Omega ep 08 01.jpg
Ionia du Capricorne
Saint Seiya Ω
Numéro 08
Titre japonais 宿命の出会い! 衝撃の黄金聖闘士!
Titre romaji Unmei no deai ! Shōgeki no Gold Saint !
Titre français La rencontre prédestinée ! L'attaque du Gold Saint !
Durée 22min 24s
Date 2012/05/20
Format TV
Notes Chaîne: TV Asahi
Liste
Ordre wiki 08
Précédent    Suivant
Stats par hugo et paragraphe sur la VF par Chernabog
Episode

Kōga est persuadé de retrouver Saori à l'église de la Palestre. Mais il déchante bien vite lorsqu'il découvre qu'il ne s'agit que d'une imposture et qu'un groupe de Martiens a investi les lieux. Il n'est pourtant pas au bout de ses surprises puisque le directeur Ionia se révèle finalement être un Gold Saint traître à son rang.

Récit

De sombres nuages viennent obscurcir le ciel. Au Colisée, Eden déclenche le Folgore Renaissance, une attaque à base de foudre, pendant que son adversaire, Paradise de l'Oiseau de Paradis, lance une technique de vent, le Typhoon Bullet. Une fois de plus, le Saint d'Orion sort victorieux d'un de ses combats. Il ne peut s'empêcher au passage de toiser Kōga du regard. Avec Ryūhō et Yuna, les 4 finalistes sont ainsi rassemblés. Kôga devra affronter Eden à son prochain match mais cela ne semble guère l'inquiéter outre-mesure. Bien au contraire vu qu'il reste sa cible dans ce tournoi après tout. Ce dernier tourne les talons après que Kōga lui ait dit qu'il comptait l'emporter à la force de ses poings. C'est alors que les cloches de l'église se mettent à sonner tandis que les rayons du soleil percent les nuages. Le mystérieux carrosse apparaît distinctement dans les airs. Eden tourne son regard vers lui. Kōga, de son côté, ressent un immense et bienfaisant Cosmos en émaner. Le carrosse descend ensuite en direction de l'église. Réalisant qu'il pourrait s'agir de Saori, Kōga se précipite dans sa direction. Toutefois, il est retenu par Yuna qui lui rappelle qu'il doit prendre du repos avant son prochain combat, ce que le garçon refuse. La jeune Saint avait affirmé qu'Athéna était saine et sauve, il tient donc à aller le vérifier par lui-même, de même qu'il tient à s'assurer que Saori est bien leur déesse. Il se dirige alors sans plus tarder vers l'église devant laquelle le directeur, accompagné de deux servantes, vient accueillir Athéna. Celle-ci met un pied à terre, un voile recouvrant entièrement son visage.

A l'infirmerie, Ryūhō s'inquiète pour Sōma, encore tout endolori de son précédent combat. Le Saint du Petit Lion lui assure qu'il va bien et lui souhaite bonne chance pour son prochain match. Et après eux viendra le tour de Kōga et Eden. Ryūhō lui apprend ensuite qu'Athéna vient vraisemblablement d'arriver à la Palestre. Réalisant ce que Kōga risque d'entreprendre, Sōma a comme un mauvais pressentiment pour la suite des évènements.

Kōga, lui, parvient finalement devant l'église. Il pénètre à l'intérieur, ouvre les portes et découvre la jeune femme voilée en compagnie des deux servantes. Fou de joie à l'idée de retrouver Saori, il ne voit que trop tard des fils l'enserrer de part en part. Pris au piège il découvre bien vite les responsables : un groupe de triplés Martiens répondant au nom de Ragno de l'Araignée ! Ceux-ci ne comptent pas le laisser approcher Athéna, persuadés qu'il est venu l'attaquer. Kōga nie pourtant être venu pour de mauvaises raisons. Depuis le début, il sentait au fond de lui que Saori était toujours en vie et maintenant qu'il l'a enfin retrouvée, il est réduit à l'impuissance face à l'assaut des Martiens. Ragno décide alors de l'exécuter pour l'offense commise envers la déesse Athéna. Tout à coup, Kōga sent sa force lui être arrachée petit à petit par les fils de ténèbres de l'Araignée. Malgré tout, il ne s'avoue pas vaincu. A force de persévérance, il arrive à briser la toile qui l'emprisonnait et endosse aussitôt la Cloth de Pégase. Et à l'aide du Pegasus Senkō Ken, il terrasse ses trois adversaires. Au même moment, le voile que portait Athéna glisse de ses épaules. Kōga marche à petits pas dans sa direction, avant de s'arrêter net, comme pétrifié. La jeune fille qui lui fait face n'est pas celle qu'il croyait ! Abasourdi, il tient à savoir qui est cette jeune personne et surtout où se trouve Saori. Les deux servantes tentent de l'empêcher d'approcher vers celle qu'elles continuent d'appeler « Athéna », mais il se montre insistant. Sa main touche l'épaule de l'inconnue lorsque, soudain, une intense lueur jaillit d'elle, repoussant les deux femmes. Pégase comprend qu'il s'agit d'un phénomène de résonance. Elle possède en effet tout comme lui un Cosmos de Lumière. Un éclat de lucidité semble dès lors la gagner. Les larmes aux yeux, elle confirme ne pas être Athéna. Et, chose invraisemblable, ne semble pas savoir qui elle est elle-même. Elle s'effondre sous les yeux du Saint, toute la scène étant observée par un nouvel arrivant. Ce dernier, qui n'est autre que le directeur, demande fermement à Kōga ce qu'il fait dans cet endroit. Même face à l'homme le plus important de la Palestre, Kōga ne se démonte pas et continue d'affirmer que la jeune fille qui se tient devant lui n'est pas leur déesse. Mais le vieil homme lui rappelle qu'un Saint a le devoir de protéger Athéna, il n'a donc aucun droit de douter d'elle. Kōga clame haut et fort que la véritable déesse Athéna est Saori et personne d'autre. Il a vécu à ses côtés donc il est certain d'avoir raison. Tout à coup, la jeune fille lui conseille de fuir. Face à cette réaction imprévisible, le directeur use de l'élément des Ténèbres contre elle. Et contre toute attente, révèle ses sombres desseins : il pensait que le Cosmos de Lumière de Pégase pourrait être utile à son maître, Mars ! Le directeur de la Palestre serait donc finalement un traître à son rang. Un Cosmos ténébreux le gagne et c'est ainsi qu'il revêt... la Gold Cloth du Capricorne ! Se considérant comme sage et érudit, le directeur se présente comme étant Ionia, le Gold Saint du Capricorne.

A l'extérieur, le Cosmos de Ténèbres a gagné toute l'église sans que personne n'ait encore rien remarqué, l'attention générale étant focalisée sur la rencontre entre Yuna de l'Aigle et Ryūhō du Dragon. Les deux amis sont fiers de s'affronter l'un l'autre. Tout cela présage donc un incroyable combat. Cependant, Yuna a toujours un mauvais pressentiment, chose que Ryūhō partage avec elle, et ce depuis que Kōga est parti voir Athéna. Ils s'inquiètent de ne pas le voir revenir, d'autant plus que son match contre Eden prendra place juste après le leur. Geki met fin à la discussion en annonçant le début de la rencontre. Ryūhō et Yuna embrasent alors leur Cosmos.

Dans l'église, la fausse Athéna souffre de l'emprise des Ténèbres qui l'enserrent. Kōga tente de l'en débarrasser mais il est aussitôt repoussé. Iona exprime toute sa déception de voir le Saint de Pégase incapable de résister à une attaque aussi faible. Kōga, furieux, passe alors à l'offensive contre le Gold Saint mais son coup rebondit sur la Cloth du Capricorne. Néanmoins, il n'a pas dit son dernier mot et fonce sur Ionia qui le stoppe net avec seulement deux doigts et le projette contre un mur. Le Gold Saint lui révèle qu'autrefois, il s'est retiré des champs de bataille. Mais lorsqu'Athéna a fondé la Palestre, il a repris du service. C'est ainsi qu'il a pu rencontrer la véritable Athéna, Saori, envers qui il est reconnaissant car, grâce à elle, il a pu se servir de la couverture de directeur d'école. Usant de ce titre, il a déjà envoyé de nombreux Saints aux côtés de Mars qui règnera dans un futur proche en souverain absolu, selon ses dires. Par contre, Ionia ne se qualifie pas comme l'un des subordonnés de Mars mais plutôt comme un fidèle à son culte. Le fait que Kōga le considère comme un traître et un ennemi ne l'émeut pas plus que ça, sa seule ambition étant de voir Mars œuvrer pour la création d'un nouveau monde. Il ironise de plus sur le fossé qui sépare un Bronze d'un Gold Saint. Pendant ce temps, Kōga s'est glissé discrètement derrière la jeune fille qu'il promet de sauver coûte que coûte puis tente une nouvelle offensive contre le Capricorne, en vain. Au contact de la Gold Cloth, le poignet de sa propre Cloth s'effrite. Ionia affirme que les paroles du jeune Saint n'ont aucun poids, contrairement à lui qui maîtrise le pouvoir des mots. Il en fait d'ailleurs la démonstration à l'aide de sa technique, Domination Language. Un livre sacré arborant l'emblème du Capricorne apparaît alors face à lui. Puis il intime l'ordre à Pégase de tomber. Le corps du garçon réagit dès lors contre sa volonté et vient s'écraser au sol. Ionia le contrôle totalement avec ses paroles. Kōga se relève malgré tout mais par un seul mot, son poing est arrêté avant qu'il ne touche le Gold Saint. Qu'importe, il est déjà prêt à réagir à l'aide de son autre poing. Seulement, Ionia lui ordonne de se frapper lui-même. Le Saint de Pégase s'exécute, réduit à l'impuissance la plus totale, jusqu'à ce qu'il se retrouve complètement immobilisé par la technique du Capricorne. Son corps se contorsionne sur lui-même, et alors que la douleur devient de plus en plus insoutenable, la Cloth de Pégase commence à s'ébrécher. Ayant démontré la suprématie d'un Gold Saint, Ionia se tourne par la suite vers la fausse Athéna et l'invite à venir bâtir un nouveau Sanctuaire pour Mars. Sa force est en effet nécessaire à cette finalité. Il étend alors les ténèbres qui enserraient la jeune fille à tout son corps. Incapable de se défendre, les larmes lui montent aux yeux. Puis un Cosmos de Ténèbres sort des profondeurs et gagne la surface petit à petit.

Au Colisée, personne ne soupçonne le drame qui est en train de se jouer. Yuna lance la Divine Tornado, Ryūhō le Suihakkei, relâchant tous deux une puissance impressionnante.

De son côté, la fausse Athéna voit son Cosmos de Lumière jaillir d'elle contre son gré. Ionia estime qu'il est grand temps de détruire la barrière de la Palestre, et ce grâce aux pouvoirs de la jeune fille. La lumière s'intensifie jusqu'à gagner l'école toute entière et la barrière qui l'entoure et la protège. Ryūhō et Yuna sont alors stoppés net dans leur élan. Soudain, la barrière finit par céder et briser. Et le Cosmos de Ténèbres sort de l'église, se répandant aux alentours jusqu'au Colisée, à la stupeur générale. Eden, lui, rebrousse chemin en toute discrétion.

A l'infirmerie, Sōma, encore convalescent, ne comprend pas d'où peuvent bien provenir ces ténèbres. Ces même ténèbres qui finissent par prendre totalement possession de la Palestre.

Le carrosse d'Athéna repart ensuite, avec la jeune fille et Ionia à son bord. Selon le vieil homme, l'école n'est désormais plus qu'une prison de ténèbres d'où personne ne pourra s'échapper. C'est alors que, l'espace d'un instant, la jeune fille croit voir l'image de Kōga apparaître furtivement face à elle.

Kōga qui est retenu prisonnier dans les profondeurs sous l'église, enfermé dans une cellule. L'un des gardiens, qui ne sont autre que des Martiens, se charge de lui expliquer où il se trouve : dans la prison des Saints. Kōga veut à tout prix sortir de là mais il constate bien vite qu'il souffre encore des séquelles de son face-à-face avec Ionia. Il réalise également que sa Clostone a disparu. Celle-ci est détenu par son compagnon de cellule, qu'il n'avait pas remarqué jusque là. Kōga tient à récupérer son bien mais l'inconnu affirme qu'elle ne lui sera d'aucune utilité. Pour le lui prouver, il approche le pendentif du mur et se produit alors une étrange réaction. Les murs de la prison seraient de toute évidence faits de pierres issues de la planète Mars et imprégnées de ténèbres. En conséquence, si Kōga tentait de se servir de sa Cloth, son Cosmos serait immédiatement absorbé. Toute tentative d'évasion est donc rendue impossible. Puis le mystérieux jeune homme retourne la Clostone à son possesseur. Kōga exige de savoir à qui il a affaire. Néanmoins, son interlocuteur se montre peu enclin à lui répondre...



Help form status3.png
Incomplet
  • Des suggestions ou corrections à proposer ? Votre contribution sur cette page du forum pourrait nous aider à améliorer cet article !

Données à corriger ou ajouter

2012-09-30 : récit complet (review archange), notes

Notes

  • Cet épisode a réalisé un taux d'audience de 2,9 %.


Personnages présents

Attaques utilisées


Combats débutant dans ce chapitre / épisode

StS Omega - Episode 08
# Début Fin Issue
010 StS Omega - Episode 08 StS Omega - Episode 08 Victoire d'Eden Eden Versus Paradise
011 StS Omega - Episode 08 StS Omega - Episode 08 Victoire de Kōga Kōga Versus Ragno
012 StS Omega - Episode 08 StS Omega - Episode 08 Victoire d'Ionia Kōga Versus Ionia
013 StS Omega - Episode 08 StS Omega - Episode 08 Combat interrompu par la destruction de la Palestre Yuna Versus Ryūhō


Production

Réalisation, scénario, chara design

Réalisateur(s) : Yukio Kaizawa
Directeur(s) de l'animation : Akihiro Asanuma
Scénario : Reiko Yoshida
Directeur(s) artistique : Tomoko Yoshida

Réalisation, scénario, chara design

Plans clé
Masahiro Naoi
Takashi Nashizawa
Nobuyoshi Sasakado
Yasuhiko Ooyama
Setsuko Nobuzane
Kumi Nakajō
Takayuki Manaka
Nobuhiro Masuda
Albion
Studio Wanpack
Intervalliste(s)
Toei Phils.
Kagura
A-Line
Décors
Magic House
Yūko Azumi
Daigorō Yamaguchi
Couleurs digitales
Toei Phils.
Kagura
A-Line
Ryōhei Matsuda
Tarō Kitagawa
Coordination couleurs
Yūki Akimoto
Effets spéciaux digitaux
Toshio Katsuoka
Prise d'image digitale
Yuichirō Okano
Satoshi Nakamura
Atsunori Shinagawa
Mitsuru Kuno
金 珉序 (transcription incertaine)
Wataru Nakamichi
Édition
Kenta Katase
Enregistrement audio
Yasuo Tachibana
Assistant à l'enregistrement audio
Satoru Matsuda
Sélection musicale
Makiko Kayahara
Studio d'enregistrement
Studio Tavac
Effets sonores
Yūji Furuya (Swara Pro)
Assistant du réalisateur
Ryōta Nakamura
Assistant de production
Yoshiaki Yanagi
Assistant finitions
Takahiro Kawamoto
Assistant artistique
Akihiko Yamaguchi
Enregistrement
Minori Kajimoto

Seiyuu / Comédiens de doublages




International

France Flag icon france-small.gif

Casting


Version française produite par : Toei Animation Co,. Ltd.

  • Supervision artistique : Toei Animation Europe S.A.S.
  • Direction de production : Pierre Belletante
  • Chargée de production : Céline Lallement
  • Chargé éditorial et littéraire : Charles Lamoureux

Studio : Lylo Post Production (système Play'R)

  • Chargées de production : Haydee Parcollet et Lucie Nicod
  • Adaptation : Didier Duclos
  • Direction Artistique : Antoine Nouel
  • Prise de son et mixage : Françoise Trouy, Melissa Petitjean, Ivan Gariel, Damien Chalumeau, Rémi Durel


Notes

  • Le titre utilisé est : "Une rencontre prédéstinée. Le Terrible Chevalier d'Or !"
  • Luc Arden est, jusqu'à l'épisode 10 inclus, crédité sous le nom de Luc Truy.
  • Les trois Ragno sont partagés entre deux comédiens contre trois dans la VO.
  • Jérôme Keen était la voix de Thanatos dans le chapitre Elysion des OAVs d'Hadès.
  • Tout comme Orkydia, Ragno se présente comme un Chevalier (celui de l'araignée) ce qui est bien entendu une grossière erreur de l'adaptateur !




Références