Episode 015

From SaintSeiyaPedia
Share/Save/Bookmark
Jump to: navigation, search
Episode 015
Episode015.jpg
Ikki et son maître Guilty sur Death Queen island
Saint Seiya Série TV
Numéro 015
Titre japonais 今あかす! 一輝の謎
Titre romaji Ima akasu ! Ikki no nazo
Titre français Le temps des révélations ! Le mystère d'Ikki
Durée 21 minutes
Date 1987/01/31
Format TV
Notes TV Asahi
Liste
Ordre wiki 015
Précédent    Suivant
Résumé, note et staff japonais par Archange. Paragraphe sur la version française par Chernabog.
Episode

Ikki raconte ce qui lui est arrivé sur Death Queen Island.

Récit

Ikki refuse de parler plus longuement de Death Queen Island, préférant plutôt se remettre debout pour déclencher à bout de forces un dernier Hō Yoku Tenshō, qui cependant se fait immédiatement contrer par le Pegasus Ryūsei Ken. Tous se réunissent autour d'Ikki, à terre, pour lui demander ce qui s'est passé lors de son entraînement. Le Saint du Phoenix leur confie qu'il savait dès le début que tout ceci ne conduirait qu'à sa défaite. Il entend tout à coup une voix dans sa tête qui lui ordonne de tout haïr et se remémore ses jours sur Death Queen Island.

Death Queen Island, pendant l'entraînement d'Ikki. Ikki se fait battre par un homme dont le visage est caché par un masque à l'apparence démoniaque. Selon celui-ci, l'essentiel pour un combattant n'est pas la technique, mais la haine, Ikki doit haïr le monde entier et tuer ses ennemis sans pitié. Ikki commence à le remercier pour ces conseils mais ne reçoit en retour qu'un violent coup de son maître qui ne veut voir que de la haine chez Ikki. Celui-ci, meurtri, gît plus tard dans une cave où il est rejoint par une jeune fille aux cheveux blonds, Esmeralda, qui vient panser ses blessures. Ikki la remercie tout en ajoutant cependant qu'elle devrait éviter de revenir le voir, car les choses pourraient devenir difficiles pour elle si Guilty, son père et maître d'Ikki, la surprenait. Elle lui dit que son père n'avait pas toujours été ainsi et que c'est depuis son retour du Sanctuaire qu'il a complètement changé. Le jour du combat final entre le maître et l'élève arrive. Bien que Guilty ait d'abord facilement l'avantage sur Ikki, il lui répète de tout haïr : ses parents, la fondation Graad, son frère et lui-même, son maître. Ikki reprend l'avantage en portant une série de coups qui touchent Guilty, mais il retient son ultime coup, incapable de se résoudre à abattre son maître. Ceci fait enrager Guilty qui ne tolère pas qu'Ikki puisse hésiter à tuer son adversaire. Guilty porte un coup qui frôle le front d'Ikki en le coupant, mais l'onde de choc continue derrière le jeune homme et transperce le cœur d'Esméralda, qui était à proximité. Ikki prend Esméralda dans ses bras et celle-ci meurt en lui demandant de devenir le Saint du Phoenix, comme il le souhaitait. Tandis qu'Ikki verse des larmes, Guilty reste indifférent à la mort de sa fille et va même jusqu'à accuser Ikki d'être le responsable de cette tragédie, car tout ceci ne serait jamais arrivé s'il l'avait tué au moment opportun. Ikki est désormais fou de rage et l'assène de coups, sa haine devenant de plus en plus intense, et le Phoenix se dessinant derrière lui. Guilty l'encourage et lui dit de continuer à le haïr de plus en plus, jusqu'à ce que son élève l'abatte en lui transperçant le torse. Ikki remporte ainsi la Cloth du Phoenix, mais son âme est désormais corrompue.


Esméralda tuée par son père

Les Bronze Saints sont choqués par la terrible histoire d'Ikki. Celui-ci dit avoir désormais tout perdu, même si Seiya et les autres Bronze Saints lui assurent qu'ils l'ont pardonné et seront toujours là pour lui. La vue d'Ikki commence à se brouiller et il ajoute qu'ils doivent rester prudents car les combats ne se termineront pas avec sa défaite. Alors qu'ils commence à faire mention du Sanctuaire, le sol se crevasse, mettant en péril la Gold Cloth. Tout à coup, des guerriers surgissent, munis de protections sombres bien qu'ils ne fassent pas partie des subordonnés d'Ikki. Ceux-ci se mettent à frapper le sol pour créer des tremblements de terre, provoquant au passage la chute d'Ikki dans un gouffre. Shun fait alors tout ce qu'il peut pour sauver son frère et parvient à le faire remonter en dépit des réticences de celui-ci qui voulait éviter que Shun ne se mette en danger. La neige commence à tomber, et la pureté de celle-ci rappelle à Ikki sa tendre Esmeralda. Une voix retentit dans la montagne et un homme immense, Docrates ordonne à ses soldats de se dépêcher de récupérer la Gold Cloth. Seiya connait de réputation la force de cet homme et met en garde ses compagnons. Docrates concentre son Cosmos et envoie de son poing deux vagues d'énergie qui frappent le sol, creusant de multiples cratères : le Herakles Mō Shū Ken. Il ordonne à Ikki de lui envoyer le casque de la Gold Cloth, chose que celui-ci refuse en le lançant plutôt à Seiya. Ikki attaque Docrates avec le Hō Yoku Tenshō, provoquant un immense éboulement qui envahit aussi bien le géant que ses hommes, mais met également les Bronze Saints en danger. Les Bronze Saints parviennent à s'enfuir mais ne peuvent sauver Ikki qui finit enseveli par un immense glissement de terrain.


Plus tard, Seiya, Hyōga, Shiryū et Shun font leur adieux devant une tombe qu'ils ont érigée pour Ikki. Hyōga dépose la croix de sa mère sur la tombe d'Ikki pour le protéger et Seiya jure qu'ils le vengeront.



Help form status2.png
Améliorable
  • Des suggestions ou corrections à proposer ? Votre contribution sur cette page du forum pourrait nous aider à améliorer cet article !

Données à corriger ou ajouter

2012-09-30 : vérifier orthographe récit, comparaison manga-anime,


Personnages présents

Attaques utilisées


Combats débutant dans ce chapitre / épisode

Episode 015
# Début Fin Issue
000E Episode 015 Episode 015 Victoire d'Ikki Ikki Versus Guilty
028 Episode 015 Episode 015 Avalanche, interruption du combat et mort présumée d'Ikki Hyōga, Ikki, Seiya, Shiryū, Shun Versus Docrates, Subordonnés de Docrates


Production

Réalisation, scénario, chara design

Réalisateur(s) : Masayuki Akehi
Directeur(s) de l'animation : Masahiro Naoi
Scénario : Takao Koyama
Directeur(s) artistique : Tadao Kubota

Réalisation, scénario, chara design

Plans clé
Noriyoshi Yamazaki
Yasuharu Suzuki
Intervalliste(s)
Hiroshi Yamamoto
Hidefumi Ootsuka
Minoru Sugimori
Mamoru Narita
Décors
Minoru Ookōuchi
Kanata Higashitsuji
Effets spéciaux
Isao Yamamoto
Prise d'image
Toshio Shirai
Finitions
Mihoko Maeda
Masamitsu Suzuki
Ikuko Aizawa
Édition
Yasuhiro Yoshikawa
Enregistrement audio
Isao Hatano
Sélection musicale
Kyōno Watanabe
Effets sonores
Yasuyuki Konno
Assistant du réalisateur
Shingo Iwai
Assistant finitions
Yūko Kurimeshihara
Assistant artistique
Reiko Kitayama
Enregistrement
Miyuki Ikeno
Développement photo
Toei Kagaku

Seiyuu / Comédiens de doublages

Studio de doublage : AONI Production



International

France Flag icon france-small.gif

Casting


Studio : SOFI

  • Direction artistique : Inconnu
  • Adaptation : Gilbert-Jacques Simorre


Notes

  • Le titre utilisé dans la première version diffusée sur TF1 est "Le secret du Phoenix".
  • Le titre utilisé dans la version intégrale est "Le secret d'Ikki enfin révélé".
  • Le narrateur dit que Ikki est un chevalier noir, ce qui n'est pas le cas.
  • Ikki a une voix différente lors du flash-back (il y est doublé par Virginie Ledieu utilisant des intonations d'enfant pré-pubère), cela ne se produit pas en VO. (De fait cette séquence est censée se dérouler à la toute fin de l'entraînement d'Ikki, donc peu de temps avant les évènements de la narration principale. Il est vrai cependant que l'apparence d'Ikki sur Death Queen Island est clairement plus juvénile que lors des évènements présents : on peut alors se demander si contrairement à ses compagnons il a terminé son entraînement et obtenu sa Cloth bien avant la fin des six années imparties, ce qui lui aurait laissé le temps de constituer son groupe de sbires et de concevoir son plan de vengeance.)
  • Les rires de Docrates sont faits par Henry Djanik (alors que le reste des interventions parlées sont faites par Bernard Tiphaine).
  • Marc François est remplacé pour la première fois de la série.
  • Serge Bourrier assure l'une des répliques de Shiryū.



Liens externes

Références