Saint Seiya Volume 04

From SaintSeiyaPedia
Share/Save/Bookmark
Jump to: navigation, search
Saint Seiya Volume 04
StS Vol04.jpg
Volumes de Saint Seiya
Saint Seiya - Série principale
Pays d'origine Japon Japanflag.gif
Nom francais Saint Seiya Volume 04
Numéro 04
Production
Auteur(s) Masami Kurumada
Artiste(s) Masami Kurumada
Editeur(s) Shûeisha
Caractéristiques
Type de produit Publication
ISBN 4-08-851757-1
Nb. de pages 176
Sortie
Date 1987/05/08
Prix 410 yens
Liste
Ordre wiki 04
Précédent    Suivant
Résumés rédigés par Galac. Traduction de la préface par Archange. Scan de la couverture par Chrysos.


Description

Préface

  • Traduction jp->fr par Archange.

L'adaptation en série animée de "Saint Seiya" m'a donné l'occasion de travailler sur de plus en plus de choses hors du monde du manga. On m'a par exemple demandé d'écrire certaines paroles pour le troisième disque audio de Saint Seiya. Je m'y suis mis, plein de confiance, mais ai vite réalisé à quel point je me fourvoyais sur la difficulté de la tâche. Je n'ai pu que ressasser des mots dénués de sens dans ma tête, en plein manque d'inspiration poétique. Écrire des poèmes dédiés à l'amour comme le fait Heine est une chose dont moi, Kurumada, suis définitivement... incapable....

Masami Kurumada


Chapitres

Saint Seiya Volume 04
Saint Seiya Manga
Numéro 013
Titre japonais 黒死拳の恐怖
Titre romaji Kokushiken no kyōfu
Titre français L'horreur de la mort noire
Nombre de pages 36
Liste
Ordre wiki 013
Précédent    Suivant
Résumé par Galac. Images + infos prépub par Archange.
Chapitre


Chapitre prépublié en plusieurs parties.
# 027 Le véritable Ryūsei ken
真の流星拳
Shin no ryūsei ken
1986/06/17 Weekly Shônen Jump 29 (6月30日)
# 028 Dans l'abîme !!
Wsj 30 1986.jpg
奈落へ!!
Naraku he !!
1986/06/24 Weekly Shônen Jump 30 (7月7日)

Récit

Black Pegasus.

Désormais revêtu de sa nouvelle Cloth, Seiya en vient à se demander de quelle manière elle est parvenue jusqu'ici, car il se doute bien que ce n'est pas réellement l'âme de Shiryū qui est apparue un peu plus tôt. C'est alors que la Pandora Box de Pégase s'élève dans les airs. Pour Shun, le petit jeu a assez duré : il attaque à l'aide de sa chaîne en direction de l'urne sacrée, touchant le responsable au passage. Celui-ci n'est autre que Kiki, le disciple de Mū, venu spécialement de Jamir pour ramener la Cloth à son propriétaire. Shiryū en était de toute évidence incapable. Seiya s'impatiente et brusque un peu le jeune garçon, qui lui révèle alors que pour réparer la Cloth, Mū aurait été dans l'obligation de prendre la vie du Saint du Dragon. Seulement, Kiki ignore s'il est toujours en vie à l'heure actuelle. Shun conseille à son ami de le lâcher, il ne sait vraiment rien. Seiya s'excuse auprès de Kiki tandis qu'Andromède se veut rassurant. Ce dernier donne ensuite une clochette à Seiya et Hyōga pour s'assurer que chacun d'eux soit toujours vivant. Puis ils se dirigent vers les multiples entrées de la caverne. Avant de partir, Seiya remet une autre clochette à Kiki destinée à Shiryū, au cas où il reviendrait entre-temps, ce dont le Saint est sûr.


Une fois entré par l'un des trous, il constate que les entrailles du mont Fuji abritent de vastes cavernes. Il se retrouve très vite face à son double maléfique, Black Pegasus, qui l'attendait de pied ferme. Après avoir échangé quelques mots, le Black Saint passe à l'offensive avec une variante du Ryūsei Ken, le Black Ryūsei Ken, touchant son adversaire de plein fouet. Il ironise sur la faible résistance du Bronze Saint, qui a pourtant suivi son entraînement au Sanctuaire en Grèce. Mais il déchante très vite en découvrant Seiya indemne. Seuls quelques faibles coups l'ont atteint et il a pu éviter tous les autres. Le formidable pouvoir de protection de sa nouvelle Cloth lui a permis de s'en sortir sans une égratignure. En larmes, Seiya pense à son ami Shiryū qui s'est sacrifié pour lui redonner vie. Cette fois-ci, c'est à Seiya de passer à l'attaque grâce au Pegasus Ryūsei Ken. Son ennemi s'écrase contre le mur et s'effondre dans une mare de sang. Le Saint de Pégase récupère au vol la ceinture de la Gold Cloth détenue par Black Pegasus qui, agonisant, lui assure qu'il ne parviendra jamais jusqu'à Ikki. Selon ses dires, Seiya aurait perdu dès le moment où il avait été touché par le Black Ryūsei Ken. Et maintenant, il va devoir affronter la terrifiante "mort noire". Cette déclaration faite, le Saint Noir rend l'âme, laissant Seiya dans la confusion la plus totale.

Hyōga tombe sur Black Swan.

S'enfonçant un peu plus encore dans les abîmes du mont Fuji, le disciple de Marin se met à haleter et se retrouve dans l'obligation de s'arrêter, sentant une intense brûlure au niveau des parties de son corps touchées par l'attaque. Il enlève alors le poignet de la Cloth et découvre, horrifié, qu'une tâche noire est apparue à l'endroit où il a reçu l'un des coups de Black Pegasus. Pourtant, la Cloth n'a rien. Il comprend que l'attaque a dû traverser sa protection pour s'en prendre directement à son corps de l'intérieur. Il la retire donc complètement et, à l'examen de son torse, voit les taches noires s'étendre. Il s'agit en effet de la fameuse "mort noire" évoquée par le Black Saint. Seiya, de plus en plus affaibli, glisse soudain et tombe d'un précipice avec les deux parties de la Gold Cloth en sa possession.


De son côté, Hyōga fait de nouveau face à Black Swan, prêt à en découdre. Le Saint du Cygne lui conseille toutefois d'abandonner la Gold Cloth et de se retirer. Il est d'avis que le Black Saint n'est pas de taille, comme il l'a démontré lors de leur précédente rencontre. Black Swan est hors de lui et exécute le Black Blizzard... en vain. Le froid qu'il génère ne gèle que la surface de la Cloth du Cygne. De plus, il a déjà effectué cette attaque devant Hyōga. Elle n'en est ainsi que plus faible. Hyōga crée alors un Koltso, un cercle de glace qui, en se multipliant, vient paralyser son ennemi. Il répète de nouveau sa mise en garde. Cependant, Black Swan a sa fierté et déclare qu'il n'abdiquera pas si facilement. Hyōga lui promet que, dans ce cas, il aura une mort digne. Et ceci à l'aide de sa plus puissante attaque, supérieure au Diamond Dust : Kholodnyi Smerch. Le Black Saint est emporté dans un tourbillon de glace et se retrouve emprisonné la tête en bas. Le Saint du Cygne lui assure qu'il l'a épargné volontairement en laissant son bras droit libre. De cette façon, il pourra se libérer. À bout de forces, Black Swan se sert de son bras... pour se crever l'œil droit ! Il affirme ensuite que son globe oculaire a mémorisé les données de sa puissante attaque et sera donc désormais inefficace car une attaque ne fonctionne jamais deux fois. Puis il fait disparaître son œil, téléporté ailleurs. Hyōga n'arrive pas à comprendre les raisons qui l'ont poussé à utiliser ses dernières forces pour l'arracher. Néanmoins, il se prépare désormais à aller affronter Ikki lorsqu'il entend le son d'une clochette. Pensant qu'il s'agit du fruit de son imagination, il reprend son chemin avec les épaules de la Gold Cloth sous le bras, sans remarquer que tout près, Seiya gît au fond d'un ravin. Celui-ci tente désespérément de remonter mais fait une nouvelle chute, happé par les ténèbres...



Help form status3.png
Incomplet
  • Des suggestions ou corrections à proposer ? Votre contribution sur cette page du forum pourrait nous aider à améliorer cet article !

Données à corriger ou ajouter

2012-09-30 : Vérification orthographe de récit, notes (comparaison prépubli/relié, divers), Couverture Shônen Jump, liste des personnages présents


Personnages présents

Attaques utilisées


Combats débutant dans ce chapitre / épisode

Saint Seiya Volume 04
# Début Fin Issue
020 Saint Seiya Volume 04 StS Chapitre 013 Victoire de Seiya Seiya Versus Black Pegasus
021 Saint Seiya Volume 04 StS Chapitre 013 Victoire de Hyōga. Hyōga Versus Black Swan




Références

Saint Seiya Volume 04
Saint Seiya Manga
Numéro 014
Titre japonais 凄絶!白鳥対鳳凰
Titre romaji Seizetsu ! hakuchō tai hōō
Titre français Extrême violence ! Cygne contre Phoenix !
Nombre de pages 27
Liste
Ordre wiki 014
Précédent    Suivant
Résumé par Galac. Images + infos prépub par Archange.
Chapitre


Chapitre prépublié en plusieurs parties.
# 029 La technique déjouée !!
よまれていた拳!!
yomareteita ken !!
1986/07/01 Weekly Shônen Jump 31 (7月14日)

Récit

Hyōga, prêt à affronter Ikki.

Ikki attend patiemment dans les entrailles du mont Fuji, lorsqu'à sa grande surprise apparaît l'œil de Black Swan. Il comprend que le Saint Noir a utilisé ses ultimes forces pour lui faire parvenir tout ce qu'il savait sur les attaques de Hyōga, et récupère ainsi de précieuses données. En parlant de Hyōga, celui-ci vient tout juste de faire son apparition et assure à Ikki qu'il va mourir, car il n'a cherché qu'à servir ses propres intérêts. Sans plus tarder, il se jette sur le Phénix et projette sur lui l'air glacial du Diamond Dust. Mais Ikki arrête l'attaque d'une seule main et la lui renvoie sans mal. Hyōga, projeté contre un mur, n'a rien vu venir. Son ennemi lui répète ce qu'il sait déjà, à savoir qu'une attaque ne fonctionne qu'une seule fois sur un Saint. De plus, il pense que Hyōga est incapable de le battre, car il en est toujours à pleurer la mort de sa mère. Le Cygne se demande si son adversaire ne serait pas capable de lire au fond de son cœur. C'est alors que Ikki affirme qu'il est sur le point de déchiqueter l'esprit de Hyōga, et le frappe avec le Hōō Genma Ken. Le jeune Saint se retrouve aussitôt plongé dans des souvenirs douloureux.


Plus jeune, Hyōga avait été emmené de force dans un canot de sauvetage tandis que le bateau où se trouvait toujours sa mère faisait naufrage, sous ses yeux. Sa mère qui, les larmes aux yeux, lui adressa un dernier sourire avant de lui faire ses adieux. Puis, malgré les suppliques de son petit garçon, elle rejoignit sa cabine, le lieu où elle allait désormais reposer en paix.

La mère de Hyōga fût la seule à ne pas avoir été sauvée. Avec son fils, elle se rendait au Japon afin d'y voir le père du petit. Une véritable tragédie. Et désormais le bateau ne pourrait jamais être remonté. Mais Hyōga fit la promesse solennelle qu'il y parviendrait un jour, même si le seul moyen était de devenir un Saint. Cette idée fit son bonhomme de chemin dans la tête du jeune russe.

Quelques années plus tard, Hyōga, une fleur entre les dents, accomplit un véritable miracle: il parvint à briser l'épaisse couche de glace qu'était devenue la mer de Sibérie, et se jeta dans l'eau glacée. Rejoignant la bateau puis la cabine où sa mère avait perdu la vie, Hyōga pût se rendre compte de ses propres yeux que son corps était identique à celui qu'elle avait ce jour-là. Sa beauté ne se flétrirait jamais et serait éternelle. S'approchant de sa mère, il lui fit la promesse de venir la voir tous les jours et de lui apporter ses fleurs préférées. Tout à coup, le corps de son mère se décomposa inexplicablement devant lui dans une ultime vision d'horreur.


Ikki, qui vient de transpercer le cœur de Hyōga.
En réalité, Hyōga est sous l'emprise de l'illusion du Phénix. Ikki constate que ses nerfs n'ont pas dû supporter la violence de son attaque. Cependant, le Cygne lui assure qu'il a échoué. Et en s'en prenant ce qu'il avait de plus cher, il a réveillé la colère qui était en lui. Et désormais, il n'aura aucun remords à le tuer. C'est alors que Hyōga déclenche le Kholodnyi Smerch. Ikki est pris dans le tourbillon de glace. Mais il fait irradier son Cosmos, ne laissant derrière lui... qu'une Cloth vide. Il réapparaît derrière Hyōga et lui dit de nouveau qu'une même attaque ne peut pas le surprendre deux fois. Pourtant, le jeune russe est certain de n'avoir jamais utiliser le Kholodnyi Smerch contre Ikki. Ce dernier lui avoue finalement que Black Swan a utilisé ses dernières forces pour lui faire parvenir son œil. Et dans la pupille d'un mort est gravée la dernière chose qu'il ait vue. Autrement dit, c'est grâce à ce que le Phénix a pu voir au travers de cet œil qu'il a pu éviter l'attaque portée par son adversaire. Hyōga se retrouve paralysé de la tête aux pieds. L'illusion a en effet détruit son système nerveux. Ikki s'étonne tout de même qu'il ait pu attaquer entre-temps. Il en profite ainsi pour porter un coup fatal au Saint du Cygne en perforant sa Cloth. Le sang jaillit de toutes parts. Ikki lui rappelle alors qu'il a peut-être touché à ce qu'il a de plus cher, mais eux autres, les orphelins, ont dû renoncer à tout ça il y a bien longtemps déjà. C'est cet attachement à sa défunte mère qui fait sa faiblesse. Mais même s'il est à la merci de son ennemi, Hyōga décide de tenter le tout pour le tout en s'emparant du bras du Phénix. Il porte un coup... aussitôt intercepté par Ikki. Le fait est que son système nerveux étant paralysé, sa force s'en est retrouvée grandement amoindrie. Il n'a néanmoins pas dit son dernier mot et compte malgré tout priver Ikki de son bras. Le frère d'Andromède s'apprête alors à en finir avec le Cygne... et arrête son coup au dernier moment. Hyōga n'est déjà plus de ce monde. Il s'effondre, laissant le bras d'Ikki complètement gelé. Sur le corps inerte du jeune Saint, on aperçoit quelque chose briller à l'endroit où sa Cloth a été perforée, tandis que sa clochette se met à tinter...



Help form status3.png
Incomplet
  • Des suggestions ou corrections à proposer ? Votre contribution sur cette page du forum pourrait nous aider à améliorer cet article !

Données à corriger ou ajouter

2012-09-30 : Vérification orthographe de récit, notes (comparaison prépubli/relié, divers), Couverture Shônen Jump, liste des personnages présents


Personnages présents

Attaques utilisées


Combats débutant dans ce chapitre / épisode

Saint Seiya Volume 04
# Début Fin Issue
022 Saint Seiya Volume 04 StS Chapitre 014 Victoire d'Ikki Hyōga Versus Ikki




Références

Saint Seiya Volume 04
Saint Seiya Manga
Numéro 015
Titre japonais 瞬!怒りのネビュラ
Titre romaji Shun ! ikari no nebyura
Titre français Shun ! La nébuleuse de la colère
Nombre de pages 33
Liste
Ordre wiki 015
Précédent    Suivant
Résumé par Galac. Images + infos prépub par Archange.
Chapitre


Chapitre prépublié en plusieurs parties.
# 030 Un extrême péril
最高の危機
Saikyō no kiki
1986/07/08 Weekly Shônen Jump 32 (7月21日)
# 031 La nébuleuse de la colère
怒りの星雲(ネビュラ)
ikari no nebyura
1986/07/15 Weekly Shônen Jump 33 (7月28日)

Récit

Shun trouvant Seiya en bien mauvaise posture.

Resté à l'écart des combats, Kiki fixe du regard la clochette la clochette que lui a remis Seiya, tout en étant persuadé que Shiryū ne viendra pas puisqu'il a été jusqu'à donner sa vie pour faire revivre les Cloths. Perdu dans ses pensées, il n'aperçoit qu'au dernier moment un cercueil, sorti de nulle part, venir s'écraser à ses pieds. Sa surprise est de taille lorsqu'à l'intérieur, il y découvre... Shiryū !


De son côté, Shun croit avoir entendu le son d'une clochette. Il découvre alors des morceaux de la Gold Cloth ainsi que Seiya. Ce dernier, agonisant, a tenté de remonter du gouffre à tout prix et a perdu connaissance. Shun s'empresse de lui porter secours à l'aide de sa chaîne, qui vient s'enrouler autour de son poignet. Il tente de hisser son ami blessé jusqu'à lui, et réalise la chance qu'a eu Seiya de s'être agrippé à la paroi. Sans ça, ils ne l'auraient sans doute jamais retrouvé. Soudain, une chaîne noire se saisit du poignet libre de Shun. Le responsable n'est autre que Black Andromeda. Selon lui, Seiya n'en a plus pour longtemps à vivre, vu qu'il a été touché par le Black Ryūsei Ken, également appelé « mort noire ». Lorsque toutes les taches noires auront effectué leur sinistre office et auront recouvert la totalité de son corps, il mourra. Il ne lui reste d'ailleurs qu'un sursis d'une ou deux heures tout au plus. Le Black Saint, considérant que Seiya est condamné, s'en prend violemment à Shun en le frappant avec sa chaîne. Le choc est tel qu'Andromède relâche la pression de sa propre chaîne, mais se rattrape à temps. Cependant, il est sérieusement touché à la main. Pris en tenaille par l'arme de son ennemi, il ne peut malheureusement rien faire.

Son agresseur lui conseille d'abandonner Pégase à son triste sort et de le lâcher. Mais Shun en est incapable. Black Andromeda a l'avantage et compte bien en tirer profit. Il passe à l'offensive et attaque de toutes parts Andromède avec les chaînes noires. Le Bronze Saint est de plus en plus mal en point, ce qui amuse beaucoup son adversaire qui lui rappelle que s'il lâche Seiya, celui-ci périra. Tout à coup, Black Dragon Fait son apparition et le somme d'arrêter ce petit jeu. Shun étant le petit frère d'Ikki, Black Andromeda se doit de l'achever sans trop le faire souffrir. Ce dernier a bien compris le message et invoque dès lors le Black Fang Nebula. Ses chaînes se changent ainsi en serpents et viennent grimper sur le corps de Shun, qui se retrouve en grande difficulté. En effet, les reptiles ne se sépareront de lui qu'après lui avoir ôté la vie. Dans le gouffre qui le sépare de son ami, Seiya semble avoir repris connaissance. Par la pensée, il implore Andromède de l'abandonner. Mais Shun s'y refuse. Seiya lui assure qu'ils risquent de perdre la vie tous les deux, alors que sans lui, il pourrait aisément venir à bout de son ennemi. Shun ne peut simplement pas concevoir l'idée d'avoir à sacrifier son ami, d'autant plus que c'est son propre frère qui est à l'origine de cette bataille. Pégase lui demande de voir la réalité en face : même s'il parvient à le remonter, il mourra de toute manière. Puis il fait ses adieux à Shun... avant de rompre la chaîne qui les relie du tranchant de la main, disparaissant alors dans les abysses du ravin tandis qu'Andromède hurle son nom.


A l'entrée de la caverne, Kiki est toujours paralysé d'effroi par la vision de Shiryū dans un cercueil. apparaît soudainement à ses côtés et lui annonce que le Saint du Dragon a ressuscité. Il est revenu de la porte de Yomi. On apprend ainsi qu'il est resté sept jours entre la vie et la mort. Shiryū sort à présent du cercueil.


Shun pris dans le Black Fang Nebula.

Sept jours plus tôt, à Jamir.

Mū répéte à Shiryū qu'il a besoin de sa vie pour réparer les Cloths. Ou plus exactement, du sang d'un Saint en grande quantité. Autrement dit, le Dragon devra au moins donner la moitié de son sang, tout en sachant qu'en en perdant déjà un tiers, la mort sera inévitable. Même s'il est un Saint, son corps n'en demeure pas moins celui d'un homme. Mū lui demande donc de lui faire part de sa décision. Pour toute réponse, Shiryū se tranche les veines à mains nues et verse son sang sur les Cloths de Pégase et du Dragon. Sentant que son sang ne suffira pas pour les deux Cloths, le Saint privilégie finalement celle de son ami. Il perd ainsi plus de la moitié de son sang avant de s'effondrer, inconscient. Mū le rattrape au vol, surpris par le sacrifice que le jeune homme vient de faire sous ses yeux. Il ne peut que constater la foi sans faille de Shiryū en l'amitié, donnant sa vie non pour sa Cloth mais pour celle de son ami. Il décide donc de le sauver. En touchant ses plaies, il parvient à arrêter l'hémorragie. Ensuite, il envoie Kiki chercher ses outils afin de procéder à quelques modifications sur les Cloths du Dragon et de Pégase qui, elle, va devoir être entièrement reconstituée. Selon Mū, Shiryū se trouve à présent devant la porte de Yomi, la frontière entre le monde des vivants et celui des morts. Qu'il la franchisse ou non dépend uniquement de son Cosmos. C'est par égard pour le sens accru de l'amitié dont il vient de faire preuve, via son sacrifice, que Mū se résout à réparer les Cloths. Ses outils en mains, il procède à la restauration.


Présent, mont Fuji.

Reconnaissant envers son bienfaiteur, Shiryū le remercie pour avoir permis à sa Cloth de revenir à la vie. Mais Mū lui demande s'il tient vraiment à se battre dans son état. Ce à quoi le Saint lui répond qu'il le doit, les combats ayant déjà commencé. Mū lui remet donc la nouvelle Cloth du Dragon.


Suite à la perte soudaine de son ami, Shun ne peut s'empêcher de pleurer à chaudes larmes. Black Andromeda est sur le point d'en finir avec lui quand, tout à coup, le Bronze Saint parvient à détruire les serpents qui l'enlaçaient et ainsi à briser les chaînes noires. Cette fois-ci, le Black Saint l'a poussé à bout, et il compte bien en finir avec lui. Son adversaire attaque de nouveau. Shun lui montre alors ce qu'est la véritable nébuleuse d'Andromède. La chaîne nébulaire a raison de la chaîne noire et touche Black Andromeda de plein fouet, le tuant sur le coup.



Help form status3.png
Incomplet
  • Des suggestions ou corrections à proposer ? Votre contribution sur cette page du forum pourrait nous aider à améliorer cet article !

Données à corriger ou ajouter

2012-09-30 : Vérification orthographe de récit, notes (comparaison prépubli/relié, divers), Couverture Shônen Jump, liste des personnages présents


Personnages présents

Attaques utilisées


Combats débutant dans ce chapitre / épisode

Saint Seiya Volume 04
# Début Fin Issue
023 Saint Seiya Volume 04 StS Chapitre 015 Victoire de Shun. Shun Versus Black Andromeda




Références

Saint Seiya Volume 04
Saint Seiya Manga
Numéro 016
Titre japonais 激闘!龍対龍
Titre romaji Gekitō ! ryū tsui ryū
Titre français Combat acharné ! Dragon contre Dragon
Nombre de pages 38
Liste
Ordre wiki 016
Précédent    Suivant
Résumé par Galac. Images + infos prépub par Archange.
Chapitre


Chapitre prépublié en plusieurs parties.
# 032 Un dragon caché ?
伏竜・・・!?
Fukuryū
1986/07/22 Weekly Shônen Jump 34 (8月4日)
# 033 Dragon contre Dragon
龍対龍
ryū tsui ryū
1986/07/29 Weekly Shônen Jump 35 (8月11日)

Récit

Shiryū et Black Dragon, face à face.

L'abdomen de la Gold Cloth détenu par Black Andromeda vient s'écraser aux pieds de Shun. Black Dragon le félicite pour être parvenu à le récupérer. Sans oublier qu'il détient en outre la ceinture et la jambe gauche que Seiya avait avec lui, ainsi que la jambe droite qu'il avait déjà en sa possession. Le Black Saint, quant à lui, détient la partie protégeant la poitrine. Autrement dit, le plus fort repartira avec cinq morceaux de la Gold Cloth. Mais Shun est assez affaibli suite à son précédent combat. À sa grande surprise, sa chaîne s'active sans raison apparente. C'est à ce moment là qu'apparaît Shiryū, revêtu de la nouvelle Cloth du Dragon. Il met sans plus tarder en jeu le bras droit de la Gold Cloth avec lequel il est venu, prêt à prendre la relève. Shun, fou de joie de voir son ami en vie, se précipite vers lui. Il lui apprend alors la situation critique dans laquelle se trouve Seiya et se propose d'aller lui porter secours. Une nouvelle fois, sa chaîne semble détecter quelque chose et lui indique la direction clairement opposée à leur ennemi. Le temps presse. Shiryū s'apprête à combattre. Étrangement, Shun lui conseille de se méfier d'un "dragon caché". Ces mots dits, il part à la rescousse de Seiya en envoyant sa chaîne s'accrocher à un rocher au-dessus de lui.

Black Dragon, qui jusqu'alors n'avait rien dit, ironise sur l'inutilité du sauvetage du Saint de Pégase, qui est sans doute déjà mort. Shiryū rétorque que même si leurs efforts se révèlent vains, ils ne peuvent pas laisser un ami agoniser. Le concept même de l'amitié semble beaucoup amuser son adversaire. Celui-ci se fond petit à petit dans l'obscurité avant de disparaître totalement. Shiryū comprend qu'il doit en faire de même, rester visible représente un trop gros risque. Sans qu'il s'y attende, il reçoit un coup de plein fouet. Il est ensuite attaqué de nouveau sans pouvoir faire quoi que ce soit. La voix de Black Dragon lui parvient soudain : suivre les déplacements de Shiryū est un véritable jeu d'enfant pour lui. Les coups pleuvent encore de toutes parts. Shiryū réalise dès lors que la voix de son adversaire et les coups viennent de directions opposées l'une à l'autre. C'est donc cela, le dragon dissimulé évoqué un peu plus tôt par Shun. Il subit une dernière salve de coups tandis que le Saint Noir refait son apparition hors des ténèbres. Celui-ci dit être déçu du Saint du Dragon, célèbre pour avoir inversé le cours de la cascade de Rozan, et s'apprête à en finir. Néanmoins, Shiryū n'a pas dit son dernier mot. Il se relève en annonçant qu'il va d'abord devoir se débarrasser de « lui ». Ce « lui » en question n'est autre que le frère de Black Dragon. Prêt à attaquer de façon déloyale, il est terrassé par Shiryū sans avoir vu le coup venir. Aveugle, c'est lui qui indiquait la position du jeune Saint dans l'obscurité. La chaîne d'Andromède avait tenté une mise en garde car elle avait senti que quelqu'un veillait dans l'ombre. Le Dragon réalise que sa nouvelle Cloth l'a protégé de manière incroyable : malgré toutes les attaques encaissées, elle demeure intacte. C'est une chance étant donné qu'un seul coup pourrait lui être fatal. Black Dragon en conclue qu'il va donc devoir briser cette Cloth à tout prix. Shiryū lui conseille d'y renoncer, car même à deux, ils ont été dans l'incapacité de lui infliger un seul dommage. L'heure du combat a sonné. Son issue désignera le véritable Dragon.

Le Black Saint affirme pouvoir se débarrasser de son adversaire d'un seul doigt. Shiryū pense que la mort de son frère a dû lui faire perdre la raison, mais son double maléfique lui révèle qu'il n'éprouve aucunement de tels sentiments. Bien au contraire, pour lui son frère n'est rien de plus qu'un Saint comme les autres, rien sur la terre ne vaut qu'on y croie. Shiryū passe finalement à l'attaque. Cependant, son coup est sans effet. Il récidive, mais Black Dragon esquive sans mal. Très vite, le disciple du Vieux Maître n'arrive plus à suivre ses mouvements. Et comme promis, le Black Saint effectue une attaque d'un seul doigt. Shiryū est projeté au loin et doit se rendre à l'évidence : même sans son frère, Black Dragon possède une force prodigieuse. Ce dernier avoue son admiration pour la résistance de la Cloth du Dragon. Il dit aussi être impressionné par la technique de réparation de Mū, et se rappelle que pour faire revivre une Cloth, il faut du sang de Saint. Ainsi, il comprend que la lenteur et le manque de précision des gestes de Shiryū doivent être dus au fait qu'il ait perdu beaucoup de sang. La moindre petite blessure pourrait lui être fatale. Black Dragon lui demande pourquoi il a choisi de venir se battre dans un état pareil. Shiryū affirme de nouveau qu'il l'a fait par amitié. Mécontent de la réponse, le Saint Noir le frappe violemment et lui répète que rien en ce monde ne mérite qu'on y croie. Il est sur le point de lui donner le coup de grâce mais s'arrête au dernier moment et se dirige vers la chaîne d'Andromède. Ne voyant ni Shun ni Seiya remonter, il décide de se débarrasser de la chaîne pour s'assurer qu'ils restent à jamais au fond du ravin. De son côté, Shiryū, à bout de force, pense utiliser le Rozan Shō Ryū Ha pour venir à bout de son ennemi. Pourtant...


Black Dragon, prêt à sauver Shiryū.

Aux Cinq Pics en Chine, alors que Shiryū était encore en entraînement auprès de son maître.

Le vieil homme interdit à son disciple d'avoir recours au Rozan Shō Ryū Ha en état de grande faiblesse. En effet, en employant cette technique, capable d'inverser le cours de la cascade de Rozan, Shiryū fait exploser son Cosmos. Alors, son sang entrant en ébullition se met à couler en sens inverse dans ses veines. Et s'il se trouve dans un état critique, son corps ne pourra pas suivre tous ces changements et sera incapable de retenir son propre sang. Ce serait du suicide pur et simple.


Présent, Mont Fuji.

Mais désormais, Shiryū n'a plus le choix. Il retire sa Cloth sous le regard médusé de Black Dragon et se concentre jusqu'à enflammer son Cosmos. Son sang jaillit alors de toutes parts. Le Saint du Dragon revient sur ce que son adversaire lui a dit un peu plus tôt. Oui, peut-être que rien sur cette terre ne vaut qu'on y croie. Mais eux autres, Bronze Saint, n'ont jamais connu l'amour d'un père ou d'une mère. La seule chose en laquelle ils veulent donc croire, c'est en l'amitié. Le choc final va avoir lieu. Shiryū invoque le Rozan Shō Ryū Ha et sort victorieux de ce combat. De plus en plus affaibli, il reconnaît que Black Dragon est l'homme le plus fort qu'il ait eu à combattre. Et alors que sa dernière heure semble être arrivé, le Saint Noir réapparaît. Shiryū ne peut plus rien faire. Il sait que tout est fini du moment où son ennemi s'apprête à l'attaquer d'un seul doigt, comme il l'avait déjà fait auparavant. Cependant, à sa grande surprise, Black Dragon appuie sur l'un de ses points vitaux, arrêtant du même coup l'hémorragie. Shiryū complètement abasourdi, lui demande pourquoi il lui a sauvé la vie. « Peut-être parce que j'ai moi aussi eu l'envie de croire en ce que tu appelles l'amitié » répond son adversaire. Il s'effondre alors, et reconnaissant que c'est un peu tard, il rend son dernier soupir devant un Shiryū amer.



Help form status3.png
Incomplet
  • Des suggestions ou corrections à proposer ? Votre contribution sur cette page du forum pourrait nous aider à améliorer cet article !

Données à corriger ou ajouter

2012-09-30 : Vérification orthographe de récit, notes (comparaison prépubli/relié, divers), Couverture Shônen Jump, liste des personnages présents


Personnages présents

Attaques utilisées


Combats débutant dans ce chapitre / épisode

Saint Seiya Volume 04
# Début Fin Issue
024 Saint Seiya Volume 04 StS Chapitre 016 Victoire de Shiryū. Shiryū Versus Black Dragon, Fukuryū




Références

Saint Seiya Volume 04
Saint Seiya Manga
Numéro 017
Titre japonais 憎しみの記憶
Titre romaji Nikushimi no kioku
Titre français Des souvenirs de haine
Nombre de pages 34
Liste
Ordre wiki 017
Précédent    Suivant
Résumé par Galac. Images + infos prépub par Archange.
Chapitre


Chapitre prépublié en plusieurs parties.
# 034 Ressurection ?
復活!?
Fukkatsu ?
1986/08/05 Weekly Shônen Jump 36 (8月18日)
# 035 Un homme abominable
憎悪の男
Zōo no otoko
1986/08/12 Weekly Shônen Jump 37 (8月25日)

Récit

Ikki face à Shun et Shiryū.

Shun parvient finalement à remonter Seiya hors du ravin. Malheureusement, les taches sombres ont désormais recouvert intégralement son corps. Après l'avoir examiné, Shiryū demande à Shun de reculer. Selon lui, il ne reste plus qu'une seule chose à faire. D'un coup net et précis, il perfore la poitrine de Seiya sous le regard médusé de Shun. Ce dernier pense qu'il veut abréger les souffrances de leur ami et tente de l'en empêcher. Mais Shiryū affirme vouloir simplement frapper les points vitaux de sa constellation. En effet, chaque étoile de la constellation protectrice d'un Saint représente un point vital. Et celle de Seiya comprend treize étoiles. Donc s'il veut pouvoir sauver Pégase, il va devoir extirper le sang contaminé par cette méthode. Aussitôt dit, aussitôt fait. Alors que le sang coule de toutes parts, le Saint du Dragon assure à Shun qu'une fois que le sang malade aura fini de couler, l'hémorragie s'arrêtera d'elle-même. Sa survie ne dépend plus que de la force de son Cosmos.


Après avoir revêtu la Cloth du Dragon, Shiryū reprend la route, accompagné de Shun et des parties de la Gold Cloth. Devant la mine assombrie de son ami, le Dragon essaye de le rassurer en lui affirmant que Seiya s'en sortira. De plus, il ferait mieux de rester sur ses gardes car Ikki ne doit plus être très loin. Comme le Phoenix possède le casque de la Gold Cloth, la lutte devrait bientôt prendre fin. C'est alors que la chaîne d'Andromède semble réagir à quelque chose. Ou plutôt à quelqu'un : Ikki. Shiryū conseille à Shun de rester à l'écart puisqu'il ne peut pas se permettre de combattre son frère, même s'il est leur ennemi. Le Saint lui demande de le pardonner... et lui porte un coup puissant. Shiryū s'effondre, inconscient. Il ne veut simplement pas que son ami risque sa vie alors que c'est entre son frère et lui. Il se tourne alors vers Ikki et l'implore de prendre sa vie. Par sa mort, il espère que son frère redeviendra l'homme bon qu'il fût autrefois. Il estime d'ailleurs que cette vie lui appartient déjà vu qu'il l'a si souvent sauvé par le passé. Ikki n'hésite pas une seule seconde. Il est sur le point de trancher la tête de son frère quand, tout à coup, Hyōga apparaît, bel et bien vivant ! Il est suivi de peu par Seiya, de nouveau sur pieds. Shiryū se relève ensuite. Ils sont donc au complet face à leur ennemi commun. Le Dragon conseille au Phoenix de se rendre. Contre eux quatre, il n'a aucune chance. Ikki se rappelle qu'une telle chose s'était déjà produite six ans auparavant. Malgré l'insistance de son frère, il refuse d'en dire davantage et va de nouveau s'en prendre à lui lorsque Hyōga s'interpose. Ce dernier conseille au frère d'Andromède de ne pas avoir recours au Hōō Genma Ken puisqu'une attaque ne marche jamais deux fois sur le même Saint. D'ailleurs, il est certain de pouvoir la parer et de la renvoyer à son propriétaire. Cela amuse beaucoup Ikki qui s'apprête à lancer son attaque. C'est alors que Hyōga utilise le Diamond Dust pour en faire un rideau de glace. Le Saint du Phoenix passe tout de même à l'offensive et, à sa grande surprise, son arcane lui est renvoyé. Ikki vient de recevoir le Genma Ken de plein fouet. La cicatrice qui lui barre le front s'ouvre à nouveau tandis que d'anciens souvenirs remontent à la surface.


Ikki et Guilty.

Deux ans auparavant, sur l'île de Death Queen.

Ikki se trouve face à son maître du nom de Guilty, un homme couvert d'anciennes blessures et dont le visage est dissimulé derrière un masque. Celui-ci semble en vouloir à son disciple. En quatre ans de formation pour devenir un Saint, il a été incapable de s'ouvrir au seul moyen d'acquérir de la force : la haine, nécessaire pour vaincre son ennemi. Pour cela, Ikki devrait oublier toutes les anciennes valeurs de respect ou de pitié qui lui avaient été inculquées au Japon pour ne plus penser qu'à tuer son ennemi. À bout de forces, le jeune apprenti remercie son maître pour ses conseils, ce qui lui vaut de recevoir un coup au visage. Guilty lui assure alors qu'il n'obtiendra jamais la Cloth du Phoenix s'il ne se laisse pas consumer par la haine.

Un peu plus tard, dans une pièce sombre au sol jonché de squelettes humains.

Ikki souffre de ses nombreuses blessures. C'est alors qu'une jeune fille, qu'il prend tout d'abord pour Shun, vient pour tenter d'apaiser son corps endolori. À ce moment, il reconnait son amie Esmeralda, et lui explique que son erreur vient du fait qu'hormis la couleur de ses cheveux, elle ressemble énormément à son frère. Esmeralda s’inquiète des blessures d'Ikki et craint qu'un jour Guilty finisse par le tuer. Le jeune japonais pense néanmoins que son amie prend de trop gros risques à venir s'occuper de lui. Mais cela est bien égal à la jeune fille.


Esmeralda, blessée à mort.

Et finalement, deux années plus tard, le moment du dernier face à face avec Guilty arrive. S'il perd ce combat, Ikki perdra du même coup la Cloth du Phoenix, et ceci de manière définitive. Inquiète pour son ami, Esmeralda se précipite vers les lieux du combat. De son côté, Guilty tente de faire comprendre à son disciple qu'il devra se laisser emporter par la haine afin de tuer son adversaire. Il devra même aller jusqu'à haïr ses parents qui avaient fait de lui un orphelin, son propre frère à cause de qui il est là aujourd'hui, et la fondation Graad qui l'a envoyé sur cette île sans scrupule. Autrement dit, haïr toute chose sur Terre. Ikki se jette alors sur son maître. Cependant, il arrête son poing au dernier moment. Cela met Guilty hors de lui, qui ajoute qu'Ikki va périr à cause de cette pitié. Il porte donc une attaque qui blesse Ikki au front... et touche violemment Esmeralda qui venait d'arriver. Elle s'effondre en prononçant le nom de son ami. Ikki, dans tous ses états, se précipite vers elle. Esmeralda lui affirme alors qu'il va devenir le Phoenix et prendre son envol. Puis, elle rend son dernier soupir. Ikki laisse s'exprimer la douleur de perdre un être qui lui était si cher. Guilty dit alors que le seul responsable de la mort d'Esmeralda, c'était lui, Ikki, puisque ce drame ne serait pas arrivé si il l'avait tué un peu plus tôt. À ces mots, le disciple se relève face à son maître tandis qu'un Cosmos semblable à des flammes ardentes nimbe son corps. Un Cosmos qui prend la forme du Phoenix. Soudain, Ikki porte un coup mortel à Guilty. Ce dernier est fier de lui, car il vient de se laisser entièrement consumer par la haine. Avec les larmes qu'il vient de verser, Ikki est mort. Désormais, il sera le Saint du Phoenix et ses larmes seront taries à jamais.

Ikki est devenu le Phoenix.



Help form status3.png
Incomplet
  • Des suggestions ou corrections à proposer ? Votre contribution sur cette page du forum pourrait nous aider à améliorer cet article !

Données à corriger ou ajouter

2012-09-30 : Vérification orthographe de récit, notes (comparaison prépubli/relié, divers), Couverture Shônen Jump, liste des personnages présents


Personnages présents

Attaques utilisées


Combats débutant dans ce chapitre / épisode

Saint Seiya Volume 04
# Début Fin Issue
025 Saint Seiya Volume 04 StS Chapitre 017 Ikki frappé par sa propre illusion. Hyōga Versus Ikki
000A Saint Seiya Volume 04 StS Chapitre 017 Victoire d'Ikki. Ikki Versus Guilty




Références



Help form status4.png
Très incomplet
  • Des suggestions ou corrections à proposer ? Votre contribution sur cette page du forum pourrait nous aider à améliorer cet article !

Données à corriger ou ajouter

2012-10-01 : Review finale (archange) + ISBN VF + Autres versions ?



Bonus

  • Schéma de la Bronze Cloth de Pégase (V2)
  • Schéma de la Bronze Cloth du Dragon (V2).
  • Tranche: Hyōga du Cygne.



Références