Saint Seiya Volume 05

From SaintSeiyaPedia
Share/Save/Bookmark
Jump to: navigation, search
Saint Seiya Volume 05
StS Vol05.jpg
Volumes de Saint Seiya
Saint Seiya - Série principale
Pays d'origine Japon Japanflag.gif
Nom francais Saint Seiya Volume 05
Numéro 05
Production
Auteur(s) Masami Kurumada
Artiste(s) Masami Kurumada
Editeur(s) Shûeisha
Caractéristiques
Type de produit Publication
ISBN 4-08-851758-X
Sortie
Date 1987/07
Prix 410 yens
Liste
Ordre wiki 05
Précédent    Suivant
Bonus par hugo


Description

Préface

Masami Kurumada


Chapitres

Saint Seiya Volume 05
Saint Seiya Manga
Numéro 018
Titre japonais デスクィーン島の追憶
Titre romaji Desukuīn tō no tsuioku
Titre français Réminiscences de Death Queen Island
Nombre de pages 32
Liste
Ordre wiki 018
Précédent    Suivant
Récit par Hypnos
Chapitre


Récit

Death Queen Island. Le jeune Ikki s’avance au milieu des os humains qui jonchent le sol, entouré par une armée de Black Saints qui lui signalent qu’il se trouve sur le territoire de leur chef Jango. Ikki répond qu’il est justement venu pour le tuer et les raille, eux qui n’ont pu devenir des Saints. Les hommes en noirs attaquent mais sont mis en pièces par le Hō Yoku Tenshō du jeune Phoenix. L’un des Black Four, Black Swan le félicite et lui demande les raisons de son hostilité. Il se voit répondre que Jango ne mérite pas la Cloth du Phoenix qu’il s’est approprié, et qui revient de droit à Ikki. Le Cygne Noir s’engage à l’aider, mais envoie d’abord son Black Blizzard, qui semble geler le jeune Saint. Cependant, Ikki parvient à contenir l’air glacé et le renvoie sur son opposant qui s’écroule vaincu, et lui révèle la position de son maître au sommet du volcan. Il le prévient que malgré cette victoire il reste encore trois autre Black Four, son obstination étant donc suicidaire.

Sur sa route, Ikki aperçoit une fleur, et constate avec un sourire qu’elle a échappé à l’enfer, telle Esmeralda.

Plus tôt. Ikki remercie son amie pour le pansement qu’elle lui fait. Celle-ci tente de le dissuader de continuer ce terrible entraînement au cours duquel il risque de perdre la vie. Mais Ikki s’inquiète plutôt de savoir si le maître d’Esmeralda, à qui elle a été vendue contre quelques sacs de farine, l’a encore maltraité. La jeune fille lui explique que c’est le destin qui attend chaque enfant dans ces îles et qu’on ne peut rien y faire, mais qu’elle s’y habitue. Brusquement, le maître en question, un paysan, commencer à la fouetter pour la punir d’être venue voir Ikki au lieu de faire son travail. Le jeune garçon frappe l’homme et encourage Esmeralda à en profiter pour retourner dans sa famille. Mais la jeune fille serait revendue ailleurs, et préfère donc rester avec ce garçon qu’elle aime, jusqu’à ce qu’il devienne le Phoenix.

Ikki s’apprête à toucher la fleur mais une chaîne noire la détruit. Black Andromeda lui annonce qu’il va regretter d’être venu et lui lance son Black Fang Nebula. Les chaînes se transforment en serpents qui enserrent le corps du jeune homme. Mais ce dernier se libère d’un coup avant de répliquer d’un coup de poing qui envoie Andromède Noir s’écraser plus loin. Il décèle la haine qui habite les yeux d’Ikki.

Plus tôt. Ikki, le poing mortellement enfoncé dans la poitrine de son maître Guilty, écoute ses derniers enseignements. La haine est le seul moteur de puissance qui existe. L’homme masqué lui révèle l’identité de son père, qui le même de tous les autres enfants recueillis par la Fondation Graad. En apprenant son nom et les actes qu’il a commis, Ikki enrage et jure de le tailler en pièces, mais, Guilty lui explique que c’est impossible, cet homme étant mort depuis maintenant cinq ans. Ainsi, la haine ne quittera jamais plus Ikki et grâce à elle, le Phoenix sera doté d’un cosmos et d’une force immense. Le jeune garçon, aveuglé par la colère, déclare alors qu’il s’en prendra à tous ceux qui lui sont liés, la Fondation, les autres orphelins et même son frère Shun. Il souhaite les détruire tous. Dans un dernier soupir, son maître mourant lui présente la dernière tâche qu’il doit accomplir : se rendre sur le territoire des Black Saints et reprendre à leur chef Jango la Bronze Cloth du Phoenix qu’il doit maintenant revêtir.

Ikki jette à terre Black Pegasus et Black Dragon leur demandant où se trouve Jango. Ce dernier apparaît, prêt à lui donner la Bronze Cloth s’il se fait vaincre. Le combat s’engage, le chef des Saints Noirs envoie son Death Queen Inferno. Ikki encaisse les flammes et le Phoenix apparaît derrière lui, à l’effarement de Jango. Le jeune homme se moque de sa si faible puissance, arguant que même les Black Four étaient plus puissants que cela, et qu’il ne mérite certainement pas de posséder la Cloth. Ikki déclenche son Hōō Genma Ken. Jango se voit plongé dans du magma et brûler entièrement. L’illusion a détruit son esprit et son adversaire envoie son corps s’écraser ailleurs, avant d’ouvrir la Pandora Box et de revêtir enfin la Bronze Cloth du Phoenix.

Se pensant désormais invincible, son exultation est interrompue par l’arrivée d’un homme possédant un cosmos extrêmement puissant, se nommant Shaka, et revêtu d’une Gold Cloth. Ce dernier fait comprendre au jeune homme que bien que persuadé d’être invulnérable, il est complètement à sa merci. Ikki lui demande les raisons de sa venue, et apprend que le Gold Saint était venu détruire les Black Saints dont les agissements sont allés trop loin. Mais son retard lui a permis de constater qu’ils ne sont pas si puissants que ça, si Ikki seul a pu les vaincre. Vexé, ce dernier envoie son Hō Yoku Tenshō que l’homme ne prend même pas la peine d’esquiver. Il lui demande de se rappeler qu’il existe toujours quelqu’un au-dessus de soi, et que tout Bronze Saint qu’il est, il ne vaut pas plus qu’un Black Saint devant un Gold Saint. Shaka lui démontre avec son Ōm, détruisant la Cloth du Phoenix et mettant Ikki au sol. Celui-ci s’attend au coup de grâce mais le Gold Saint ne décelant pas le mal en lui le laisse vivre, avant de disparaître, en ayant pris soin d’effacer cette rencontre de sa mémoire jusqu’au jour où ils se retrouveront de nouveau face à face, si ce jour arrive.

Ikki, sa Cloth régénérée, se recueille sur la tombe d’Esmeralda et voit arriver les Black Saints. Ceux-ci révèlent qu’ils le reconnaissent désormais comme leur nouveau maître, à qui ils jurent allégeance. Ikki planifie alors une excursion au Japon, pour voir de plus près les Galaxian Wars qui viennent d’y débuter, et y détruire tout ce qui a un rapport avec la Fondation. Son but est désormais de voler la Gold Cloth promise au vainqueur et de s’en servir pour être le maître du monde.

Le jeune homme part d’un grand éclat de rire, mais entend au fond de lui la voix d’Esmeralda lui disant qu’il n’a pas vendu son âme au diable et qu’au plus profond de son cœur réside encore ses larmes et son sens de la justice. Athéna saura le reconnaître.



Help form status2.png
Améliorable
  • Des suggestions ou corrections à proposer ? Votre contribution sur cette page du forum pourrait nous aider à améliorer cet article !

Données à corriger ou ajouter

2014-12-04 : notes (comparaison prépubli/relié, divers), Couverture Shônen Jump


Personnages présents

Attaques utilisées


Combats débutant dans ce chapitre / épisode

Saint Seiya Volume 05
# Début Fin Issue
000B Saint Seiya Volume 05 StS Chapitre 018 Victoire d'Ikki Ikki Versus Black Saints
000C Saint Seiya Volume 05 StS Chapitre 018 Victoire d'Ikki. Ikki Versus Black Swan
000D Saint Seiya Volume 05 StS Chapitre 018 Victoire d'Ikki. Ikki Versus Black Andromeda
000E Saint Seiya Volume 05 StS Chapitre 018 Victoire d'Ikki. Ikki Versus Black Dragon, Black Pegasus
000F Saint Seiya Volume 05 StS Chapitre 018 Victoire d'Ikki. Ikki Versus Jango
000G Saint Seiya Volume 05 StS Chapitre 018 Défaite d'Ikki et perte de mémoire. Ikki Versus Shaka




Références

Saint Seiya Volume 05
Saint Seiya Manga
Numéro 019
Titre japonais 不死鳥よ灰となれ
Titre romaji Fushichō yo hai tonare
Titre français Phoenix, deviens cendres
Nombre de pages 56
Liste
Ordre wiki 019
Précédent    Suivant
Récit par Hypnos
Chapitre


Chapitre prépublié en plusieurs parties.
# 036 La volonté de la Gold Cloth ?
黄金聖衣の意思!?
Gold Cloth no ishi ?
1986/08/19 Weekly Shônen Jump 38 (9月1日)
# 037 Six ans avant...
六年前・・・
Rokunen mae...
1986/08/26 Weekly Shônen Jump 39 (9月8日)
# 038 L'amitié... non...
友情・・・いや・・・
Yujō... iya...
1986/09/02 Weekly Shônen Jump 40 (9月15日)

Récit

Le Phoenix est encerclé par les quatre Bronze Saints. Hyōga lui demande quel effet cela lui fait-il d’être atteint par son propre Hōō Genma Ken, et imagine qu’Ikki a revécu les terribles jours de son entraînement sur Death Queen Island. Devant le silence de leur ennemi, les jeunes amis en viennent à penser que son système nerveux n’a pas résisté à l’illusion, et le Cygne se prépare à l’achever. Mais Shun intervient, le bloquant de sa chaîne, et demande s’il n’y aurait pas une possibilité de sauver son frère, maintenant qu’il est paralysé. Hyōga rétorque avec virulence qu’Ikki a pourtant voulu tous les tuer – Shun compris – et que l’occasion de l’éliminer ne se reproduira pas. Il somme Andromède de rappeler sa chaîne, mais Ikki reprend conscience et le frappe violemment au cœur de son poing. Il extrait de la poitrine du Cygne un rosaire de la croix du Nord, qui l’avait tantôt protégé. Le Phoenix explique que son esprit étant déjà couvert de blessures, son Genma Ken ne peut plus rien y détruire. Animé par une colère nouvelle, il enjoint les Saints à venir l’affronter tous en même temps, jugeant qu’un par un ils ne feraient pas le poids, puis se ravise et souhaite terminer ce combat au plus vite. Il déploie son Hō Yoku Tenshō, balayant ses opposants à ses pieds.

Sûr de sa victoire, Ikki est néanmoins stupéfait de voir la Gold Cloth assemblée et d’y apercevoir Seiya derrière. Ce dernier ne comprend pas non plus ce qu’il vient de se passer, La Gold Cloth ayant agi comme si elle avait souhaité le protéger. Ikki nie une telle affirmation, mais reçoit un violent coup de poing de Pégase, qui lui reproche de se croire seul à être revenu de l’enfer. Seiya lui explique que la Gold Cloth ne protégera jamais quelqu’un comme Ikki et lui refuse la victoire, chacun d’eux ayant souffert pour acquérir leurs armures, mais Ikki étant le seul à s’en plaindre. Seiya lui rappelle des souvenirs d’enfance.

Plusieurs années auparavant. Seiya essaye d’atteindre la clôture électrique entourant la Fondation Graad, ce que Shiryū lui déconseille vivement s’il ne veut pas mourir. Trouvant que l’organisation en fait un peu trop les deux amis assistent au départ d’un bus contenant un groupe d’orphelins. Près du véhicule, Shun et Ikki se font leurs adieux, se promettant de se revoir après avoir chacun réussi leurs entraînements et obtenu leurs Cloths. Alors qu’Ikki laisse partir le bus, Tatsumi s’approche de lui et lui apprend que l’Ile d’Andromède où Shun est envoyé n’est pas si différente de Death Queen Island dont Ikki l’a sauvé. Le jour, la température y est excessivement élevée, alors que la nuit elle y est glaciale. On dit que personne n’en est jamais revenu Saint. Le majordome se moque de la malchance de Shun, d’abord destiné à un enfer sur Terre, et atterrissant dans un autre. A cause de lui au final, ce sont les deux frères qui vont s’entraîner dans des conditions épouvantables. Excédé, Ikki saisit l’homme et lui ordonne de faire revenir le bus, voulant bien se sacrifier mais refusant que son frère partage son sort. Devant la moquerie de Tatsumi il décoche un crochet du droit, avant de s’échapper. Une sirène se met en route. Des orphelins informent Seiya et Shiryū qu’Ikki tente de s’échapper et qu’une récompense est promise à celui qui aidera à le retrouver. Seiya s’indigne de la méthode mais Shiryū s’inquiète qu’Ikki ne soit pas au courant pour la clôture électrifiée. Alors que des hommes accompagnés de chiens le recherchent, Seiya empêche le jeune fugitif de toucher la clôture. Sous le coup de la colère, il ne comprend pas que ses amis essayent juste de lui sauver la vie et attrape la clôture. Le jeune garçon reçoit une violent décharge et s’évanouit.

Tatsumi se venge en faisant frapper le jeune garçon par l’un de ses sbires, pendu d’un plafond. Néanmoins, le tyrannique majordome est impressionné par la résistance dont Ikki a fait preuve et pense qu’il serait peut-être capable de revenir de l’Ile maudite. Ikki le menace de le tuer à son retour et Tatsumi convient qu’il y mourra, comme tous ceux avant lui. Ikki est ainsi embarqué, plus mort que vif, dans un navire ne partance pour Death Queen Island.

Présent. Seiya affirme que le traitement d’Ikki était peut-être inimaginable, il était supposé être le plus fort d’entre eux, et capable d’y résister. Ils sont tous subi le même sort, aussi le Saint de Pégase lui demande de cesser ce combat. Le Phoenix s’obstine et se retrouve envoyé au sol par un autre coup et à sa grande surprise, sa Cloth tombe en morceaux.

Les deux hommes se retrouvent ainsi face à face, sans protections. Ikki refuse d’admettre la défaite, et Seiya s’engage à le faire redevenir celui qu’il était. Il lance son Pegasus Ryūsei Ken projetant une nouvelle fois son adversaire à terre. Mais ce dernier se relève, de nouveau revêtu de sa Cloth du Phoenix, qui a ressuscité de ses cendres. Fort de cet avantage, Ikki est maintenant persuadé de sa victoire et stoppe tous les coups de Seiya. Le Saint régénéré se prépare à donner le coup de grâce, mais au dernier moment, le bouclier du Dragon se fixe sur le bras gauche de Seiya, le protégeant. Ikki ne comprend pas comment cela peut-être possible alors que le Shiryū est toujours inconscient. Il tente de s’adapter à ce retournement de situation en attaquant l’esprit de Seiya avec le Hōō Genma Ken mais c’est cette fois la chaîne du bras droit de Shun qui sauve le Saint de Pégase. Les deux adversaires ne comprennent pas ce qu’il se produit, mais Seiya est certain que la Gold Cloth souhaite sa victoire et sent les cosmos de ses compagnons qui lui viennent en aide. Clamant que c’est cette amitié qui le fera triompher face à Ikki qui est seul, il stoppe le Hō Yoku Tenshō du Phoenix d’une main et lui envoie le Pegasus Ryūsei Ken dont les météores sont enveloppés de l’air froid du cosmos de Hyōga. Seiya frappe son adversaire en plein cœur.

Le Saint de Pégase remarque le bras gelé de son ennemi. Ikki lui avoue que même sans cela, il aurait malgré tout perdu. Seiya rétorque qu’il doit sa victoire au pouvoir de l’amitié, mais le Phoenix lui explique qu’il s’agit d’amour fraternel, et lui révèle être son frère.



Help form status2.png
Améliorable
  • Des suggestions ou corrections à proposer ? Votre contribution sur cette page du forum pourrait nous aider à améliorer cet article !

Données à corriger ou ajouter

2014-12-04 : notes (comparaison prépubli/relié, divers), Couverture Shônen Jump


Personnages présents

Attaques utilisées


Combats débutant dans ce chapitre / épisode

Saint Seiya Volume 05
# Début Fin Issue
026 Saint Seiya Volume 05 StS Chapitre 019 Défaite d'Ikki Hyōga, Seiya, Shiryū, Shun Versus Ikki




Références

Saint Seiya Volume 05
Saint Seiya Manga
Numéro 020
Titre japonais 白銀聖闘士!美しき抹殺者
Titre romaji Silver Saint ! Utsukushiki Hitman
Titre français Silver Saint ! Un bel assassin
Nombre de pages 48
Liste
Ordre wiki 020
Précédent    Suivant
Récit par Hypnos
Chapitre


Chapitre prépublié en plusieurs parties.
# 039 Un nouvel ennemi
新たな敵
Arata na teki
1986/09/09 Weekly Shônen Jump 41 (9月22日)
# 040 Une étrange Marin
意外の魔鈴
Igai no Marin
1986/09/16 Weekly Shônen Jump 42 (9月29日)
# 041 Silver Cloth !!
白銀聖衣!!
Silver Cloth !!
1986/09/23 Weekly Shônen Jump 43 (10月6日)

Récit

Une étoile filante traverse le ciel au-dessus du Mont Fuji. Kiki ressent, affolé, le cosmos gigantesque d’un ennemi et prévient son maître . Ce dernier l’a également ressenti mais reste stoïque, bien qu’inquiet pour Seiya et ses compagnons.

Le Saint de Pégase ne comprend pas pourquoi Ikki vient de l’appeler frère. Ce dernier lui explique que non seulement lui, mais également Shiryū, Shun et Hyōga, tous ont du sang commun dans les veines. Seiya n’en croit pas un mot mais le Phoenix poursuit ses explications : les cent orphelins n’ont pas été rassemblés par hasard, ces cent enfants destinés à aller s’entraîner aux quatre coins du monde pour devenir des Saints sont nés de mères différentes mais du même père. Seiya accepte peu à peu cette effarante vérité et demande le nom de leur père commun. Enigmatique, Ikki lui révèle seulement que leur père est l’être qu’ils détestent tous plus que tout sur cette terre. Seiya semble comprendre le sous-entendu, mais brusquement un séisme fait trembler le volcan. Le Saint de Pégase cherche une issue, pressant Ikki de venir avec les autres. Mais celui-ci reste en retrait, reconnaissant qu’il avait tort et était peut-être bien un faible après tout. La caverne s’écroule. A cet instant quatre étoiles filantes jaillissent des entrailles du Mont Fuji, puis à nouveau quatre autre l’instant d’après.

Un homme s’avance, dans une éclatant armure, plaignant le destin de ces pauvres orphelins, et vantant cependant qu’ils peuvent être fiers d’avoir reçu la mort de sa main. Il s’agit de Misty, Silver Saint du Lézard. Marin, également présente, déclare qu’il sous-estime les Bronze Saint car ceux-ci se sont certainement échappés, comme l’indique les quatre étoiles filantes ayant quitté le volcan. Circonspect, le Lézard ne pense pas que ses opposants auraient pu utiliser la téléportation sans aide extérieure. Marin part prévenir leurs autres compagnons pour les rattraper, ce que Misty espère bien faire seul.

Quelque part, Mû, transportant Seiya et Kiki se téléporte depuis le volcan vers une plage. Le jeune apprenti vante la puissance de son maître, capable de téléporter huit personnes en même temps, mais se demande s’il était réellement nécessaire d’inclure les Black Saints dans le lot. Mû rétorque qu’il aurait été dommage de les laisser là et espère qu’Ikki – qu’il n’a mystérieusement pas pu prendre – a pu s’en sortir. Kiki ressent le cosmos de Misty qui les poursuit, son maître décide de stopper cette course et de lui parler. Face au réparateur de Cloth, le Silver Saint lui demande pourquoi il aide ainsi les Bronzes, avant de lui ordonner de lui livrer Seiya. Mû demande ce qu’il se passerait s’il refusé et Misty réagit en creusant le sol d’un seul doigt aux pieds de son interlocuteur. Le Lézard menace ainsi le tibétain, mais est interrompu par Marin, qui vient de prévenir les autres tueurs. Misty lui ordonne donc d’en finir avec Seiya.

Le Saint de Pégase se réveille sur la plage et apercevant Mû et Kiki lui demandent qui ils sont, ce qu’il fait ici et où sont ses compagnons. Marin se dresse alors devant lui. Son ancien disciple accourt vers elle mais tombe nez-à-nez avec le Saint du Lézard qui lui propose deux solutions : ou il se suicide, ou il se chargera de lui donner la mort lui-même. Marin informe son élève qu’il s’agit là d’un Silver Saint, dont la force est bien plus élevée que celle de Seiya. Stupéfait, Pégase est mis à terre par l’assassin qui lui fait savoir qu’il est là pour éliminer les Bronze Saints, ce qui serait déjà fini si Mû ne les avait pas sauvé de l’effondrement de la grotte. Expliquant la différence de puissance aberrante qui les sépare, Misty lui demande quelle façon de mourir il a choisi. Seiya se libère et déclare d’un coup de poing qu’il choisissait une troisième option, se battre. Le Silver Saint retombe sur ses pieds, et éclate de rire à cette idée, l’écart de puissance entre eux étant bien trop grand et Seiya, de plus, ne portant pas sa Cloth. Mû déclare qu’il peut arranger cela et Kiki téléporte la Cloth de Pégase depuis les entrailles du Mont Fuji jusque sur la plage, se faisant féliciter par son maître. Misty lui demande s’il est véritablement du côté de Bronze Saints, le réparateur explique que sans l’être spécialement, il préfère lui donner un peu d’espoir même s’il doit mourir de toute façon. Seiya revêt sa Cloth et lance le Pegasus Ryūsei Ken. Mais le Silver Saint ne bronche pas et encaisse l’attaque sans bouger. Il s’apprête à riposter mais est encore interrompu par Marin qui enfonce son poing dans le cœur de son disciple, stupéfait. Pégase s’écroule. Kiki s’affole, pendant que Mû reste interdit, et Misty complimente la Saint de l’Aigle pour cette acte qui réjouira le Pope. Devant le silence de sa partenaire, Misty interroge Mû sur ses motivations, demandant s’il doit voir dans son aide envers les Bronzes le signe d’une opposition à l’égard du Sanctuaire.

Soudainement, un geyser jaillit de la mer qui s’ouvre en deux. Un homme, Moses, Silver Saint de la Baleine en sort et jette sur la plage le corps de Shiryū. Mû est satisfait de constater que grâce aux indications de Marin ; « suivre les quatre premières étoiles filantes », leurs ennemis sont bien trompés. Moses raille Misty qui se vantait d’arrêter tous les rebelles à lui seul alors qu’il a bien failli les laisser s’échapper. Un autre homme approuve ces paroles et jette lui le corps de Shun : il s’agit d’Astérion des Chiens de Chasse. Le corps de Hyōga tombe du ciel et Babel du Centaure apparaît à son tour, se vantant le meurtre du Cygne.



Help form status2.png
Améliorable
  • Des suggestions ou corrections à proposer ? Votre contribution sur cette page du forum pourrait nous aider à améliorer cet article !

Données à corriger ou ajouter

2014-12-04 : notes (comparaison prépubli/relié, divers), Couverture Shônen Jump


Personnages présents

Attaques utilisées


Combats débutant dans ce chapitre / épisode

Saint Seiya Volume 05
# Début Fin Issue
027 Saint Seiya Volume 05 StS Chapitre 020 Fausse défaite de Seiya. Seiya Versus Marin, Misty




Références

Saint Seiya Volume 05
Saint Seiya Manga
Numéro 021
Titre japonais 男の勲章
Titre romaji Otoko no kunshō
Titre français Le mérite d'un homme
Nombre de pages 44
Liste
Ordre wiki 021
Précédent    Suivant
Récit par Hypnos
Chapitre


Chapitre prépublié en plusieurs parties.
# 042 Le mérite d'un homme
男の勲章
Otoko no kunshō
1986/09/30 Weekly Shônen Jump 44 (10月13日)
# 043 Retournement de situation ?
逆転・・・!?
Gyakuten ?
1986/10/07 Weekly Shônen Jump 45 (10月20日)

Récit

Seiya, Shun, Shiryū et Hyōga, pour s’être battus pour des intérêts personnels et avoir enfreint le code des Saints d’Athéna, sont dépossédés de leurs Cloths et enterrés sur la plage par leurs assassins d’Argent. Devant le travail accompli, Astérion et Babel envisagent leur retour prochain au Sanctuaire. Mais Moses demande à Marin où se trouve le dernier Bronze Saint, Phoenix. La Silver de l’Aigle lui répond qu’Ikki a été enseveli sous le mont Fuji, car seules quatre étoiles en ont réchappées. Misty démontre un certain agacement et prie ses camarades de partir devant, souhaitant vérifier quelque chose qui l’intrigue encore. Au loin, Kiki demande à son maître s’il pense que Misty a découvert son subterfuge. lui répond qu’il n’y qu’apparemment que le cas de Seiya qui a été démasqué.

Effectivement, Misty frappe la tombe du Saint de Pégase avec colère, de laquelle ce dernier s’échappe bien vivant. Le Lézard comprend en ne voyant aucune blessure sur le corps de Seiya que Marin a seulement feint de le frapper et s’engage à tuer le rebelle pour de bon. D’un doigt, il l’envoie s’écraser au loin. Pégase est effaré par cette puissance. Misty lui dévoile alors son dégoût pour le sang, la transpiration, et toute sorte d’impuretés dont les Bronze Saints se salissent pour vaincre. Il estime que la vraie force et la vraie victoire est celle obtenue sans perdre une seule goutte de son sang, sans être toucher une seule fois par son adversaire. Lui-même ignore ce qu’est la douleur. Seiya promet dans ce cas de le toucher au moins une fois et lance son Pegasus Ryūsei Ken, que le Silver Saint pare en levant les mains devant lui.

Seiya comprend que c’est quelque chose qu’émet Misty avec ses mains qui le protège. Ce dernier lui laisse dix secondes avant de le tuer, laissant le temps à Seiya – qui comprend bien qu’il soit puni pour s’être battu pour leurs intérêts – de demander ce qu’il va advenir de la Gold Cloth. Misty se moque de lui et lui rétorque qu’ils sont bien naïfs s’ils ont vraiment cru qu’il s’agissait d’une Gold Cloth. Il entame son décompte. Seiya demande alors ce qu’il va arriver à Marin pour avoir essayé de le sauver. Son adversaire lui répond que la mort est la seule punition à laquelle on s’expose en désobéissant aux ordres du Pope. Arrivé à dix, le Lézard lance son attaque Mavrou Tripa faisant tomber Seiya dans la mer dans une gerbe de sang. Une éclaboussure atteint Misty qui se sent souillé. Otant sa Cloth, il va se laver dans l’eau de mer. Nu, l’assassin s’extasie devant sa beauté, se pensant plus beau que le Soleil et la Lune et arrive à la conclusion que seule la déesse Athéna le surpasse en beauté en ce monde. Cependant, Seiya sort de l’eau, le qualifiant de narcissique, et lui ordonne de remettre son armure, afin qu’ils poursuivent leur combat. Le Lézard obtempère mais ne comprend pas l’insistance de Pégase, que seul un miracle pourrait sauver. Le jeune Saint promet de l’accomplir et lance de nouveau son Ryūsei Ken. Mais Misty pare de nouveau l’attaque et riposte en renvoyant violemment Seiya dans l’eau. Néanmoins, un coup l’a atteint et Misty ressent pour la première fois de sa vie la douleur. Seiya se relève encore une fois et lui explique que ce sont les blessures s’un homme qui le rendent glorieux car preuves de son courage.

Les deux adversaires se font de nouveau face. Mû explique à Kiki que Seiya ne pourra jamais faire plus que blesser Misty avec son Ryūsei Ken car lorsque ce dernier fait tournoyer ces mains il crée un tourbillon d’air qui le protège de n’importe quelle attaque. Autrement dit, seul un miracle pourrait permettre au Bronze Saint de gagner.

Pégase passe de nouveau à l’attaque. Le Lézard, excédé, prépare sa protection ainsi que sa riposte mais s’interrompt en voyant, effaré, les météores se changer en comète, l’attaque devenant la première Pegasus Suisei Ken. Le Silver Saint reçoit le coup en plein poitrine. Toujours spectateur, Mû félicite Seiya qui a su adapter ses attaques en fonction de son adversaire et – en concentrant tous ses météores en un point précis – à obtenir une puissance cent fois supérieure à ses attaques précédentes. Cependant cela n’a pas suffi à terrasser Misty, qui bien que sous le coup de la surprise face à cet opposant lui donnant autant de fil à retordre, lance à nouveau son Mavrou Tripa sur Seiya. A la surprise de tous, le Saint de Pégase bloque l’attaque entre ses mains et la repousse entièrement. Interloqué, le Silver Saint ne parvient pas à éviter le coup suivant. Seiya l’attrape par le dos en l’enserrant et utilise le Pegasus Rolling Crash qui les entraînent tous deux au fond de l’eau. Du sang fait surface et Misty jaillit de la mer. Ce dernier admet que Seiya avait raison : il craignait trop de se blesser pendant ses combats, alors que le Saint de Pégase n’a craint ni les blessures ni la mort. Et c’est cela qui lui a permis de remporter la victoire. Le guerrier d’Argent s’effondre, et Seiya – sortant de l’eau à son tour – le ramène sur la plage.



Help form status2.png
Améliorable
  • Des suggestions ou corrections à proposer ? Votre contribution sur cette page du forum pourrait nous aider à améliorer cet article !

Données à corriger ou ajouter

2014-12-04 : notes (comparaison prépubli/relié, divers), Couverture Shônen Jump


Personnages présents

Attaques utilisées


Combats débutant dans ce chapitre / épisode

Saint Seiya Volume 05
# Début Fin Issue
028 Saint Seiya Volume 05 StS Chapitre 021 Victoire de Seiya. Seiya Versus Misty




Références



Help form status4.png
Très incomplet
  • Des suggestions ou corrections à proposer ? Votre contribution sur cette page du forum pourrait nous aider à améliorer cet article !

Données à corriger ou ajouter

2012-10-01 : Image infobox, traduction de la préface (archange), Date de sortie précise, Synopsis du manga, notes, version française + autres versions



Bonus

  • Tranche: Ikki du Phénix



Références