Aiolos du Sagittaire (Lost World)

From SaintSeiyaPedia
Share/Save/Bookmark
Jump to: navigation, search
Rédigé par Cedde.
Aiolos GA Face.jpg
Aiolos du Sagittaire
Japonais 射手座 (サジタリアス) の アイオロス
Rōmaji Sajitariasu no Aiorosu
Surnom Antipope[1]
Première apparition Saint Seiya Episode.G Assassin Chapitre 022
Divinité Athéna (Athéna du Lost World puis Tomoe)
Groupe Lost Saints
Fonctions Grand Pope, Gold Saint du Sagittaire
Protection Gold Cloth du Sagittaire[2]

G.pngGA.png | G.pngGR.png

Aiolos est le Gold Saint du Sagittaire du Lost World. La rébellion de Saga des Gémeaux n'ayant pas eu lieu dans sa chronologie, il est devenu un adulte et un guerrier accompli, contrairement à sa version la plus connue. Suite à la destruction de son monde, il s'arroge le titre de Grand Pope et déclenche un conflit interdimensionnel pour sauver son passé et son futur.

Voir aussi :

Nocopy.jpg
  • Les articles de ce site ont nécessité de nombreuses heures de rédaction. Merci de ne pas en recopier des parties sans autorisation.                                                       
  • Many hours were spent on these articles. Please don't copy part or make translations of them without permission.

Biographie

Saint Seiya Episode.G Assassin

La chute du Lost World

Aiolos s'apprête à tuer son frère (GA, chapitre 79).
Aiolos décapite Athéna (GA, chapitre 97).
Aiolos manipule le Dunamis issu de la destruction du Cœur noir (GA, chapitre 112).
Shura décapite Aiolos dans son passé (GR, chapitre 19).
  • Chapitres 79, 80, 97, 98 et chapitre spécial 05.

Le monde d'origine d'Aiolos est ravagé par Zeus lors d'une ultime Guerre Sainte. Le conflit semble s'achever lorsque le Gold Saint transperce le dieu de sa flèche, dont la puissance est décuplée par le deuil des innombrables victimes, mais il n'en est rien. Privée de corps, l'âme de Zeus s'empare d'Aiolia du Lion, son réceptacle mortel. Aiolos est contraint de tuer son propre frère pour enfin plonger le dieu dans un profond sommeil. Son désespoir est tel que cet acte éveille son Neuvième Sens.

Alors qu'il se lamente devant les restes de son frère, il est interpellé par Hadès, qui lui demande de tout abandonner pour sauver le monde. Le dieu l'encourage à prendre littéralement les armes, avant de jeter Athéna, enchaînée, à ses pieds. Aiolos saisit l'épée qui repose près de lui[3] et décapite la déesse. Il s'arroge ensuite le titre de Grand Pope et décrète que tous les Saints devront désormais porter une épée[4].

Parallèlement, un sombre Cosmos s'échappe de ses ailes[5] et tourbillonne jusqu'à former un portail dimensionnel, le Cœur noir. Aiolos lance alors un appel aux combattants sacrés[6] de toutes les dimensions. Au même moment, la Mer Noire de Pontos émerge du portail et remplit entièrement son être.

En quête d'alliés, Aiolos propose à Saga des Gémeaux, son ami survivant, de l'aider à sauver le passé et le futur. Essuyant un refus, il l'exécute.

La Guerre des Épées Sacrées

À partir de là, Aiolos élabore un plan pour réaliser sa vision d'un avenir radieux. Son objectif est de créer une Terre débarrassée des dieux. À cette fin, son monde doit en assimiler un autre. Après avoir longuement étudié le Dunamis, il obtient le pouvoir d'enchaîner son monde à celui de son choix. C'est ainsi qu'il sélectionne le monde présent[7], car la supériorité des dieux sur les humains n'y est pas reconnue.

Cependant, son Dunamis n'est pas assez puissant pour déplacer la planète elle-même. Aiolos invoque donc de nombreux combattants, Saints et Gladiateurs, au moyen du Cœur noir, ce qui lui permet d'accumuler du pouvoir au cours des années. Il organise également la Guerre des Épées Sacrées pour sélectionner les meilleurs d'entre eux afin d'en faire des Lost Saints au service de Tomoe, la nouvelle réincarnation d'Athéna qu'il a pris sous son aile.

Aiolos intervient personnellement dans le monde présent pour rapatrier Sigurd après sa défaite. À cette occasion, il affronte Aiolia puis Shura, venu en renfort. L'immixtion de Seiya marque la fin de l'affrontement et le retrait définitif de l'antipope dans son monde.

Quelque temps plus tard, Aiolos observe le combat opposant Shura à Trivikramasena en compagnie de Shaka de la Vierge.

À l'issue du duel, il tente d'empêcher le sauvetage du Saint du Capricorne - alors en pleine chute dans les Enfers - par Saga, Deathmask et Kanon. À cette occasion, il dévoile son Neuvième Sens, capable de faire jeu égal avec l'Athena Exclamation. Mais l'intervention de Rhadamanthe fait pencher la balance en faveur des protagonistes.

Par la suite, Aiolos réveille Camus du Verseau, endormi au Dernier Rempart, pour le recruter, mais l'action conjointe de Hyōga et d'Isaak contrecarre ses projets.

Enfin, l'antipope frappe Aiolia du Genrō Majin Ken pour éveiller l'âme de Zeus qui sommeillait en lui. Le réveil du dieu provoque la destruction du Cœur noir et donc la libération du Dunamis emmagasiné. Aiolos l'utilise pour lancer l'assimilation du monde présent, tandis que Zeus détruit les défenses internes de la planète. Ralentie par l'intervention de Poséidon, l'assimilation échoue lorsque Shura élimine le roi des dieux.

Le lien entre les mondes étant complètement rompu, Aiolos admet sa défaite mais refuse de perdre espoir.

Saint Seiya Episode.G Requiem

Rectification

  • Requiem, chapitre 19.

Devenu l'assassin du temps, Shura parcourt le multivers pour rectifier la causalité. Aiolos étant toujours une menace, il choisit d'intervenir dans son passé pour l'éliminer. Shura le retrouve au moment où il se lamente devant les restes de son frère. En le voyant, Aiolos réalise son erreur future et se laisse décapiter.

Techniques de combat et capacités

Légende
Sp attack sem res0.png Sp attack sem res1.png Sp attack sem res2.png Sp attack sem res3.png
Technique utilisée. Ne possède pas cette technique dans cette série. Possède cette technique mais ne l'utilise pas dans cette série. Pas de données.
Liste des techniques
Assassin Requiem
Lightning Plasma Sp attack sem res0.png Sp attack sem res2.png
Lightning Flame Sp attack sem res0.png Sp attack sem res2.png
Lightning Bolt Sp attack sem res0.png Sp attack sem res2.png
Lightning Telios Sp attack sem res0.png Sp attack sem res2.png
Lightning Void Sp attack sem res0.png Sp attack sem res2.png
Genrō Majin Ken Sp attack sem res0.png Sp attack sem res3.png

Autres capacités

Relations

En construction.

Constat global

En construction.

Références et mythologie

En construction.

Remarques

En construction.

Notes

  1. 対立教皇 (たいりつきょうこう) - Tairitsu Kyōkō dans Assassin Chapitre 048. Se traduit par "antipape" en français. Pour rappel, kyōkō signifie avant tout "pape".
  2. Avant la destruction du Lost World. En tant que Lost Saint, il devrait avoir la God Cloth du Sagittaire. Mais nous ne le saurons jamais.
  3. Son origine est inconnue. Sa lame étant parcourue d'éclairs, il s'agit probablement de celle de Zeus.
  4. Les "Saints/Guerriers sacrés" (聖闘士 (セイント) - seinto) deviennent ainsi des "Chevaliers sacrés" (聖騎士 (セイキシ) - seikishi).
  5. Probablement le Dunamis de Zeus.
  6. 聖なる闘士 (せいなるとうし) - seinaru tōshi.
  7. 現世 - gense, littéralement "le monde d'ici-bas". Désigne le monde terrestre, celui des vivants. Dans le contexte de G.A., le terme désigne le monde des protagonistes, celui qui suit la chronologie habituelle (rébellion de Saga, exécution d'Aiolos, défaite d'Hadès, etc.).