Episode 047

From SaintSeiyaPedia
Share/Save/Bookmark
Jump to: navigation, search
Episode 047
Episode047.jpg
Camus du Verseau
Saint Seiya Série TV
Numéro 047
Titre japonais さらば氷河! 勇者よ眠れ
Titre romaji Saraba Hyōga ! Yūsha yo nemure
Titre français Adieu Hyōga ! Repose en paix, courageux guerrier
Durée 21 minutes
Date 1987/09/19
Format TV
Notes TV Asahi
Liste
Ordre wiki 047
Précédent    Suivant
Résumé, note et staff japonais par Archange. Paragraphe sur la version française par Chernabog.
Episode

Hyōga affronte Camus du Verseau.

Récit

Hyōga réalise qu'il a devant lui Camus du Verseau, le maître de son maître. Camus dit à Hyōga qu'il a entendu parler de lui via le Crystal Saint, et que cette demeure n'est pas celle du Verseau, mais de la Balance. Camus est venu dans ce temple qui n'est pas le sien afin de stopper Hyōga. Celui-ci refuse d'obéir, bien que Camus soit comme son maître. Il se fait alors frapper par le Saint du Verseau qui lui envoie une vague de froid. Hyōga, à terre, supplie Camus de l'écouter, sans succès, car il reçoit un nouveau un coup. Le Gold Saint n'a aucune intention de laisser Hyōga poursuivre sa route et lui demande encore de faire demi-tour. Le Bronze Saint annonce alors à Camus qu'il a dû tuer le Crystal Saint car ce dernier était tombé sous l'influence du Pope, et qu'il ne peut donc abandonner cette bataille. Camus n'est pas le moins du monde ému par le récit de Hyōga, allant même jusqu'à dire que le Crystal Saint ne s'est pas montré digne de son rang, et que Hyōga ne vaut guère mieux par son insoumission. Bien qu'il n'ait que faire des insultes envers lui, Hyōga ne supporte pas celles concernant le Crystal Saint, et se montre disposé à combattre. Camus utilise son Cosmos pour permettre à Hyōga de visualiser le bateau englouti où gît sa mère en Sibérie. Le Gold Saint envoie alors un rayon d'énergie lumineuse qui s'élève dans les cieux puis retombe en Sibérie, détruisant ainsi le promontoire submergé où reposait l'épave, faisant ainsi sombrer celle-ci au plus profond de l'océan. Hyōga crie et croit à une illusion, mais Camus lui confirme que c'était bel et bien la réalité.


Freezing Coffin

Hyōga bouillonne de rage contre celui qui vient de lui enlever le seul lieu de réconfort qu'il lui restait. Camus répond par le mépris, expliquant que se complaire dans le passé est excusable chez les gens ordinaires, mais pas chez les Saints. Camus affirme avoir débarrassé Hyōga d'une faiblesse, bien que celui-ci ne l'entende pas de cette oreille et lance son Diamond Dust. Camus stoppe cette technique d'une main tout en rappelant à Hyōga que le Diamond Dust est une attaque qu'il a lui-même enseignée au Crystal Saint, et qu'il ne faut donc pas espérer que cela fonctionne contre lui. Il ajoute que quelle que soit la façon dont le Saint du Cygne intensifiera son Cosmos, il ne pourra jamais vaincre les Gold Saints. Hyōga refuse ces allégations et déclenche l'Aurora Thunder Attack contre Camus. Le Gold Saint, insensible à cette technique, se met à rattraper les courants d'air froids dans ses mains, puis les renvoie sous forme de tourbillon gelé sur Hyōga. Camus dit à Hyōga que les sentiments qu'il a pour sa mère, ou bien la colère qu'il est en train de ressentir, ne sont que des sentiments superflus, et gênants pour parvenir au Septième Sens. Hyōga réalise que Camus veut le mettre sur la voie du Septième Sens, mais il ne peut pourtant se résoudre à oublier le souvenir de sa mère, à la grande déception du Saint du Verseau. Camus préfère finalement tuer lui-même Hyōga plutôt que de le voir périr contre un autre Gold Saint. Il lève ses bras en joignant ses mains, tandis que Hyōga compare la posture des avant-bras à une jarre dorée. Le Saint du Verseau les abaisse alors et déclenche son Aurora Execution. Hyōga est balayé par le rayon doré et retombe en pensant à sa mère, à Athéna et à ses amis auprès de qui il s'excuse de ne pas avoir été suffisamment vaillant. Seiya, Shun et Shiryū ressentent la disparition du Cosmos de leur ami.

Un air glacé a envahi la Maison de la Balance, et Camus regarde le corps de Hyōga. Il lui offre un sommeil éternel en l'emprisonnant, les larmes aux yeux, dans la glace du Freezing Coffin que même un Gold Saint ne pourrait détruire.



Help form status2.png
Améliorable
  • Des suggestions ou corrections à proposer ? Votre contribution sur cette page du forum pourrait nous aider à améliorer cet article !

Données à corriger ou ajouter

2012-09-30 : vérifier orthographe récit, comparaison manga-anime,

Notes



Personnages présents

Attaques utilisées


Combats débutant dans ce chapitre / épisode

Episode 047
# Début Fin Issue
099 Episode 047 Episode 047 Victoire de Camus Hyōga Versus Camus


Production

Réalisation, scénario, chara design

Réalisateur(s) : Tomoharu Katsumata
Directeur(s) de l'animation : Eisaku Inoue
Scénario : Yoshiyuki Suga
Directeur(s) artistique : Tadao Kubota

Réalisation, scénario, chara design

Plans clé
Eisaku Inoue
Kō Sogabe
Intervalliste(s)
Kazuhito Hasegawa
Shōko Nakamura
Yumiko Kakizaki
Décors
Minoru Ookōuchi
Kanata Higashitsuji
Effets spéciaux
Kiyoshi Asanuma
Prise d'image
Toshio Shirai
Finitions
Michiko Togawa
Kinuyo Watanabe
Édition
Yasuhiro Yoshikawa
Enregistrement audio
Isao Hatano
Sélection musicale
Kyōno Satō
Effets sonores
Yasuyuki Konno
Assistant du réalisateur
Jun Fukuta
Assistant de production
Tsutomu Yamada
Assistant finitions
Hiroyuki Kuraoka
Assistant artistique
Reiko Kitayama
Enregistrement
Miyuki Ikeno
Développement photo
Toei Kagaku

Seiyuu / Comédiens de doublages

Studio de doublage : AONI Production



International

France Flag icon france-small.gif

Casting


Studio : SOFI

  • Direction artistique : Marc François
  • Adaptation : Isabelle Porcon


Notes

  • Le titre utilisé dans la première version diffusée sur TF1 est "Une fin digne d'un prince".
  • Le titre utilisé dans la version intégrale est "Un héros s'éteint... Adieu Hyoga".
  • Alors que sa courte apparition dans l'épisode précédent avait été assurée par Marc François, Camus est cette fois doublé par Serge Bourrier (qui sera d'ailleurs son interprète principal dans la série d'origine). François laisse également le rôle de Mū à Éric Legrand.



Liens externes

Références