G Chapitre 032

From SaintSeiyaPedia
Share/Save/Bookmark
Jump to: navigation, search
G Chapitre 032
Saint Seiya - Episode G
Numéro 032
Titre japonais 雷ヲ使役セシ者
Titre romaji Kaminari wo shieki seshi mono
Titre français Celui qui manipule la foudre
Nombre de pages 42
Date 2005/07/19
Magazine Champion RED 9月
Red champion 09 2005.jpg
Liste
Ordre wiki 032
Précédent    Suivant
Résumé par Cedde.
Chapitre


Récit

Voilà un gros morceau pour le Lion.
Athéna à la rescousse.

Au Chronos Labyrinthos, Pontos assiste satisfait aux événements. Tout se déroule selon la prophétie de sa maîtresse...

De son côté, Aiolia constate que le Megas Drepanon n'est pas encore totalement libéré de sa prison. Aussi, il décide d'attaquer l'apparence éphémère du dieu en évitant l'arme. Malheureusement, les assauts directs n'ont aucun impact sur lui. Cronos l'encourage à utiliser de nouveau sa foudre, chargée de sentiments négatifs nés de son triste passé. Pour l'obliger à passer à l'offensive, le dieu emploie son Khaos Hyetos. Transpercé de part en part, le Saint contre-attaque avec le Lightning Plasma, dont les éclairs sont aspirés par le Megas Drepanon, qui change encore de forme. Tout en frappant Aiolia du Phainomenon Arkhein, Cronos déclare contrôler toutes les forces de la Nature, auxquelles il adjoint un Cosmos de mort. Seule la foudre échappe à son emprise. Pour libérer le Megas Drepanon de sa prison, deux éclairs chargés d'un pouvoir de mort son nécessaires. C'est pourquoi le dieu a besoin de la foudre d'Aiolia pour répondre aux éclairs de Zeus. En effet, la foudre du Saint est emplie de ce fameux pouvoir, engendré par la souffrance et le désespoir qui ont suivi la trahison de son frère.

À la Maison du Lion, Lithos a deviné que son maître est en train de combattre. Galan la rejoint et constate l'inquiétude de la jeune fille. Cette dernière sent un changement effrayant dans le Cosmos du jeune homme. Galan la rassure et lui confie que leur maître n'a jamais cessé de lutter contre l'amertume. Le serviteur se rappelle d'ailleurs d'un jour où Aiolia, encore jeune Saint, déprimait, à l'ombre d'un arbre, après avoir affronté une fois de plus la calomnie d'ignorants. À cette occasion, Aiolia lui avoua avoir eu envie de frapper les persifleurs. Bien entendu, il s'était retenu, conscient que ses poings sont destinés à protéger et non pas à tuer. L'enfant demanda alors à Galan de quitter son service, pour éviter les insultes. Pourtant, ce dernier refusa de quitter celui qui fait sa fierté. En écrasant des larmes, Aiolia revint sur sa proposition et lui promit de devenir plus fort que quiconque pour protéger Athéna et tous les êtres humains. C'est cette résolution qui empêchera Aiolia de sombrer dans les ténèbres, telle est la conviction de son serviteur.

Pendant ce temps, devant la statue d'Athéna, le Saint du Lion refuse de suivre les plans de son ennemi. Préparant une ultime attaque, il lui annonce qu'il se battra pour protéger la justice et la paix, au nom de la déesse Athéna. La statue de la déesse s'illumine alors, comme pour répondre aux sentiments ardents d'Aiolia. C'est alors qu'Athéna apparaît en personne pour apporter son soutien au Saint. Abasourdi par l'apparition de celle qui ne devrait pas exister à cette époque, Cronos se demande s'il s'agit d'un Cosmos émis depuis un futur lointain. La jeune fille s'approche alors du Saint et pose sa main sur son poing. Aiolia décoche ensuite un formidable Lightning Bolt qui balaye l'apparence éphémère du Titan. Stupéfait, ce dernier constate que les éclairs du Saint sont désormais chargés d'un Cosmos rempli d'espoir pour l'avenir. Aiolia est prêt à prouver que ses crocs n'existent que dans le but de protéger !



Help form status4.png
Très incomplet
  • Des suggestions ou corrections à proposer ? Votre contribution sur cette page du forum pourrait nous aider à améliorer cet article !

Données à corriger ou ajouter

2013-08-01 : /


Personnages présents

Attaques utilisées


Combats débutant dans ce chapitre / épisode

Aucun.



Références