Cronos

From SaintSeiyaPedia
Share/Save/Bookmark(Redirected from Megas Drepanon)
Jump to: navigation, search
Cronos
Cronos face.jpg
Cronos
Nom japonais (kana) 大神クロノス
Nom japonais (romaji) ookami kuronosu
Domaines Roi des Titans
Groupes Titans
Protection Sôma
Totem Megas Drepanon
Caractéristiques
Sexe Masculin
Rédigé par Archange. Biographie par Cedde.

Cronos, le dieu suprême (大神クロノス - ookami kuronosu), est le roi des Titans dans Saint Seiya G. Il se manifeste d'abord sous la forme d'un immense Cosmos, puis finit par retrouver forme humaine mais en tant que jeune garçon amnésique. Plus tard, la traîtresse Mnémosyne lui rend sa mémoire afin de le faire sombrer dans le désespoir.

  • Autres noms possibles
Pays Type Nom Notes
Flag icon france-small.gif France Correct Kronos Version non-francisée
Flag icon france-small.gif France Éditeur officiel : correct Cronos G (Panini Comics)
Flag icon usa-small.gif USA Correct Cronus
Nocopy.jpg
  • Les articles de ce site ont nécessité de nombreuses heures de rédaction. Merci de ne pas en recopier des parties sans autorisation.
  • Many hours were spent on these articles. Please don't copy part or make translations of them without permission.

Biographie

Saint Seiya - Episode G

Grandeur et chute

  • Passages concernés: Saint Seiya ~ Episode G, chapitres 06, 09 et 34.
Cronos, après son parricide.
Dans la mythologie, Cronos devint le roi des dieux après avoir abattu son cruel père à l'aide du Megas Drepanon, que lui avait offert Gaïa. Par la suite, il fut vaincu par Zeus, son propre fils, pour des motifs similaires. L'Olympien emprisonna Cronos dans le Tartare après l'avoir privé de son corps et de son arme divine, qui fut quant à elle emmurée dans le Sanctuaire. Réduit à l'état d'une simple âme désincarnée, tourmentée sans relâche par la foudre de Zeus, le Titan ne put que ruminer sa défaite des millénaires durant, dans l'attente de sa résurrection.

Une attente à laquelle mit fin Pontos, à la fin du XXème siècle.

Le complot contre la déesse

  • Passages concernés: Saint Seiya ~ Episode G, chapitre 01.
Le début d'une grande amitié.
Afin de préparer son grand retour sur Terre, Cronos projette d'en éliminer la déesse protectrice. Pour ce faire, le roi des Titans exploite le cœur brisé de Saga, devenu Grand Pope en 1973, suite au meurtre de Shion. Il lui remet ainsi l'épée d'or, seule capable de pourfendre une divinité, afin d'assassiner Athéna, alors bébé tout juste réincarné. Néanmoins, Aiolos découvre le complot et parvient à déjouer les plans des conspirateurs.

À la recherche du Megas Drepanon

  • Passages concernés: Saint Seiya ~ Episode G, chapitres 04, 12, 13, 19, 21 et 29.
Cronos est venu récupérer son bien.

Durant les années suivantes, Cronos s'affaire à retrouver ses véritables pouvoirs. Pour ce faire, il confie la recherche du Megas Drepanon à Pontos. En 1979, ce dernier finit par découvrir que l'arme divine est scellée dans le socle de la statue d'Athéna, au sommet du Zodiaque d'or. Dès lors, Cronos met tout en œuvre pour récupérer sa Sôma.

Suite à l'initiative inconsidérée de Japet, le roi des Titans se rend en personne à Jamir afin de le rapatrier au temple du dieu déchu. À cette occasion, Cronos rencontre Aiolia et lui annonce qu'il sera celui qui le libérera de sa prison. Sur ces mots, il se retire et rappelle du Tartare le clan des Géants, afin de seconder Hypérion et Japet, dans l'attente de la résurrection des autres Titans.

Quelque temps plus tard, Cronos profite de l'affaiblissement progressif de ses sceaux pour tenter de libérer le Megas Drepanon de sa prison en projetant une partie de son Cosmos au Sanctuaire. Cependant, il est mis en échec par Camus du Verseau, qui réussit à enfermer l'arme divine dans un cercueil de glace.

Le dieu charge plus tard Coeos de l'assassinat de Shaka de la Vierge, sans succès.

Finalement, après avoir retrouvé suffisamment de forces, Cronos se rend en personne au Sanctuaire pour récupérer sa Sôma.

Le retour du roi

  • Passages concernés: Saint Seiya ~ Episode G, chapitres 30 à 33.
Succès en demi-teinte.

À peine arrivé devant la statue d'Athéna, le dieu pulvérise son socle pour en extraire le Megas Drepanon. Néanmoins, l'arme est toujours protégée par les sceaux d'éclairs de Zeus, contre lesquels Cronos ne peut rien. Saga rejoint ensuite le dieu et lui propose son aide ; mais son bon côté reprend brusquement le dessus et engage le combat contre le Titan. Ce dernier domine le duel jusqu'à ce que son adversaire dégaine la fameuse épée d'or. Au bord de la défaite, Cronos est sauvé de justesse par le retour de l'autre personnalité du Saint.

Peu après, le dieu se trouve confronté à Aiolia, de retour de Grevena. Confirmant les propos du roi, le Saint du Lion libère involontairement le Megas Drepanon d'une partie de ses sceaux ; Cronos menace alors de récupérer son corps et sa Sôma. Cependant, l'intervention inattendue d'Athéna bouleverse la situation. Le dieu reçoit finalement le Photon Burst de plein fouet ; son apparence temporaire est ainsi balayée, tout comme son Cosmos. Lorsque les Titanides viennent à son secours, il est déjà trop tard. Leur roi a bel et bien récupéré son corps mais est désormais amnésique.

Un roi amnésique

  • Passages concernés: Saint Seiya ~ Episode G, chapitres 34, 35, 36, 63, 65, 66, 67, 72 et 73.
Une association inattendue.

N'étant plus qu'un enfant sans défense, Cronos est rapatrié par ses sœurs au Chronos Labyrinthos. Il y retrouve l'Adamas Psammos et se surprend à le manipuler librement, ce qui provoque le dérèglement du temps terrestre.

Bien après le début de la bataille du Chronos Labyrinthos, il sympathise avec Lithos et, désireux de vivre à la lumière du Soleil, se laisse entraîner dans sa fuite.

En errant dans le palais à la recherche d'une sortie, les deux jeunes gens retrouvent Rhéa, pétrifiée. Le jeune roi ne se souvient plus de son épouse mais ressent pourtant tout l'amour qu'elle lui porte, malgré son état. Peu après, ils rencontrent un inconnu, qui crée un escalier de pierre afin de les aider à s'échapper.

Mais l'escalier s'effondre subitement, les entraînant tous deux dans une chute vertigineuse. Contrairement à Lithos, Cronos retrouve le sol sans difficulté aucune. Sur place, il découvre le corps d'Hypérion, dont il n'a aucun souvenir, à sa grande tristesse. De sombres mains tentent ensuite de l'entraîner dans le Tartare mais Aiolia lui sauve la vie. Tiré de sa solitude, Cronos est heureux d'être accepté dans le monde baigné de lumière qu'il recherche tant.

Cependant, le désespoir l'envahit de nouveau lorsque Mnémosyne libère ses souvenirs. Bien malgré lui, le jeune garçon innocent redevient alors le féroce roi des Titans.

Le combat final

  • Passages concernés: Saint Seiya ~ Episode G, chapitres 74 à 87.
Cronos, forme complète, surclasse totalement Aiolia.

Persuadé d'être né dans le seul but de faucher toute vie, le dieu entame sa marche destructrice. Cronos tente par ailleurs de rallier Lithos à sa cause, sans succès. Par conséquent, il décide de la tuer elle aussi mais Aiolia s'interpose. Armé du Megas Drepanon et protégé par les ondes vibrantes du Yami no Meidō, le roi semble invincible. Mais les quatre membres noirs cèdent finalement devant la tactique du Saint, qui réussit également à repousser la terrible faux.

Malgré cette perte, Cronos n'est pas à court d'atouts. En effet, le dieu dévoile ses planètes protectrices, qui sont en réalité les trois derniers Géants : Nephritis Hoplisma, Elektron Thêr et Margarites Drakon. Avant de passer à l'attaque, le Titan demande une dernière fois à Lithos - son joyau - de le rejoindre. Furieux d'être à nouveau éconduit, le roi envoie sa féroce garde rapprochée à l'assaut des Saints.

Lorsque ses Géants sont vaincus, Cronos revêt sa forme complète en détruisant l'Adamas Psammos et décide de combattre sans recourir à aucun artifice. Malgré tout, le dieu domine aisément Aiolia grâce à ses poings, aussi acérés que le Megas Drepanon, et à sa vitesse supraluminique. Le Titan réussit également à encaisser tous ses assauts désespérés et à neutraliser le Photon Burst.

Après le départ des Gold Saints et de son peuple, Cronos se retrouve seul face à Aiolia, dans un Chronos Labyrinthos au bord de l'effondrement. Déterminés à en finir, les belligérants préparent leur ultime assaut. Après avoir déployé le Dunamis Megas Drepanon, le dieu frappe le Saint de son ultime arcane, le Dunamis Pteryx. Mais, à sa grande surprise, il en ressort indemne et prépare sa contre-attaque grâce au Photon Burst. Cronos se précipite alors pour enrayer le processus mais Aiolia profite du moment où il passe en vitesse supraliminique pour lui porter un coup fatal. Le dieu tente de s'en dégager mais un Lightning Bolt décisif le précipite dans les ténèbres, en compagnie du Saint.

Bouleversé par la résolution de cet humain, Cronos offre finalement son Dunamis à Hadès afin de le renvoyer sain et sauf sur Terre.



Help form status2.png
Améliorable
  • Des suggestions ou corrections à proposer ? Votre contribution sur cette page du forum pourrait nous aider à améliorer cet article !

Interactions

  • Cliquez sur un portrait pour vous rendre sur la fiche de ce personnage.
Cronos Pontos Hypérion Lithos Aiolia Saga Zeus Ouranos Gaia Saga Cronos Cronos Rhéa Mnémosyne Hoplisma Drakon ThêrStS diag cronos.jpg
À propos de cette image

Techniques de combat et capacités


test:1test:2test:3test:4test:5test:6test:7

Utilisé Non-présent Non-utilisé Cas particulier Noté Non-noté
Personnage absent Utilisé. Ne possède pas cette attaque dans ce média. Possède cette attaque, mais ne s'en sert pas. Cas particulier, détails sur la page du personnage. Présent sur la fiche. Absent de la fiche.
Manga Série TV OAV Hadès Films Outside story Manga Manga Manga OAV Roman TV Manga Manga Film TV
Saint Seiya Episode G Next Dimension The Lost Canvas Gigantomachia Omega Saintia Shō Legend of Sanctuary Soul of Gold
Teleos Oracle Sp attack sem res0.png
Khaos Hyetos Sp attack sem res0.png
Phainomenon Arkhein Sp attack sem res0.png
Yami no Meidō Sp attack sem res0.png
Pragma Spathê Sp attack sem res0.png
Dunamis Megas Drepanon Sp attack sem res0.png
Dunamis Pteryx Sp attack sem res0.png
Cosmo Special Taizen Galaxian Encyclopedia
Teleos Oracle Sp attack sem res4.png
Khaos Hyetos Sp attack sem res4.png
Phainomenon Arkhein Sp attack sem res4.png
Yami no Meidō Sp attack sem res5.png
Pragma Spathê Sp attack sem res5.png
Dunamis Megas Drepanon Sp attack sem res5.png
Dunamis Pteryx Sp attack sem res5.png


Teleos Oracle

Teleos Oracle
Cronos
Teleos Oracle.jpg
Teleos Oracle.
Nom Teleos Oracle
Nom japonais 絶対神託 (テレオス・オラクル)
Nom en romaji tereosu orakuru
Article entièrement rédigé par Archange.

C'est la technique de contrôle du destin utilisée par Cronos. Celui qui en est frappé devient l'esclave de Cronos, et si par un quelconque miracle il résiste à la technique, son destin est frappé de la malédiction de la lignée d'Ouranos : il vivra une véritable descente aux enfers puis mourra méprisé et trahi par ceux qui étaient ses proches ou alliés. Cette attaque montre la capacité des dieux à manipuler le destin des mortels.

Saga des Gémeaux est parvenu à résister à l'effet normal du Teleos Oracle et ne se soucie guère de la malédiction d'Ouranos, car il savait que même sans cela c'était le destin qui lui était réservé.

  • Le nom signifie "Oracle parfait" en grec, et la représentation en kanjis (絶対神託 zettai shintaku) veut dire "oracle certain".

Autres noms possibles

Pays Type Nom Notes
Flag icon france-small.gif France Éditeur officiel : correct Teleos Oracle G (Panini Comics)
Flag icon france-small.gif France Éditeur officiel : adaptation Oracle absolu G (Panini Comics)
Nocopy.jpg
  • Les articles de ce site ont nécessité de nombreuses heures de rédaction. Merci de ne pas en recopier des parties sans autorisation.
  • Many hours were spent on these articles. Please don't copy part or make translations of them without permission.


Help form status1.png
Final
  • Des suggestions ou corrections à proposer ? Votre contribution sur cette page du forum pourrait nous aider à améliorer cet article !

Galerie

Cronos infligeant le Teleos Oracle à Saga des Gémeaux (en bas de l'image).


Utilisateurs

Utilisé Non-présent Non-utilisé Cas particulier Noté Non-noté
Personnage absent Utilisé. Ne possède pas cette attaque dans ce média. Possède cette attaque, mais ne s'en sert pas. Cas particulier, détails sur la page du personnage. Présent sur la fiche. Absent de la fiche.
Manga Série TV OAV Hadès Films Outside story Manga Manga Manga OAV Roman TV Manga Manga Film TV
Saint Seiya Episode G Next Dimension The Lost Canvas Gigantomachia Omega Saintia Shō Legend of Sanctuary Soul of Gold
Cronos Sp attack sem res0.png

Data Book

Cosmo Special Taizen Galaxian Encyclopedia
Cronos Sp attack sem res4.png

Utilisations concrètes


Cronos


Saint Seiya - Episode G Nb. d'utilisations
Episode G Volume 08 Ceux des profondeurs, Celui qui s'interpose, Celui qui est scellé, Celui qui manipule la foudre, Celui qui a perdu ses ailes 1
G Chapitre 030 Celui qui s'interpose 1



References

  1. <a href="#cite_ref-galaxian_p135_1-0">1,0</a> et <a href="#cite_ref-galaxian_p135_1-1">1,1</a> , p. 135



Khaos Hyetos

Khaos Hyetos
Cronos
Khaos Hyetos.jpg
Khaos Hyetos.
Nom Khaos Hyetos
Nom japonais 渾沌豪雨 (カオス・ヒュエトス)
Nom en romaji kaosu hyuetosu
Article entièrement rédigé par Archange.

Cronos crée une pluie composée d'épines perçantes faites de Chaos<a href="#cite_note-galaxian_p171-2">[1]</a>. Celles-ci transpercent de part en part le corps de son adversaire, dont la vie et le Cosmos s'échappent par ses blessures. Contrairement à beaucoup d'autres techniques de Titans, celle-ci se base sur les forces de la nature et est donc utilisable sans arme, et par conséquent Cronos peut s'en servir même sans avoir récupéré sa Sôma, le Megas Drepanon<a href="#cite_note-galaxian_p171-2">[1]</a>. Cronos transperce aisément Saga et Aiolia avec cette attaque, sans que ceux-ci ne puissent s'en défendre, prouvant au passage que les Gold Cloths ne sont d'aucune utilité face à cet arcane.

  • Le nom signifie "Pluie du Chaos" en grec et la représentation en kanjis veut dire "pluie battante du chaos".

Autres noms possibles

Pays Type Nom Notes
Flag icon france-small.gif France Éditeur officiel : correct Khaos Hyetos G (Panini Comics)
Flag icon france-small.gif France Éditeur officiel : adaptation Pluie du chaos G (Panini Comics)
Nocopy.jpg
  • Les articles de ce site ont nécessité de nombreuses heures de rédaction. Merci de ne pas en recopier des parties sans autorisation.
  • Many hours were spent on these articles. Please don't copy part or make translations of them without permission.


Help form status1.png
Final
  • Des suggestions ou corrections à proposer ? Votre contribution sur cette page du forum pourrait nous aider à améliorer cet article !

Galerie

Saga des Gémeaux transpercé par le Khaos Hyetos de Cronos.
Saga des Gémeaux transpercé par le Khaos Hyetos de Cronos.


Utilisateurs

Utilisé Non-présent Non-utilisé Cas particulier Noté Non-noté
Personnage absent Utilisé. Ne possède pas cette attaque dans ce média. Possède cette attaque, mais ne s'en sert pas. Cas particulier, détails sur la page du personnage. Présent sur la fiche. Absent de la fiche.
Manga Série TV OAV Hadès Films Outside story Manga Manga Manga OAV Roman TV Manga Manga Film TV
Saint Seiya Episode G Next Dimension The Lost Canvas Gigantomachia Omega Saintia Shō Legend of Sanctuary Soul of Gold
Cronos Sp attack sem res0.png

Data Book

Cosmo Special Taizen Galaxian Encyclopedia
Cronos Sp attack sem res4.png

Utilisations concrètes


Cronos


Saint Seiya - Episode G Nb. d'utilisations
Episode G Volume 08 Ceux des profondeurs, Celui qui s'interpose, Celui qui est scellé, Celui qui manipule la foudre, Celui qui a perdu ses ailes 1
Episode G Volume 20 Celui qui brandit le poing, Celui qui cache les possibilités, Celui qui protège la porte, Celui qui s'oppose aux dieux, Le jeune garçon d'or 1, 2
G Chapitre 031 Celui qui est scellé 1
G Chapitre 032 Celui qui manipule la foudre 1
G Chapitre 033 Celui qui a perdu ses ailes 1



References

  1. <a href="#cite_ref-galaxian_p171_2-0">1,0</a> et <a href="#cite_ref-galaxian_p171_2-1">1,1</a> , p. 171



Phainomenon Arkhein

Phainomenon Arkhein
Cronos
Phainomenon Arkhein.jpg
Phainomenon Arkhein.
Nom Phainomenon Arkhein
Nom japonais 現象支配 (パイノメノン・アルケイン)
Nom en romaji painomenon arukein
Article entièrement rédigé par Archange.

Cronos manipule les forces de la nature en y injectant une notion de mort. L'ennemi se fait alors attaquer par la nature même, tous les éléments, à l'exception de la foudre, obéissant à Cronos. Des vents violents comparables à des lames se créent, la terre se met à trembler et des flammes sortent du sol. L'air peut aussi être manipulé de manière à détourner les attaques, ainsi que Cronos le fait pour modifier la direction du Lightning Plasma, et il est aussi possible de créer des nuages explosifs.

  • Le nom signifie "Contrôle des phénomènes" et la représentation en kanjis veut dire la même chose.

Autres noms possibles

Pays Type Nom Notes
Flag icon france-small.gif France Éditeur officiel : correct Phainomenon Arkhein G (Panini Comics)
Flag icon france-small.gif France Éditeur officiel : adaptation Contrôle des phénomènes G (Panini Comics)
Nocopy.jpg
  • Les articles de ce site ont nécessité de nombreuses heures de rédaction. Merci de ne pas en recopier des parties sans autorisation.
  • Many hours were spent on these articles. Please don't copy part or make translations of them without permission.


Help form status1.png
Final
  • Des suggestions ou corrections à proposer ? Votre contribution sur cette page du forum pourrait nous aider à améliorer cet article !

Galerie

Cronos envoie des lames d'air sur Aiolia.
L'immense Cronos face à Aiolia.


Utilisateurs

Utilisé Non-présent Non-utilisé Cas particulier Noté Non-noté
Personnage absent Utilisé. Ne possède pas cette attaque dans ce média. Possède cette attaque, mais ne s'en sert pas. Cas particulier, détails sur la page du personnage. Présent sur la fiche. Absent de la fiche.
Manga Série TV OAV Hadès Films Outside story Manga Manga Manga OAV Roman TV Manga Manga Film TV
Saint Seiya Episode G Next Dimension The Lost Canvas Gigantomachia Omega Saintia Shō Legend of Sanctuary Soul of Gold
Cronos Sp attack sem res0.png

Data Book

Cosmo Special Taizen Galaxian Encyclopedia
Cronos Sp attack sem res4.png

Utilisations concrètes


Cronos


Saint Seiya - Episode G Nb. d'utilisations
Episode G Volume 08 Ceux des profondeurs, Celui qui s'interpose, Celui qui est scellé, Celui qui manipule la foudre, Celui qui a perdu ses ailes 1
G Chapitre 032 Celui qui manipule la foudre 1
G Chapitre 033 Celui qui a perdu ses ailes 1



References



Yami no Meidō

Yami no Meidō
Cronos
Yami no Meido.jpg
Yami no Meidō.
Nom Yami no Meidō
Nom japonais 闇の鳴動
Nom en romaji Yami no Meidō
Article entièrement rédigé par Archange.

Cronos fournit de légères impulsions à son Megas Drepanon afin de faire vibrer les bras additionnels de sa Sôma et ainsi créer un phénomène de résonance. Ces ondes agissent alors comme des lames immatérielles qui tranchent le Cosmos et la force vitale. Milo du Scorpion trouve une parade en insérant une multitude de roches dans le champ d'action de l'attaque afin de bloquer les ondes. Aiolia finit par neutraliser cet arcane en détruisant les bras supplémentaires de la Sôma.

  • Le nom signifie "grondement des ténèbres".

Autres noms possibles

Pays Type Nom Notes
Flag icon france-small.gif France Éditeur officiel : adaptation Grondement de ténèbres G (Panini Comics)
Nocopy.jpg
  • Les articles de ce site ont nécessité de nombreuses heures de rédaction. Merci de ne pas en recopier des parties sans autorisation.
  • Many hours were spent on these articles. Please don't copy part or make translations of them without permission.


Help form status1.png
Final
  • Des suggestions ou corrections à proposer ? Votre contribution sur cette page du forum pourrait nous aider à améliorer cet article !

Galerie

Cronos accroupi en train d'utiliser les bras additionnels de sa Sôma afin de déclencher le Yami no Meidō.


Utilisateurs

Utilisé Non-présent Non-utilisé Cas particulier Noté Non-noté
Personnage absent Utilisé. Ne possède pas cette attaque dans ce média. Possède cette attaque, mais ne s'en sert pas. Cas particulier, détails sur la page du personnage. Présent sur la fiche. Absent de la fiche.
Manga Série TV OAV Hadès Films Outside story Manga Manga Manga OAV Roman TV Manga Manga Film TV
Saint Seiya Episode G Next Dimension The Lost Canvas Gigantomachia Omega Saintia Shō Legend of Sanctuary Soul of Gold
Cronos Sp attack sem res0.png

Data Book

Cosmo Special Taizen Galaxian Encyclopedia
Cronos Sp attack sem res5.png

Utilisations concrètes


Cronos


Saint Seiya - Episode G Nb. d'utilisations
Episode G Volume 18 Celui qui tombe des cieux, Celui qui chasse les vies, Celui qui noue les liens, Celui qui se tient dans le brouillard, Celui qui est accompagné de la puissance de ses compagnons., Ceux qui se dressent pour protéger Cronos, Celui qui reste inébranlable 1
G Chapitre 074 Celui qui chasse les vies 1
G Chapitre 075 Celui qui noue les liens 1
G Chapitre 077 Celui qui est accompagné de la puissance de ses compagnons. 1



References



Pragma Spathê

Pragma Spathê
Cronos
Nom Pragma Spathê
Nom japonais 業刃(プラグマ スパテイ)
Nom en romaji puraguma supatei
Rédigé par Cedde.

Cronos fend l'espace à vitesse supraluminique et téléporte son poing au plus près de l'ennemi pour le faucher. De plus, chacun de ses coups porte en lui la puissance du Megas Drepanon, capable de lacérer aussi bien la chair que le Cosmos.

  • En grec, "pragma" signifie "chose" ou "fait", tandis que "spathê" signifie "lame".
Nocopy.jpg
  • Les articles de ce site ont nécessité de nombreuses heures de rédaction. Merci de ne pas en recopier des parties sans autorisation.
  • Many hours were spent on these articles. Please don't copy part or make translations of them without permission.


Help form status5.png
Brouillon
  • Des suggestions ou corrections à proposer ? Votre contribution sur cette [ page du forum] pourrait nous aider à améliorer cet article !


Utilisateurs

Utilisé Non-présent Non-utilisé Cas particulier Noté Non-noté
Personnage absent Utilisé. Ne possède pas cette attaque dans ce média. Possède cette attaque, mais ne s'en sert pas. Cas particulier, détails sur la page du personnage. Présent sur la fiche. Absent de la fiche.
Manga Série TV OAV Hadès Films Outside story Manga Manga Manga OAV Roman TV Manga Manga Film TV
Saint Seiya Episode G Next Dimension The Lost Canvas Gigantomachia Omega Saintia Shō Legend of Sanctuary Soul of Gold
Cronos Sp attack sem res0.png

Data Book

Cosmo Special Taizen Galaxian Encyclopedia
Cronos Sp attack sem res5.png

Utilisations concrètes


Cronos


Saint Seiya - Episode G Nb. d'utilisations
Episode G Volume 20 Celui qui brandit le poing, Celui qui cache les possibilités, Celui qui protège la porte, Celui qui s'oppose aux dieux, Le jeune garçon d'or 1



References



Dunamis Megas Drepanon

Dunamis Megas Drepanon
Cronos
Nom Dunamis Megas Drepanon
Nom japonais 神力大鎌 (デュナミス・メガス・ドレパノン)
Nom en romaji dunamisu megasu dorepanon
Rédigé par Cedde.

Après avoir revêtu sa forme complète, Cronos déploie une lame de Dunamis sur chacun de ses avant-bras.

  • Le nom signifie "grande faux dunamis" en grec.
Nocopy.jpg
  • Les articles de ce site ont nécessité de nombreuses heures de rédaction. Merci de ne pas en recopier des parties sans autorisation.
  • Many hours were spent on these articles. Please don't copy part or make translations of them without permission.


Help form status5.png
Brouillon
  • Des suggestions ou corrections à proposer ? Votre contribution sur cette [ page du forum] pourrait nous aider à améliorer cet article !


Utilisateurs

Utilisé Non-présent Non-utilisé Cas particulier Noté Non-noté
Personnage absent Utilisé. Ne possède pas cette attaque dans ce média. Possède cette attaque, mais ne s'en sert pas. Cas particulier, détails sur la page du personnage. Présent sur la fiche. Absent de la fiche.
Manga Série TV OAV Hadès Films Outside story Manga Manga Manga OAV Roman TV Manga Manga Film TV
Saint Seiya Episode G Next Dimension The Lost Canvas Gigantomachia Omega Saintia Shō Legend of Sanctuary Soul of Gold
Cronos Sp attack sem res0.png

Data Book

Cosmo Special Taizen Galaxian Encyclopedia
Cronos Sp attack sem res5.png

Utilisations concrètes


Cronos


Saint Seiya - Episode G Nb. d'utilisations
Episode G Volume 20 Celui qui brandit le poing, Celui qui cache les possibilités, Celui qui protège la porte, Celui qui s'oppose aux dieux, Le jeune garçon d'or 1



References



Dunamis Pteryx

Dunamis Pteryx
Cronos
Nom Dunamis Pteryx
Nom japonais 神力翼 (デュナミス・プチリュクス)
Nom en romaji dunamisu puchiryukusu
Rédigé par Cedde.

Après avoir déployé le Dunamis Megas Drepanon, Cronos prend son envol et fond sur son ennemi à vitesse supraluminique pour le lacérer grâce à ses lames de Dunamis.

  • Le nom signifie "ailes dunamis" en grec.
Nocopy.jpg
  • Les articles de ce site ont nécessité de nombreuses heures de rédaction. Merci de ne pas en recopier des parties sans autorisation.
  • Many hours were spent on these articles. Please don't copy part or make translations of them without permission.


Help form status5.png
Brouillon
  • Des suggestions ou corrections à proposer ? Votre contribution sur cette [ page du forum] pourrait nous aider à améliorer cet article !


Utilisateurs

Utilisé Non-présent Non-utilisé Cas particulier Noté Non-noté
Personnage absent Utilisé. Ne possède pas cette attaque dans ce média. Possède cette attaque, mais ne s'en sert pas. Cas particulier, détails sur la page du personnage. Présent sur la fiche. Absent de la fiche.
Manga Série TV OAV Hadès Films Outside story Manga Manga Manga OAV Roman TV Manga Manga Film TV
Saint Seiya Episode G Next Dimension The Lost Canvas Gigantomachia Omega Saintia Shō Legend of Sanctuary Soul of Gold
Cronos Sp attack sem res0.png

Data Book

Cosmo Special Taizen Galaxian Encyclopedia
Cronos Sp attack sem res5.png

Utilisations concrètes


Cronos


Saint Seiya - Episode G Nb. d'utilisations
Episode G Volume 20 Celui qui brandit le poing, Celui qui cache les possibilités, Celui qui protège la porte, Celui qui s'oppose aux dieux, Le jeune garçon d'or 1



References



Autres capacités

En tant que roi des Titans, Cronos possède des pouvoirs immenses et il est laissé entendre que Zeus ne l'aurait pas vaincu sans la trahison de Mnémosyne qui a dérobé le secret du Keraunos de Coeos afin d'offrir une arme de taille à celui qui abattrait Cronos. Même sous sa forme désincarnée Cronos manifeste une puissance terrifiante, ce qui laisse penser qu'un Cronos en pleine possession de tous ses moyens doit sans problème jouer dans la même cour que les trois grands Olympiens. Cronos montre contre Saga qu'il est tout à fait capable de franchir les failles dimensionnelles. Cronos est capable de manipuler le temps à sa guise[1], ce qu'il prouve en activant l'Adamas Psammos qui fait remonter le temps à l'ensemble de la Terre. Comme les autres Titans, Cronos est capable d'utiliser le Dunamis.


Au début de Saint Seiya G, le corps de Cronos est scellé et celui-ci s'est donc créé une forme à partir de son Cosmos[1].


Megas Drepanon

  • メガス・ドレパノン - megasu dorepanon. Grec ancien: Grande Faux



Une fois le Megas Drepanon endossé, Cronos dispose de quatre nouveaux longs bras noirs placés en suspension autour de lui. Ces bras ne semblent pas être biologiques et font plutôt partie de la Sôma. Ils font office de barrière de protection agissant sur toute l'envergure qu'ils couvrent et on peut voir qu'ils réussissent à stopper net les coups du Scarlet Needle. Cronos dispose toujours d'une faux une fois son armure sur le dos. Celle-ci peut trancher directement la chair et le Cosmos en ignorant les armures (elle coupe Aiolia en dépit de sa Gold Cloth), ce qui est proche des pouvoirs de l'Aster Blade de Crios. Elle semble aussi pouvoir trancher l'énergie, car Cronos s'en sert pour détruire les projectiles du Scarlet Needle une fois que ceux-ci ont été stoppés par ses bras de protection.

-


Astres protecteurs

Cronos et ses trois Géants d'élite.

Les trois longs cheveux qui pendent hors des pointes de cheveux de Cronos sont en fait ses astres protecteurs. Les cheveux se détachent, se transforment en planètes, puis se changent à nouveau en Géants. Ces trois Géants sont les plus puissants de leur clan, et s'avèrent capable de mettre les Gold Saints en difficulté.

Forme complète

Cronos peut détruire à distance l'Adamas Psammos, qui vient alors s'ajouter au Megas Drepanon qu'il porte sur son corps. Les quatre bras du Megas Drepanon sont régénérés, et deux nouveau bras sont ajoutés derrière lui, pour un total de 6. Chaque bras est nimbé de flammes bleues et blanches, et l'extinction de chacune augmente le dérèglement du Temps dans l'univers. Deux visages d'armure apparaissent de part et d'autre du visage de Cronos.

Sous cette forme, Cronos se bat plutôt à mains nues, et utilise son Dunamis pour augmenter considérablement sa vitesse et ses capacités physiques.

Forme complète.


Références et mythologie

Cronos dévorant ses enfants, Rubens
  • Au commencement du monde, les divinités primordiales Ouranos (le Ciel) et Gaia (la Terre) engendrèrent les Cyclopes, les Hécatonchires et les Titans. Ouranos, qui craignait les Hécatonchires, les jeta dans le Tartare avec les Cyclopes (ou selon d'autres versions fit continuellement l'amour à Gaia pour les empêcher de sortir de son ventre). Gaia, mécontente, demanda aux Titans de l'aider à se venger d'Ouranos, et celui qui accepta fut le plus jeune de la lignée, Cronos (grec ancien: Κρόνος). Cronos combattit Ouranos et lui trancha finalement les testicules avec une faux. Celles-ci créèrent Aphrodite en tombant dans la mer, et le sang d'Ouranos tombé sur Gaia donna naissance aux Géants, aux Erynies, aux Méliades (nymphes des bois) et ,selon certaines sources, aux Telchines. Ouranos prédit cependant que Cronos connaîtrait un destin similaire au sien. Cronos, ingrat, ré-emprisonna les Cyclopes et les Hécatonchires qui l'avaient aidé, puis épousa sa sœur Rhéa avant de régner en maître sur le monde, mais cependant inquiet à cause de la prophétie de son père. Il se mit à dévorer les enfants qu'il eut avec Rhéa, et avala ainsi Demeter, Hera, Hadès, Hestia, et Poséidon. Mais lorsque le sixième dénommé Zeus naquit, Rhéa ne put se résoudre à ce qu'il meure aussi et elle donna alors à Cronos une pierre enveloppée d'un lange, qu'il avala sans se poser de questions. Rhéa suspendit Zeus à un arbre de sorte à ce qu'il ne se trouve ni dans les Cieux, ni sur la Terre, ni sur la Mer. Il fut ainsi élevé grâce à la nymphe Adamanthea et à la chèvre Amalthée. Selon d'autres versions cependant, Rhéa l'aurait plutôt dissimulé dans une grotte du Mont Ida, où les Curètes dansaient jour et nuit en chantant de manière à couvrir les pleurs du bébé. Zeus, une fois adulte, entreprit de détrôner Cronos et de libérer ses frères et sœurs. Il fit avaler à son père un poison offert par Gaia, qui lui fit vomir les Dieux qu'il avait avalés, puis Zeus révéla son identité, ce qui conduit à la grande guerre entre les Dieux et les Titans nommée Titanomachie. Tous les Titans ne participèrent pas au combat, certain restant neutres comme Océan et Tethys. Zeus se fit de nouveaux alliés en libérant les Cyclopes et Hécatonchires emprisonnés par Cronos. Après dix ans de combats, les Olympiens parvinrent à vaincre les Titans. Ceux qui avaient pris part à la Titanomachie furent jetés dans le Tartare, et Zeus, Poséidon et Hadès se partagèrent alors les Cieux, les Océans et le monde des morts.


  • Cronos (Κρόνος) ne doit pas être confondu avec Chronos (Χρόνος), personnification du temps dans les traditions orphiques. Ce sont à l'origine des dieux distincts : Chronos est le dieu primordial du Temps, et Cronos est le Roi des Titans. Cependant, ils ont ensuite souvent été confondus ou fusionnés. Cronos se voit alors parfois attribuer un sablier en plus de sa faux. Dans Saint Seiya G, Okada part sur ce principe et associe donc des attributs liés au Temps à son Cronos.

    Design


Constat global

Une innocence brisée par une mère terrible.

La véritable personnalité de Cronos est difficile à cerner, car l'on voit ce personnage sous de nombreuses facettes au cours de l'histoire, et le point de vue des protagonistes diverge à son sujet. Si l'on se fie au récit mythologique effectué par Saga, Cronos semble avoir été un jeune dieu courageux qui a lutté contre la tyrannie d'Ouranos, mais on voit pourtant qu'il a fini par devenir à son tour un despote. Le premier Cronos qui apparaît devant les lecteurs semble totalement confirmer ce point de vue, et la masse de Cosmos qu'il est n'a de cesse de vouloir dominer et de se venger de son fils Zeus. Toutes les attaques utilisées par Cronos sous cette apparence témoignent d'ailleurs d'une forte notion de domination, le contrôle des éléments étant représenté par le Khaos Hyetos et le Phainomenon Arkhein, tandis que celui de la destinée humaine prend la forme du Teleos Oracle.

Pourtant, la loyauté d'un homme valeureux et altruiste tel qu'Hypérion laisse penser que Cronos doit forcément posséder d'une manière ou d'une autre des qualités positives. Par conséquent, on est amené à se demander si les récits sont corrects et si la forme de Cosmos précédemment apparue n'était rien d'autre qu'un concentré de toutes les émotions négatives accumulées par Cronos dans le Tartare, laquelle aurait donc exclu toutes les qualités qu'il pourrait encore posséder. Pourtant, lorsque Mnémosyne libère ses souvenirs, le dieu affiche un comportement semblable à celui qu'il avait avant son retour ; à l'exception prêt qu'il semble plus marqué que jamais par l'influence de Gaïa, qui ne l'a destiné qu'à faucher des vies. Persuadé de n'être qu'une machine à tuer, Cronos suit cette ligne de conduite jusqu'au bout.

Aussi, l'image qu'a Cronos de lui-même est celle que lui renvoie sa mère. Devenu roi selon son désir, il a également tué son père selon ses ordres et s'est persuadé de n'être bon qu'à détruire selon ses propos. Cependant, le Titan semble être quelqu'un de fondamentalement innocent et qui n'aspire qu'à la lumière, comme le prouve son comportement lors de son amnésie. Mais lorsqu'il se rappelle sa mère, le désespoir et la solitude l'envahissent. Déchiré entre deux extrêmes, il présente aux Gold Saints un double visage : celui d'un tyran destructeur mais désespérément en quête d'affection, comme le prouve son attachement à Lithos. Mais, comme le récit le rappelle, son parricide l'empêche à tout jamais de recevoir une main tendue.

Pourtant, dans ses derniers instants, Cronos choisit de sauver Aiolia, impressionné par sa forte résolution. Par cet acte, le dieu a prouvé qu'il était lui aussi capable de donner la vie, de "construire", alors qu'il ne se destinait qu'à "détruire". En ce sens, le Saint a tenu sa promesse faite à Hypérion et a sauvé ce roi, manipulé depuis son plus jeune âge par des êtres obsédés par le pouvoir.

Notes

Chronos et Cronos

Il faut bien distinguer Chronos, le dieu du Temps, de Cronos, le roi des Titans. En japonais, leurs deux noms s'écrivent et se prononcent exactement de la même manière, ce qui rends la différentiation difficile, et on ne peut jamais être à 100% certains du C[h]ronos auquel un auteur voulait faire référence, en supposant que celui-ci ait vu la différence entre les deux. Celui dans l'Hypermythe est nommé "dieu du Temps", et ce passage mentionne le fait qu'il semble y avoir quelque chose de bizarre car le père de Zeus se nomme aussi C[h]ronos. Il semble très possible que le premier dieu évoqué soit bien Chronos, et que le second soit Cronos.


Dans Saint Seiya G, on a clairement Cronos roi des Titans, mais Okada lui a également attribué des pouvoirs propres à la manipulation du Temps, ce qui le fait ressembler à un mélange des Chronos et Cronos mythologiques. Dans Next Dimension, le dieu mentionné est certainement Chronos, le seul titre mis en avant étant celui de "dieu du Temps sans forme". Il existe en Japonais une légère différence entre l'écriture de leurs titres temporels, car pour le Chronos de Next Dimension et de l'Hypermythe, le mot "Temps" est écrit 時 (toki), ce qui est le kanji habituellement utilisé dans la vie courante pour tout ce qui a trait au temps, tandis que pour le Cronos d'Okada, les allusions au Temps et à son titre sont notées 刻 (toki), ce qui est une ancienne façon un peu poétique d'évoquer le Temps.


La présence potentielle de deux dieux manipulant le temps dans l'univers de Saint Seiya n'est cependant pas contradictoire, et The Lost Canvas en fournit même un troisième avec Kairos. On trouve aussi trois dieux solaires en la présence d'Apollon, d'Hypérion et d'Apophis (et même plus que ça vu qu'Apophis implique Ra), ou bien encore deux dieux de la Guerre (Arès et Athéna), incarnant chacun un aspect légèrement différent de celle-ci.

Produits dérivés

Aucun produit dérivé pour ce personnage n'a pu être trouvé par la recherche automatique. Peut-être qu'aucun produit n'existe, ou bien la page du produit n'a pas encore été créée dans ce wiki.


  • Aucun produit dérivé officiel centré sur ce personnage.


Combats

Données des combats récupérées automatiquement sur les pages de Récits. Une absence de résultats signifie qu'aucun combat n'a été mené, ou alors que les pages de récits sont incomplètes.


Saint Seiya - Episode G
# Début Fin Issue
030 Episode G Volume 08 G Chapitre 031 Interruption du combat Saga Versus Cronos
030 G Chapitre 030 G Chapitre 031 Interruption du combat Saga Versus Cronos
031 G Chapitre 031 G Chapitre 033 Cronos libéré Aiolia Versus Cronos
031 Episode G Volume 08 G Chapitre 033 Cronos libéré Aiolia Versus Cronos
053 G Chapitre 073 G Chapitre 077 Cronos interrompt le combat. Milo, Aiolia Versus Cronos

… autres résultats



Personnages affiliés au "totem" Megas Drepanon


La requête automatique n'a pas trouvé d'autres personnages liés au "totem" Megas Drepanon.


Liens externes

Références