G Chapitre 066

From SaintSeiyaPedia
Share/Save/Bookmark
Jump to: navigation, search
G Chapitre 066
Saint Seiya - Episode G
Numéro 066
Titre japonais 神鳴リヲ授カリシ者
Titre romaji Kaminari wo jukarishi mono
Titre français Celui qui met à profit les éclairs qui lui ont été offerts
Nombre de pages 44
Date 2008/07/19
Magazine Champion RED 9月
Red champion 09 2008.jpg
Liste
Ordre wiki 066
Précédent    Suivant
Rédigé par Cedde.
Chapitre


Récit

Une beauté de pierre.
Dunamis vs Dunamis.

Malgré ce nouveau handicap, Aiolia ne se laisse pas abattre et poursuit la lutte. Cependant, Hypérion, désormais armée de l'Ouroboros Prominence, domine totalement le combat. Frappé de plein fouet au visage, le Saint perd connaissance, mais son corps, mû par son instinct, réussit malgré tout à tenir tête au Titan. Par respect, le dieu le réveille d'un puissant coup de poing, afin de lui permettre d'assister à sa fin. L'Ouroboros Prominence s'abat alors sur le jeune homme.

Au palais des Titans, Lithos et Cronos ressentent le choc de l'attaque. Les deux jeunes gens se retrouvent désormais devant une étrange beauté de pierre. Il s'agit de Rhéa, paralysée par une force gigantesque. Bien qu'amnésique, Cronos ressent tout l'amour que cette déesse lui a porté. Malheureusement, il ne parvient pas à se rappeler d'elle et ne sait pas pourquoi la tristesse l'envahit lorsqu'il la contemple dans un tel état. Lithos coupe court à cette scène touchante lorsqu'elle sent un courant d'air, signe que la sortie est proche. Le roi la suit donc, sans remarquer que, bien que pétrifiée, Rhéa verse encore des larmes... Peu après, les deux fugitifs constatent qu'ils sont en réalité au sommet du palais. Au loin, Cronos aperçoit un champ de lave. La jeune fille comprend alors que son maître est venue la chercher et l'appelle de toutes ses forces.

En ressentant le Cosmos de sa sœur d'adoption, Aiolia reprend courage. Il se résout alors à employer son bras calciné, soutenu par le Cosmos de Galan et par le pouvoir que lui a offert Coeos avant de mourir : le Keraunos. Les deux Dunamis se font face et s'annulent dans un grand fracas.

De son côté, Pontos s'amuse de la situation. Malgré ses précédents propos, Aiolia s'est finalement emparé du Dunamis de Coeos, qui est d'un attribut semblable au sien. Encore une preuve, s'il en fallait une, de l'opportunisme des mortels. Mais Prométhée pense quant à lui que le problème vient de la façon dont ce pouvoir lui a été proposé. Le Saint n'a rien volé mais a plutôt accepté un présent qu'on lui a confié, et non pas imposé de force. Bien qu'Aiolia ne pourra plus utiliser ce pouvoir en quittant le Tartare, cela est la preuve que les échanges sont possibles entre le Cosmos des dieux et celui des mortels. Quoi qu'il en soit, Pontos n'a que faire des considérations de son acolyte pour les humains.

Sur le champ de bataille, Hypérion est résolu à poursuivre le combat, pour protéger son peuple et son roi ; Aiolia partage également des motivations similaires. Aussi, les deux belligérants se comprennent et se respectent. C'est pourquoi chacun d'entre eux se battra jusqu'au bout, pour tout ce en quoi il croit.



Help form status4.png
Très incomplet

Des suggestions ou corrections à proposer ?
Votre contribution sur cette page du forum pourrait nous aider à améliorer cet article !                                                                                                      

Données à corriger ou ajouter

2013-12-18 : /


Personnages présents

Attaques utilisées


Combats débutant dans ce chapitre / épisode

Aucun.



Références