StS Omega - Episode 05

From SaintSeiyaPedia
Share/Save/Bookmark
Jump to: navigation, search
StS Omega - Episode 05
Omega ep 05 01.jpg
Kōga et Sōma atteignant le sommet
Saint Seiya Ω
Numéro 05
Titre japonais 選抜試験!決死のキャンプに挑め!
Titre romaji Senbatsu shiken ! Kesshi no Camp ni idome !
Titre français L'épreuve de sélection ! Affrontez le camp de la mort !
Durée 22min 24s
Date 2012/04/29
Format TV
Notes Chaîne: TV Asahi
Liste
Ordre wiki 05
Précédent    Suivant
Stats par hugo et paragraphe sur la VF par Chernabog
Episode

Les élèves de la Palestre sont amenés à prendre part à une épreuve de qualification pour le Saint Fight dans une zone de réduction de Cosmos. Epreuve au cours de laquelle Sōma fera preuve d'un courage et d'une volonté sans faille pour honorer la mémoire de son père, un ancien Silver Saint.

Récit

A la nuit tombée, Geki conduit les élèves au sein d'une forêt. Kōga se réjouit de pouvoir profiter du grand air, au désespoir de ses amis. Sōma lui rappelle que l'entraînement va être difficile mais le jeune garçon minimise la chose. Ichi s'amuse à tenter de l'effrayer en affirmant que même les Saints fuient cet entraînement infernal de deux jours surnommé le “Camp de l'Enfer”. Le Saint de Pégase lui dit alors, sur le ton de la plaisanterie, qu'il ferait mieux de trouver son élément avant de se soucier des autres, mettant Ichi hors de lui.

Finalement, le groupe arrive face à une chaîne montagneuse. Geki leur présente Cosmo Delta, ce lieu où l'entraînement va prendre place. Les Saints vont devoir le gravir, puis franchir la barrière nuageuse et enfin atteindre le sommet avant que le soleil ne se soit entièrement levé le lendemain matin. Encore une fois, Kōga prend tout ça à la légère mais il apprend par Yuna et Sōma que cet endroit réunit de nombreux obstacles naturels et a aussi une particularité : c'est une zone de perte de Cosmos. Utiliser son Cosmos risque d'être incroyablement fatiguant. Kōga comprend donc qu'il est risqué d'utiliser sa Cloth et son élément. Comme le lui fait remarquer Geki, il vient enfin de réaliser la difficulté de cet entraînement. Ainsi, l'ancien Saint de l'Ours leur conseille à tous de réfléchir aux meilleures stratégies possibles afin d'atteindre le sommet. De plus, il annonce subitement que ce ne sera pas qu'un simple exercice puisqu'il s'agit en réalité d'un tour de qualification pour le Saint Fight. Et le vainqueur du tournoi sera promu Silver Saint. Cette dernière annonce semble avoir un impact sur Sōma.

Alors que les premières lueurs du jour commencent à poindre, tous les élèves ont fait appel au bras de leurs Cloths. Kōga demande à Sōma s'il pourra vraiment rencontrer Athéna au cas où il remporterait le tournoi. Le Saint du Petit Lion acquiesce. Kōga, rassuré, est motivé à réussir coûte que coûte. Son ami lui dit alors que vu son entrain, il va lui laisser un peu d'avance. Ryūhō, lui, veut tenter d'atteindre le sommet au plus vite. Yuna lui propose alors de faire équipe avec elle. Leur enseignant leur ayant conseillé de réfléchir à des stratégies, cela ne devrait normalement poser aucun problème. Lorsque Ryūhō cherche à savoir pourquoi son choix s'est posé sur lui, elle lui répond que son savoir sur la médecine chinoise pourrait être utile. Il la remercie, étant ravi de faire équipe avec elle. Ils s'éloignent ensuite pour mettre leur stratégie au point. Kōga propose de ce fait à Sōma de faire de même tous les deux et donc de partir ensemble plutôt que séparément. Sōma pense que ses flammes seront sans doute utiles dans la nature mais Kōga lui assure qu'il ne songeait pas à ça. C'est alors que l'un des élèves, Argo, attaque vivement le Petit Lion sur son Cosmos de “perdant” qu'il aurait hérité de son père, un ancien Saint. Kōga ne comprend rien à la situation. Argo se charge donc de l'éclairer : le père de Sōma était un Silver Saint qui aurait été abattu, selon ses dires, “comme un chien”. Cette fois-ci, c'en est trop pour le Saint des flammes. Il assène un puissant coup à Argo et jure qu'il ne pourra pas lui pardonner cette offense. Son opposant le toise du regard et l'invite à passer à l'attaque, tout persistant à le provoquer. Sōma, hors de lui, est prêt à lui bondir dessus quand Geki intervient et les somme d'arrêter. Argo s'éloigne, laissant Sōma vibrant de colère.

Puis l'examen commence enfin. Les Saints sont libres d'emprunter le chemin qu'ils veulent et doivent atteindre le sommet du mont Delta avant l'aube du lendemain. Tous partent ainsi dans des directions opposées. Yuna et Ryūhō quittent donc leurs deux amis qui, restés seuls, se mettent en route à leur tour.

Ichi, en tête d'un groupe, parcourt la forêt, bien décidé à montrer la force de volonté d'un ancien Saints aux novices. Il presse le pas avant de se rendre compte bien trop tard qu'il est seul et réalise qu'il a dû se tromper de chemin à un moment ou à un autre. Quant aux autres élèves, ils arrivent difficilement à supporter la diminution de Cosmos et s'effondrent sur place.

De leur côté, Yuna et Ryūhō pénètrent à l'intérieur d'une grotte remplie de lave. Ils ne se laissent cependant nullement impressionner.

Kōga et Sōma, eux, continuent à parcourir la forêt et parviennent, à leur grand désarroi, aux abords d'un fleuve. Ils vont donc devoir traverser à la nage, seulement cette idée n'enchante guère Sōma qui presse son ami à passer devant. Tout à coup, une trombe d'eau vient s'écraser sur eux. Ils évitent le coup et découvrent Argo, Saint du Poisson Volant, lévitant au beau milieu du courant. Toujours aussi hargneux, il souhaite en découdre avec Sōma. Le Saint du Petit Lion ne se fait prier et fait appel à ses flammes. Bien que Kōga lui rappelle que ce n'est pas le moment, il n'en fait qu'à sa tête et passe à l'offensive. Argo se protège aussitôt derrière une barrière constituée d'eau, son élément, par conséquent le pire rapport de forces qui soit pour un Saint maniant le feu. Il contre une nouvelle attaque de Sōma et manipule l'eau pour s'emparer de son adversaire et le jeter dans le fleuve. Kōga, voyant son ami en grand danger, se jette à sa rescousse et plonge à son tour. Mais Sōma, exténué, commence à couler. Kōga arrive juste à temps et le ramène, inconscient, à la surface de l'eau. Ils doivent à tout prix regagner la rive. Malheureusement, le courant les conduit à une chute d'eau. Tous deux s'enfoncent alors, impuissants, dans les profondeurs des abimes.

Sōma, encore enfant, rejoint son père revêtu de sa Silver Cloth...avant que celui-ci ne se désagrège sous ses yeux. Le jeune homme se réveille alors, complètement paniqué, encore sous le choc de cette vision sordide. La nuit est déjà tombée. Kōga se réveille à son tour et constate que son compagnon a repris conscience. Sōma comprend qu'il l'a secouru et s'excuse pour lui avoir fait perdre un temps qui leur est si précieux. Malgré tout, Kōga reste optimiste et l'enjoint à reprendre leur route.

Le prochain obstacle est une falaise. Tous deux entreprennent alors de la gravir, malgré la difficulté. Sōma s'arrête en chemin lorsque son regard se pose sur la constellation de la Croix du Sud, celle de son père, dans le ciel nocturne. Alors qu'il n'était qu'un enfant, Sōma s'était retrouvé face au corps inerte de son père, vraisemblablement assassinée par une femme Saint aux griffes acérées. Toutefois celle-ci ne portait pas une Cloth. Après cette conclusion tragique, tout le monde s'est mis à traiter le défunt père de Sōma de perdant. Kōga comprend du même coup la violente réaction de son ami face à Argo. Sōma se souvient que le Martien qui les avait attaqués, Ordychia de la Mante, portait le même type de protection, noire et rouge, que le bourreau de son père. Afin que ce dernier puisse enfin reposer en paix, Sōma jure de devenir un puissant Saint et de venir à bout des Martiens. Puis il continue son ascension vers le sommet.

Dans la grotte emplie de lave, Yuna et Ryūhō continuent leur traversée et se frayent un chemin tout ce qu'il y a de plus étroit contre la paroi quand, soudain, le sol se dérobe sous les pieds de la jeune fille. Fort heureusement pour elle, son camarade a de bons réflexes et parvient à la remonter jusqu'à lui. Yuna, soutenue par Ryūhō, s'excuse de le ralentir. Mais pour le Saint du Dragon, il n'en est rien. Toutefois, ils décident d'accélérer le pas, s'ils ne veulent pas se laisser devancer par leurs amis.

En ce qui les concerne, Sōma et Kōga parviennent finalement au bout de la falaise. Ils profitent d'un petit moment de répit pour reprendre leurs esprits. Devant eux se dresse un infranchissable mur de glace, ultime rempart avant de gagner le sommet du mont Delta. D'ailleurs quelques élèves ont déjà réussi l'épreuve. Il ne leur reste donc guère de temps, le délai imparti va bientôt toucher à sa fin. Le mur de glace éternel n'a pas fondu depuis des dizaines de milliers d'années. Malgré tout, il ne leur reste d'autre choix que de le détruire s'ils veulent sortir victorieux. Kōga tente sa chance le premier mais rien n'y fait, le mur reste inébranlable. Sōma fait ensuite appel à ses flammes mais là encore, cette tentative se solde par un échec. Sans compter qu'en plus, leur Cosmos se réduit inexorablement.

Au sommet, Yuna et Ryūhō rejoignent les autres élèves et constatent que leurs amis manquent à l'appel. Argo, arrivé lui aussi sur les lieux, s'adresse à eux : selon lui, Kōga et Sōma n'ont aucune chance d'arriver dans les temps. Yuna cherche à savoir ce que cela signifie mais le Saint du Poisson Volant n'en dit volontairement pas plus.

De son côté, Kōga est bien forcé de constater que leurs efforts sont inutiles. Sōma, lui, pense qu'ils devraient avant tout éviter de se soucier de la perte de Cosmos. Pourtant, s'ils en font usage, leurs efforts seront vain. Se triturant les méninges pour trouver une solution face à ce dilemme, Sōma se tourne vers la constellation de la Croix du Sud. Il sait ce que son père aurait fait dans ce cas de figure. Observant Kōga qui souffre de plus en plus de la réduction de Cosmos, il se fait la promesse à lui-même de l'aider à atteindre l'arrivée et, pour se faire, endosse la Cloth du Petit Lion. Son Cosmos s'embrase dès lors de mille feux. Kōga est inquiet pour les conséquence que ça va engendrer mais pour Sōma il est évident qu'il n'arrivera à rien s'il n'y met pas toutes sa puissance. Il enflamme son Cosmos à son paroxysme et lance le Flame Desperado. Tel un miracle, le mur de glace se fissure et vole en éclats. La voie est donc libre. Seulement, Sōma s'est vidé de ses forces et il s'effondre. Kōga lui reproche sa prise de risques. Cela n'empêche pas le Petit Lion d'être fier de ce qu'il vient d'accomplir. Comprenant qu'il ne peut plus rien faire, il enjoint Pégase à se dépêcher de gagner l'arrivée. Et face à l'hésitation de son ami qui n'arrive pas à se résoudre à l'abandonner, il lui rappelle qu'il doit coûte que coûte rencontrer Athéna. Pégase le laisse alors derrière lui, la mort dans l'âme. Seul, Sōma fixe de nouveau la constellation de son père et brandit fièrement le poing avant de s'évanouir.

Le ciel prend des teintes qui annoncent l'aube prochaine. Le temps va bientôt être écoulé, ce dont s'inquiète Ryūhō. Yuna prend alors violemment Argo à parti et l'accuse de s'en être pris à ses amis. Celui-ci continue à faire mine de ne rien savoir. Ryūhō pousse un cri de surprise : du brouillard épais émerge Kōga portant Sōma sur ses épaules. Kôga qui avait en fait fait demi-tour pour chercher son compagnon lui confie qu'un Saint Fight sans lui ne l'intéresse pas. Il espère en effet pouvoir l'affronter sérieusement à ce moment-là.

C'est ainsi que les deux jeunes gens rejoignirent le groupe des qualifiés pour le tournoi. Tous qualifiés, sauf Argo. Car Geki avait secrètement observé tous leurs mouvements et il estime que le garçon n'a pas compris le sens de cet entraînement. Il est donc disqualifié, à son grand dam. Geki s'adresse par la suite à tous les élèves présents : les Saints sont censés être des compagnons protégeant Athéna. Quelqu'un qui chercherait à nuire à son compagnon n'a donc pas sa place ici et ne mérite pas de prendre part au Saint Fight. Blessé dans son orgueil, Argo est sur le point d'attaquer Sōma qu'il tient pour responsable de son échec mais le Saint du Petit Lion le repousse. Comme tout mauvais perdant, Argo cherche à le provoquer en s'en prenant une fois de plus à la mémoire de son père. Mais, contrairement à lui, Sōma a compris la leçon : les poings d'un Saint ne doivent servir qu'à protéger la déesse Athéna. Résigné, Argo quitte le groupe. Sans tenir compte de cet incident, Geki leur conseille à tous de tenir bon pendant le tournoi et de viser le rang de Silver Saint. Il semblerait par ailleurs qu'une autre personne ait terminé avec beaucoup d'avance. Ce jeune homme, resté à l'écart du groupe, aurait, selon les dires de Geki, pris une route que même les Silver Saints ont du mal à franchir. Son nom est Eden d'Orion...



Help form status5.png
Brouillon
  • Des suggestions ou corrections à proposer ? Votre contribution sur cette page du forum pourrait nous aider à améliorer cet article !

Données à corriger ou ajouter

2012-09-30 : récit complet (review archange), notes

Notes

  • Cet épisode a réalisé un taux d'audience de 2,1 %.


Personnages présents

Attaques utilisées


Combats débutant dans ce chapitre / épisode

Aucun.

Production

Réalisation, scénario, chara design

Réalisateur(s) : Ryōta Nakamura
Storyboard : Yoshitaka Yashima
Directeur(s) de l'animation : Akira Takahashi, Noboru Koizumi
Scénario : Makoto Koyama
Directeur(s) artistique : Yoshito Watanabe

Réalisation, scénario, chara design

Plans clé
Yoshiaki Wada
Yoshinori Fujii
Lee hyun ju
Joung young mi
Shangai Dove
Noboru Koizumi
Kyōko Izumi
Yasuko Fukumoto
Kozue Hiruma
Intervalliste(s)
Nonoka Tanaka
Tarō Kawashima
Haruna Akechi
Mariko Kai
Vérification des dessins des intervallistes
Hiroko Onodera
箭内匡人 (transcription incertaine)
Kimihiro Suga
Décors
KLAS
Yūki Nakabayashi
Yuri Takagi
Arisa Taira
康子 Mizusawa (transcription incertaine)
Hiroyuki Tsubaki
Couleurs digitales
Chiharu Abe
Motoko Itō
Yoshiko Yamada
佳子 Shinozaki (transcription incertaine)
Chizuru Takahashi
Yūki Yanagidani
Ark Creation Saigon
Coordination couleurs
Erika Hozumi
Prise d'image digitale
Keisuke Hikosaka
Masatoshi Hamasaki
Kenji Kobayashi
Jun Takeda
金 珉序 (transcription incertaine)
Wataru Nakamichi
Édition
Kenta Katase
Enregistrement audio
Yasuo Tachibana
Assistant à l'enregistrement audio
Satoru Matsuda
Sélection musicale
Makiko Kayahara
Studio d'enregistrement
Studio Tavac
Effets sonores
Yūji Furuya (Swara Pro)
Assistant du réalisateur
Ryōta Nakamura
Assistant de production
Yoshiaki Yanagi
Assistant finitions
Takahiro Kawamoto
Assistant artistique
Akihiko Yamaguchi
Enregistrement
Minori Kajimoto
Production
Studio Tavac Creation

Seiyuu / Comédiens de doublages




International

France Flag icon france-small.gif

Casting


Version française produite par : Toei Animation Co,. Ltd.

  • Supervision artistique : Toei Animation Europe S.A.S.
  • Direction de production : Pierre Belletante
  • Chargée de production : Céline Lallement
  • Chargé éditorial et littéraire : Charles Lamoureux

Studio : Lylo Post Production (système Play'R)

  • Chargées de production : Haydee Parcollet et Lucie Nicod
  • Adaptation : Didier Duclos
  • Direction Artistique : Antoine Nouel
  • Prise de son et mixage : Françoise Trouy, Melissa Petitjean, Ivan Gariel, Damien Chalumeau, Rémi Durel


Notes

  • Le titre utilisé est : "Concours d'entrée. La course de l'enfer !"




Références