Saint Seiya Volume 11

From SaintSeiyaPedia
Share/Save/Bookmark
Jump to: navigation, search
Saint Seiya Volume 11
StS Vol11.jpg
Volumes de Saint Seiya
Saint Seiya - Série principale
Pays d'origine Japon Japanflag.gif
Nom francais Saint Seiya Volume 11
Numéro 11
Production
Auteur(s) Masami Kurumada
Artiste(s) Masami Kurumada
Editeur(s) Shûeisha
Caractéristiques
Type de produit Publication
ISBN 4-08-851764-4
Sortie
Date 1988/07
Liste
Ordre wiki 11
Précédent    Suivant
bonus par hugo


Description

Préface

Masami Kurumada


Chapitres

Saint Seiya Volume 11
Saint Seiya Manga
Numéro 037
Titre japonais 死すとも進む!
Titre romaji Shisu to mo susumu !
Titre français Même mort je continuerais !
Nombre de pages 36
Liste
Ordre wiki 037
Précédent    Suivant
Récit par Hypnos
Chapitre


Chapitre prépublié en plusieurs parties.
# 089 La volonté du maître !
師の意志!!
shi no ishi !!
1987/09/08 Weekly Shônen Jump 41 (9月21日)
# 090 Une immense détermination
大いなる決着
ooi naru kecchaku
1987/09/15 Weekly Shônen Jump 42 (9月29日)

Récit

Dans la Maison du Scorpion, Milo se remet facilement du Kholodnyi Smerch de Hyōga car son corps est entièrement empoisonné par le Scarlet Needle. Les blessures du Cygne s'agrandissant laissant couler son sang abondamment alors que ses cinq sens perdent leurs fonctions. Hyōga tente vainement de frapper Milo et ce dernier lui explique que si Camus l'a enfermé dans un cercueil de glace dans la Maison de la Balance, c'était pour lui éviter la mort et pour qu'il lui reste l'espoir de revenir un jour à la vie. Le jeune homme repense à son maître.

Six ans lus tôt, en Sibérie orientale, Hyōga, venu du Japon pour devenir un Saint, rencontrait Camus. Le jeune garçon lui expliqua que c'était pour devenir plus fort qu'il subissait cet entraînement , afin de pouvoir sortir le corps de sa mère de son bateau qui s'est échoué sous la glace. Camus le prévient que de tels sentiments le mèneront à la mort. L'homme lui montre des glaciers éternels n'ayant pas fondu depuis des millions d'années et dit au jeune garçon qu'il doit devenir aussi fort qu'eux, que face à n'importe quel adversaire, il doit rester maître de lui-même.

Par respect pour Camus, Milo préfère laisser la vie sauve à Hyōga, lui expliquant qu'il retrouvera l'usage de ses sens dans quelques jours. Mais le Cygne lui reproche cet état d'esprit, à lui comme à Camus, lui expliquant qu'il ne pourrait jamais partir et supporter de dormir alors que ses frères se battent de toutes leurs forces. Sa raison de vivre est à cette époque, avec ses compagnons et même s'il lui arrivait de se plaindre de sa destinée, il la remercie désormais de lui avoir donné la vie à la même époque que ses frères, ses amis. Face à la résolution de Hyōga, Milo prévient Camus que l'épargner reviendrait à l'humilier et que c'est en le tuant loyalement qu'il lui fera honneur, car il respecte le jeune homme. Le Saint du Verseau remercie son ami et dit à son disciple de poursuivre sa route même s'il doit en mourir, pour Athéna et ses amis.

Hyōga se prépare à lancer sa dernière attaque et intensifie son cosmos au maximum, lançant son Diamond Dust. Milo envoie son Antarès. Sur la route de la neuvième maison, Shiryū et Seiya ressentent le cosmos de leur ami qui explose. Le Cygne tombe à terre vaincu, mais Milo se rend rapidement compte que les quinze étoiles de la constellation du Scorpion sont gelées sur sa Gold Cloth.

La flamme de la huitième heure s'éteint et Tatsumi se demande si Seiya et ses compagnons ont atteint la Maison du Sagittaire. Il dit à Jabu que Geki met beaucoup de temps à revenir de l'avion. Le Saint de la Licorne lui demande ce qu'il est allé y chercher et le majordome lui répond qu'il s'agit du Sceptre d'Or de Saori à la surprise de son interlocuteur.

Milo s'aperçoit que Hyōga a réussi à toucher tous ses points vitaux en une fraction de seconde lorsqu'ils ont chacun porté leur dernier coup. Le Saint admet que sans sa Gold Cloth, il serait mort et que même si le fait qu'il ait la vie sauve le rend vainqueur, il considère avoir perdu cette bataille. Il félicite le Cygne qui a réussi à dépasser son cosmos de Gold Saint et s'aperçoit que ce dernier, bien qu'inconscient, tente encore de rejoindre ses amis. Malheureusement il n'a plus que quelques minutes à vivre. Le Scorpion prend le jeune homme dans ses bras et se met à croire que Saori Kido pourrait vraiment être la réincarnation d'Athéna. Il presse le point vital central de Hyōga, le sauvant. Ce dernier lui en demande la raison, ce à quoi le Gold Saint répond que c'est par curiosité, car il a envie de voir quelle sera l'issue de cette bataille.

La Cloth Box du Sagittaire apparaît devant Jabu et ses compagnons, alors qu'il était persuadé qu'elle était restée au Manoir Kido, au Japon. Tatsumi leur explique que Saori souhaite rendre cette Cloth à son propriétaire. Le majordome prie pour que Seiya ait atteint le neuvième temple et qu'Aiolos puisse veiller sur eux. L'urne s'ouvre et laisse échapper son contenu. Dans tout le domaine sacré, les Gold Cloths produisent une résonance, à l'incrédulité du Pope, car cela signifierait que les douze Gold Cloths sont réunies au Sanctuaire.

Sur le chemin de la Maison du Sagittaire, Shiryū et Seiya aperçoivent une lueur disparaître au-dessus de leur objectif. Devant le temple, les deux amis se disent qu'ils vont pouvoir le traverser facilement, n'ayant plus aucun Saint pour gardien. A l'intérieur se trouve la Gold Cloth du Sagittaire, que les Saints pensaient au Japon, avant de se dire que ce sera Saori qui l'a apportée ici. Mais le Sagittaire tire subitement sa flèche vers le cœur de Seiya !



Help form status3.png
Incomplet
  • Des suggestions ou corrections à proposer ? Votre contribution sur cette page du forum pourrait nous aider à améliorer cet article !

Données à corriger ou ajouter

2013-12-05 : notes (comparaison prépubli/relié, divers), Couverture Shônen Jump


Personnages présents

Attaques utilisées


Combats débutant dans ce chapitre / épisode

Aucun.



Références

Saint Seiya Volume 11
Saint Seiya Manga
Numéro 038
Titre japonais 少年たちよ!女神を託す
Titre romaji Shōnen tachi yo ! Athena wo takusu
Titre français Jeunes garçons ! Je vous confie Athéna
Nombre de pages 18
Liste
Ordre wiki 038
Précédent    Suivant
Récit par Hypnos
Chapitre


Chapitre prépublié en plusieurs parties.
# 091 Je vous confie cette orpheline !
遺児を託す!
iji wo takusu !
1987/09/22 Weekly Shônen Jump 43 (10月5日)

Récit

La Gold Cloth du Sagittaire vient de tirer sa flèche vers le cœur de Seiya, collé au mur sous les yeux de Shiryū et de Shun qui reprend conscience. Le Saint de Pégase ne comprend pas pourquoi la Cloth lui a tiré dessus, car il s'en est fallu de peu pour que le projectile ne lui transperce le cœur. Mais le mur derrière lui vole en éclates dévoilant un message écrit en grec ancien. Hyōga les rejoint, au bonheur de ses trois camarades et pense qu'il s'agit du testament d'Aiolos, la Gold Cloth ne visant pas Seiya mais cherchant simplement à dévoiler l'inscription. Le message dit « À vous jeunes garçons, je confie la vie d'Athéna. » et est signé par l'héroïque Gold Saint. Les jeunes garçons sont émus aux larmes par cette déclaration de confiance venant d'outre-tombe. Les Bronze Saints jurent de veiller sur Athéna. Il ne leur reste plus que trois temples à traverser avant d'accéder au Palais du Pope en seulement trois heures. Ils se félicitent de leur progression, qui aurait été impossible seul et se promettent de survivre.

Reprenant leur route, ils constatent que le soleil se couche et arrivent à la Maison du Capricorne. Ils ne ressentent aucun cosmos à l'intérieur et la traverse sans y rencontrer d'adversaire. Mais le sol se fend subitement en deux. Seiya, Hyōga et Shun parviennent à traverser le gouffre, mais Shiryū qui les a prévenus, est resté de l'autre côté. Un homme approche et se moque du Dragon. Ce dernier explique qu'il sait que s'il avait sauté avec ses amis, la prochaine attaque les aurait tous tués. Le nouveau venu le juge prétentieux et lui indique qu'il va le regretter avant de se présenter. Il est Shura du Capricorne, le Gold Saint qui a laissé Aiolos pour mort après sa fuite il y a treize ans. Cette information conforte Shiryū dans son choix d'utiliser tout le cosmos qu'il lui reste afin de le vaincre et de venger le Sagittaire par la même occasion.



Help form status3.png
Incomplet
  • Des suggestions ou corrections à proposer ? Votre contribution sur cette page du forum pourrait nous aider à améliorer cet article !

Données à corriger ou ajouter

2013-12-05 : notes (comparaison prépubli/relié, divers), Couverture Shônen Jump


Personnages présents

Attaques utilisées


Combats débutant dans ce chapitre / épisode

Aucun.



Références

Saint Seiya Volume 11
Saint Seiya Manga
Numéro 039
Titre japonais シュラ!聖剣を持つ男
Titre romaji Shura ! Excalibur wo motsu otoko
Titre français Shura ! L'homme qui possède Excalibur
Nombre de pages 66
Liste
Ordre wiki 039
Précédent    Suivant
Récit par Hypnos
Chapitre


Chapitre prépublié en plusieurs parties.
# 092 Excalibur !!
聖剣!!
Excalibur !!
1987/09/29 Weekly Shônen Jump 44 (10月12日)
# 093 Kō ryū ha ?
亢龍覇・・・!?
Kō ryū ha ?
1987/10/06 Weekly Shônen Jump 45 (10月19日)
# 094 Adieu Shiryū !
さらば紫龍!
Saraba Shiryū !
1987/10/13 Weekly Shônen Jump 46 (10月26日)

Récit

Tous trois séparés de la Maison du Capricorne par le ravin nouvellement formé, Seiya, Hyōga et Shun s’aperçoivent que Shiryū est resté de l’autre côté. Le Saint du Cygne enjoint ses compagnons à partir, car ils ne feraient qu’entraver la décision de leur ami en restant là. Shura se moque des menaces du Dragon qui souhaite venger Aiolos et lui entaille la jambe en un éclair. Shiryū est stupéfait, et son effroi s’accroît lorsque le Gold Saint lui attaque également le bras gauche, et qu’il comprend que la main de son ennemi est aussi coupante qu’un sabre. Ce dernier lui explique que ses mains et pieds renferment effectivement la puissance d’Excalibur et peuvent tout fendre. Il passe à l’offensive, mais le Dragon esquive et le projette dans les airs avec son Rozan Shō Ryū Ha.

Malheureusement pour le Bronze Saint, Shura riposte et, entraînant Shiryū avec lui dans son ascension, utilise le Jumping Stone. Le jeune homme s’écrase contre le temple du Zodiaque avant de s’effondrer au sol. Le Capricorne avise son adversaire et s’apprête à lui porter le coup de grâce, mais Shiryū se protège de son bouclier, qui malgré sa réputation, se brise net. Le Gold Saint en vante tout de même la solidité, car sans lui, le Dragon aurait aussi perdu son bras. En un éclair, il détruit le reste de la Cloth de Bronze. Shiryū n’en revient pas ; jamais personne auparavant n’était parvenu à mettre la Cloth du Dragon dans cet état, et il comprend qu’il est impossible d’approcher son ennemi ainsi. Ce dernier porte un dernier coup, visant à couper le corps de son opposant en deux.

A Rozan, Shunrei se réveille en sursaut après avoir rêvé que son amant s’était fait trancher en deux. Ne pouvant plus dormir, elle prie pour son retour sain et sauf, de même que le Vieux Maître, toujours assis devant la cascade.

Le Saint du Dragon a réussi à bloquer le coup de Shura à mains nues grâce à une technique d’art martial, le shinken shira-hadori. Surpris, Shura est envoyé au sol par un coup de pied du Bronze et voit apparaître dans le dos de ce dernier un dragon tatoué. Le jeune Saint lui fait une promesse, celle de ne pas mourir seul et de les faire mourir tous les deux s’il le faut. Une nouvelle série de coups de pied remet le Capricorne au tapis, lui ôtant son diadème. Il s’impressionne de la force de Shiryū, et s’apercevant que le cosmos de ce dernier s’accroît jusqu’à surpasser le sien, comprend que le jeune homme s’éveille au Septième Sens. Le Bronze Saint s’apprête à relancer son Shō Ryū Ha pour en prouver la puissance à l’homme qui s’en ait moqué, mais celui-ci fait remarquer à Shiryū qu’il en connaît maintenant le point faible qui peut lui coûter la vie : lorsque le Dragon se prépare, il baisse inconsciemment son poing, laissant son cœur à découvert. Le Bronze Saint fonce tout de même et lance son attaque, mais Shura a été plus rapide et a enfoncé sa main dans le torse du héros. Mais le Gold Saint comprend que son adversaire en a profité pour lui casser le bras, ayant permis à Shura de délibérément découvrir ce point faible, qu’il connaît depuis son duel avec Seiya. Le Bronze Saint s’effondre, et le Capricorne le félicite, avant de lui indiquer que son cœur – bien que non transpercé – a dû être sérieusement touché, et ne tiendra guère plus longtemps s’ils continuent ce combat. Shura s’apprête à mettre un terme au combat – car encore en possession de son bras droit et de ses pieds, tout aussi coupants – et lance un autre coup, que le Dragon évite de justesse en se relevant. Exaspéré, le Gold Saint cherche à lui faire reconnaître sa défaite, mais Shiryū persiste à vouloir l’emporter dans la mort. Le Capricorne ressent alors l’augmentation du cosmos de son opposant, et ne comprend pas comment un tel prodige est possible. Shiryū s’excuse auprès de son maître de désobéir à l’un de ses enseignements.

Bien des années plus tôt, en Chine. Le Vieux Maître explique à son jeune disciple japonais que la technique du Kō Ryū Ha est interdite et devra rester scellée en Shiryū à tout jamais. Celui-ci, n’en comprenant pas la raison, apprend que cette attaque fait de lui l’homme le plus puissant sur terre, auquel personne ne pourrait résister, pas même son précepteur, mais que cette puissance écrasante détruirait son corps s’il venait à l’utiliser. En d’autres termes, c’est une attaque à double tranchant : capable de terrasser n’importe quel ennemi mais qui lui coûterait la vie. Voilà pourquoi le vieux Saint des Cinq Pics interdit formellement à son disciple de s’en servir.

Shiryū se saisit de Shura, qui apprend qu’il affronte le disciple du Saint de la Balance, certain que cette attaque secrète qu’il va déployer les tuera tous les deux. Les deux adversaires s’élèvent dans les airs. Le Dragon demande pardon à son maître et confie Athéna à ses amis en déclenchant le Rozan Kō Ryū Ha.

La flamme du Capricorne de l’Horloge s’éteint alors que Seiya, Shun et Hyōga approchent de la Maison du Verseau. Ils ressentent alors l’explosion du cosmos de leur ami, qu’ils aperçoivent s’envoler dans les étoiles.

Aux Cinq Pics, Shunrei observe en larmes l’étoile qui s’élève vers la constellation du Dragon et comprend d’elle-même qu’il s’agit là de Shiryū lui-même. Le Vieux Maître, pleurant lui aussi, soliloque sur le fait que donner sa vie pour son devoir et ses amis est un acte admirable, mais terriblement triste.

Shura explique au kamikaze que s’ils continuent à monter ainsi, ils seront désintégrés en poussière, mais que grâce à sa Gold Cloth, il tiendra un peu plus longtemps que Shiryū, qui mourra donc en premier. Le Dragon réaffirme n’en avoir rien à faire, tant qu’il l’emporte dans la mort et le Capricorne, déstabilisé, ne comprend pas ce qui peut motiver une telle victoire. Le Bronze Saint lui dit se battre pour Athéna, dont il croit – ainsi que ses amis – que Saori Kido est la réincarnation, qui apparaît tous les deux cents ou trois cents ans afin d’affronter le mal. La paix pourra de nouveau régner sur terre et il n’existera plus d’orphelins malheureux comme lui, Seiya et les autres l’ont été. Face à cet objectif, Shiryū considère que sa vie est bien peu de choses. Shura n’en reviens pas, il avait toujours pensé que les hommes se battaient pour eux-mêmes, pour leurs propres intérêts, et c’est pourquoi il pensait que même si le Pope était mauvais, tant qu’il s’imposait par la force, il se justifiait. Se rendant compte qu'il était dans l’erreur, le Gold Saint ne souhaite pas la mort du Dragon, mais il semble qu’il soit trop tard, leurs corps atteignant l’espace, ils vont bientôt se transformer en poussière d’étoiles, et ainsi – l’espère-t-il – ils pourront veiller sur Athéna.

Au Sanctuaire, les Bronze Saints pleurent la disparition de leur ami, incrédules. Mais Hyōga ressent soudainement un cosmos et coupe court à ces adieux. En effet, Camus du Verseau se dresse face à eux depuis son temple, les observant en silence. Le Cygne soutient le regard de son maître qui l’avait enfermé dans un cercueil de glace dans la Maison de la Balance, puis demande à ses amis de partir devant car il souhaite rester seul avec lui. Le Bronze Saint exprime sa reconnaissance au Verseau pour tout ce qu’il lui a enseigné, et plutôt que par des paroles, veut en témoigner par des actes, en l’affrontant. Les deux Saints des glaces se préparent à un combat à mort.



Help form status2.png
Améliorable
  • Des suggestions ou corrections à proposer ? Votre contribution sur cette page du forum pourrait nous aider à améliorer cet article !

Données à corriger ou ajouter

2014-12-04 : notes (comparaison prépubli/relié, divers), Couverture Shônen Jump


Personnages présents

Attaques utilisées


Combats débutant dans ce chapitre / épisode

Saint Seiya Volume 11
# Début Fin Issue
061 Saint Seiya Volume 11 StS Chapitre 039 Victoire de Shiryū. Shiryū Versus Shura




Références

Saint Seiya Volume 11
Saint Seiya Manga
Numéro 040
Titre japonais 究極の凍気 ! 絶対零度
Titre romaji Kyūkyoku no tōki ! zettai reido
Titre français Le froid ultime ! Le Zéro Absolu
Nombre de pages 54
Liste
Ordre wiki 040
Précédent    Suivant
Récit par Hypnos
Chapitre


Chapitre prépublié en plusieurs parties.
# 095 Le Zéro Absolu ?
絶対零度・・・!?
zettai reido ... !?
1987/10/20 Weekly Shônen Jump 47 (11月2日)
# 096 Le Zéro Absolu frôlé ?
一瞬の絶対零度!?
isshun no zettai reido !?
1987/10/27 Weekly Shônen Jump 48 (11月9日)
# 097 Conclusion via le Zéro Absolu
絶対零度の決着
Zettai reido no kecchaku
1987/11/03 Weekly Shônen Jump 49 (11月16日)

Récit

Derrière la Maison du Verseau, Shun s’interroge sur le lien sacré qui semble unir Hyōga et Camus alors que Seiya le presse pour qu’ils se dirigent vers la Maison des Poissons.

Pendant que ses deux amis se remettent en route, le Saint du Cygne lance sa Diamond Dust sur le Gold Saint, inévitablement efficace. Le Gold Saint lui démontre l’étendue de sa puissance en le projetant à l’aide d’un froid bien supérieur, puis lui demande ce qu’est le Zéro Absolu. Hyōga se remémore son entraînement en Sibérie Orientale.

Plusieurs années plus tôt. Camus apprend à son jeune disciple que le zéro absolu est la température de -273,5 degrés Celsius à laquelle toute matière gèle et tout mouvement s’arrête. Illustrant son affirmation en expliquant le mouvement des atomes, il passe ensuite à la démonstration en gelant entièrement le caillou qu’il tient dans sa main.

Présent. Camus projette violemment Hyōga contre un mur et lui gèle le pied droit. Camus avoue que même lui ne peut parvenir à atteindre le zéro absolu, mais que lors d’un combat entre Saints des glaces, c’est celui qui s’en rapproche le plus qui obtient la victoire. Or son disciple ne pourra jamais produire un froid aussi puissant que le sien, sa défaite est donc assurée. Le Saint du verseau déclenche sa terrible Aurora Execution, envoyant une nouvelle fois le Bronze à terre. Mais contre toute attente, celui-ci se relève – proclamant qu’une même attaque ne peut fonctionner deux fois –, déterminé à vaincre son maître. Il lance son Kholodnyi Smerch, mais Camus contre-attaque, et prend une fois de plus l’avantage. Le Verseau félicite son adversaire d’avoir su esquiver sa plus terrible victoire, mais souhaite le soulager d’un combat dont l’issue est courue d’avance. Pour cela, il l’enferme dans un Freezing Coffin, que même plusieurs Gold Saints ne pourraient briser. Quant à utiliser une nouvelle fois la Cloth de la Balance, cela est impossible à cause de la disparition de Shiryū. Camus tourne les talons, mais Hyōga – concentrant son cosmos au maximum – parvient à se libérer de l’emprise de la glace, à l’effarement de son maître. En effet pour briser le cercueil de glace de l’intérieur, il faut produire une température inférieure à celui-ci, soit moins de -273,5 ° Celsius… le zéro absolu !

Une nouvelle fois, Hyōga se relève, sa détermination nullement entamée. Il promet d’au moins arriver à égaler le froid de son maître et lance une attaque que ce dernier contre aussitôt. Mais l’air froid se stabilise entre les deux opposants, prouvant l’équivalence de leurs puissances. Camus, surpris, complimente son disciple, mais précise que cela ne sera pas suffisant pour le vaincre, car sa Bronze Cloth – qui gèle en dessous de -150 ° va voler en éclat, alors qu’une Gold Cloth n’est détruite que lorsque qu’exposée au zéro absolu. Tout en expliquant ceci, le Verseau s’aperçoit que son adversaire a perdu connaissance.

Des années plus tôt. Camus ordonne à Hyōga de se relever et de reprendre l’entraînement, car il mourra s’il reste ainsi allongé dans la neige. Le motivant en lui rappelant qu’il désire plus que tout revoir sa mère, le maître voit son disciple se remettre sur ses pieds, et li explique que pour devenir un Saint à la force surhumaine, il lui faut endurer ces souffrances inimaginables. Le jeune garçon tombe à nouveau et son maître lui ordonne de nouveau de se relever.

Présent. Camus ordonne à Hyōga de reprendre ses esprits, sinon il risque d’être anéanti par la masse d’air froid qui va finir par s’abattre sur lui. Les compagnons du Saint du Cygne, sa mère et Saori l’encouragent tous et ce dernier reprend ses esprits au moment même où l’attaque se dirige vers lui. Sa Cloth se disperse en miettes, alors que – concentrant le froid entre ses mains – il le renvoie contre son maître qui est projeté à terre – perdant son diadème. Camus s’aperçoit avec stupeur que sa Cloth est gelée, et que Hyōga, bien qu’aux portes de la mort, l’a dépassé en parvenant à maîtriser le zéro absolu.

Mais le Gold Saint pointe du doigt le fait qu’aucunes des attaques de Hyōga ne fonctionnent sur lui, et que la victoire lui échappe ainsi toujours. Il s’apprête à l’achever avec sa propre technique, la plus puissante du signe du Verseau, l’Aurora Execution mais surprend stupéfait le Cygne prenant la même pose. Camus s’insurge, arguant que ce n’est pas en l’ayant subi à plusieurs reprises qu’il va pouvoir reproduire cette attaque qui est la sienne. Furieux, il déploie son ultime air froid, simultanément avec Hyōga. Les deux attaques se rencontrent entre les deux hommes, plongeant tout le temple dans un froid infernal.

Sur la route du douzième palais, Shun et Seiya ressentent l’explosion du cosmos de leur ami, et le saint d’Andromède aperçoit un flocon de neige, message d’adieu de la part de Hyōga. Il comprend péniblement ce que cela signifie et le Saint de Pégase lui dit ne pas se retourner car leur objectif est droit devant eux, la dernière maison à traverser avant d’atteindre le Palais du Pope. Les deux amis reprennent leur course et Shun demande à Seiya de ne pas s’y arrêter car il souhaite affronter seul le Saint des Poissons. Avant de pouvoir s’expliquer, les Bronze Saints sont soudainement attaqués.

Dans le temple du Verseau, Camus congratule Hyōga pour son exploit. Il a su maîtriser l’Aurora Execution et a désormais tout appris de lui. Privé de ses cinq sens, il est parvenu à maîtriser le zéro absolu et son cosmos s’est élevé au Septième Sens. Le Saint du Verseau souhaiterait aider son disciple à utiliser cette force pour défendre la cause en laquelle il croit, mais ne peut désormais plus rien faire. Il s’écroule et rend son dernier soupir. Hyōga pleure en se rappelant tout ce que son maître lui a appris, tout ce qui lui a permis de devenir lui-même. Plutôt que de s’interroger sur le bien et le mal, un homme doit toujours aller au bout de ses idées, sans dévier, et se battre pour elles. Le Cygne remercie le Gold Saint et lui dit adieu en tombant à son tour.

Seiya et Shun découvrent deux roses rouges à leurs pieds, lancées par le gardien de la Maison des Poissons. Shun explique que cet homme est le meurtrier de son maître et qu’il souhaite donc le venger. On dit de ce Saint – gardien du dernier temple du zodiaque – qu’il est le plus beau parmi tous les guerriers d’Athéna : Aphrodite des Poissons !



Help form status2.png
Améliorable
  • Des suggestions ou corrections à proposer ? Votre contribution sur cette page du forum pourrait nous aider à améliorer cet article !

Données à corriger ou ajouter

2014-12-04 : notes (comparaison prépubli/relié, divers), Couverture Shônen Jump


Personnages présents

Attaques utilisées


Combats débutant dans ce chapitre / épisode

Saint Seiya Volume 11
# Début Fin Issue
062 Saint Seiya Volume 11 StS Chapitre 040 Victoire de Hyōga. Hyōga Versus Camus




Références



Help form status4.png
Très incomplet
  • Des suggestions ou corrections à proposer ? Votre contribution sur cette page du forum pourrait nous aider à améliorer cet article !

Données à corriger ou ajouter

2012-10-01 : Image infobox, traduction de la préface (archange), Date de sortie précise, Synopsis du manga, notes, version française + autres versions



Bonus

  • Schéma de la Gold Cloth du Sagittaire
  • Schéma de la Gold Cloth du Capricorne
  • Schéma de la Gold Cloth du Verseau
  • Tranche: Camus du Verseau



Références