Film 3 - La légende du jeune homme écarlate

From SaintSeiyaPedia
Share/Save/Bookmark
Jump to: navigation, search
Film 3 - La légende du jeune homme écarlate
Abel film front.jpg
Saint Seiya Films
Numéro 03
Titre japonais 聖闘士星矢 真紅の少年伝説
Titre romaji Saint Seiya Shinku no shōnen densetsu
Titre français La légende écarlate des jeunes hommes
Durée 75 minutes
Date 1988/07/23
Liste
Ordre wiki 03
Précédent    Suivant
Résumé par Diamond Saint. Notes sur la VF par Chernabog. Diffusion, Seiyuu : Archange, notes sur les inspirations manga par hugo
Episode

Phoebus Abel, un dieu solaire oublié et frère d'Athéna, se manifeste afin de récupérer sa sœur et de punir l'humanité corrompue. Le dieu est accompagné non seulement de ses Corona Saints, mais également des Gold Saints morts pendant la bataille du Sanctuaire. Athéna le suit et perd la vie en tentant d'arrêter son frère. Une course contre la montre débute alors pour les Bronze Saints tandis que Saori se rapproche inexorablement du puits de la mort à Yomotsu Hirasaka.

Récit

Abel et Athena
Abel, le frère d'Athéna, revient sur Terre après le long exil qu'il dut subir aux temps mythologiques, en essayant de renverser Zeus, son père, et prendre sa place. Entouré de sa garde rapprochée, les trois "Corona saints", ainsi que des chevaliers d'or anciennement tués lors de la bataille du sanctuaire et ressuscités par Abel,
Bronze saints
celui-ci prévient Athéna qu'il va déclencher la destruction de la Terre et de ses habitants sous prétexte que les hommes sont devenus trop corrompus au fil des siècles. Il propose à Athéna de l'accompagner : puisqu'elle est sa sœur, il veut lui épargner ce funeste destin.

Pressentant les atroces souffrances que devront subir ses chevaliers en affrontant Abel, Athéna décide d'affronter seule son frère et interdit aux chevaliers de bronze de la suivre, ils ne sont désormais plus ses protecteurs.

Abel jouant de la harpe

S'ensuit une première altercation entre Atlas, un des guerriers surpuissants d'Abel, et Seiya qui refuse obstinément d'abandonner la déesse pour qui il a toujours dévoué corps et âme. L'affrontement tourne alors très nettement en faveur du Corona Saint, mais Abel décide d'interrompre le combat pour arrêter de faire couler du sang inutilement. Quelques heures plus tard, au temple d'Abel, Saori profite d'être seule avec son frère pour dévoiler son véritable dessein : stopper Abel coûte que coûte. Cependant, alors qu'elle tente de l'abattre par surprise, Abel perçoit à temps le cosmos offensif d'Athéna et réussit à parer son attaque divine.

Abel tuant Athéna
Déçu par l'attitude de sa sœur, Abel utilise son cosmos pour projeter l'âme d'Athéna hors de son enveloppe charnelle et l'envoie au Yomotsu Hirasaka, l'antichambre de la mort, où il va guider son âme vers le puits des enfers.

Sentant le cosmos de Saori s'éteindre, deux Gold Saints, Shura et Camus, se précipitent sur Abel, furieux de voir qu'il a osé lever la main sur leur déesse. C'est alors qu'interviennent les guerriers d'Abel : Atlas, Berenice et Jaoh. Un combat s'ensuit. Bénéficiant d'une puissance extraordinaire et de l'avantage du nombre, les Corona saints pulvérisent les deux chevaliers d'or sans la moindre difficulté, sous les yeux de Deathmask, Aphrodite et Saga qui ont décidé de ne pas intervenir et donc de se ranger aux cotés du maléfique Abel. De leur coté, les chevaliers de bronze ont également ressenti la "mort" d'Athéna et son appel à l'aide ; ils décident donc d'aller affronter Abel.

Combat entre Atlas et Seiya

Seiya est le premier à affronter un des guerriers d'Abel : il retrouve Atlas qu'il avait déjà affronté, et celui-ci met rapidement Seiya hors de combat en enchaînant quelques attaques dont sa fameuse "Burning Corona".

De son coté Shiryū se retrouve opposé à Deathmask, qui fut déjà son adversaire lors de la bataille du sanctuaire.
Deathmask du Cancer
Durant le combat, le Cancer se projette avec Shiryu au Yomotsu Hirasaka, l'antre des enfers, pour lui montrer l'âme errante d'Athéna qui se rapproche dangereusement du puits des âmes. Le chevalier du Dragon comprend qu'il existe un moyen de sauver Saori : tant que son âme n'est pas tombée dans le puits des enfers il y a une possibilité de la ramener dans le monde des vivants, mais pour cela il faudra stopper Abel qui guide son âme doucement mais sûrement à la mort.

Cette lueur d'espoir permet à Shiryū de décupler ses forces, et il invoque alors son Rozan Sho Ryu Ha qui pulvérise le chevalier du Cancer. Malheureusement, après ce combat, il est intercepté par Bérénice, qui l'attaque en traitre par derrière et le terrasse.

Shun quant à lui retrouve également son ancien adversaire en la personne d'Aphrodite.
Aphrodite et Shun
Le combat commence et le chevalier des Poissons lance tout d'abord ses roses piranhas contre Shun, qui contre cette technique sans difficulté grâce à sa chaîne. Le Saint d'Andromède décide alors de déclencher son attaque ultime, le Nebula Storm. Cependant Aphrodite a déjà subi cette attaque dans le passé et cette fois il arrive à l'esquiver en créant une illusion d'optique (une sorte de double de lui-même) grâce à ses roses démoniaques. Il projette alors sa Bloody Rose en plein coeur du Bronze Saint qui est mis hors de combat.
Ikki secourant son frère

Mais Ikki, Saint du Phénix et frère de Shun, intervient in extremis : il retire la rose du cœur de son frère et affronte Aphrodite. Il commence par utiliser son Phenix Genma Ken, qui contrôle l'esprit d'Aphrodite un instant et lui renvoie une image laide et répugnante de lui-même. Se sentant extrêmement offensé le Gold Saint riposte en lançant des dizaines de Bloody Roses que le Phénix pulvérise facilement grâce à sa puissante attaque, le Hoyoku TenSho (l'envol du phénix). Cependant il est à son tour terrassé par Atlas qui l'attaque par surprise : voulant protéger Shun affaibli, Ikki reçoit le Burning Corona de plein fouet et s'écroule au sol.

Atlas et Bérénice

Quelques instants plus tard, Hyoga rencontre Abel escorté par Atlas et Bérénice, l'assassin de son maitre Camus. Abel demande alors au Saint du Cygne de lui créer un cercueil de glace pour Athéna. Celui-ci refuse et va même jusqu'à menacer Abel lui-même en lui disant qu'il préfère en fabriquer un pour lui. Abel et Atlas se retirent et une confrontation entre Bérénice et Hyoga commence.

Hyoga à terre

Bérénice a l'avantage tout d'abord en parant sans difficultés les attaques glaciales de Hyoga, notamment grâce à son habit sacré réputé ingelable. À son tour il attaque le Bronze Saint en utilisant sa chevelure et l'immobilise tout en détruisant progressivement son armure. Au dernier moment Hyōga puise la force nécessaire pour se relever en repensant à sa mère, et porte une ultime attaque en l'honneur de son maitre, l'Aurora Execution, qui gèle littéralement son adversaire et le fait éclater.

Saga

Saga découvre Seiya en piteux état et ayant perdu la volonté de se battre. Après une petite séance de morale et un affrontement en bonne et due forme, Saga parvient à remotiver Seiya, qui fait exploser son cosmos jusqu'à son paroxysme, dépassant celui de Saga et le blessant avec ses météores. Saga décide alors de lui indiquer le moyen de sauver Saori. Le Saint de Pégase reprend confiance en lui, une nouvelle lueur d'espoir naît dans son cœur. Jaoh, le troisième guerrier d'Abel, apparaît alors et tente de stopper Seiya. Saga qui avait alors jusque-là simulé son allégeance à Abel, s'oppose à Jaoh. Commence alors un combat qui provoque la mort des deux adversaires, par le sacrifice de Saga qui se propulse dans les cieux avec Jaoh (à la manière de l'Ultime Dragon de Shiryū contre Shura lors de la Bataille du Sanctuaire) et tous deux viennent finalement s'écraser au sol, brûlés vifs par le cosmos du Gold Saint des Gémeaux.

Athena

Les chevaliers de bronze arrivent tant bien que mal jusqu'au temple d'Abel, où Atlas les attend. Celui-ci les envoie facilement au tapis les uns après les autres. Les bronzes parviennent dans un effort de volonté et de persévérance à se relever, et intensifient leur Cosmos jusqu'à atteindre le Septième Sens. C'est alors qu'apparaissent spontanément les Gold Cloths du Verseau, de la Balance et du Sagittaire, qui viennent recouvrir respectivement Hyōga, Shiryū et Seiya. Cette fois Atlas est mis à mal : déjà ébranlé par les coups cumulés de Shiryū et Hyōga, il est ensuite terrassé par les météores de Seiya à la puissance considérablement accrue.

Mais quand les trois combattants pénètrent à l'intérieur du temple d'Abel, celui-ci projette une vague de Cosmos qui terrasse immédiatement Shiryū et Hyōga.
Seiya revêtu de la cloth du Sagittaire
Seiya riposte avec ses météores, cependant ceux-ci sont renvoyés par Abel plusieurs fois de suite. Le cosmos de Seiya s'intensifie indéfiniment, tout comme celui d'Abel qui riposte à chaque offensive. Finalement, comme ce combat perturbe la concentration du dieu qui contrôlait l'âme d'Athéna, celle-ci est sauvée in extremis et réintègre son corps. Seiya brandit alors l'arc du Sagittaire et décoche une flèche en plein cœur d'Abel : celui-ci est enfin terrassé, la fin du monde n'aura pas lieu.



Help form status4.png
Très incomplet
  • Des suggestions ou corrections à proposer ? Votre contribution sur cette page du forum pourrait nous aider à améliorer cet article !

Données à corriger ou ajouter

2012-09-30 : Mise en forme du récit, Image infobox, notes, staff

Notes

  • Contrairement aux trois autres films Saint Seiya des années 1980, celui-ci a été diffusé en tant que film à part entière, et non comme un élément d'une "Toei Manga Matsuri".
  • Comme plusieurs autres films, celui-ci introduit des concepts qui seront réutilisés bien plus tard dans le manga par Masami Kurumada, puis dans l'anime : dans celui-ci, on a d'une part la résurrection des Gold Saints anciennement tombés au combat (idée reprise dans le chapitre Hadès), l'emploi de la Galaxian Explosion en version "sacrifice" (également repris dans le chapitre Hadès, lors de l'ultime combat de Kanon), et enfin Shiryū et Hyōga revêtant les Gold Cloths de la Balance et du Verseau respectivement, puis l'assaut final faisant intervenir la flèche du Sagittaire (idées reprises dans le chapitre Poséidon).
  • Lorsque Camus et Shura combattent les Corona Saints, on les voit tomber dans le vide sur un plan éloigné. Si on regarde attentivement, on remarque que Shura est remplacé par Saga.
Saga est la "doublure" de Shura
  • Vers le milieu du film, Camus et Shura sont vaincus par les Corona Saints. À cette occasion, on voit très clairement que l'armure du Verseau est fortement endommagée. Pourtant, lorsque Hyōga la revêtira à la fin du film, elle sera intacte.


Personnages présents

Attaques utilisées


Combats débutant dans ce chapitre / épisode

Film 3 - La légende du jeune homme écarlate
# Début Fin Issue
C01 Film 3 - La légende du jeune homme écarlate Film 3 - La légende du jeune homme écarlate Défaite de Seiya Seiya Versus Atlas
C02 Film 3 - La légende du jeune homme écarlate Film 3 - La légende du jeune homme écarlate Défaite d'Athéna Saori Versus Abel (film)
C03 Film 3 - La légende du jeune homme écarlate Film 3 - La légende du jeune homme écarlate Victoire des Corona Saints Camus, Shura Versus Atlas, Bérénice, Jaō
C04 Film 3 - La légende du jeune homme écarlate Film 3 - La légende du jeune homme écarlate Victoire d'Atlas Seiya Versus Atlas
C05 Film 3 - La légende du jeune homme écarlate Film 3 - La légende du jeune homme écarlate Victoire de Shiryū Shiryū Versus Deathmask
C06 Film 3 - La légende du jeune homme écarlate Film 3 - La légende du jeune homme écarlate Attaque en traître de Bérénice Shiryū Versus Bérénice
C07 Film 3 - La légende du jeune homme écarlate Film 3 - La légende du jeune homme écarlate Victoire d'Aphrodite Shun Versus Aphrodite
C08 Film 3 - La légende du jeune homme écarlate Film 3 - La légende du jeune homme écarlate Victoire d'Ikki Ikki Versus Aphrodite
C09 Film 3 - La légende du jeune homme écarlate Film 3 - La légende du jeune homme écarlate Attaque en traître d'Atlas Ikki, Shun Versus Atlas
C10 Film 3 - La légende du jeune homme écarlate Film 3 - La légende du jeune homme écarlate Victoire de Seiya Seiya Versus Saga
C11 Film 3 - La légende du jeune homme écarlate Film 3 - La légende du jeune homme écarlate Victoire de Hyōga Hyōga Versus Bérénice
C12 Film 3 - La légende du jeune homme écarlate Film 3 - La légende du jeune homme écarlate Destruction mutuelle Saga Versus Jaō
C13 Film 3 - La légende du jeune homme écarlate Film 3 - La légende du jeune homme écarlate Victoire d'Atlas Hyōga, Ikki, Seiya, Shiryū, Shun Versus Atlas
C14 Film 3 - La légende du jeune homme écarlate Film 3 - La légende du jeune homme écarlate Défaite d'Atlas Hyōga, Seiya, Shiryū Versus Atlas
C15 Film 3 - La légende du jeune homme écarlate Film 3 - La légende du jeune homme écarlate Victoire de Seiya Seiya Versus Abel (film)


Production

Réalisation, scénario, chara design

Réalisateur(s) : Shigeyasu Yamauchi

Seiyuu / Comédiens de doublages

Studio de doublage : Aoni Production



International

France Flag icon france-small.gif


Studio : SOFI

  • Direction artistique : Inconnu
  • Adaptation : Inconnu


Notes

  • Le titre utilisé pour la version française est "Les Guerriers d'Abel".
  • Comme pour les deux premiers films, ni le directeur artistique ni l'adaptateur ne sont crédités sur quelque source officielle que ce soit. Il est possible que Marc François ait été à la direction, mais ce n'est en revanche pas Jean-Yves Jaudeau qui s'est occupé de l'adaptation.
  • Même si le public français a pu découvrir ce film avant les deux précédents (par l'intermédiaire d'une diffusion sur La Cinq), on ignore à quel moment précis il a été doublé (et donc si c'était avant ou après les deux premiers). Quoi qu'il en soit, ce troisième film n'a sans doute pas été doublé dans les mêmes conditions que les deux premiers, son casting moins varié (quoique toujours plus conséquent que pour la série) l'indique indubitablement.
  • Sauf pour certains cris de Seiya lorsqu'il est confronté à Abel, aucune onomatopée n'a été reprise de la VO (contrairement aux deux précédents films qui ne s'en privaient pas, tout comme certains épisodes de la série).
  • Hormis Saori et les Bronze Saints (sauf Ikki, Henry Djanik étant absent de ce film), aucun personnage issu de la série ne retrouve sa voix habituelle, même si Serge Bourrier avait déjà prêté sa voix à Deathmask et Shura (habituellement tout deux doublés par Henry Djanik) à une occasion pour chacun, respectivement dans l'épisode 50 et l'épisode 105. Marc François avait quant à lui prêté sa voix au jeune Dōko lors d'un flashback et Virginie Ledieu avait également assuré à quelques reprises la voix de Shunrei, mais cette dernière était plus souvent interprétée par Laurence Crouzet, elle aussi absente de ce doublage.
  • Aphrodite se voit enfin attribuer une voix masculine.
  • Certains cris d'Ikki lors du combat final contre Atlas sont faits par Marc François.
  • Une phrase d'Abel (« Il essaye de surpasser le dieu suprême ») est par erreur prononcée par Éric Legrand, ce qui nuit considérablement à la compréhension de la scène.
  • Le doublage de ce film est resté tristement célèbre pour son adaptation absolument lamentable, à l'évidence effectuée par un adaptateur non familier de l'univers de la série. Ainsi, plusieurs termes n'ont pas leur traduction "officielle", la plupart des lancers d'attaques sont remplacés par des phrases neutres, Camus devient Camille, le maître de Shiryū devient "mon préféré", les contresens et les aberrations de textes sont légion, et certains sont devenus cultes parmi les fans, mais pour de mauvaises raisons !
  • On notera aussi qu'à plusieurs reprises, la VF contient certains silences qui comportaient pourtant bien des dialogues en VO ! Preuve d'un manque de sérieux évident dans la réalisation de cette version française.




Références