Black Saints

De SaintSeiyaPedia
Share/Save/Bookmark(Redirigé depuis Cavernes des dix vents)
Aller à : navigation, rechercher

Revenir à Personnages

Black Saints

Voir aussi :


Présentation

Les Black Saints sont un groupe de guerriers vêtus de fausses Cloths qui utilisent leurs pouvoirs pour assouvir leurs ambitions personnelles, contrairement à ce que font les véritables Saints. Ils sont normalement prisonniers de leur île de Death Queen, lieu placé sous la surveillance d'un gardien envoyé par le Sanctuaire.

Selon l'Hypermythe, Death Queen Island aurait autrefois été découverte sous le coup du hasard par un Saint dans l'océan pacifique, près de l'équateur. De multiples Pandora Boxes s'y trouvaient et certaines contenaient des Cloths noires. De nombreux individus finirent par aller sur cette île pour s'emparer de ces fausses Cloths, et Athéna, excédée par la façon dont ils utilisaient leurs pouvoirs pour satisfaire leurs ambitions personnelles, les fit enfermer sur l'île, d'où il ne sortirent jamais jusqu'à ce que Ikki ne tue Guilty au 20ème siècle.

Nocopy.jpg
  • Les articles de ce site ont nécessité de nombreuses heures de rédaction. Merci de ne pas en recopier des parties sans autorisation.
  • Many hours were spent on these articles. Please don't copy part or make translations of them without permission. Also, an english version is planned (and maybe a spanish one in a far future), so for the time being, why don't you join us on the English speaking boards?

Gardien

Guilty, gardien de Death Queen Island

Au 20ème siècle, Guilty est le gardien envoyé par le Sanctuaire afin d'être le geôlier des Black Saints et n'en fait donc pas partie. L'Hypermythe prétend qu'Athéna aurait envoyé un puissant Saint au visage recouvert d'un masque pour effectuer cette tâche.

Il semble pourtant peu probable que Guilty puisse être le même homme que celui de la légende, ce qui laisse supposer que le titre de gardien de Death Queen Island est peut être transmis à d'autres Saints masqués envoyés de temps en temps par le Sanctuaire (pure hypothèse). Saint Seiya ~ The Lost Canvas prend le parti de considérer que plusieurs gardiens se sont transmis le masque de génération en génération, comme dans le cas au 18ème siècle de Gioca et de son père, gardien abattu avec sa famille par les Black Saints menés par Avido.




Masque du gardien

Masque

Salon l'Hypermythe et le Taizen, ce masque est la preuve qui identifie une personne en tant que gardien de l'île.


Saint Seiya ~ The Lost Canvas va plus loin en attribuant au masque des pouvoirs particuliers. Ainsi, il ne peut être porté que par des gardiens légitimes ou par leur lignée. L'endosser permet d'émettre une lumière qui tue les Black Cloths.


Help form status2.png
Améliorable
  • Des suggestions ou corrections à proposer ? Votre contribution sur cette page du forum pourrait nous aider à améliorer cet article !


Chef des Black Saints

Il n'y a pas de règle particulière pour désigner celui qui commande les Black Saints, si ce n'est la simple loi du plus fort. Peu importe que le nouveau chef soit un Black Saint ou non comme nous le montre l'exemple d'Ikki. Dans le manga, Jango était le chef des Black Saints jusqu'à ce qu'Ikki ne l'abatte. Dans l'anime, Ikki devient chef des Black Saints juste en acquérant la Cloth du Phoenix, et bien plus tard Jango profite du fait qu'Ikki ait abandonné les Black Saints pour prendre sa place.

18ème siècle

20ème siècle


Lieux importants

Ile de Death Queen

Ile de Death Queen

デスクィーン島 - desu kwīn tō

Cette île située dans le Pacifique est décrite comme étant l'enfer sur Terre. Le sol y est brûlant, et un volcan encore actif au centre de l'île nommé "Fire Mountain" vomit constamment ses vapeurs néfastes. C'est là que sont emprisonnés les Black Saints sous la garde de Guilty. Dans le manga on peut voir qu'un fermier y vit avec Esmeralda, tandis que dans l'anime celle-ci est la fille de Guilty et est la seule personne non-guerrière de l'île. Dans l'anime, Death Queen finit par être engloutie dans l'océan lorsque le Pope réveille à distance les esprits maléfiques qui sommeillaient dans le magma de l'île.

Selon l'Hypermythe, il s'agit d'un vestige émergé du continent englouti de Mü, et c'est là que les Pandora Boxes contenant les Black Cloths auraient été trouvées. Le Taizen soutient aussi l'hypothèse d'une partie du continent de Mü[1].

A noter : La traduction française du manga a opté pour le nom Death Queen Island (alors que la VO n'utilise d'appellation anglaise que pour le nom proprement dit de l'île).

Cavernes des dix vents

Caverne des Dix Vents

十風穴 - jūppūketsu, litt: 十風: dix vents, 穴: cavernes

Ces cavernes situées au pied du Mont Fuji sont le théâtre des affrontements entre les Bronze Saints et les Black Four menés par Ikki, avec pour l'enjeu la récupération de toutes les parties de la Gold Cloth du Sagittaire. Cet endroit n'existe que dans le manga (et dans le jeu vidéo sur NES qui en est tiré), et est remplacé dans l'anime par la Vallée de la Mort.

Vallée de la Mort

Vallée de la Mort

殺生谷 - sesshōdani, litt: 殺生: action de tuer, 谷: vallée

Cette région montagneuse remplace les Cavernes des Dix Vents dans l'anime en tant que terrain de bataille entre les Black Saints et nos héros. Elle se situe dans le nord des Alpes japonaises (une centaine de kilomètres plus loin que la chaîne comprenant le mont Fuji). Tout près de ce lieu s'étend une forêt où Saori Kido possède un chalet dans lequel elle se réfugie pour échapper à Gigas (anime).


Black Cloths

Black Saints qui s'en prennent à Ikki sur Death Queen Island

暗黒聖衣 - ブラック クロス - burakku seinto, litt: 暗黒: ténèbres, 聖衣: vêtement sacré

Les Black Cloths ressemblent en tout point aux Cloths existantes au niveau de l'apparence, si ce n'est qu'elles sont intégralement noires. La ressemblance s'arrête là en revanche, et les affrontements contre les Bronze Saints montrent que ces Black Cloths sont loin de valoir les véritables Cloths. Selon l'Hypermythe, les Black Cloths auraient été trouvées sur Death Queen Island parmi de nombreuses Pandora Boxes contenant d'autres Cloths. Nul Saint ne voulut les porter, mais la mention de leur existence attira sur l'île de nombreux individus avides de pouvoir ou qui avaient échoué lors de leur entraînement pour devenir Saints.

Aucun document officiel de Saint Seiya n'explique qui a créé les Black Cloths, ni pour quelles raisons. Une supposition courante parmi les fans veut qu'elles soient l'œuvre d'alchimistes rebelles à Athéna qui n'auraient pas eu le talent nécessaire pour faire de vraies Cloths, mais rien n'empêche non plus de penser que ce sont peut être de simples prototypes à la création de vraies Cloths, ou le travail d'apprentis alchimistes en formation, sans forcément y voir d'intentions mauvaises de leur part.


Dans Saint Seiya ~ The Lost Canvas, les Black Cloths correspondant aux Silver Cloths ont des apparences légèrement différentes de celles-ci, et sont ainsi plus couvrantes que les modèles originaux.

Black Saints

Black Saints du Corbeau et de la Baleine (en rouge)

暗黒聖闘士 - burakku seinto, litt: 暗黒: ténèbres, 聖闘士: guerrier sacré

Les Black Saints sont des hommes qui font passer avant tout leur profit personnel et utilisent pour cela des pouvoirs de même nature que les Saints. Bien que leur nombre semble être conséquent, leur niveau de combat est faible, et ils disparaissent de l'histoire après la courte saga des Galaxian Wars. Ils font presque tous preuve d'un tempérament orgueilleux et belliqueux. Leurs techniques de combat ressemblent à des versions corrompues des véritables arcanes utilisés par les Saints. Impossible de dire s'il existe une hiérarchie relative aux copies de Cloths qu'ils ont, mais le fait d'apercevoir dans le manga des Black Saints vêtus de Black Cloths semblables aux Cloths de la Baleine, du Grand Chien et du Corbeau obéissant aux Black Four laisse penser que le rang de la Cloth copiée importe peu.

Black Four

Black Four

暗黒四天王 - burakku fō, litt: 暗黒: ténèbres, 四天王: quatre rois célestes

Ces quatre Black Saints, reflets de nos héros, sont les plus puissants de leur ordre, et ils surpassaient Jango qui était malgré tout leur chef. Ils se sont soumis à Ikki qui les a tous vaincus, sans les tuer, avant d'abattre Jango. On peut se demander pourquoi Kurumada les a mis au service de Jango étant donné que la loi du plus fort règne sur cette île, mais d'un point de vue logique on peut imaginer qu'ils se sont volontairement soumis à lui pour éviter une situation de lutte de pouvoir entre eux quatre supposés être de forces équivalentes.

Leur nom, bien que noté "Black Four" par Kurumada concernant la prononciation, se lit normalement "Shi Ten'ō" en japonais, ce qui signifie "Les quatre rois célestes", nom de groupe qui revient souvent dans les mangas de type "shōnen". C'est aussi cette prononciation qui est retenue dans l'anime. Dans la mythologie japonaise, les quatre rois célestes sont des divinités protectrices qui se trouvent autour de divinités plus importantes et gardent chacune un point cardinal (voir plus de détails sur un site externe).

Autres Black Saints pré-revival

Outside Story 1

Black Saints de Saint Seiya ~ The Lost Canvas

Nero est une organisation de Black Saints opérant à Venise au 18ème siècle dans Saint Seiya ~ The Lost Canvas.

  • Avido, Black Saint de l'Autel et chef de l'organisation.
  • Allegre, Black Saint de la Baleine.
  • Rusé, Black Saint du Corbeau.
  • Yudo, Black Saint des Chiens de Chasse.
  • Laimargos, Black Saint d'Hercule.

Jeux vidéos



Références

  1. Saint Seiya Taizen, p. 183

Revenir à Personnages

Article rédigé par Archange. Précisions sur la graphie Death Queen Island/Ile de Death Queen en VF par Chernabog.