Episode 026

From SaintSeiyaPedia
Share/Save/Bookmark
Jump to: navigation, search
Episode 026
Episode026.jpg
Hyōga contre les flammes de Babel
Saint Seiya Série TV
Numéro 026
Titre japonais 敵か味方か! スチールセイント
Titre romaji Teki ka mikata ka ! Steel Saints
Titre français Steel Saints ! Amis ou ennemis ?
Durée 21 minutes
Date 1987/04/25
Format TV
Notes TV Asahi
Liste
Ordre wiki 026
Précédent    Suivant
Résumé, note et staff japonais par Archange. Paragraphe sur la version française par Chernabog.
Episode

Les trois inconnus se présentent comme étant les Steels Saints et aident Hyōga à vaincre Babel.

Récit

Les attaques de feu de Babel mettent en difficulté Seiya et Hyōga, ainsi qu'Ikki dépourvu de sa Cloth. Hyōga se protège de la fournaise grâce à son aura glaciale et essaie d'abattre son adversaire avec le Diamond Dust, mais le souffle de l'attaque se heurte à une sphère de flammes de Babel qui continue sa route en direction de Saori et des autres Bronze Saints, forçant le Saint du Cygne à s'interposer en émettant un souffle gelé pour les protéger. Il poursuit vaillamment le combat tandis que les trois inconnus restent observer la scène sans intervenir. Hyōga montre cependant des signes d'affaiblissement, ce qui incite ces trois garçons à passer à l'action. Babel lance une boule de feu sur celui qui porte une protection rouge, mais la sphère ardente est absorbée par des ventilateurs situés sur les avant-bras du mystérieux garçon. Ils se présentent alors tous trois comme étant les Steel Saints : Ushio à l'armure marine, Daichi à l'armure terrestre, et Shō à l'armure aérienne. Ushio et Daichi se mettent à courir en cercle pour éteindre l'incendie avec leur Steel Hurricane. Le Silver Saint leur envoie des flammes, moment dont profite Hyōga pour attaquer avec un Diamond Dust qui réussit à geler les flammes de Babel. Celui-ci ne peut croire qu'un Bronze Saint s'imagine le vaincre, opinion vite mise en défaut par Hyōga qui lui porte un coup fatal avec son Aurora Thunder Attack. Babel les prévient qu'ils ne pourront rien contre la puissance du Sanctuaire, ce qui n'inquiète pas Hyōga, certain de leur victoire finale, tandis que Seiya ajoute qu'Athéna est de leur côté. Babel, surpris par cette remarque, prend alors conscience du Cosmos doux qui émane de Saori, qui saisit la main du Saint agonisant et lui assure que sa mort sera paisible, l'assurant que dans une autre vie il sera au service de la justice. Babel meurt heureux, les larmes aux yeux.


Les Steel Saints ont disparu, ce qui amène tout le monde à se demander qui ils sont et surtout si il faut les considérer comme des alliés ou comme des ennemis, en dépit de l'aide qu'ils ont fournie. Ikki émet l'hypothèse que c'était peut-être pour s'emparer eux-mêmes de la Gold Cloth. Au Sanctuaire, Phaeton annonce la défaite de leurs troupes au Pope, qui le malmène mais décide pourtant de lui laisser une dernière chance. Phaeton retourne dans ses quartiers en se torturant l'esprit pour trouver un moyen de vaincre ces Bronze Saints décidément coriaces. Shaina arrive alors et lui expose le fait que ceux-ci vont certainement venir d'eux-mêmes au Sanctuaire, et qu'elle pourrait donc leur tendre une embuscade avec l'aide de quelques guerriers. Phaeton lui donne carte blanche et lui dit de disposer.


Algol de Persée

Des cris résonnent dans le Sanctuaire : trois jeunes hommes prennent la fuite tandis que les gardes hurlent pour signaler les déserteurs. Aiolia observe les événements en se disant que ce genre de tentative est inutile vu qu'un Saint viendra les arrêter. Aiolia leur barre le chemin dans un canyon en leur demandant aimablement de revenir, mais les supplications de ces apprentis l'incitent à les laisser partir. Malheureusement il est trop tard : le Silver Saint Algol de Persée et Shaina sont arrivés pour punir de mort les fuyards. Les jeunes garçons implorent à genoux Algol de les épargner, et celui-ci passe à côté d'eux pour aller se placer dans la direction qu'ils cherchaient à atteindre, dos tourné. Il leur dit qu'ils peuvent partir, ce qui les emplit de joie et de reconnaissance. Cependant, la longue chevelure du Silver Saint est soulevée par un mouvement de tête de celui-ci, dévoilant dans le dos de sa Cloth le visage de la Méduse, dont les yeux s'ouvrent et projettent une lumière scintillante qui pétrifie les trois garçons. Aiolia méprise cette conduite cruelle, tandis que Shaina demande à Algol de l'aider à venger la mort de Misty et des autres Silver Saints. Algol brise la tête d'une des statues, furieux de penser que des Bronze Saints aient réussi à tuer ses frères d'armes, et Shaina ajoute que Marin subira le même sort, à la grande inquiétude d'Aiolia.


Au Japon, Saori a fait établir un centre d'opérations complet sous les ruines du Colisée Graad. Elle pense qu'il vaut mieux se renseigner sur l'ennemi plutôt que de foncer tête baissée comme le voudrait Seiya. Celui-ci accepte alors de faire une mission de reconnaissance en Grèce, accompagné de Shiryū et de Shun. Ils prennent l'avion, mais Shaina est prévenue de ce voyage par des espions et décide de les intercepter en plein vol. Elle se rend sur une île déserte en compagnie d'Algol et de Spartan, un guerrier étrange qui provoque le crash de l'appareil à l'aide de ses pouvoirs télékinésiques.



Help form status2.png
Améliorable
  • Des suggestions ou corrections à proposer ? Votre contribution sur cette page du forum pourrait nous aider à améliorer cet article !

Données à corriger ou ajouter

2012-09-30 : vérifier orthographe récit, comparaison manga-anime,

Notes

Avion incassable.
  • On ignore en quelle matière est leur avion, mais ses ailes parviennent à détruire des rochers !


Personnages présents

Attaques utilisées


Combats débutant dans ce chapitre / épisode

Episode 026
# Début Fin Issue
054 Episode 026 Episode 026 Gênent Babel Daichi, Shō, Ushio Versus Babel
055 Episode 026 Episode 026 Victoire de Hyōga Hyōga Versus Babel


Production

Réalisation, scénario, chara design

Réalisateur(s) : Shigeyasu Yamauchi
Directeur(s) de l'animation : Zenkichi Inatsu
Scénario : Takao Koyama
Directeur(s) artistique : Tadao Kubota

Réalisation, scénario, chara design

Plans clé
Kō Sogabe
Yasuhiko Kamata
Intervalliste(s)
Eisaku Inoue
Reiji Aoki
Yoshie Nakamura
Ayako Akiyama
Décors
Satsuki Hashimoto
Kazuhisa Asai
Effets spéciaux
Kiyoshi Asanuma
Prise d'image
Toshio Shirai
Finitions
Kunio Tsujita
Maki Aikawa
Junko Matsumoto
Édition
Yasuhiro Yoshikawa
Enregistrement audio
Yasuo Tachibana
Sélection musicale
Kyōno Watanabe
Effets sonores
Yasuyuki Konno
Assistant du réalisateur
Sadao Takase
Assistant de production
Akihiko Tomita
Assistant finitions
Tatsuya Hattori
Assistant artistique
Reiko Kitayama
Enregistrement
Miyuki Ikeno
Développement photo
Toei Kagaku

Seiyuu / Comédiens de doublages

Studio de doublage : AONI Production



International

France Flag icon france-small.gif

Casting


Studio : SOFI

  • Direction artistique : Marc François
  • Adaptation : Isabelle Porcon


Notes

  • Le titre utilisé dans la première version diffusée sur TF1 est "La révélation". # ERREUR, titre de l'épisode précédent, à corriger #
  • Le titre utilisé dans la version intégrale est "Ensemble, protégeons Athena!". # ERREUR, titre de l'épisode précédent, à corriger #
  • L'Aurora Thunder Attack est nommée "Foudre de l'Aurore" dans cet épisode (au lieu de la traduction habituelle : "Tonnerre de l'Aube").
  • Une erreur d'adaptation donne l'impression que plusieurs soldats du Sanctuaire sont eux aussi en train de le quitter, alors qu'ils sont en fait en train de signaler la désertion des trois jeunes hommes.
  • Shō change de voix à plusieurs reprises dans cet épisode.
  • Ushio est doublé par une femme (contrairement à la VO). Ce n'est toutefois pas une erreur (comme ce fut le cas avec Shun ou Mū lors de leurs premières apparitions), Virginie Ledieu le doublant en prenant un timbre de jeune garçon.
  • Un des déserteurs change de voix au cours de l'épisode.
  • Ushio, à l'armure Marine, lance en VF : « Apprends que c'est de la terre que je tire toute mon énergie », alors qu'il annonce son nom en VO. De même, Daichi, à l'armure Terrestre, continue en VF par : « Quant à moi c'est l'air qui est mon élément », et Shō dit : « et voilà le mien » tout en renvoyant les flammes de Babel, ce qui laisse croire qu'il faisait allusion au feu.



Liens externes

Références