Episode 114

From SaintSeiyaPedia
Share/Save/Bookmark
Jump to: navigation, search
Episode 114
Episode114.jpg
Poséidon en colère
Saint Seiya Série TV
Numéro 114
Titre japonais 輝け友情の星よ! 永遠の少年伝説
Titre romaji Kagayake yūjō no hoshi yo ! Eien no shōnen densetsu
Titre français Brille, étoile de l'amitié ! L'éternelle légende des jeunes hommes
Durée 21 minutes
Date 1989/04/01
Format TV
Notes TV Asahi
Liste
Ordre wiki 114
Précédent    Suivant
Rédigé par Archange. Récit par Alain. Comparaison manga/anime par hugo.
Episode

Les héros doivent passer Poséidon pour s'attaquer au Pilier Central et libérer Athéna. Aidés des armures d'or du Sagittaire, du Verseau et de la Balance, y parviendront-ils ?

Récit

Temple de Poséidon :

Les trois Saints attaquent le dieu en même temps avec le Pegasus Suisei Ken, l'Aurora Execution et le Rozan Shō Ryū Ha. Poséidon, qui veut les transpercer de son trident, tombe. Ils se dirigent alors vers le Main Breadwinner pour le détruire. Le Dragon emploie une arme de la Balance mais rien n'y fait, la colonne demeure intacte.

Poséidon en colère.

Pilier de l'Atlantique nord :

Kanon est fou de rage de l'échec de ses plans et malmène Ikki. Celui-ci se rend compte alors de l'extrême puissance de son adversaire. Mais Sorrento veut punir Kanon de la mort des Marinas en jouant son Dead End Symphony. Cependant Le Phoenix lui dit d'arrêter car Kanon doit lui dire où se trouve l'urne d'Athéna.

Le Saint dit que Kanon a une grande dette envers la Déesse. En effet, c'est elle qui l'a sauvé de la mort au Cap Sounion il y a quelques années. Le Général est sceptique mais il lui confie la vérité : l'urne d'Athéna est située dans le lieu le plus sûr du sanctuaire sous-marin, le Main Breadwinner.

Apprenant la vérité, Ikki se rend au temple de Poséidon en disant que Kanon n'est plus digne d'être combattu. Sorrento dit la même chose : la Terre ne mérite pas d'être détruite tant qu'il reste l'amour d'Athéna. Si Kanon refuse de reconnaître cet amour, il en effet indigne d'être affronté.


Temple de Poséidon :

Le Main Breadwinner résiste aux offensives. Seiya souhaite que ses camarades le lancent sur le pilier avec le Rozan Shō Ryū Ha et l'Aurora Thunder Attack afin de détruire ses atomes. Poséidon se réveille avec un Cosmos encore plus grand. Ikki vient aider ses camarades que le Dieu attaque et leur dit que l'urne d'Athéna se trouve à l'intérieur du pilier. Poséidon le repousse et frappe Hyōga et Shiryū. Ceux-ci aidés par Shun et Ikki augmentent leur Cosmos pour protéger Pégase. Seiya résiste et fait un miracle : il arrive à détruire le Main Breadwinner.

Poséidon contre Athéna

Poséidon est furieux de voir Athéna sauvée et qui tient l'urne dans ses mains. Il lance son trident. C'est Seiya qui le reçoit. Poséidon lance une série d'offensives sur Athéna. Mais ses Saints la protègent de leur Cosmos. Saori enferme l'âme de Poséidon dans l'urne. Thétis se penche sur Julian évanoui. Kiki et Shaina rejoignent leurs camarades mais le royaume sous-marin est submergé. Saori protège ses Saints et les ramène à la surface.

À la surface, à la résidence Kido, Tatsumi et les autres Bronze Saints assistent à la fin du déluge. De même qu'Hilda et Freya à Asgard, les Gold Saints au Sanctuaire et le vieux maître à Rozan. Saori et ses Saints se retrouvent sur le bord de la Méditerranée pour voir voir le soleil.

Image finale



Help form status1.png
Final
  • Des suggestions ou corrections à proposer ? Votre contribution sur cette page du forum pourrait nous aider à améliorer cet article !

Données à corriger ou ajouter

2016-05-12 :

Notes

Tous en civil, même Shaina
  • Lors de l'image de fin, nous voyons Shaina habillée en civil. Cela sera la seule fois de toute la série d'origine et des OAV Hadès. En revanche, le même type de tenue sera reprise pour elle dans Saint Seiya Omega.


Comparaison avec le manga

  • A l'exception de la première tentative de Shiryū, tous les essais de destruction de Main Breadwinner avec les armes de la Balance se déroulent hors-écran.
  • Hyōga a recours à l'Aurora Thunder Attack pour projeter Seiya sur Main Breadwinner, alors qu'il a recours au Diamond Dust dans le manga.
  • Contrairement au manga, Shun se relève après avoir été sonné par Poséidon. Par ailleurs, en embrasant son Cosmos, il parvient à régénérer partiellement sa Cloth (les épaules se reconstituent).
  • De plus, le Saint d'Andromède intervient pour protéger son frère aîné après que l'Empereur des Mers s'est défait de l'étreinte de ce dernier. Tous deux prêtent ensuite avec Shiryū et Hyōga leurs Cosmos à Seiya projeté vers Main Breadwinner.
  • Il s'agit d'ailleurs de la seule occasion durant laquelle cette évolution de la Cloth du Phoenix prend une couleur dorée. Elle a bien reçu du sang de Gold Saint dans l'anime, ce n'est pas le cas dans le manga.
  • Dans le manga, Seiya et Saori font un petit discours après la sortie de la Déesse du Main Breadwinner. Ce n'est pas le cas dans l'anime.
  • Dans le manga, après la destruction du Main Breadwinner, Seiya veut frapper le Dieu avec sa flèche mais la Déesse refuse car Julian serait blessé. Cette scène n'apparaît pas dans l'anime.
  • Les quatre Bronze Saints sont conscients jusqu'à la fin de la bataille.
  • À la différence du manga, c'est Seiya - et non Kanon - qui s'interpose pour recevoir le trident de Poséidon à la place de Saori. Dans le dessin animé, le Marina du Dragon des Mers rumine sa défaite auprès de son pilier détruit.
  • Dans le support d'origine, Poséidon n'offre aucune résistance une fois que Saori dévoile l'urne destinée à le sceller. Ici, il lance plusieurs assauts consécutifs sur la déesse, et c'est avec l'aide des Cosmos de ses Bronze Saints que celle-ci parvient finalement à l'enfermer.
  • Dans le manga, Poséidon met en garde Athéna sur le fait qu'elle ne cesse d'aider les humains et cela se retournera contre elle un jour. Dans l'anime, il n'en dit rien.
  • Une fois Poséidon vaincu, le manga traite très rapidement la destruction du Sanctuaire sous-marin. L'anime montre Shaina et Kiki rejoindre le groupe des héros puis le Cosmos d'Athéna envelopper les vainqueurs emportés par les flots.
  • Les séquences d'après-déluge situées aux quatre coins du monde (Japon, Asgard, Sanctuaire et Rozan notamment) sont toutes inédites, de même que la scène finale de coucher de soleil.
  • Le flash-back montrant la première rencontre entre Julian Solo et Thétis (sous forme de poisson) est absent, de même que la rencontre entre un Julian Solo amnésique et Sorrento. Ici, on aperçoit juste Julian laissé inconscient au bord de la mer et Thétis - sous forme de néréide - repartir en plongeant dans l'eau. Dans le manga, elle succombe après avoir ramené Julian Solo à la surface et ce dernier découvre son cadavre - sous forme de poisson - alors qu'il est en compagnie de Sorrento.


Personnages présents

Attaques utilisées


Combats débutant dans ce chapitre / épisode

Episode 114
# Début Fin Issue
175 Episode 114 Episode 114 Victoire d'Athéna Hyōga, Ikki, Saori, Seiya, Shiryū, Shun Versus Julian Solo, Poséidon


Production

Réalisation, scénario, chara design

Réalisateur(s) : Kazuhito Kikuchi
Directeur(s) de l'animation : Shingo Araki
Scénario : Yoshiyuki Suga
Directeur(s) artistique : Minoru Ookōuchi

Réalisation, scénario, chara design

Plans clé
Michi Himeno
Intervalliste(s)
Katsuya Nakamura
Aiko Kojima
Junko Mishō
Hiroya Iijima
Décors
Kazuhisa Asai
Kōji Yamamura
Effets spéciaux
Isao Yamamoto
Prise d'image
Toshio Shirai
Finitions
Masayo Imai
Sumihiko Watanabe
Yukiko Gokida
Édition
Yasuhiro Yoshikawa
Enregistrement audio
Isao Hatano
Sélection musicale
Kyōno Satō
Effets sonores
Yasuyuki Konno
Assistant du réalisateur
Shin'ichi Ide
Assistant de production
Atsushi Okuyama
Assistant finitions
Noriko Hirai
Assistant artistique
Reiko Kitayama
Enregistrement
Hiroko Okamoto
Développement photo
Toei Kagaku

Seiyuu / Comédiens de doublages

Studio de doublage : AONI Production



International

France Flag icon france-small.gif

Casting


Studio : SOFI


Notes

  • Le titre utilisé dans la première version diffusée sur TF1 est "Le combat des dieux".
  • Le titre utilisé dans la version intégrale est "L'éternelle légende des héros".
  • Un cri de Shiryū est fait par Éric Legrand.



Liens externes

Références