The Lost Canvas Volume 24

From SaintSeiyaPedia
Share/Save/Bookmark
Jump to: navigation, search
The Lost Canvas Volume 24
TLCvol24.jpg
Volumes de Saint Seiya - The Lost Canvas
Saint Seiya - TLC - Série principale
Pays d'origine Japon Japanflag.gif
Nom francais The Lost Canvas Volume 24
Numéro 24
Production
Auteur(s) Masami Kurumada, Shiori Teshirogi
Artiste(s) Shiori Teshirogi
Editeur(s) Akita Shōten
Caractéristiques
Type de produit Publication
ISBN 4-253-21642-5
Nb. de pages 192
Sortie
Date 2011/04/08
Prix 440 yens
Liste
Ordre wiki 24
Précédent    Suivant
Article rédigé par Archange.



Préface

  • Traduction jp->fr par Archange.

Et voici enfin le tour du père. Parlons donc de ce personnage. Les lecteurs qui analysent The Lost Canvas doivent probablement se demander si l'inspiration ne serait pas ce Tuxedo Kamen (NDT: Sailor Moon) ayant pour seiyuu Tôru Furuya, qui était aussi la voix du Seiya d'origine. Mais...

C'est faux...

Je pense que c'est un personnage qui parait très étrange par rapport à l'univers Saint Seiya, mais il me plaît. Lorsqu'il a fallu le faire apparaître pour la première fois, je suis restée assise avec mes deux tantô dans un family restaurant jusqu'à deux heures du matin. Je suis ensuite rentrée en taxi, puis mes assistantes et moi n'avons pas arrêté de faire des rectifications en série sur le travail que l'on devait bientôt rendre dans sa version finale. Ça a été très difficile, mais en y rependant maintenant ça me rend nostalgique.

Pour en revenir au premier sujet... je ne sais pas précisément, par contre en ce qui me concerne, le thème musical que j'associe à Yôma est "Owner ha saikou" de Tamio Okuda. N'ha.

Voilà voilà. La conclusion entre le trio est proche. S'il vous plaît, restez avec moi jusqu'au bout !

Shiori Teshirogi

tantô: managers qui valident le travail des mangakas, les guident et leur demandent de rectifier certaines choses si nécessaire.

Youtube - Owner ha saikou

Chapitres

The Lost Canvas Volume 24
Saint Seiya - The Lost Canvas
Numéro 206
Titre japonais 未来
Titre romaji Mirai
Titre français Futur
Nombre de pages 20
Date 2010/11/25
Magazine Shûkan Shônen Champion 52 (12月9日)
Shuukan champion 52 2010.jpg
Liste
Ordre wiki 206
Précédent    Suivant
Article rédigé par Archange.
Chapitre


Récit

Tenma et Shion faces à une vision du futur montrant Seiya.

Yōma répond par la moquerie à la tirade enflammée de son fils. Le Spectre ajoute que contrairement à Shion, Tenma a un rôle important à jouer : celui d'aller pulvériser Alone, et il lui conseille donc de se remettre en route, jouant nonchalamment avec son chapeau. Shion de son côté est plutôt surpris de voir que Yōma veut laisser passer Tenma. Ce dernier se refuse cependant à partir sans son compagnon. Yōma, impatient, explique que Tenma ne deviendra pas capable d'affronter les cieux à ce rythme-là, or les besoins de son scénario exigent le pouvoir de déicide de son fils afin de pouvoir donner naissance à une nouvelle mythologie. Méphistophélès ajoute d'ailleurs que Partita est morte afin que Tenma obtienne sa God Cloth et accomplisse ce plan, déclaration qui révolte au plus haut point Tenma, conscient que sa mère ne partageait pas les aspirations de Yōma.

Shion intervient dans la conversation en admettant qu'au vu du plan de Yōma, sa présence est insignifiante, ce qui expliquerait pourquoi Yōma viendrait l'abattre. Tenma lui conseille de ne pas trop prendre à coeur ce que raconte le Spectre, mais Shion lui répond qu'il est conscient de la dangerosité particulière de Yōma, admettant même ressentir un certain malaise à son égard. De plus, le Gold Saint émet la supposition que quelque chose de non humain sois tapi en Yōma. L'intéressé décoche un sourire carnassier et se met à ricaner tandis que les rouages d'une montre se mettent en route.

Méphistophélès reconnaît que Shion a toujours été intelligent depuis sa toute jeunesse, et il décide alors d'expliquer à celui-ci pourquoi il souhaite l'annihiler. Des images diverses apparaissent de toutes parts, sous les yeux ébahis des deux Saints. Yōma leur dit qu'ils se trouvent à la croisée des futurs. Le futur qui s'annonce ne lui convient guère, et il leur explique que lorsque l'on écrit un scénario on pense souvent à plusieurs versions découlant d'un choix. En l'occurrence, le choix présent est d'éliminer ou non le futur Pope. Shion ne peut s'empêcher d'être surpris à la vue d'une image de lui en Pope, tandis que Yōma ajoute que le Sanctuaire rebâti par Shion va permettre d'élever une certaine personne. Le décor change encore et cette fois les deux Saints se retrouvent face à un jeune homme en fauteuil roulant. Le visage de celui-ci est semblable à celui de Tenma. Yōma leur dit qu'il s'agit de Seiya, le Pégase de la prochaine ère, qui deviendra Saint au Sanctuaire, et que dans deux siècles il abattra des dieux et deviendra la cible des cieux.

Yōma ne souhaite pas un tel futur, il veut que le conflit avec les dieux se déroule en cette ère, provoqué par Tenma, et explique donc vouloir faire disparaître le futur Pope Shion afin d'effacer ce futur. Il lance un tourbillon d'énergie noir en direction de Shion, qui réplique avec son Crystal Wall. Yōma, moqueur, lui fait malgré tout remarquer que ce mur de protection est en train de se briser. Tenma s'interpose pour bloquer l'attaque alors que le Crystal Wall tombe en morceau, devant un Shion surpris de voir que Tenma est devenu capable de stopper un coup qui a pourtant mis à mal son arcane défensif. Yōma est satisfait de voir la force de Tenma, mais pense néanmoins qu'il est encore trop tendre. Le Spectre lance son Marbleous Loom directement sur Shion, qui disparaît, aspiré dans la faille dimensionnelle. Tenma bouillonne de colère, mais soudain le tourbillon noir réapparaît en tournant en sens inverse, et Aspros des Gémeaux fait son entrée, tenant Shion et Dōko évanouis dans ses bras. Le Gold Saint dit à Tenma qu'il va s'occuper de Yōma, car il a lui aussi des comptes à régler avec ce Spectre.



Help form status2.png
Améliorable
  • Des suggestions ou corrections à proposer ? Votre contribution sur cette page du forum pourrait nous aider à améliorer cet article !

Notes

  • Pas de différences entre la prépublication et la version reliée.


Personnages présents

Attaques utilisées


Combats débutant dans ce chapitre / épisode

Aucun.



Références

The Lost Canvas Volume 24
Saint Seiya - The Lost Canvas
Numéro 207
Titre japonais 鬼兄弟
Titre romaji Oni kyōdai
Titre français Les frères démons
Nombre de pages 20
Date 2010/12/02
Magazine Shûkan Shônen Champion 1 (12月16日)
Shuukan champion 01 2011.jpg
Liste
Ordre wiki 207
Précédent    Suivant
Article rédigé par Archange.
Chapitre


Récit

Aspros déploie son Cosmos.

Tenma se demande qui est ce nouvel arrivant, tandis que Yōma est assez contrarié de voir qu'Aspros a pu revenir du Marbleous Loom. Le Spectre lance avec moquerie le nom du Saint en le traitant de "grand frère", et continue ses quolibets en précisant que c'est bien digne de "l'élite" qu'il est, alors qu'Aspros déclare qu'une faille dimensionnelle aussi simple ne pouvait marcher contre lui. Tenma est surpris de voir Dōko dans les bras d'Aspros, et ne peut réprimer son inquiétude en constatant les sérieuses brûlures subies par les son mentor. Soudain, Aspros lui jette Shion et Dōko, ajoutant qu'il les a ramassés sur le chemin et que Tenma ferait mieux de se remettre en route en les emportant avec lui. Tenma, qui n'apprécie guère de se faire ainsi donner des ordres par un nouveau venu, explique qu'il a lui aussi de bonnes raisons de vouloir en finir avec Yōma, qui a manipulé la destinée de ses proches. Tandis qu'il repense à sa mère, Aspros lui renvoie un rire moqueur en demandant qu'est-ce que Deuteros a bien pu voir en ce pleurnichard. Tenma demeure perplexe à cette mention, ignorant qui peut bien être Deuteros. Aspros déploie tout à coup un puissant Cosmos semblable à du magma, tout en précisant que pour combattre un diable il faut soi-même être un démon. Tenma s'affole en prévenant Aspros que ce genre de Cosmos risque de tuer Shion et Dōko, déjà en piteux état, mais Aspros rétorque juste qu'il n'en a rien à faire et que c'est bien ce qui se passera si Tenma ne se remet pas en route.


La silhouette de Deuteros se superpose à celle d'Aspros.

Aspros déclare être un homme capable d'assassiner son frère cadet par ambition, ajoutant que les jumeaux qu'ils étaient se sont déjà effectivement entre-tués sous l'influence d'une goutte de ténèbres de Yōma. Pour lui, il faut un démon pour combattre un diable. À ce moment-là la silhouette de Deuteros apparaît devant Aspros, et Tenma comprend que le frère mentionné par Aspros est l'homme qui l'a entraîné sur l'île Kanon et dont il ignorait jusqu'alors le nom. Tenma pense que la situation d'Aspros et Deuteros ressemble à sa situation et celle de sa mère, amenés à s’entre-tuer à cause de Yōma. Aspros, ou plutôt Deuteros, lui redemande de partir en avant avec Shion et Dōko, répétant une chose que Tenma avait dite sur l'île Kanon : il ne veut plus laisser personne mourir. Tenma se décide finalement à continuer son chemin avec les deux autres Gold Saints. Yōma crie que Tenma peut partir, mais exige qu'il lui laisse Shion, décochant sa montre à gousset afin de stopper le temps et Tenma dans sa course. Pourtant, à son grand étonnement, rien ne se passe et Tenma disparaît au loin.


Yōma suspecte Aspros d'être responsable de ce qui vient de se passer, et celui-ci répond, moqueur, qu'un grand savoir est nécessaire afin de devenir Pope, expliquant que la vitesse de l'expansion galactique semble différente pour un observateur à la vitesse de la lumière, et que le temps varie relativement à un observateur donné. Aspros a créé une coupure dimensionnelle qui enveloppe le terrain de combat et fait se déplacer leur scène à la vitesse de la lumière, donnant ainsi naissance à une zone dans laquelle la nature du temps est en fluctuation constante, ce qui empêche Yōma de l'arrêter. Confiant, le Saint annonce déjà la sortie de scène pour Méphistophélès. Yōma se met a ricaner, le regard fou, puis se reprend en répondant que c'est Aspros qui va mourir ici.



Help form status2.png
Améliorable
  • Des suggestions ou corrections à proposer ? Votre contribution sur cette page du forum pourrait nous aider à améliorer cet article !

Notes

  • Pas de différences entre la prépublication et la version reliée.


Personnages présents

Attaques utilisées


Combats débutant dans ce chapitre / épisode

The Lost Canvas Volume 24
# Début Fin Issue
102 The Lost Canvas Volume 24 TLC Chapitre 210 Victoire d'Aspros Aspros Versus Yōma, Kairos




Références

The Lost Canvas Volume 24
Saint Seiya - The Lost Canvas
Numéro 208
Titre japonais 時の神
Titre romaji Toki no kami
Titre français Le dieu du Temps
Nombre de pages 25
Date 2010/12/09
Magazine Shûkan Shônen Champion 2+3 (12月23日+30日)
Shuukan champion 02-03 2011.jpg
Liste
Ordre wiki 208
Précédent    Suivant
Article rédigé par Archange.
Chapitre


Récit

Aspros se met déjà à dire que Yōma n'a plus le moindre atout, mais le Spectre commence alors à ricaner, félicitant même moqueusement "Mr L'élite qui voulait devenir Pope". Son costume se déchire, révélant son Surplis. Yōma, dont la façon de parler est devenue plus vulgaire, fait remarquer qu'il n'apprécie pas le regard hautain d'Aspros, et que selon lui, tous les grands frères ont ce genre d'attitude. Un cadran d'horloge apparaît sur le corps d'Aspros, surpris, et Yōma lance son Rewind Bio, une technique capable de retirer le Temps accumulé dans le corps humain, au delà de la naissance si besoin. Aspros disparaît complètement et seule la Cloth des Gémeaux demeure. Yōma commence à quitter les lieux, se disant à lui-même qu'à un tel stade il n'y a plus de lien entre frères, et qu'il souhaite d’ailleurs au petit frère d'avoir droit aux privilèges s'il renaît un jour. Soudain, la voix d'Aspros lui signale qu'il est trop tôt pour partir, et Yōma constate éberlué que le Saint n'a pas disparu et que cette fois il porte le Surplis des Gémeaux. Aspros explique qu'il est déjà mort deux ans auparavant et que sa résurrection l'a pourvu d'un corps immortel pour lequel la course du temps n'a pas de sens. Yōma commence à argumenter qu'Aspros était pourtant redevenu un Saint, mais l’intéressé le coupe en expliquant que le bien, le mal, Hadès ou Athéna lui importent peu. Tout ce qui l'intéresse c'est lui-même, et il entend bien éparpiller Yōma à travers la galaxie afin de lui faire payer ses manipulations à son encontre. Aspros lance d'une main la Galaxian Explosion. Méphistophélès, frappé de plein fouet, se met à hurler de douleur et disparaît.

Kairos dévoile sa véritable apparence.

Alors qu'Aspros commence à savourer sa victoire, un tic tac de montre se fait entendre et un puissant Cosmos commence à gagner en puissance. Yōma, en très piteux état, réapparaît avec une immense silhouette en armure dans son dos retenue prisonnière par des sceaux. Les pupilles du Spectre ont viré au noir, et celui-ci s'étonne qu'Aspros ait réussi à le pousser jusqu'à cette extrémité. Aspros constate horrifié qu'il s'agit d'une divinité, supposant avoir en face de lui Chronos, le dieu du temps. Yōma ricane tout en félicitant Aspros pour ses connaissances, mais lui précise cependant qu'il fait erreur. Le Spectre dévoile alors sa véritable identité : Kairos, un autre dieu du Temps, frère cadet de Chronos, et jeté sur Terre par ce dernier. Aspros n'en revient pas, et Kairos lui explique qu'il est normal que son existence soit inconnue de tous, car depuis les temps mythologiques Chronos s'est évertué à effacer toute trace de son existence. Il ajoute qu'il a toujours détesté Aspros, lui rappelant avoir mentionné des années auparavant qu'il préférait le "deuxième" au "premier". Kairos compte faire d'Aspros son hors d’œuvre avant d'aller semer la ruine dans le Monde Céleste.

Aspros se moque alors de lui, disant qu'au fond Kairos fait juste un complexe d'infériorité par rapport à son aîné, et qu'avoir manipulé de nombreuses destinées et provoqué une Guerre Sainte pour se venger fait de lui un dieu pitoyable. Aspros, prêt à en découdre, lui dit qu'un "numéro 2" pareil ne risque pas de gagner contre lui ou contre Chronos.



Help form status2.png
Améliorable
  • Des suggestions ou corrections à proposer ? Votre contribution sur cette page du forum pourrait nous aider à améliorer cet article !

Notes

  • La première page (Tenma) était en couleur dans la prépublication.


Personnages présents

Attaques utilisées


Combats débutant dans ce chapitre / épisode

Aucun.



Références

The Lost Canvas Volume 24
Saint Seiya - The Lost Canvas
Numéro 209
Titre japonais カイロス
Titre romaji Kairos
Titre français Kairos
Nombre de pages 20
Date 2010/12/22
Magazine Shûkan Shônen Champion 4+5 (1月6日+13日)
Shuukan champion 04-05 2011.jpg
Liste
Ordre wiki 209
Précédent    Suivant
Article rédigé par Archange.
Chapitre


Récit

Kairos attaquant Aspros avec les aiguilles de son cadran.

Kairos, énervé par l'insolence d'Aspros, met en mouvement l'immense cadran d'horloge situé derrière lui, tandis que le Saint, surpris par une telle puissance, sait qu'il ne pourra pas éviter l'attaque. Aspros est transpercé par les multiples aiguilles du cadran, sous les yeux d'un Yōma hilare, satisfait d'avoir pris sa cible au piège. Kairos, décidé à en finir, fait prendre au cadran une vitesse de rotation effrénée et le lance vers Aspros, qui parvient tout de même à bouger un bras et lance alors de son index un rayon de lumière sur le front de son adversaire tout en affirmant satisfait qu'il peut encore bouger. Kairos, qui ne subit apparemment aucun effet de l'attaque, décide d'en finir avec les fanfaronnades du Saint et lance alors le cadran sur lui. Cependant, la Cloth des Gémeaux, revenue à sa forme totem, s'interpose d'elle même afin de protéger Aspros.


Kairos se voit pris dans le sablier de Chronos.

Kairos ne comprend pas pourquoi l'âme de Deuteros cherche à défendre Aspros, alors qu'il aurait pourtant toutes les raisons de haïr celui qui a volé son existence. Il ajoute que Deuteros devrait pourtant le comprendre, lui qui connaît la souffrance de devoir vivre dans l'ombre tandis que l'aîné reçoit tous les honneurs au grand jour. Yōma, agité d'un gloussement maniaque se dit qu'en plus Deuteros avait même fini par tuer Aspros, et ne conçoit vraiment pas un tel retournement. Il entame alors un monologue à l'attention de Chronos, le regard dressé vers les cieux. Il fait savoir que manipuler cette Guerre Sainte lui a permis de faire danser dans sa main celui qui possède un pouvoir de déicide, et qu'il utilisera la God Cloth afin de franchir la voie des dieux, ce qui lui permettra alors de tuer son frère aîné. Kairos affirme que cette fois, ni Chronos, ni l'Olympe, ni personne n'ignorera son existence. Yōma évoque alors ses constantes morts et renaissances, piégé pour l'éternité dans ce cycle et aussi bien oublié des dieux que des mortels, incapable d'endurer plus longtemps cette souffrance. Yōma marque alors un temps d'arrêt, conscient qu'il est devenu étrangement bavard à son propre sujet. De plus, son cadran est toujours en train de tourner dans son dos et la Cloth des Gémeaux n'a pas du tout bougé. Pris de colère, il demande à Aspros ce que celui-ci lui a fait.


Aspros répond avec un sourire que c'était le Genrō Maō Ken, l'attaque capable de contrôler le cerveau de sa cible, qu'il a lancé en misant sur sa chance, peu sûr que ça fonctionnerait vraiment contre un dieu. Il comprend maintenant pourquoi Kairos ne peut emprunter la route menant au monde des dieux : contrairement à Hadès ou d'autres deux qui se contentent de posséder un hôte sans y lier vraiment leur âme, l'âme de de Kairos est elle étroitement cousue à ce corps humain, un corps qui peut être endommagé, vieillir, et mourir. Comme Kairos n'est plus entièrement un dieu, Aspros affirme pouvoir le vaincre. Aspros sort le chapelet créé par Asmita et déclare que cette fois Kairos sera détruit pour de bon et que son destin touchera à sa fin.



Help form status2.png
Améliorable
  • Des suggestions ou corrections à proposer ? Votre contribution sur cette page du forum pourrait nous aider à améliorer cet article !

Notes

  • Pas de différences entre la prépublication et la version reliée.


Personnages présents

Attaques utilisées


Combats débutant dans ce chapitre / épisode

Aucun.



Références

The Lost Canvas Volume 24
Saint Seiya - The Lost Canvas
Numéro 210
Titre japonais 幕引き
Titre romaji Makihiki
Titre français Tirage de rideau
Nombre de pages 20
Date 2011/01/06
Magazine Shûkan Shônen Champion 6 (1月20日)
Shuukan champion 06 2011.jpg
Liste
Ordre wiki 210
Précédent    Suivant
Article rédigé par Archange.
Chapitre


Récit

Kairos enchaîné dans le chapelet.

Yōma reconnaît certes là le chapelet capable d'emprisonner les âmes des 108 Spectres, mais ne voit pas trop ce qu'Aspros espère faire avec. En revanche, il est particulièrement furieux de l'insolence du Saint, que celui-ci ait percé ses pensées, et qu'il se mette en travers de la route le menant vers sa vengeance contre Chronos. Kairos déclenche le Real Marbleous, créant un tourbillon d'énergie noire qui déchire le bras droit d'Aspros. Tandis que le Saint se sent aspiré par l'énergie destructrice du tourbillon, Kairos lui signale qu'il est bel et bien un dieu et qu'il donne la preuve de sa différence avec les mortels. Pour lui, les humains ne sont que de simples pantins qu'il manipule sur sa scène de théâtre. Kairos, l'air satisfait à la vue d'Aspros cloué au sol, fait remarquer que les choses ne se sont pas déroulées suivant le scénario du Saint. Aspros persiste pourtant à se relever, déclarant à celui qu'il nomme un "demi dieu" que lui aussi va devenir un acteur de cette pièce ridicule, et enserre alors le corps de Yōma avec le chapelet. Kairos sent alors son âme réintégrer de force son corps humain, et il demande fou de rage à Apros ce qu'il a l'intention de faire, mais le Saint répond juste qu'il va le faire danser.


L'espace s'entrouvre à ce moment-là, laissant place à l'Hyperdimension. Aspros rappelle à Kairos que tout mortel non paré d'une God Cloth se voit annihilé corps et âme s'il a le malheur de faire le moindre pas dans cette dimension. Aspros saisit violemment Kairos par le cou et lui dit que si son corps humain est désintégré, il est très probable que l'âme qui y est cousue s'en tire aussi avec de sérieux dommages. Yōma, l'air fou, hurle qu'il redeviendra un dieu et tuera Chronos, qu'il cessera d'être un "merdique" humain, qu'il a enfin saisi sa chance en cette ère, et qu'un insignifiant mortel comme Aspros ne peut comprendre tout ce qu'il a subi. Aspros se colle nez à nez avec lui et crie qu'aussi misérables soient les vies humaines, elles n'en sont pas moins irremplaçables, évoquant les combats fratricides entre lui et Deuteros que Yōma a provoqués. Tout en poussant peu à peu Kairos vers l'hyperdimension, le Saint exprime son regret d'avoir ainsi écrasé son frère, et ajoute que si malgré ses innombrables vies en tant qu'humain Yōma ne comprend toujours pas ce genre de douleur, alors il n'est qu'un dieu stupide et bien triste.


Kairos détruit par l'hyperdimension.

Le Saint pense qu'à cet égard Kairos lui ressemble. Il pousse pour de bon son adversaire dans l'Hyperdimension, et Yōma en est pulvérisé. Tandis que son âme émiettée et en proie à la douleur flotte dans l'Hyperdimension, Yōma se dit qu'il n'arrête pas de voir le visage de Partita, et admet qu'elle était mignonne, regrettant qu'elle soit morte à cause de lui. Il trouve qu'il était différent lorsqu'il était avec elle, et qu'il aurait même souhaité que le temps s'arrête. Les restes de l'âme de Kairos sont aspirés dans une perle du chapelet.

Aspros, désormais seul, dit que le temps s'est arrêté pour Yōma, que son âme est désormais prisonnière du chapelet, délivrée du cycle continuel des morts et réincarnations. Rester méditer sur les choses précieuses qu'il a jeté et qui ne reviendront plus sera sa punition, et le Saint pense qu'un jour, Yōma ne verra plus ces pensées comme un châtiment mais plutôt comme de chers souvenirs.



Help form status2.png
Améliorable
  • Des suggestions ou corrections à proposer ? Votre contribution sur cette page du forum pourrait nous aider à améliorer cet article !

Notes

Différences.
  • Dans la version prépubliée, le chapelet sur la dernière page indiquait encore 3 perles blanches après l'emprisonnement de Yōma, mais dans la version reliée il n'y a plus que deux perles blanches.


Personnages présents

Attaques utilisées


Combats débutant dans ce chapitre / épisode

Aucun.



Références

The Lost Canvas Volume 24
Saint Seiya - The Lost Canvas
Numéro 211
Titre japonais 一人の人間
Titre romaji Hitori no ningen
Titre français Un humain
Nombre de pages 20
Date 2011/01/13
Magazine Shûkan Shônen Champion 7 (1月27日)
Shuukan champion 07 2011.jpg
Liste
Ordre wiki 211
Précédent    Suivant
Article rédigé par Archange.
Chapitre


Récit

Aspros constate que le rift dimensionnel disparaît peu à peu, preuve que son Cosmos s'affaiblit. Il songe à l'ironie de la situation : lui qui est allé jusqu'à revenir à la vie afin d'assouvir son ambition va finalement disparaître là, sans que personne ne le sache. Mais il n'a aucun regret, car il a vécu d'une manière fidèle à lui-même. Il ressent soudain un Cosmos près de lui, et constate que la nouvelle arrivante n'est nulle autre qu'Athéna. Celle-ci, toute aussi surprise de le voir, s'approche de lui en se faisant du soucis pour les blessures qu'il a subi, mais il lui crie de rester à l'écart. Sasha est choquée, et Aspros rit jaune devant une telle coïncidence, certain qu'il aurait été préférable qu'elle ignore son retour. Il lui rappelle avoir tenté d'assassiner le Pope et être même revenu en tant que Spectre afin de se venger. Pour lui, elle risquerait de se salir les mains en le touchant. Aspros ajoute avec un air agressif que la protectrice de la Justice qu'elle est ne peut comprendre la voie qu'un homme teinté de mal comme lui a choisi. Athéna lui répond attristée qu'en effet, elle ne peut comprendre et ne sait pas quoi dire à cet égard, puis se reprend en déclarant fermement qu'elle ne voit cependant pas que le mal en celui qui se tient actuellement devant elle. Sasha dit qu'elle ne voit ni le bien ni le mal en lui, mais juste un être humain, et qu'elle le comprend au moins en tant que tel. Aspros, ému par le discours d'Athéna, lui tend brusquement le chapelet sous le nez. Sasha se demande pourquoi il a entre ses main l'artefact créé par Asmita, et Aspros lui répond que son cadet l'avait en sa possession, probablement dans le but de le remettre à la déesse. Le corps d'Aspros commence soudain à s'évaporer en cendres, et celui-ci explique que c'est juste la fin de sa vie de Spectre, un temps limité dont il avait pleinement conscience. Il pense en disparaissant qu'Athéna s'était toujours comportée en humaine au Sanctuaire, une petite fille des taudis devenue déesse. Il réalise qu'une divinité pareille peut embrasser tout le genre humain, acceptant aussi bien leur part d'ombre que de lumière. Sasha se met à crier pour le retenir mais il est déjà trop tard, et seules la Cloth ainsi que le Surplis des Gémeaux demeurent à sa place. Athéna fait remarquer qu'il n'existe pas d'être humain entièrement bon ou entièrement mauvais, que chaque humain fait de son mieux pour vivre, et que vouloir les exterminer en prenant leurs péchés ou la tristesse comme justification ainsi que le fait Alone est erroné.


Tenma, qui continue à grimper les escaliers du Lost Canvas à un rythme effréné, comprend que son père et Aspros se sont entre-tués en ressentant la disparition de leurs deux Cosmos. La silhouette de sa mère apparaît tout à coup sur le chemin. Celle-ci tient dans sa main la perle qui emprisonne Yōma, et elle fait signe à son fils de rester silencieux tout en lui souriant. Tenma voit une scène montrant Yōma, en piteux état, profondément endormi dans les bras de Partita. Le jeune garçon, les larmes aux yeux, se dit que sa mère semblait vraiment importante pour Yōma, et que même s'il le déteste, il veut au moins croire que ce sentiment était réel.

Une voix se fait tout à coup entendre, commentant le rêve que voit Yōma dans sa perle, surpris de voir quelque chose si peu habituel pour ce dieu du Temps. Alone vient d'arriver et déclare à Tenma que désormais il ne reste plus qu'eux trois pour enfin conclure cette bataille.



Help form status2.png
Améliorable
  • Des suggestions ou corrections à proposer ? Votre contribution sur cette page du forum pourrait nous aider à améliorer cet article !

Notes

  • Pas de différences entre la prépublication et la version reliée.


Personnages présents

Attaques utilisées


Combats débutant dans ce chapitre / épisode

Aucun.



Références

The Lost Canvas Volume 24
Saint Seiya - The Lost Canvas
Numéro 212
Titre japonais 終結
Titre romaji Shūketsu
Titre français Réunion
Nombre de pages 20
Date 2011/01/20
Magazine Shûkan Shônen Champion 8 (2月3日)
Shuukan champion 08 2011.jpg
Liste
Ordre wiki 212
Précédent    Suivant
Article rédigé par Archange.
Chapitre


Récit

Alone revêtant le Surplis d'Hadès.

Tenma lance avec un sourire confiant qu'il est surpris de l'impatience d'Alone, venu de lui-même au lieu de rester caché derrière ses Temples Stellaires maléfiques ainsi que l'imaginait le Saint. Alone lui répond calmement qu'il souhaite terminer son œuvre, et que le sang de Tenma est donc nécessaire pour pouvoir enfin apporter le Salut à ce monde. Le jeune garçon ajoute qu'il a déjà tué des centaines de milliers de gens, et que Tenma périra de sa main. Celui-ci, toujours en train de porter Shion et Dōko dans ses bras, est surpris de voir apparaître de nombreux morts autour d'Alone, qui lui explique qu'ils sont l'expression de sa tristesse, bien qu'il admette également être heureux que Tenma et lui voient un monde identique, satisfait de voir que ce dernier a tenu sa promesse et est venu après avoir porté la tristesse de nombreuses morts. Tenma lui indique cependant qu'il se trompe, qu'il n'y a pas eu que de la tristesse, car il sait que ceux qui sont morts ont vécu pleinement jusqu'au bout. Alone, contrarié par l'attitude positive de Tenma, lance une attaque destinée à abattre Shion et Dōko afin d'emplir le Saint de tristesse.


Alors que Tenma semble être pris de court, Sasha s'interpose avec sa Cloth, fermement décidée à stopper Alone. La déesse garde confiance en la capacité qu'ont les humains à survivre et transmettre leurs espoirs aux générations future. Tenma la soutient dans son idée, affirmant qu'une personne qui a oublié ça, comme Alone, ne peut sauver le monde. Ils foncent tous deux sur Alone, qui rumine sa déception de voir que ces inconscients ne comprennent toujours rien à cette Terre plongée dans une souffrance éternelle. Les innombrables morts se rassemblent afin de repousser l'attaque, Sasha se retrouvant par terre à cause du contrecoup. Tenma constate avec étonnement que les morts se rassemblent en un imposant monticule dans le dos d'Alone. Ce dernier déclare aimer la Terre autant que Sasha et Tenma l'aiment, affirmant vouloir sauver le monde du plus profond de son coeur. De multiples ailes apparaissent sur le monticule de morts, qui brandissent soudain le Surplis d'Hadès, qu'Alone endosse derechef. Alone rappelle que lorsque toutes les couleurs se mélangent la résultante est une teinte de ténèbres, et que d'une manière similaire, l'état final qui unit tout est la mort, encourageant Tenma et Sasha à mourir afin qu'il puisse achever son œuvre.



Help form status2.png
Améliorable
  • Des suggestions ou corrections à proposer ? Votre contribution sur cette page du forum pourrait nous aider à améliorer cet article !

Notes

  • Pas de différences entre la prépublication et la version reliée.


Personnages présents

Attaques utilisées


Combats débutant dans ce chapitre / épisode

The Lost Canvas Volume 24
# Début Fin Issue
103 The Lost Canvas Volume 24 TLC Chapitre 218 Défaite d'Alone Sasha, Tenma (TLC), Yato, Yuzuriha, Gardes du Sanctuaire, Saints divers Versus Alone (TLC)




Références

The Lost Canvas Volume 24
Saint Seiya - The Lost Canvas
Numéro 213
Titre japonais 答え
Titre romaji Kotae
Titre français Réponse
Nombre de pages 20
Date 2011/01/27
Magazine Shûkan Shônen Champion 9 (2月10日)
Shuukan champion 09 2011.jpg
Liste
Ordre wiki 213
Précédent    Suivant
Article rédigé par Archange.
Chapitre


Récit

Shion et Dōko, qui ont repris conscience, assistent impuissants au combat qui se prépare, et le Saint de la Balance ne cache pas sa frustration de ne pouvoir aider le disciple qui lui est si cher. Alone pointe son épée en direction de Tenma et de Sasha, en déclarant que leur sang lui permettra de terminer le Lost Canvas. Il envoie une puissance onde de choc sur eux d'un seul coup d'épée, expédiant Sasha au tapis, tandis que Tenma reste impressionné par la puissance de coup unique. Tenma fait signe à Sasha de rester là où elle est alors que celle-ci tentait de se relever. Tenma, décidé à régler cette affaire lui-même, se rend face à Alone en lui expliquant que ce combat n'a pas encore commencé et qu'il ne débutera pas, car il souhaite lui donner sa réponse. Alone répond, désintéressé, que le combat a pourtant bien lieu, et qu'il avait déjà signalé à Tenma au Sanctuaire que sa voix ne pouvait plus l'atteindre. Il porte alors un coup d'épée sur Tenma, qui subi une profonde entaille sur le torse et l'épaule. Énormément de sang gicle, mais Alone loue tout de même la résistance de la God Cloth, sans laquelle Tenma aurait été découpé de part en part.


Tenma affirme satisfait qu'en fin de compte, sa voix l'atteint bel et bien, et que ce coup porté en est la preuve. Il ajoute qu'à chacune de leurs rencontres, il a senti la voix d'Alone l'appeler malgré toutes les couches de Cosmos sombre l'étouffant. Alone, exaspéré, transperce Tenma de son épée. Tenma regarde le ciel en disant que le Lost Canvas est plutôt une jolie peinture. Il se blâme ensuite d'avoir cherché à se convaincre qu'Alone avait changé et était possédé par Hadès. Tenma déclare qu'au final, ce n'était pas sa voix qui n'atteignait Alone, mais au contraire lui qui refusait d'entendre la voix d'Alone. Une voix intérieure dans la tête d'Alone appelle Tenma à l'aide au sein des ténèbres. Tenma saisit la main qu'Alone garde fermée sur le manche de son épée, tout en affirmant à son ancien ami qu'il ne le laissera plus jamais seul. Alone demande avec un sourire s'il le fera, même s'il a déjà atteint le point de non-retour, et Tenma lui confirme qu'il ira jusqu'au bout.



Help form status2.png
Améliorable
  • Des suggestions ou corrections à proposer ? Votre contribution sur cette page du forum pourrait nous aider à améliorer cet article !

Notes

  • Pas de différences entre la prépublication et la version reliée.


Personnages présents

Attaques utilisées


Combats débutant dans ce chapitre / épisode

Aucun.



Références

The Lost Canvas Volume 24
Saint Seiya - The Lost Canvas
Numéro 214
Titre japonais アローン
Titre romaji Alone
Titre français Alone
Nombre de pages 20
Date 2011/02/03
Magazine Shûkan Shônen Champion 10 (2月17日)
Shuukan champion 10 2011.jpg
Liste
Ordre wiki 214
Précédent    Suivant
Article rédigé par Archange.
Chapitre


Récit

Tenma et Alone en plein combat.

Les deux garçons se préparent de nouveau à combattre. Alone fond sur Tenma avec son épée tandis que celui-ci réplique avec son Pegasus Ryūsei Ken. Plus loin, Sasha regarde avec tristesse ce duel à mort, surprise cependant par la tranquillité du Cosmos de son frère, et se remémore le passé.


Flashback, à l'époque où Sasha et Alone ne connaissent pas Tenma.

Alone confie à sa sœur avoir encore vu un rêve étrange dans lequel Hadès enveloppe tout de ténèbres, bien qu'un guerrier du nom de Pégase vole ensuite à son secours. Pour Alone, les yeux du mystérieux Tenma ont la même couleur que ceux de ce guerrier, et il souhaiterait devenir son ami.


Présent.

Sasha se dit que le coeur d'Alone était alors d'un blanc immaculé, tandis qu'Alone et Tenma continuent à s'échanger des coups furieux. Alone se dit que ses rêves d'autrefois étaient probablement dus aux souvenirs de l'âme d'Hadès, ce qui lui a ensuite donné de plus en plus envie de connaître Tenma. Mais il a ensuite été arraché à Tenma, ses couleurs son devenues voleuses de vies, et il a même tué les autres personnes de l'orphelinat. Il alors décidé d'être l'empereur des ténèbres pour leur salut, allant même jusqu'à chercher à abattre Tenma, celui qu'il aimait plus que tout au monde. Tenma, mis en piteux état par les coups d'Alone, persiste à se relever. Alone se dit avec un sourire triste qu'en fin de compte, il n'a pas réussi à tuer Tenma car après tout, son coeur l'a toujours désiré. Alone fait savoir à Tenma qu'il n'a pas encore utilisé toute la mesure des pouvoirs d'Hadès. Alone demande avec un air sincère à Tenma d'unir son âme à la sienne, requête à laquelle répond positivement le Saint, venu là pour ça. Les deux garçons s'élancent à nouveau l'un contre l'autre, Alone se disant qu'au terme de cette Guerre Sainte, soit lui-même, soit le monde sera détruit.



Help form status2.png
Améliorable
  • Des suggestions ou corrections à proposer ? Votre contribution sur cette page du forum pourrait nous aider à améliorer cet article !

Notes

  • Pas de différences entre la prépublication et la version reliée.


Personnages présents

Attaques utilisées


Combats débutant dans ce chapitre / épisode

Aucun.



Références



Help form status2.png
Améliorable
  • Des suggestions ou corrections à proposer ? Votre contribution sur cette page du forum pourrait nous aider à améliorer cet article !

Données à corriger ou ajouter

2012-10-01 : Review (archange) + Version française + Autres versions



Bonus

  • Page de garde: Aspros tenant une des perles du chapelet.
  • Dessin Yōma, hurlant pris dans le sablier de Chronos.
  • Page de fin: Yōma et Partita jeunes.
  • 4ème de couverture: Sasha en Cloth d'Athéna et Tenma en God Cloth.
  • Tranche: visage d'Aspros.



Références