Feiyan du Hakutaku

From SaintSeiyaPedia
Share/Save/Bookmark
Jump to: navigation, search
Feiyan du Hakutaku
Hakutaku face.jpg
Feiyan du Hakutaku
Nom japonais (kana) 白澤(ハクタク)の飛眼(フェイガン)
Nom japonais (romaji) hakutaku no feigan
Groupes Taonias
Protection Tattoo
Totem Hakutaku
Caractéristiques
Sexe Masculin
Taille 181
Poids 74
Date de naissance 24 janvier
Signe Verseau
Groupe sanguin O

Hakutaku (白澤(ハクタク) - hakutaku) est le nouveau dirigeant de la Contrée Mystique, qui a renversé Hakuryū, le jusqu'alors bienveillant protecteur de ce pays. Hakutaku est en réalité Feiyan (飛眼(フェイガン) - feigan), frère aîné de Mudan. Ils furent tous deux recueillis par Hakuryū des années auparavant alors qu'ils étaient orphelins. Ce personnage n'apparaît que dans Saint Seiya ~ The Lost Canvas.

  • Autres noms possibles
Pays Type Nom Notes
Flag icon france-small.gif France Correct Feigan du Hakutaku Sonorité retranscrite à la japonaise
Flag icon usa-small.gif USA Correct Hakutaku Feiyan
Nocopy.jpg
  • Les articles de ce site ont nécessité de nombreuses heures de rédaction. Merci de ne pas en recopier des parties sans autorisation.                                                       
  • Many hours were spent on these articles. Please don't copy part or make translations of them without permission.

Biographie

Le nouveau maître de la Contrée Mystique

  • Passages concernés : Saint Seiya ~ The Lost Canvas : Anecdotes, chapitres 46 au 49

Dans leur enfance, Feiyan et sa sœur Mudan ont vu leur village être emporté par un cours d'eau qui avait été dévié par un autre village en amont. Ils furent sauvés et élevés par Hakuryū de la terre des Sennins. Malgré cela, Feiyan garda une profonde aversion envers l'humanité. Il décide alors de trahir Hakuryū et devient Hakutaku.


Hakutaku envoie une équipe de Taonias, ayant à sa tête Liu Xing, à Rozan pour combattre Dōko de la Balance. Par la suite, il informe Mudan et Hui de la défaite de Liu Xing par les mains de celui qu'ils nomment « le fils du tigre ». Hakutaku déclare que rien ne peux échapper à son œil, et que c'est ainsi qu'il a pu s'emparer de la vallée. Il ajoute qu'Hadès n'aurait jamais pu régner sur le Terre, car il n'avait pas compris celle-ci, contrairement à lui, qui est donc le plus apte à la gouverner. Le grand maître est inquiet de la présence de Dōko, qui s'était également entraîné en tant que Taonia avant de devenir Saint et de survivre à la Guerre Sainte. Hui du Renard à neuf queues, a été son condisciple. Hakutaku l'envoie tuer le gêneur, ce qui réjouit le Taonia de haut rang.


Hui est vaincu et de plus, le Saint de la Balance arrive à la Contrée Mystique et vainc Mudan. Dans un éclair, Hakutaku arrive alors et Dōko semble le reconnaître. Voyant l'attitude de Mudan avec lui, il comprend que Hakutaku est Feiyan. Celui-ci dit avoir été choisi par les forces de la nature pour devenir le gardien du monde. Clamant que la Guerre Sainte a été inutile, il explique vouloir corriger et améliorer le monde.

Dōko peine à admettre que Feiyan est Hakutaku et lui demande les raisons de sa trahison envers Hakuryū alors que ce dernier les avait sauvés lui et sa sœur Mudan. Liu Xing tente de porter une attaque au maître de la Contrée Mystique mais ce dernier le foudroie, sans même l'avoir vu. Le Saint de la Balance distingue alors le tatouage de Feiyan, celui-ci le réprimandant pour commettre les mêmes erreurs que les hommes, alors qu'il a survécu à une Guerre Sainte. Feiyan matérialise son armure Tattoo d'Hakutaku et se prépare à éliminer Liu Xing. Dōko protège le jeune homme de l'attaque surpuissante du Taonia. Feiyan lui fait remarquer qu'il aurait dû rester assis à ménager son cœur plutôt que de repartir au combat ce à quoi la Balance répond qu'il fera toujours de son mieux pour protéger ses amis et le monde en toutes circonstances. Partant d'un grand éclat de rire, Feiyan lui révèle que selon lui c'est ce genre de comportement qui a conduit l'espèce humaine à devenir arrogante et gâtée.

Hakutaku dénonce donc l'égoïsme des hommes et souhaite corriger ce désordre en éliminant la cause du mal. Il déclenche alors une gigantesque tornade qui emporte Dōko et Liu Xing. La Balance n'est pas d'accord avec son adversaire car les humains qu'il a observé sont bien différents. Il heurte la colonne autour de laquelle est enroulé le corps pétrifié d'Hakuryū avant de s'écraser au sol. Liu Xing regrette d'avoir amener Dōko jusqu'ici, car ce dernier a une autre tâche importante à accomplir et pour laquelle il doit rester en vie. Mais le Saint ne regrette pas d'être venu, car il a retrouvé la sensation d'être en vie, comme au temps de la Guerre Sainte, comme si ses amis encore vivants, se battaient quelque part. Aujourd'hui il ne veut plus rien perdre pas même Feiyan. Celui-ci ne supporte pas d'être mis dans le même sac que les autres humains et menace de tout détruire. Dōko lui explique que les humains savent grandir, construire le futur grâce à leur volonté et qu'on ne peut pas les réduire à seulement quelques hommes. Feiyan crée une nouvelle tornade, dans laquelle le Saint pénètre, implorant Athéna et ses amis. Hakutaku se moque puis s'inquiète en voyant sa tornade se multiplier et devenir des centaines de dragons. Le Rozan Hyaku Ryū Ha, l'attaque du maître du monde réel, vainc Hakutaku qui préfère plutôt mourir que de vivre dans le même monde que ces humains qu'il exècre. Dōko le rattrape alors qu'il allait tomber d'une falaise, mais Feiyan ne veut pas de sa pitié. La Balance lui précise que ce n'est pas de la pitié car l'homme va désormais devoir vivre avec le poids de ses péchés sur les épaules. Mudan se joint aux efforts de Dōko pour remonter son frère car la seule chose qui lui importe est d'être avec lui. Sauvé, Feiyan se demande comment il va pouvoir vivre désormais et Dōko lui conseille de devenir paysan, avant de s'écrouler. Les deux Taonias s'inquiètent pour lui, car ils ne sentent plus les battements de son cœur mais c'est alors qu'apparaît Hakuryū.

Dōko se réveille devant le Dragon Blanc et Liu Xing, qui le remercie avant de disparaître. Hakuryū lui explique que le jeune homme était une matérialisation de son pouvoir, mais qu'il ne comprend pas pourquoi ce dernier a pris la forme de Pégase. Le Saint est certain qu'il s'agit là d'un message de ses amis. Hakuryū le renvoie chez lui, le remerciant.



Help form status5.png
Brouillon

Des suggestions ou corrections à proposer ?
Votre contribution sur cette page du forum pourrait nous aider à améliorer cet article !                                                                                                      

Données à corriger ou ajouter

2012-10-01 : Biographie, Images biographie, galerie, bilan, notes, refonte



Références et mythologie

Hakutaku.

Le Bai Ze (白澤 en chinois), ou Hakutaku (白沢) en japonais, est une bête fantastique originaire des légendes chinoises, et dont le nom signifie "marais blanc". Le Hakutaku est censé connaître tous les secrets de la Nature, et choisit en général d'apparaître devant les dirigeants humains importants. La communication est aisée car le Hakutaku peut utiliser le langage humain. Le Hakutaku est physiquement décrit comme une sorte de bovin ou félin au visage humain et possédant un total de neuf yeux et de six cornes. Deux cornes et trois yeux sont sur son visage, et trois yeux et deux cornes se trouvent sur chacun de ses flancs. Parfois son corps est celui d'un dragon et/ou sa tête est celle d'un tigre.


Huáng Dì, l'empereur Jaune aurait ainsi rencontré le Hakutaku alors qu'il voyageait sur ses terres de Chine. La créature lui parla alors de la nature, des pouvoirs et de l'apparence de 11 520 types de créatures surnaturelles, lui enseignant notamment comment s'en défendre. Toutes ces informations furent consignées dans un ouvrage nommé Bái Zé Tǘ. Le livre a depuis été perdu mais des fragments et citations de son contenu subsistent encore dans d'autres ouvrages.


Au Japon, le "kutabe", une créature semblable au Bai Ze chinois, se serait manifestée sur le mont Tateyama, et aurait alors prédit qu'une terrible épidémie s'abattrait sur cette région dans les années à venir. La créature conseilla alors aux habitants d'utiliser des talismans à son image pour se protéger de la maladie, et c'est ainsi que le Hakutaku fut vénéré comme un esprit gardien de la médecine traditionnelle.


  • Le choix du Hakutaku comme remplaçant auto-proclamé de Hakuryū, le dragon blanc, s'explique facilement par les connaissances prêtées à cette créature, supposée détenir le savoir universel de la Nature, chose que le personnage de Saint Seiya ~ The Lost Canvas mentionne lui-même, et qui est appuyé par son pouvoir d'omniscience. On reste aussi dans une thématique d'animaux sacrés blancs à la tête des Taonias.


  • Le Hakutaku représenté par Teshirogi sur une des illustrations ressemble à celui de la légende, mais possède un total de 12 cornes au lieu de 6, probablement pour rendre l'armure correspondante plus impressionnante.


  • Le nom "Feiyan" est prononcé "feigan" selon les katakanas japonais. La retranscription pinyin accentuée correcte est "fēiyǎn". Ce nom signifie "œil volant", et fait donc référence à sa capacité à voir tout ce qui se passe dans le monde, ainsi qu'à son Tatouage.

Produits dérivés

Aucun produit dérivé pour ce personnage.


  • Aucun produit dérivé officiel centré sur ce personnage.


Combats

Données des combats récupérées automatiquement sur les pages de Récits. Une absence de résultats signifie qu'aucun combat n'a été mené, ou alors que les pages de récits sont incomplètes.


Saint Seiya - The Lost Canvas
# Début Fin Issue
Z05 TLC Gaiden 049 TLC Gaiden 049 Victoire de Dōko Liu Xing, Dōko (TLC) Versus Feiyan
Z05 The Lost Canvas Anecdotes Volume 06 TLC Gaiden 049 Victoire de Dōko Dōko (TLC), Liu Xing Versus Feiyan




Personnages affiliés au "totem" Hakutaku


La requête automatique n'a pas trouvé d'autres personnages liés au "totem" Hakutaku.


Liens externes

Références