Hakuryū

From SaintSeiyaPedia
Share/Save/Bookmark
Jump to: navigation, search
Hakuryū
Hakuryuu 01.jpg
Hakuryū
Nom japonais (kana) 白龍(ハクリュウ)
Nom japonais (romaji) Hakuryū
Fonctions Divinité protectrice des Taonias
Caractéristiques
Sexe Masculin
Lieu d'entraînement Contrée Mystique
Avatar
Liu xing face.jpg
Liu Xing
Nom japonais (kana) 流星(リュウシン)
Nom japonais (romaji) ryūshin
Groupes Taonias
Caractéristiques
Sexe Masculin
Lieu d'entraînement Contrée Mystique

Hakuryū (白龍(ハクリュウ) - hakuryū) est l'ancien dirigeant bienveillant de la Contrée Mystique, qu'il a régi un millier d'années durant, avant d'être trahi par Hakutaku. Hakuryū possède d'immenses pouvoirs liés à la Nature, et même une fois pétrifié ces pouvoirs continuent d'influencer le climat. C'est quelqu'un que Dōko respecte énormément.

Il possède aussi un avatar amnésique qui est le sosie de Tenma et porte le nom de Liu Xing (流星(リュウシン) - ryūshin), Taonia de bas rang qui commande une petite troupe et tente de s'en prendre à Dōko, avant de comprendre qu'il a été trompé par les mensonges d'Hakutaku et d'aider le Saint.


Ce personnage n'apparaît que dans Saint Seiya ~ The Lost Canvas.

  • "Hakuryū" signifie "Dragon blanc" en japonais, et n'est d'ailleurs peut-être pas a considérer comme un nom propre.


Nocopy.jpg
  • Les articles de ce site ont nécessité de nombreuses heures de rédaction. Merci de ne pas en recopier des parties sans autorisation.
  • Many hours were spent on these articles. Please don't copy part or make translations of them without permission.

Biographie

Le maître de la Contrée Mystique

  • Passages concernés: Saint Seiya ~ The Lost Canvas : Anecdotes, chapitres 46 et Épilogue

Hakuryū est le maître de la Contrée Mystique. Il vient voir le jeune Dōko, lui disant que sa destinée n'est pas de devenir un Taonia. Sa voie se trouve sur Terre où il va retrouver un ami du Dragon Blanc, lui-même transformé en dragon, consumé par la haine. Il s'agit du meilleur ami d'Hakuryū qui saura guider Dōko sur la bonne voie. Le jeune homme quitte le monde occulte et le Dragon Blanc pour arriver à Rozan et rejoindre le Dragon millénaire.

Hakuryū a élevé Feiyan et Mudan avant que le jeune homme, déçu par le comportement des humains, ne le vainc et devient le nouveau maître sous le nom d'Hakutaku. Quelques temps plus tard, le pouvoir d'Hakuryū se matérialise sous la forme de Liu Xing, sosie de Tenma de Pégase sans qu'il ne sache pourquoi.

Liu Xing

  • Passages concernés: Saint Seiya ~ The Lost Canvas : Anecdotes, chapitres 46 à 47.

Quelques années après la guerre sainte, Dōko de la Balance reçoit la visite de Hao et Yilin à Rozan. Soudain, il fait s’écarter ses deux amis, car une troupe de guerriers inconnus fond soudainement sur lui. Ceux-ci ne répondant pas au Saint, ce dernier décide d'utiliser un tout autre langage et commence le combat. Il se rend alors compte que ces hommes sont des Taonias venant de la Contrée Mystique grâce aux Tattoos qu'ils portent dans le dos. Un homme du nom de Liu Xing, portant un masque, le confirme et l'informe qu'il est un homme gênant qu'ils sont venus éliminer. Les Taonias sont un ordre chargé de veiller sur la Terre et de la défendre. Ne comprenant pas leurs agissements, Dōko refuse de prendre l'initiative de l'attaque. Il les pense tombés du côté du mal. Le Gold Saint s'apprête à riposter aux attaques mais encore peu habitué au nouveau rythme de son cœur, il encaisse plusieurs coups violents. Alors que Liu Xing va lui porter le coup de grâce, Yilin s'interpose. Le Taonia ne souhaite pas la tuer mais devant la détermination de la fillette, s'y apprête tout de même. Mais les Armes de la Balance apparaissent à cet instant, la protégeant ainsi que leur propriétaire. Dōko se relève et sermonnant les guerriers, leur assène son Rozan Ryū Hi Shō, les vainquant tous simultanément. Dōko est épuisé par l'effort qu'il a dû fournir et remarque que Liu Xing tente de s'enfouir en rampant. Voulant avoir des réponses, il se saisit du jeune homme et découvre avec surprise que ce dernier est le sosie de Tenma.

Près de la cascade, Liu Xing se plaint que ses liens sont trop serrés et avoue à Dōko qu'il s'agit évidemment là d'un moyen pour essayer de s'enfuir. Le Saint reconnaît encore Tenma dans la façon de parler du jeune homme. Yilin lui demande qui est ce fameux Tenma, et Dōko lui répond qu'il s'agissait de son disciple, fier et droit, capable de se battre jusqu'au bout pour une promesse faite à un ami, dont il ne connaît pas le sort à l'issue de la Guerre Sainte. qu'il a été celui qui en a le plus souffert, le Saint de la Balance espère qu'il vit aujourd'hui quelque part. Liu Xing se moque de cette histoire, pensant que c'est la raison pour laquelle Dōko l'a épargné. Mais ce dernier a en fait des questions à lui poser, comme l'emplacement de la Contrée Mystique. Le Taonia l'informe que celle-ci se trouve à la frontière entre le monde réel et celui de l'occulte, son entrée changeant de place chaque année. Dōko confirme alors les pensées de Hao, il va retourner dans ce qui est pour lui sa deuxième patrie.

Yilin, de retour à la cabane, découvre un étranger ayant écrit un poème sur le mur. Il s'agit d'un poème sur l'exil et alors que l'homme, Hui, le récite avec un sourire mauvais, les corps des guerriers Taonias s'embrasent soudainement. Dōko et Liu Xing arrivent à leur tour, stupéfaits, et demande au Taonia de haut rang la raison de ce massacre. Hui les informe qu'ils ont été répudiés, ainsi que Liu car sous le nouveau règne de Hakutaku, ils sont devenus inutiles. Sauvant son jeune ami des flammes, Dōko réprimande son ancien condisciple qui avoue ne jamais avoir été d'accord avec les agissements d'Hakuryū. Une fois le Taonia vaincu, le Saint demande ensuite à Liu Xing son aide pour rejoindre la Contrée, le maître Hakuryū étant quelqu'un qui compte beaucoup à ses yeux. Le jeune homme dévoile un petit miroir qui est la clé de la porte du lieu occulte et annonce qu'il va accompagner le Saint, car ils ont désormais le même but. Il lui demande cependant de se souvenir qu'il n'est pas Tenma, ce que Dōko affirme savoir.

À Rozan, Dōko et Liu Xing viennent de terminer d'enterrer les membres de la brigade de ce dernier, tués par le Renard à neuf queues. Liu explique au Saint quel genre de personne ils étaient, celui-ci concluant qu'ils étaient des braves. Le Taonia comprend maintenant combien il est dur d'être le dernier survivant, puis s'amuse du fait que Dōko le confonde encore avec Tenma, qui est un symbole de la Guerre Sainte pour le chevalier d'Athéna. Comprenant qu'ils ont désormais les mêmes raisons de vivre, Liu Xing ouvre la porte menant à la Contrée et les deux hommes atterrissent devant un temple. Une foule de souvenirs reviennent à la mémoire de Dōko, venant de l'époque où lui-même s'entraînait ici. Il ressent néanmoins la présence de leur comité d'accueil, qui se découvre. Les Taonias ordonnent à la Balance de retourner d'où il vient car cet endroit a changé et ils ne méritent pas de rencontrer Hakutaku. Devant son évident refus et ses réprimandes quant à leur nouvelle allégeance, les Taonias matérialisent leurs armures Tattoos. Le Saint les repousse tous d'un revers de la main. Liu Xing comprend que ce gain de puissance est dû au port de la Gold Cloth.

Le combat contre Hakutaku

  • Passages concernés: Saint Seiya ~ The Lost Canvas : Anecdotes, chapitres 48 à 49.

La porte du temple ouverte, Dōko conseille à Liu Xing d'être prudent car le palais d'Hakuryū où se trouve Hakutaku est tout au bout. Mais une fois à l'intérieur, une multitude de moineaux les encerclent pendant leur course et Dōko les entend parler. Il essaye de prévenir Liu Xing mais les oiseaux prennent forme humaine et l’enserrent, l'empêchant de bouger, pendant que Mudan s'est déjà occupée du jeune Taonia. La jeune femme finit aussi par être vaincue mais Hakutaku apparaît.

Dōko peine à admettre que Feiyan est Hakutaku et lui demande les raisons de sa trahison envers Hakuryū alors que ce dernier les avait sauvés lui et sa sœur Mudan. Liu Xing tente de porter une attaque au maître de la Contrée Mystique mais ce dernier le foudroie, sans même l'avoir vu. Le Saint de la Balance distingue alors le tatouage de Feiyan, celui-ci le réprimandant pour commettre les mêmes erreurs que les hommes, alors qu'il a survécu à une Guerre Sainte. Feiyan matérialise son armure Tattoo d'Hakutaku et se prépare à éliminer Liu Xing. Dōko protège le jeune homme de l'attaque surpuissante du Taonia. Son ami lui reproche à nouveau de le confondre avec Tenma, ce qui le conduit à être blessé.

Hakutaku, vaincu, préfère plutôt mourir que de vivre dans le même monde que ces humains qu'il exècre. Dōko le rattrape alors qu'il allait tomber d'une falaise, mais Feiyan ne veut pas de sa pitié. La Balance lui précise que ce n'est pas de la pitié car l'homme va désormais devoir vivre avec le poids de ses péchés sur les épaules. Mudan se joint aux efforts de Dōko pour remonter son frère car la seule chose qui lui importe est d'être avec lui. Sauvé, Feiyan se demande comment il va pouvoir vivre désormais et Dōko lui conseille de devenir paysan, avant de s'écrouler. Les deux Taonias s'inquiètent pour lui, car ils ne sentent plus les battements de son cœur mais c'est alors qu'apparaît Hakuryū.

Dōko se réveille devant le Dragon Blanc et Liu Xing, qui le remercie avant de disparaître. Hakuryū lui explique que le jeune homme était une matérialisation de son pouvoir. Le Saint est certain qu'il s'agit là d'un message de ses amis. Hakuryū le renvoie chez lui, le remerciant.



Help form status5.png
Brouillon
  • Des suggestions ou corrections à proposer ? Votre contribution sur cette [ page du forum] pourrait nous aider à améliorer cet article !

Données à corriger ou ajouter

2012-10-01 : Biographie, Images biographie, galerie, bilan, notes, fusion avec hakuryu

Interactions

  • Cliquez sur un portrait pour vous rendre sur la fiche de ce personnage.
Hakuryū Liu Xing Mudan Hakutaku DōkoStS diag hakuryu.jpg
À propos de cette image

Techniques de combat et capacités

Liu Xing ne possède pas de techniques nommées, et est beaucoup moins fort que Dōko, pourtant diminué par l'effet du Misopetha-Menos. Sa réaction en voyant le Tatouage matérialisé par Hui indique qu'il n'a pas lui-même atteint un niveau lui permettant de faire apparaître une armure.



Références et mythologie

  • 流星 signifie "météore" et se prononce "ryūsei" en japonais. Dans Saint Seiya ~ The Lost Canvas, les katakanas associés donnent en revanche "ryūshin", ce qui correspond en fait à la prononciation chinoise, qui en transcription pinyin correcte est "liúxīng". Le lien entre le nom de Liu Xing, clone de Tenma de Pégase, et les météores est évident.

Produits dérivés

Aucun produit dérivé pour ce personnage n'a pu être trouvé par la recherche automatique. Peut-être qu'aucun produit n'existe, ou bien la page du produit n'a pas encore été créée dans ce wiki.


  • Aucun produit dérivé officiel centré sur ce personnage.


Combats

Données des combats récupérées automatiquement sur les pages de Récits. Une absence de résultats signifie qu'aucun combat n'a été mené, ou alors que les pages de récits sont incomplètes.








Références