Pandore

De SaintSeiyaPedia
Share/Save/Bookmark
Aller à : navigation, rechercher
Pandore
Pandore face.jpg
Pandore
Nom japonais (kana) パンドラ
Nom japonais (romaji) pandora
Camp Hadès
Groupes Armée d'Hadès
Caractéristiques
Sexe Féminin
Taille 166
Poids 52
Age 16
Date de naissance 3 septembre
Signe Vierge
Lieu de naissance Allemagne, Thuringe
Groupe sanguin A
Doublage
Article entièrement rédigé par Archange.. Bio par Alain.

Pandore (パンドラ - pandora) est la sœur ainée d'Hadès et la commandante de son armée. Elle attache le médaillon Yours Ever au cou de Shun alors qu'il n'est encore qu'un bébé, pour que celui-ci devienne plus tard l'hôte d'Hadès.

  • Autres noms possibles
Pays Type Nom Notes
Flag icon france-small.gif France Correct Pandora Version non-francisée
Flag icon france-small.gif France Éditeur officiel : correct Pandore Sts Manga (Kana : Normal), StS OAV (AB Production)
Flag icon usa-small.gif USA Correct Pandora
Flag icon spain-small.gif Espagne Correct Pandora
Flag icon italy-small.gif Italie Éditeur officiel : correct Pandora Anime
Nocopy.jpg
  • Les articles de ce site ont nécessité de nombreuses heures de rédaction. Merci de ne pas en recopier des parties sans autorisation.
  • Many hours were spent on these articles. Please don't copy part or make translations of them without permission. Also, an english version is planned (and maybe a spanish one in a far future), so for the time being, why don't you join us on the English speaking boards?

Biographie

Saint Seiya Manga

Une enfance heureuse

  • Passages concernés: Chapitre 102

Pandore vit entourée des siens au Château d'Heinstein. Sa mère est sur le point d'accoucher. Alors qu'elle promenait son chien Adolf, elle se trouve près d'une cabane hors du terrain du château où son père lui demandait de ne pas aller. Elle remarque que le cadenas qui maintenait cette bâtisse fermée a été ouvert. Elle décide d'y entrer et voit un coffret sur lequel est posé un sceau d'Athéna. Elle l'ouvre sans réfléchir. À ce moment, deux âmes y sortent et se présentent : Thanatos et Hypnos. Les deux servants d'Hadès disent à la jeune fille que le Dieu des Enfers est sur le point de ressusciter à travers le corps de son frère qui va bientôt naître. Elle devra s'occuper de lui et devenir le chef des 108 Spectres. En échange, elle recevra la vie éternelle.

Peu de temps après, le frère de Pandore est né sous forme de Cosmos et tous les êtres vivants, à part la jeune fille, meurent. Le château d'Heinstein est devenu le château d'Hadès. Plus tard, les Dieux jumeaux ont dit à Pandore qu'elle doit récupérer le jeune Shun comme réceptacle d'Hadès.

La jeune fille a une enfance heureuse.

À la recherche du réceptacle d'Hadès

  • Passages concernés: Chapitres 91 et 93

Pandore est envoyée au Japon par Thanatos et Hypnos. Ils disent que dans ce pays, elle trouvera le nouveau réceptacle d'Hadès, le jeune Shun. De nuit, portant Shun bébé dans ses bras, le jeune Ikki court dans une rue alors que des éclairs se déchaînent dans le ciel. Il trébuche puis déclare à son jeune frère qu’ils sont maintenant en sûreté, et qu’il n’est pas question qu’elle l’emporte. Une jeune fille apparaît devant eux, tenant un autre bébé entre ses bras et annonçant que personne ne peut échapper à elle, Pandore. Elle demande à Ikki de lui donner Shun, révoltant ce dernier qui veut des explications. Pandore lui répond qu’il s’agit de son petit frère, ce qu’Ikki ne peut que dénigrer, Shun et lui étant nés de la même mère. Pandore explique que ce jeune enfin doit accomplir un destin divin et veut réunir son enveloppe charnelle et avec son âme qu’elle tient entre ses bras, que le jeune Ikki perçoit comme étant l’univers.

La jeune Pandore explique à Ikki qu’elle tient entre ses mains l’âme du Seigneur Hadès. En effet après plus de deux cents ans d’absence, le dieu des Enfers a ressuscité sur Terre, et il est prévu que son âme intègre le corps de l’homme le plus pur de cette planète, qui n’est autre que Shun, le petit frère d’Ikki. Pandore glisse au jeune homme qu’il devrait être satisfait du destin divin de son frère, mais ce dernier refuse de l’accepter, car Hadès est un dieu du mal. Mais la jeune fille ne lui laisse pas le choix et envoie des décharges électriques dans le corps d’Ikki afin de lui faire lâcher prise. Cependant, le garçon n’abandonne pas et refuse de déposer son petit frère au sol. Pandore augmente l’intensité des décharges, et Ikki s’évanouit, gardant une main sur le bébé, ce qui force l’admiration de la jeune fille. Elle s’apprête à s’emparer de l’être élu mais ressent alors le cosmos de Shun, dépourvu d’hostilité, mais qui l’empêche de le toucher. De plus, Ikki resserre son étreinte sur l’enfant, inquiétant Pandore qui risquerait de blesser le corps de son Seigneur si elle insistait. Jugeant qu’il peut encore s’écouler une dizaine d’année avant que les cent huit Spectres ne ressuscitent, elle confie la garde de Shun à Ikki et donne un pendentif au bébé. Aussi longtemps qu’il le gardera, elle sera en mesure de le retrouver, et l’âme d’Hadès finira inexorablement par l’attirer.

Pandore voit tout en gris.

La requête d'Orphée

  • Passages concernés: Chapitre 88
Pandore confie son miroir à Pharaoh.

Sur Terre, Eurydice et Orphée partageaient un amour idyllique, souhaitant être ensemble pour l'éternité. Le Silver Saint lui avait même promis de lui jouer de sa lyre même si elle venait à mourir. Malheureusement, la jeune femme décéda après avoir été mordue par un serpent. Désespéré, Orphée se rendit aux Enfers et formula sa requête au maître des lieux. Il était prêt à échanger sa vie contre celle d'Eurydice. Le son de sa harpe plut tellement à Hadès que ce dernier consentit à lui rendre son amour, à une seule condition ; s'il venait à se retourner et à la regarder avant d'avoir atteint la surface, son souhait ne pourrait jamais plus être réalisé. Le Saint remercia le Seigneur des Enfers et partit avec Eurydice. Mais Pandore ne voyait pas cela d'un bon œil, voulant retenir ce si bon musicien près de son maître. De plus, rendre la vie à une morte pourrait avoir de mauvaises conséquences. Elle ordonna donc à Pharaoh de les empêcher de repartir, en agissant près de la Deuxième Prison. Sur le chemin, Orphée crut apercevoir la lumière du soleil, et pensant être arrivé au bout de son périple, se retourna fou de joie. Hélas, Eurydice se transforma dès lors et pour toujours en une statue de pierre jusqu'au buste.

Au château d'Hadès

  • Passages concernés: Chapitres 70 et 80

Rhadamanthe rentre à l'intérieur du château et s'agenouille face à Pandore qui joue de la harpe. Il lui demande la permission de se rendre au Sanctuaire, car il doute de la capacité des Saints renégats à mener à bien l'assassinat d'Athéna, et nourrit des doutes quant à leur fidélité. Pandore décline cependant cette requête en lui expliquant qu'Hadès, dans sa grande bienveillance, ne supporterait pas de voir un de ses Spectres blessé sans raisons. Elle ne laisse aucune possibilité à Rhadamanthe de défendre sa position, rappelant au Juge que les ordres d'Hadès, dont elle est l'intermédiaire, sont indiscutables, et que la victoire de leur armée sera parfaite d'ici une douzaine d'heures, et ce sans que les Spectres aient eu à faire quoi que ce soit.

Pandore jouant de la harpe.

Plus tard, Rhadamanthe apprend par Zélos le décès de leur ennemie, bien que que les circonstances l'intriguent. La Grenouille se moque alors de son supérieur, lui disant qu'il a plus de soucis à se faire avec la mort des Spectres envoyés au Sanctuaire dont Pandore a été informée. Comprenant que son subordonné n'a pas tenu sa langue, le Juge part à la rencontre de la régente des Enfers. Celle-ci lui demande s'il compte désobéir aux ordres de son dieu, la Wyverne se confondant en excuses et exprimant par la même occasion ses doutes quant au geste d'Athéna. Cependant, Pandore foudroie de son cosmos le Spectre, le pardonnant uniquement de par son statut de Juge. Rhadamanthe la remercie alors que Zélos observe la scène en ricanant. Un messager se présente alors, informant la femme du retour de Saga, Camus et Shura, avec le corps d'Athéna. Pandore ordonne qu'on les fasse entrer immédiatement, bien que Rhadamanthe reste méfiant.

Au Château, Saga se présente, portant le corps d'Athéna dans un linceul, avec Shura et Camus devant Pandore et Zélos. La régente des Enfers les félicite et demande à voir le visage de son ennemie décédée. Le Gémeau lui demande alors la confirmation de la vie éternelle promise en échange, ce à quoi la femme répond que son dieu n'a qu'une parole. Cependant les renégats désirent montrer le cadavre au Seigneur des Enfers en personne, ce que Pandore refuse férocement, avant d'ordonner à Zélos de dévoiler lui-même le contenu du linceul. Celui-ci ne contient que du sang, ce qui ne constitue pas une preuve selon la représentante d'Hadès qui exige de savoir où se trouve le corps. Saga lui répond qu'il a dû disparaître en route, à moins que la déesse ne soit allée elle-même à la rencontre du roi du monde souterrain. Zélos souhaite punir cette arrogance mais est expédié contre un mur par le Diamond Dust de Camus. Shura se déplace derrière la femme, menaçant de la décapiter si elle ne les mène pas à Hadès afin qu'ils le tuent. Comprenant qu'ils jouaient la comédie depuis le début, Pandore les informe qu'ils ont cependant oublié un détail important, car c'est à Hadès qu'ils doivent leurs vies actuelles. Les trois Saints s'écroulent à terre, leurs forces disparues, demandant ce qu'il se passe.

Pandore explique à Saga, Camus et Shura qu'ils ont été mis hors d'état en ayant été exposés à la lumière du soleil qui annonce la fin de la vie de douze heures qu'Hadès leur avait accordés. Se moquant de l'impuissance des Saints, elle leur demande où se trouve Athéna. Saga répond qu'en tant qu'humaine, la déesse a été envoyé aux Enfers. Pandore prend ceci pour des mensonges avant de réaliser qu'Athéna a pu se donner elle-même la mort pour se rendre au Meikai, se sacrifiant afin de tuer le Seigneur des lieux. Elle ordonne alors à tous les Spectres de quitter le Château pour se rendre dans le monde souterrain, prêts à protéger leur roi, et ouvre une porte qui donne accès au puits des Enfers.

Le récital

  • Passages concernés: Chapitre 89
Pandore se méfie d'Orphée.

À la Giudecca, Orphée, venu pour jouer de sa lyre à Hadès se présente devant Pandore qui l’informe que le maître des lieux ne va pas tarder à arriver. La femme remarque alors la malle que le Saint a apportée avec lui et le questionne sur ce qu’elle contient. Face au silence de son interlocuteur, la commandante de l’armée des Enfers insiste, obtenant comme excuse qu’Orphée désire que le dieu des Enfers soit le premier à voir. Pandore se saisit d’une lance, force l’ouverture de la malle et découvre intriguée ce qu’elle contient.

Pandore constate qu'Orphée a apporté des fleurs de la Deuxième Prison pour le seigneur Hadès, mais – toujours suspicieuse – enfonce sa lance à plusieurs reprises à l’intérieur, inquiétant le Silver Saint. Rassurée, la jeune femme s’excuse d’avoir douté de sa loyauté et l’invite à commencer à jouer, ce qui fera certainement venir le dieu. Le musicien obtempère mais Rhadamanthe apparaît soudainement derrière lui, accompagné de Minos du Griffon et d’Eaque du Garuda, demandant la raison de leur présence en ces lieux. Orphée est effaré de se retrouver ainsi en présence des trois Juges des Enfers. Pandore explique qu’elle désire juste leur faire profiter de la musique d’Orphée. La Wyverne proteste mais sa supérieure l’informe que leur maître n’est pas au fait de la situation actuelle et que déranger ses habitudes le perturberait.

Le Silver Saint chante son Death Trip Serenade et Pandore s'endort. Quand elle se réveille, elle constate qu'Hadès a pris possession de Shun.

Le sommeil perturbé

  • Passages concernés: Chapitres 90 et 93
Pandore soigne Hadès qu'elle a blessé.

À Giudecca, Rhadamanthe fait son rapport à Pandore, après avoir jeté Seiya et le corps d’Orphée dans le Cocyte. A son tour, Pandore informe le Juge que leur majesté s’est débarrassé de la Bronze Cloth d’Andromède et s’est assoupi sur son trône. Les trois Juges observent, incertains, celui qui a été depuis si longtemps l’un des plus fidèles défenseurs d’Athéna, et qui est désormais leur maître. Les trois Spectres se demandent alors qui était celui qu’ils entrevoyaient jusqu’à présent et semblent sur le point de trouver la réponse lorsque Pandore les somme de retourner à leur poste, signalant qu’elle va veiller sur Hadès et que de pareilles suppositions sont inutiles. Leur ordonnant d’éliminer tous les Saints infiltrés, elles les congédient.

Ikki arrive aux Enfers et affronte Eaque à la Cinquième Prison. Hadès se réveille en ressentant ce Cosmos. Pandore téléportera par la suite le Phoenix à la Giudecca à la demande du Dieu.

Hadès contre Ikki

  • Passages concernés: Chapitres 93 à 95
Ikki menace Pandore.

À Giudecca, Ikki reprend ses esprits et découvre, effaré, Shun sur le trône des Enfers. Pandore lui envoie une décharge de sa lance, le forçant à s’agenouiller devant son frère. La commandante de l’armée des Spectres lui explique qu’il ne s’agit plus de la personne qu’il a connu et qu’il ne peut désormais plus lui parler comme bon lui semble : Shun est désormais Hadès, le Seigneur des Enfers. Ikki nie cette affirmation mais Pandore sourie, lui rappelant que cela fait maintenant longtemps que le corps de Shun et l’âme d’Hadès sont réunis. Le Phoenix ne comprend pas, ce à quoi la jeune femme répond qu’elle avait alors effacé sa mémoire. Libérant les souvenirs d’Ikki, celui-ci se remémore cette terrible nuit.

Ikki aperçoit le pendentif que Shun porte encore autour du cou, comprenant qu’il ne s’agissait donc pas là d’un souvenir de leur mère, mais du seul lien qui reliait son frère au dieu des Enfers. Pandore ajoute que c’est même écrit dessus, « Yours Ever » signifiant « à toi pour toujours », le corps de Shun étant maintenant à la disposition du Seigneur Noir pour l’éternité. La jeune femme conclut qu’il n’était donc pas étonnant que l’âme d’Hadès ait montré l’image de Shun aux Spectres, leur union étant prévue depuis bien longtemps. Ikki se relève, mais Pandore l’immobilise de nouveau immédiatement. Elle avoue néanmoins sa surprise, quand elle s’est rendue compte que le corps d’Hadès était désormais celui d’un Saint d’Athéna attaquant le monde souterrain, et pense que son dieu a pu l’y guider. Le Phoenix se relève encore, proclame que Shun vit sur Terre en tant que Saint et ne deviendra jamais Hadès. Prenant Pandore de vitesse, il détruit le pendentif d’un coup et argue qu’il n’existe désormais plus de chaîne liant le destin de Shun à celui d’Hadès. Il somme le dieu de sortir du corps de son frère, puis se résout à l’en faire sortir lui-même devant l’inaction de son interlocuteur. Pandore s’interpose, lui interdisant de s’approcher. Ikki la gifle, l’accule contre une colonne et lui dérobe sa lance. Il explique que, contrairement à Seiya et aux autres, il ne fait pas un cas que son ennemi soit un homme ou femme, tant que celui-ci incarne le mal. Il plante la lance entre les jambes de Pandore, choquée, et s’approche d’Hadès, qu’il gifle également. Ikki roue Shun de coups lui sommant de se réveiller, sous les yeux horrifiés de Pandore. Hadès ricane, expliquant qu’il est uniquement en train d’abîmer le corps de son frère, son âme et ce corps ne pouvant plus être séparés, sauf par la mort de Shun. Ceci dit, le dieu repousse Ikki au bas des marches menant à son trône. Pandore s’apprête à le tuer pour ce qu’il a fait, mais Hadès lui ordonne d’attendre, car il a fait venir le Phoenix pour une raison particulière à laquelle il ne veut pas qu’elle se mêle.

Le dieu des Enfers explique à Ikki que malgré tous les efforts que pourront faire Athéna et ses Saints pour la Terre, leur cause est vouée à l’échec. Sous l’influence de son cosmos, les planètes du Système Solaire s’alignent les unes sur les autres et vont plonger la Terre – piégée derrière l’ombre de la Lune – dans une obscurité totale, privée à jamais de la lumière du Soleil. La Terre connaîtra une nouvelle ère glaciaire, éliminant toute vie et végétation, la transformant en un monde de glace et de ténèbres sans vie. A terme le plan d’Hadès est donc de transformer la planète en l’Enfer même, en la privant du Soleil.

Hadès déclare que le Greatest Eclipse est imminent. Ikki n'a plus qu'à attendre la mort. Le Phoenix ne se résigne pas et sait qu'il doit tuer le Dieu pour empêcher cette catastrophe. Il lance alors son Hō Yoku Tenshō mais c'est sans effet contre le maître des Enfers. Il tente de refaire cette attaque mais Hadès le frappe de son Cosmos. Le Phoenix parvient à se relever et le Dieu attaque de nouveau mais Ikki se remet encore debout. Pandore est admirative de la puissance du Saint. Hadès décide de monter son Cosmos au plus haut point mais il ressent quelque chose d'étrange.

La main droite d'Hadès bouge d'elle-même et étrangle le Dieu. Derrière lui Ikki perçoit l'aura de Shun. Il comprend que son frère s'est fait volontairement possédé par le Dieu afin de provoquer une opportunité de cette sorte. Pandore est stupéfaite en entendant cela. Cela signifierait que le Saint était prêt à se sacrifier dès le départ à l'image d'Andromède. Ikki veut frapper le Dieu mais Pandore utilise sa lance pour lui porter un coup dans le dos. Elle déclare que l'image de Shun disparaîtra bientôt. Elle veut encore frapper le Phoenix mais la chaîne d'Andromède qui était dans le Cocyte arrive pour le protéger avec son Rolling Defense. Shun implore son frère de faire au plus vite avant qu'il ne soit trop tard.

Ikki est incapable de frapper Shun. Hadès raille sa faiblesse alors que c'était sans nul doute son unique occasion de le vaincre. Ses cheveux virent au noir et le Dieu déclare que c'est le signe que le corps de Shun est entièrement en son pouvoir. Avec une attaque surpuissante, il balaie Ikki. Il demande à Pandore d'enterrer le Saint dignement. Au même moment, le Dieu ressent un puissant Cosmos. Pandore convoque un Spectre, Valentine de la Harpie, et le charge de faire honneur au corps d'Ikki. La servante d'Hadès demande au Dieu ce qui se passe. Le maître des Enfers lui dit qu'elle peut disposer, il va se reposer quelque peu.

Le temps des doutes et des trahisons

  • Passages concernés: Chapitres 101 et 102
La mort de Pandore.

Pandore est allée au Cocyte pour y faire sortir Ikki. Arrivés tous les deux au Mur des Lamentations, la jeune femme lui dit que s'il va dans l'Hyperdimension, il sera pulvérisé car sa Cloth n'a pas le sang d'Athéna. Elle déclare qu'elle est prête à l'aider si elle le venge.

Pandore dit à Ikki que son combat contre les Saints lui a fait ouvrir les yeux. Elle devine que ce n'est pas la vie éternelle qui attend les Spectres mais la mort. Elle a donc sauvé Ikki du Cocyte et elle décide de continuer à trahir son Dieu en donnant à Phoenix son collier ce qui lui permettra de se rendre à Elysion même s'il n'a pas de sang d'Athéna sur sa Cloth. Elle sait qu'en faisant cela, elle s'attirera le courroux de Thanatos et d'Hypnos. D'ailleurs, elle commence à souffrir. Elle dit à Ikki de se méfier car les Dieux jumeaux sont les plus puissants servants d'Hadès. À ce moment, survient un groupe de six Spectres mais le Saint les balaie avec son Hō Yoku Tenshō. Il voit que les perles du chapelet que Pandore avait pris avec elle ont totalement noirci. Tous les Spectres ont été vaincus. La jeune fille morte, le Phoenix se jure de la venger et se rend vers Elysion.

Saint Seiya OAV Hadès


Quelques différences par rapport au manga :

  • Dans le manga, c'est Hadès lui-même qui annonce à Orphée qu'il exauce son souhait. Dans l'anime, il s'agit de Pandore. Un moyen de ne pas dévoiler la voix d'Hadès et du coup préserver le suspense de son réel lien avec Shun ?
  • Quand elle sort du château d'Hadès pour se rendre dans le monde des morts, elle a le temps de croiser les Bronze Saints, notamment Shun. Elle se dit qu'elle a l'a déjà vu quelque part.
  • Après avoir confié à Valentine le corps d'Ikki, Pandore reste devant la Giudecca jusqu'au retour du Phoenix.
  • Dans les OAV, Pandore ne sort pas Ikki du Cocyte. Le Phoenix s'en sort seul.



Help form status1.png
Final
  • Des suggestions ou corrections à proposer ? Votre contribution sur cette page du forum pourrait nous aider à améliorer cet article !

Données à corriger ou ajouter

2016-06-06 : Vérification orthographe bilan, notes

Interactions

  • Cliquez sur un portrait pour vous rendre sur la fiche de ce personnage.
Pandore Hadès Ikki Eaque Rhadamanthe Minos Adolf Thanatos HypnosStS diag pandore.jpg
À propos de cette image

Techniques de combat et capacités

Pandore n'est pas exactement une combattante, mais elle possède néanmoins quelques pouvoirs qui lui permettent de se défendre ou de se faire obéir. Lorsque Rhadamanthe transgresse ses ordres, Pandore le punit en jouant de sa harpe, créant ainsi de violentes décharges d'énergie qui blessent le Juge. Ce même genre d'énergie est vu lorsqu'elle se sert de sa lance en Enfer pour attaquer Ikki, assaut contre lequel le Phoenix a du mal à lutter, bien qu'il ne cherche pas spécialement à affronter Pandore. En tant que sœur et conseillère d'Hadès, Pandore dispose de la protection de son dieu, sous la forme d'un collier, pour résider en Enfer et aller et venir à sa guise entre le monde des vivants et celui des morts.

Collier de Pandore

Ce collier permet à Pandore d'être en Enfer sans mourir, mais elle l'offre finalement à Ikki pour que celui-ci soit protégé lors de son voyage au travers de l'Hyperdimension et puisse ainsi atteindre Elysion.



Références et mythologie

Pandore
  • Dans la mythologie grecque, Pandore (grec: Πανδώρα celle qui a reçu tous les dons) est la première femme humaine. Elle fut conçue à la demande de Zeus pour punir l'humanité suite au vol du feu par Prométhée, le dieu suprême offrant ainsi un cadeau empoisonné sous la forme d'une belle créature qui leur apporterait le malheur. Héphaistos la créa avec de la terre, puis chaque dieu lui offrit un don : Athéna lui apprit l'habileté manuelle (notamment l'art du tissage) et l'habilla, Aphrodite lui donna la beauté, Apollon lui donna le talent musical, et Hermès lui apprit le mensonge et l'art de la persuasion. Elle fut ensuite offerte comme épouse à Épiméthée, qui avait pourtant promis à son frère Prométhée de n'accepter aucun cadeau venant des dieux. Pandore transportait avec elle une étrange jarre que les dieux lui avaient interdit d'ouvrir. Pourtant, la curiosité de la jeune femme l'emporta et elle déboucha la jarre. À sa grande horreur tous les maux en sortirent pour affliger à jamais l'humanité : la Famine, la Guerre, la Peur... La seule chose qui demeura dans la jarre lorsqu'elle parvint à la refermer fut l'Espoir. Il peut sembler étrange que l'Espoir se soit trouvé dans cette jarre en compagnie de choses mauvaises, mais selon certain chercheurs, la signification en grec ancien de ce mot (ἐλπίς/ e̍lpís) serait plus exactement quelque chose que l'on attend. Ce dernier maux aurait donc été pire que les autres, car il aurait fait en sorte que les hommes soient obsédées par l'attente de quelque chose qu'ils ignorent, et Prométhée aurait donc rendu service à l'Humanité en pressant Pandore à refermer la jarre. Dans les traductions modernes la jarre du mythe est plutôt appelée boite de Pandore.


  • La Pandore de Saint Seiya à elle aussi transgressé un interdit en se rendant dans le bâtiment renfermant la boite qui scellait les âmes d'Hypnos et Thanatos. Elle est responsable du retour d'Hadès, adversaire de l'humanité. Pandore porte à sa main droite une sorte de bague en forme de serpent enroulé, ce qui fait référence à Eve, l'autre première femme, qui dans la religion chrétienne se laisse convaincre par Satan, déguisé en serpent, de goûter le fruit défendu. Ce faisant, elle provoqua la colère de Dieu qui l'expulsa avec Adam hors du Paradis, et condamna ensuite leurs descendants à connaître les souffrances sur Terre.

    Design

Fanart - Vectorisation fidèle de Pandore Heinstein (anime). Par Poséidon (Pharaon Website).
-
-
-
-
-


Constat global

-

Pandore a le malheur d'être l'éternelle traîtresse, que ce soit au cours de la mythologie grecque et de Saint Seiya, où elle ouvre la boîte qui n'aurait pas dû l'être, ou lorsqu'elle trahit Hadès après avoir ouvert les yeux sur ses erreurs. Dans tous les cas, un châtiment s'abat sur elle, ce qui se traduit dans le premier cas par la mort de sa famille et son asservissement à Hadès, et dans le deuxième par sa mort. Cette femme élégante et posée sied parfaitement à l'armée qui représente le silence et la froideur de la mort, bien que ce comportement soit le résultat d'années passées dans un cadre funèbre qui lui a fait oublier la chaleur et les couleurs de la vie. Cependant, Ikki arrive pour faire ce pour quoi il est un expert : discuter avec ses poings. Selon le Taizen, ce sont les coups d'Ikki qui provoquent un changement en Pandore (une "approche psychologique" reprise dans Saint Seiya ~ The Lost Canvas avec Unity et Dégel). Les larmes et les sentiments ressuscités de Pandore, impressionnée par l'ardeur qui émane des Saints, traduisent la douleur qu'elle ressent en sortant de si longues années de cauchemar, et elle se repent de ses crimes en offrant à Ikki, homme qui l'intrigue énormément, la clé lui permettant d'aller aider ses amis à Elysion.


La Pandore qui a servi Hadès était en revanche crainte par ses subordonnés et se montrait très méfiante, tout en faisant preuve d'un esprit machiavélique, comme le montre le piège qu'elle avait tendu à Orphée, en dépit de l'autorisation d'Hadès pour que celui-ci reparte sur Terre avec Eurydice. Lorsqu'elle est seule avec Hadès en revanche, Pandore se laisse aller en montrant un côté très doux, et l'on peut se demander si elle ne voit pas en lui son véritable petit frère mort des années avant puis remplacé par l'âme d'Hadès. L'empereur des ténèbres par contre ne répond pas vraiment à ses attentions, et ne semble pas avoir de considération particulière pour elle, ce qui est encore plus évident quand on voit que Thanatos a le droit de la tuer sans que cela ne pose de problèmes. Pandore a eu sa vie brisée par ces dieux et son seul réconfort est d'avoir reçu la compassion d'Ikki, qui a accepté d'écouter son histoire et de porter ses espoirs en lui. Bien que ce terme soit récent dans la japanimation, Pandore est exactement ce que l'on appelle une "tsundere" (femme qui est d'abord présentée comme une personne dure mais qui devient ensuite douce et vulnérable).

Notes

  • Il est étrange que la cassette contenant les âmes des dieux jumeaux se soit retrouvée dans la famille Heinstein. Se pourrait-il que ceux-ci aient été des descendants de gens affectés à la surveillance des dieux jumeaux par le Sanctuaire ? Qui plus est, l'entrée du bâtiment où se trouvait l'objet était formellement interdite, signe que le maître du domaine savait peut-être certaines choses à ce sujet.


  • L'instrument de musique de prédilection de Pandore est la harpe.


Produits dérivés

Informations de la liste récupérées automatiquement à partir des autres pages du wiki. Certaines données peuvent manquer si les pages n'existent pas.



Combats

Données des combats récupérées automatiquement sur les pages de Récits. Une absence de résultats signifie qu'aucun combat n'a été mené, ou alors que les pages de récits sont incomplètes.






Liens externes

Références